Jump to content

Nathalie MP

Membre Adhérent
  • Content Count

    816
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Everything posted by Nathalie MP

  1. Chine 1989-2019 : de Tiananmen au contrôle social intensif (2 juin 2019) https://leblogdenathaliemp.com/2019/06/02/chine-1989-2019-de-tiananmen-au-controle-social-intensif/ Ruffin (FI) : à nous de vous faire préférer le train – de force (5 juin 2019) https://leblogdenathaliemp.com/2019/06/05/ruffin-fi-a-nous-de-vous-faire-preferer-le-train-de-force/ Quand la Constitution se met à ressembler à un tract électoral… (8 juin 2019) https://leblogdenathaliemp.com/2019/06/08/quand-la-constitution-se-met-a-ressembler-a-un-tract-electoral/
  2. Duel pertinent, ils se sont en effet écharpé l'un l'autre par lettres interposées. Le problème, c'est leur faible notoriété, Malthus étant sans doute le plus connu des deux. [Et aussi un fameux idiot. Vous avez dejà lu ses textes ? Je suis complètement estomaquée de de voir la nullité de ses réflexions] Extrait de ma petite série sur Say : La controverse sur la loi des débouchés commença dès la parution du TEP en 1803. Si Say put bénéficier du soutien de David Ricardo, il trouva en Thomas Malthus (1766-1834) son principal contradicteur. Déjà inquiet que la croissance de la population n’excédât celle de la production agricole, Malthus craignait maintenant – ce qui me semble du reste passablement contradictoire – que la production ne tombât dans une surproduction qui ne pourrait pas trouver de débouchés, à tel point qu’il préconisait des politiques spécifiques pour encourager la consommation, quitte à créer des sortes de brigades de citoyens « oisifs »totalement dédiés à consommer les surplus. Cette analyse et son remède annonçaient les thèses que Keynes développerait au lendemain de la crise de 1929. Malthus objectait notamment que les produits s’achètent parfois, non pas avec d’autres produits, mais avec du travail, par exemple le travail de domestique. Il objectait également que l’épargne empêchait de consommer. Say, qui ne mâchait pas ses mots, lui a répondu plutôt sèchement dans plusieurs lettres restées célèbres. En particulier, il lui opposa que ce qu’il appelait travail de domestique était en fait un « bien immatériel » qui se vendait comme tout autre produit (Lettre I). Donc retour à la case départ. Quant à la nocivité de l’épargne, elle valut à Malthus une jolie volée de bois vert :
  3. Bon anniversaire, Anton K !

  4. A ce sujet, je recommande le film "Rush" de Ron Howard qui raconte la rivalité/amitié entre Niki Lauda et James Hunt pendant toute une saison de grands prix de Formule 1 dans les année 1970. Un film absolument passionnant, même quand on n'est ni très voiture ni très Formule 1.
  5. Je crains qu'un tel changement ne dépasse mes capacités techniques. J'aimerais pouvoir tester un nouveau format dans Wordpress, mais j'ai tellement peur de tout massacrer que je ne touche à rien !
  6. C'est gentil de me remonter le moral comme ça ! Mes envies de suicide me reprennent de plus belle. Non seulement, j'ai peu de vues - enfin quand même plus de 15 000 par mois, maintenant, et deux mois avec plus de 20 000 - mais je ne suis même pas considérée comme faisant partie des 3500 blogs politiques interrogés ! C'est dire le niveau d'inexistence.
  7. Mes deux derniers articles : Chômage (I) : Quand l’exception française invalide Keynes (9 mai 2019) https://leblogdenathaliemp.com/2019/05/09/chomage-i-quand-lexception-francaise-invalide-keynes/ Chômage (II) : Keynes détruit l’emploi et Rueff démolit Keynes (12 mai 2019) https://leblogdenathaliemp.com/2019/05/12/chomage-ii-keynes-detruit-lemploi-et-rueff-demolit-keynes/
  8. Eh bien, il m'a en effet traversé l'esprit qu'il pourrait y avoir une stratégie de faire monter l'extrême-gauche pour essayer d'affaiblir l'extrême-droite, mais quand on voit la succession des foirages gouvernementaux, je penche plus pour l'agitation désordonné du canard sans tête (qui pourra avoir éventuellement le même résultat). Le petit plan qui a germé dans la tête de Castaner, très vallsien, très sarkozien, c'était de dire : voyez braves gens comme les casseurs sont prêts à tout, même à attaquer des gens en réanimation, et voyez comme on vous en protège bien. Sauf que ce truc-là vient de faire pchitt avec l'histoire de l'hôpital. Et c 'est parce que ça fait pchitt que Mélenchon s'en trouvera peut-être ragaillardi. Pas sûr que ça devait finir comme ça.
