Jump to content

Recommended Posts

il y a une heure, Flashy a dit :

Sur un mec qui est intellectuellement bien membré

Huhuhu, tu crois que ça allait passer inaperçu ? :lol:

 

il y a 54 minutes, F. mas a dit :

Il y a plein de raisons possibles mais j'en vois une aussi, qui me saute aux yeux, c'est l'excès de journalisme : à force de travailler dans l'air du temps, et de ne saisir un certain nombre de sujet qu'à l'aune de l'immédiateté communicationnelle et du ready made intellectuel, l'interviewer est déstabilisée par un type qui réfléchit deux minutes avant de parler (et qui du coup ne parle pas le même langage formaté médias).

This. Et encore, on a de la chance que ce soit une journaliste anglo-saxonne. En France, un journaliste, c'est un type dont la culture générale est littéralement niveau bac (parce que les études de journalisme sont immédiatement post-bac, et qu'elles sont full-time au lieu de constituer des majeures ou des mineures universitaires). Donc qui aura des préjugés niveau bac, et de même pour la plupart de ses collègues.

 

L'exception étant les journalistes passés auparavant par un Sciences-Po, mais bon, la culture supplémentaire apportée par Sciences-Po est au final très parcellaire (c'est utile pour les journalistes politiques, cf le nom de l'école, mais ça n'ouvre pas énormément sur les autres domaines de l'activité humaine si on n'y est pas déjà ouvert à la base, comme a pu l'être un François de Closets par exemple).

 

il y a 37 minutes, poney a dit :

il y a le meme nombre d'universitaires qui est incapable d'être percutant et précis en 2 minutes, il leur faut toujours un quart d'heure (la durée d'un JT complet, c'est donc mort pour les médias, même les talk show ne le permettent pas). Un quart d'heure pour les meilleurs hein. Il y a aussi je crois un problème de discipline, je sais que pour moi, si j'ai pas 10/15 minutes c'est chaud. Peut etre que c'est possible et que ça demande de s'entrainer..

Tu noteras que l'ITW de JBP a duré près d'une demi-heure ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 53 minutes, Rincevent a dit :

Tu noteras que l'ITW de JBP a duré près d'une demi-heure ;)

 

Ce qui est :

 

-très rare

-très particulier (pas d'autres contradicteurs, pas de temps de paroles à respecter)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui j'allais commenter l'autre jour que ce qui a sauvé Peterson c'est l'absence de tierce personne. S'il y avait eu un contradicteur, la balance aurait été très en défaveur de Peterson. La journaliste aurait été presque aussi partiale dans sa gestion du débat et Peterson n'aurait pas bénéficié d'une telle "victoire" en terme de perception.

 

A noter, très intéressant dans la vidéo où Peterson donne son analyse:

- il a observé "une toute autre personne" juste avant l'interview.

- il ne savoure pas sa victoire, pense que toute cette polarisation ne bénéficie au final à personne, et cherche a rencontrer à nouveau la journaliste pour une autre ou une méta conversation. Espérons qu'elle accepte (ça m'intéresse dans la même optique de réduire la polarisation)

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, F. mas said:

Il y a d'ailleurs de très bons universitaires qui réussissent alterner intelligemment le langage des médias et celui de la recherche. Je pense à Matt Ridley par exemple.

 

Tous les universitaires ENTP quoi, il y en a de bon paquets. Mais, comme ça à été remarqué, le plus dur est d'avoir une interview suivie durant plus de 4 min en France. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, d'ailleurs pour rebondir sur les entretiens et les vids sur Peterson, je suis assez étonné de voir qu'il est très suivi, malgré l'extrême longueur de ses interventions, surtout comparées à celles des autres 'personnalités' qui gravitent sur oueb. Cela me fait dire qu'il y a vraiment une demande d'infos de qualité et d'éducation, que les cursus classiques et la junk culture ne fournissent peut être plus. C'est plutôt encourageant. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben oui, ça rejoins ce qui se disait sur le fil youtube.
Ce matin j'ai regardé 40 min de David Perlmutter, ça passe comme une lettre à la poste.

 

Mais le format grosse musique+gros montage je suis hollywood sans les thunes, la face caméra gros plan "wesh les zamis salut à tous les gens ajd je vais vous expliquer ce que vous savez pas parce que moi qui suis réalisateur j'ai lu la page wikipédia et je vais tout vous dire", retour en arrière, blague merdique, moment solennel ou je balance des chiffres qui font peur, vite, petit coup de pression moral, re blague, re gros plan face caméro.