  9. Si "l'événement de la Salpêtrière", c'est bien ce qui est filmé dans la vidéo ci-dessus, c'est pratiquement un non événement. Il m'a semblé que les personnes les plus proches de la porte, 2 hommes et une femme, faisaient nettement partie du 3ème âge. Comment cela se transforme en "attaque" de l'hôpital, "agression" du personnel, "on a frôlé la catastrophe" etc., c'est incompréhensible. Il est désagréable de penser que c'est la FI, Mélenchon et Mediapart qui dénoncent les premiers ces choses-là, mais pour moi, c'est comme Assange : A un moment, il faut arrêter de se focaliser sur celui qui parle si ce qui est dit, filmé, témoigné finit par établir de graves manquements du côté du pouvoir. Ca ne rend pas la FI, Mélenchon et Mediapart attractifs, on sait ce qu'ils veulent et on sait qu'on ne le veut pas. Mais en agissant comme il le fait, en hurlant au loup avec si peu d'à propos, le gouvernement lui-même va finir par rendre Mélenchon et consorts crédibles, donc à nouveau désirables. Je suis atterrée. Ce gouvernement est mauvais, mauvais, mauvais.
  10. Vidéo postée ce soir par Mediapart : https://www.mediapart.fr/journal/france/020519/1er-mai-la-pitie-salpetriere-les-mensonges-du-pouvoir
  11. Et un message d'espoir : le patron de la Croix rouge srilankaise signale que dès que le public a appris qu'il manquait du sang pour soigner les blessés, des quantité de gens de toutes origines et confessions ont fait la queue pour donner leur sang. Il y a plus de gens de bonne volonté que de gens de mauvaise volonté en ce monde. Mais le bien réalisé au jour le jour par les premiers est presque invisible tandis que le mal causé par les seconds est sidérant et absolu. Live de la BBC : https://www.bbc.com/news/live/world-asia-48002165/page/2
  12. La SG est visée pour ses activités Finance et Advisory en Energy Project où bosse mon fils. Dernièrement, il a travaillé sur un gazoduc, mais avant c'était un énorme champ éolien dans le désert si je me souviens bien.
  13. Depuis que Greta Thunberg a lancé la mode en août 2018 en passant ses vendredis assise devant le Parlement suédois avec un panneau orné du slogan « grève scolaire pour le climat » afin d’obliger son gouvernement à mettre en oeuvre les mesures qui permettront de réduire les émissions de CO2 conformément aux accords de la COP21.
  14. Allez, j'ose. Ce qui me sidère le plus dans cette affaire, c'est la sidération, le dolorisme répandu partout, le téléthon à grand spectacle qui s'organise, un conseil des ministre entièrement consacré à cette affaire (alors que maintenant la balle est dans le camp des techniciens), un Président de la République qui intervient la mine funèbre à la télé comme si on avait subi à nouveau le Bataclan, la récupération politique immédiate de tous les côtés, les discours sur la reconstruction "morale" qu'il va falloir entreprendre (mais que ces gens parlent pour eux !), le côté ridicule de cette course aux dons par paquets de 100 millions alors qu'on n'a encore aucune idée du budget et du projet de reconstruction, etc. etc. (NB je ne critique pas les dons, mais le stupide concours de bites médiatIque que c'est devenu). De quoi parle-t-on ? D'un incendie qui a ravagé la flèche et une bonne partie de la toiture de ND de Paris. Un bâtiment, quoi. Très beau, très historique, très inspiré, très tout ce qu'on veut, mais un bâtiment. Dont on sait maintenant qu'il pourra être reconstruit, non seulement financièrement mais aussi techniquement. Pas de morts, pas de blessés (sauf un pompier, je crois), pas d'intention malveillante, pas de casse volontaire de l'art et de la culture. Il y a de quoi respirer. Et pourtant depuis qu'on sait tout ça, on a l'impression que ce qui "nous" arrive est pire qu'un attentat. L'archevêque de Paris (Michel Aupetit) a exactement exprimé ma position : 1. Il y a beaucoup d'émotion à voir ND, témoin majestueux d'une Histoire, ainsi abimée 2. Mais le Christ est ailleurs et il est vivant. (d'après un article du monde) 1. Il a souligné à quel point Notre-Dame de Paris, « l’âme de la France, avec notre histoire », parlait à chacun, comptait pour tous les Français, croyants ou non, chrétiens ou autres, et était un facteur d’union. Il a souhaité que « ce drame permette à notre pays de retrouver une unité heureuse » et « la fraternité ». « La maison du bon Dieu, c’est la maison pour tous », 2. "Ce matin, un curé m’a dit quelque chose de magnifique : “tu n’as plus de cathédrale, mais tu as un peuple en marche” », a-t-il raconté sur RMC. Plus que les pierres et les symboles d’hier, ce sont les croyants d’aujourd’hui et leur fidélité à l’Evangile qui font les chrétiens. « Cet écrin [de Notre-Dame], pour quel bijou [a-t-il été construit] ? Ce n’est pas pour la couronne d’épine [une relique censée avoir été portée par Jésus]. C’est pour un morceau de pain [l’hostie] dont nous croyons qu’il est le corps du Christ. Et ça, ça demeure. Personne ne pourra jamais le détruire » Le Christ priait au jardin des oliviers, on peut prier partout. Dieu est présent chaque fois qu'on parle de lui, même dans la cathédrale incendiée. Mais il est vrai qu'au sein d'une religion déjà très peu rituelle, je le suis encore moins.