 

En 5min j'ai épuisé toute ma capacité de patience. Ici ce n'est pas le cas.

  • Yea 3
  • Ancap 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, poney a dit :

le format grosse musique+gros montage je suis hollywood sans les thunes, la face caméra gros plan "wesh les zamis salut à tous les gens ajd je vais vous expliquer ce que vous savez pas parce que moi qui suis réalisateur j'ai lu la page wikipédia et je vais vous expliquer", retour en arrière, blague merdique, moment solennel ou je balance des chiffres qui font peur, vite, petit coup de pression moral, re blague, re gros plan face caméro.

 

nailed it

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hum... Je sais pas ce que vous trouvez de si brillant à ce type. De fait, n'importe quel liborgien aurait pu tenir un tel discours. Bon sans doute pas sur la forme, effectivement il gère son truc puis il a la beauté du Mal chère à Baudelaire. Donc c'est peut-être un brillant communicant - sûrement même. 

 

 Mais oublions la forme deux minutes, le fond, c'est juste des bases anti-SJW classiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites
20 minutes ago, Nigel said:

Hum... Je sais pas ce que vous trouvez de si brillant à ce type. De fait, n'importe quel liborgien aurait pu tenir un tel discours. Bon sans doute pas sur la forme, effectivement il gère son truc puis il a la beauté du Mal chère à Baudelaire. Donc c'est peut-être un brillant communicant - sûrement même. 

 

 Mais oublions la forme deux minutes, le fond, c'est juste des bases anti-SJW classiques.

Être un bon communiquant c'est déjà très bien, et se concentrer sur les bases pour ne pas s'éparpiller quand on est devant un public naïf aussi. Sur le fond oui des gens aussi ou plus intéressants il y en a des tonnes sur youtube. Mais il a l'avantage sur eux d'être chercheur dans le domaine avec donc une grosse crédibilité à la base.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
37 minutes ago, Nigel said:

Mais oublions la forme deux minutes, le fond, c'est juste des bases anti-SJW classiques.

Euh non, ce n'est pas du tout un MGToW, au contraire il argumente pour le mariage - pour donner déjà une différence.

 

Et c'est le premieur "conservative" touché par Eris que j'ai jamais vu :o

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends anti-SJW comme "antipode des féminazis", donc je pense plus à quelqu'un comme Terrence Popp, qu'à un sargon of Akkad.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je pense à Honey Badger Radio...

 

(pensez-y aussi quand les trucs pour plebs ne vous feront plus d'effet et que vous aurez besoin d'une dose plus puissante d'anti-féminisme)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai commencé à écouter son podcast (des enregistrements de ses lectures pour le moment) et c'est diablement intéressant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs j'ai terminé l'interview et la fin est stratosphérique. Quand la nana reste québlo il y a un très fort côté "boom ! Checkmate" qui s'en dégage 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Nigel said:

De fait, n'importe quel liborgien aurait pu tenir un tel discours.

 

Non, pour articuler un discours de manière clair dans une conversation il faut être très a l'aise avec son sujet, l'avoir beaucoup pratique. Et puis la forme et le fond sont liés, c'est pas deux choses indépendantes.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca dépend. 

 

Ca peut être effectivement le cas ou un bon communicant peut te faire croire que c'est le cas. Bref, cet extrait ne suffit pas à me prouver le génie du gars. Mais peut-être l'est-il vraiment hein. Mais dans cet extrait, il fait juste "le taf". 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Nigel a dit :

le fond, c'est juste des bases anti-SJW classiques.

 

Et liborg c'est juste des bases anti-socialistes classiques. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, poney a dit :

Ce qui est :

 

-très rare

-très particulier (pas d'autres contradicteurs, pas de temps de paroles à respecter)

Tout à fait (et d'autant plus appréciable). L'art de la guerre consiste aussi à choisir les batailles qu'on peut gagner. ;)

 

Il y a 1 heure, Jesrad a dit :

Et c'est le premieur "conservative" touché par Eris que j'ai jamais vu :o

Développe un peu ? :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Cthulhu a dit :

J'ai commencé à écouter son podcast (des enregistrements de ses lectures pour le moment) et c'est diablement intéressant.