  15. J'espère que cette contribution sera plus à votre goût ! Je me suis censurée du mieux que j'ai pu sur le sujet du gothique et j'ai été chercher spécialement ce qui plaît aux libéraux, enfin j'espère ! De Romaric Godin, un journaliste de Mediapart que j'ai déjà eu l'occasion de commenter et je dois dire que c'est particulièrement juteux : https://www.mediapart.fr/journal/france/160419/pour-la-reconstruction-de-notre-dame-moins-de-souscriptions-plus-de-contributions?utm_source=20190416&utm_medium=email&utm_campaign=QUOTIDIENNE&utm_content=&utm_term=&xtor=EREC-83-[QUOTIDIENNE]-20190416&M_BT=417185860368 Extraits remarquables : Après tout un blabla sur la défiscalisation des dons et qui consiste à "prendre de l'argent à l'Etat" qui se trouve donc fort dépourvu, voilà la proposition : Note : ce que notre auteur appelle "contribution", est bien évidemment un impôt imposé, forcé, obligatoire. "L’empressement du président de la République à vouloir « rebâtir ensemble » Notre-Dame tout en appelant aux « souscriptions » en dit long sur la logique du chef de l’État, même au-delà de la défiscalisation. Car si Notre-Dame est un patrimoine national, s’il s’agit de la volonté du peuple, de son histoire et de son destin, alors la réponse du financement doit être simple : elle doit être le fruit de l’effort commun. C’est à l’État de financer cette reconstruction en s’appuyant sur la solidarité nationale et cette solidarité doit se fonder sur la contribution, non la souscription." "Si donc le président de la République souhaitait tenir son engagement, il ne s’empresserait pas de défiscaliser davantage les dons, autrement dit de réduire l’effort commun. Il les refiscaliserait entièrement pour en faire de réelles contributions et il instaurerait un impôt temporaire, une contribution exceptionnelle pour la reconstruction du patrimoine, une forme d’ISF Notre-Dame, par exemple. Il pourrait aussi lancer un emprunt forcé à taux zéro auprès des plus riches. Jadis, pendant la Révolution, la République avait ainsi réussi à réaliser son « destin profond »… Bref, les solutions pour « bâtir ensemble » existent. Elles sont évidentes, sous nos yeux et prêtes à répondre à une urgence nationale."
  16. Heu, je n'ai pas dit que les barbares avaient une architecture, j'ai dit que les gens éduqués de l'époque trouvaient les cathédrales horribles et qu'ils ont qualifié cet art "nouveau" de barbare. Et que "gothique" a perdu sa connotation péjorative à partir du XIXè.
  17. Je n'en suis pas si sûre mais je peux me tromper. Pour moi, "gothique", de "goth" qui veut dire barbare, désignait très tôt l'art médiéval considéré comme "barbare" - tout piqueté, hérissé, arc-bouté et grimaçant - par opposition à l'art "classique" de l'Antiquité. Le "classicisme", c'est tout ce qui était agréable à l'oeil des gens éduqués, aux gens qui avaient "de la classe"; nombre d'or, tout ça. L'art médiéval n'était pas agréable à leur yeux, ils l'ont qualifié de barbare, "gothique". Aujourd'hui et dès le XIXè, gothique signifie simplement "qui a rapport à l'art médiéval des XIIè à XVè siècles". Comme quoi, des goûts et des couleurs...
  18. "B. L. M. : Notre ambition reste un taux de chômage à 7 % à la fin du quinquennat." https://www.lesechos.fr/economie-france/budget-fiscalite/sur-les-baisses-dimpots-nous-allons-plus-loin-que-nos-ambitions-initiales-1006066 C'est un chiffre que j'ai déjà lu plusieurs fois mais qui n'est pas trop claironné. Vu qu'on est encore loin de 2022, le gouv peut afficher cet objectif pour essayer de montrer une trajectoire d'amélioration, mais entre temps, évidemment, tout peut arriver... et il sera prestement oublié si nécessaire.
  19. Jawad vient d'être condamné en appel à 4 ans de prison pour recel "recel de malfaiteurs terroristes" En fév 2018, il avait été relaxé en correctionnelle car la cour considérait qu' "il n’est pas prouvé que Jawad Bendaoud a fourni un hébergement à des terroristes (…) afin de les soustraire aux recherches." , mais le parquet avait annoncé qu'il ferait appel. Cerise sur le gâteau, pendant son procès en appel, Jawad a cru bon de proférer des menaces à l'encontre d'une victime des attentats du 13 novembre qui témoignait. Sur ce point là, il écope d'un an ferme. http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/2019/03/27/01016-20190327ARTFIG00010-menaces-de-mort-recel-de-malfaiteurs-terroristes-jawad-bendaoud-fixe-sur-son-sort.php
  20. Dans son expérience, l'université française (en sciences sociales et en histoire notamment) est-elle toujours aussi marxisto--rigide qu'à l'époque de la publication du livre noir du communisme ou a-t-elle évolué ? (Dit autrement : la publication de ce livre aujourd'hui plutôt qu'il y a 20 ans (1997) déchaînerait-elle les mêmes virulentes campagnes contre les auteurs ou serait-elle reçue avec des réactions de chercheurs plutôt que des réactions militantes ?)
  21. @Largo Winch : je suis d'accord avec vous sur l'ensemble de votre commentaire. Pour préciser, disons quand même que le gouv aurait pu éviter certaines choses, comme parler de peste brune, faire sa campagne électorale de façon aussi voyante et surtout pour ce dernier samedi, se comporter comme si l'affaire était finie. Disons aussi que les Castaner, Griveaux, Schiappa, Le Maire, ... sont d'un niveau déplorable. Mais sur le plan général, à part faire revenir l'ordre et se décider ensuite à avoir un discours de vérité, c'est à dire sortir de l'illusion du "libérer protéger", je ne vois pas. Il faudrait un vrai courage, et c'est tellement l'inverse de ce que la majorité des gens veulent entendre ... et tellement l'inverse de ce que les politiques ont l'habitude de dire et faire... Une dissolution pourrait remettre les compteurs à zéro sur le plan du choix populaire, mais soit Macron reste gagnant et il se sent conforté quitte à dire qu'il a entendu la grogne, soit on a une autre majorité et je ne vois pas ce qu'on y gagnerait. Mais je pense que Macron escompte se servir des Européennes comme nouvelle validation populaire, d'où son activisme. S'il gagne ces élections, la positions des opposants sera plus compliquée.
  22. J'ai un article là-dessus à partir de l'exemple du salaire minimum à Seattle : https://leblogdenathaliemp.com/2017/06/29/hausse-du-salaire-minimum-mauvaise-idee-seattle/ J'ai un article sur Smith https://leblogdenathaliemp.com/2016/09/09/adam-smith-liberal-dune-main-invisible-etatiste-de-lautre/ Mais un libéral lui préférera toujours Jean-Baptiste Say qui a non seulement mis de l'ordre dans le foisonnement de Smith, mais a montré également combien il avait été léger sur la question de la valeur et combien il n'avait pas perçu l'importance de ce qu'on appelle aujourd'hui "les services" : Say à propos de Smith : Il « attribue au seul travail de l’homme le pouvoir de produire des valeurs. » (TEP, page 23) et il « a borné le domaine de cette science en réservant exclusivement le nom de richesses aux valeurs fixées dans des substances matérielles. » J'ai donc aussi un article sur Say : https://leblogdenathaliemp.com/2017/10/09/jean-baptiste-say-ii-quand-leconomie-devient-science/ C'est con. J'ai aussi quelques articles là-dessus : https://leblogdenathaliemp.com/2018/02/13/le-liberalisme-fumeux-de-la-macronie/ https://leblogdenathaliemp.com/2019/03/05/larnaque-du-liberer-proteger-macronien/ https://leblogdenathaliemp.com/2019/02/06/derive-autoritaire-de-macron-la-faute-au-liberalisme-parait-il/ Beaucoup d'accords, un immense désaccord, le revenu universel. A part ça, bienvenue !
  23. @Freezbee Enigme âge Liborg.xlsx
×
×
  • Create New...