Pareil. Je le trouve très largement au dessus de nos de polémistes TV franchouillards. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon grâce à vous j'ai acheté son bouquin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
18 minutes ago, Rincevent said:

Développe un peu ? :)

On se reconnaît facilement entre nous. La marque est plus ou moins forte, mais c'est difficile à manquer. J'ai remarqué la sienne à la seconde vidéo. Ensuite j'ai creusé un peu, et boum:

L'antenne pinéale de ce type est branchée, pas de doute (voir aussi quand il parle d'identité et de transformation de soi). Et confirmation dans la vidéo où il analyse son interview avec Cathy Newman plus haut: l'histoire avec sa fille atteinte d'une maladie grave dont elle se guérit seule, le parcours de souffrance et dépression avant ça (œuvre au noir :lol: ), le déisme patent, etc. Le motif habituel.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Nigel said:

Hum... Je sais pas ce que vous trouvez de si brillant à ce type. De fait, n'importe quel liborgien aurait pu tenir un tel discours.

 

:icon_rolleyes:

 

Ben voyons... Allez, comparons pour le fun les audiences de la chaine youtube de ce "type" avec celle d'un liborgien pris au hasard : "Réduit en pièce"...

Hum...

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Largo Winch a dit :

Ben voyons... Allez, comparons pour le fun les audiences de la chaine youtube de ce "type" avec celle d'un liborgien pris au hasard : "Réduit en pièce"...

Allons, cet argumentum ad populum est indigne de toi. Tu aurais au moins pu formuler ainsi : "La plupart des liborgiens tiennent des positions similaires, mais la plupart ne les expriment pas de manière si claire et éloquente. Ce qui explique sans doute l'écart d'audience."

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne peut sérieusement pas juger du niveau de Peterson sur cette interview, ça n'a aucun sens.

 

@Nigel, va écouter son podcast et regarder ses conférences sur Youtube. Je ne sais pas ce que vaut son bouquin, mais c'est probablement de la qualité également.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Également balaise dans cette vidéo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 1/22/2018 at 8:51 AM, ts69 said:

http://www.daysofgame.com/theory/jordan-peterson-channel-4-news-masterclass-shit-tests-frames-masculinity/

 

Plus sérieusement elle donne l'impression d'avoir été "séduite "à un moment de l'interview.  Contre son gré et inconsciemment of course.

 

En fait JBP a dans cette interview un côté Al Pacino.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je le trouve pourtant très malhabile au début de l'interview où il tombe clairement dans le piège de parler de la relation femme/homme plutôt que de relation entre deux personnes (il se fait framer, c'est comme ça qu'on dit ici ? ;)). Un journaliste avec un minimum de QI lui serait tombé dessus à bras raccourcis. La, elle change de sujet des qu'elle se en difficulté, c'est à dire chaque minute. Elle perd elle même l'avantage qu'elle aurait pu avoir en restant sur ce sujet glissant.

 

Le blanc interminable vers la fin est surréaliste. Elle se fait purement et simplement démonter. J'ai adoré la partie "par exemple, j'ai l'impression que vous n'êtes pas quelqu'un de très aimable" : boom headshot tout en restant zen.

 

Bonne découverte en tout cas, merci Frédéric pour l'article ce matin. ;)

  • Yea 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

    • By Rincevent
      La voix de Ben Shapiro m'irrite, mais quand il raconte des trucs intéressants, je fais facilement abstraction. Par contre, je trouve extraordinaire la voix de Niall Ferguson (et cet accent, bordel, ça remplit mes oreilles de classiosité brute).
    • By 0100011
      Le post d'H16 dans la catégorie vidéo comique
      ne pouvait mieux tomber. 
       
      Ce matin en faisant le ménage j'ai écouté cette excellente interview de Janice Fiamengo (les 5 dernières minutes sont du troll de très  très haut niveau) :
       
       
      Depuis l'élection de Trump (disons pour trouver un moment marquant) il me semble que la guerre civile culturelle est déclarée et fait rage. Le professeur Metha a été renvoyé de l'université d'Acadie fin aout dernier :
       
      Gad Saad a du passer en commission pour un commentaire qu'il a fait sur Serenna Williams (toute l'affaire est incroyablement éclairante sur l'époque que nous traversons), mais comme il est plus haut dans la victimologie (étant juif du Liban il peut contre troller efficacement) :
       
      On pourrait multiplier les cas malheureusement (je pense à  Alessandro Strumia récemment renvoyé par exemple, ou Roseanne Barr dont le sitcom était le plus suivi des US déprogrammée pour un twitt etc.).
       
      Je n'ai pas vécu l'époque du McCarthysme qu'on nous ressort souvent mais ça commence à terriblement y ressembler. Même les humoristes (même Bill Maher peut se faire chahuter par des gauchistes !) ne peuvent plus exercer leur métier : https://www.maxim.com/entertainment/why-joe-rogan-wont-play-colleges-2017-7
       
      La guerre se déroule sur le terrain de la philosophie morale. De mon point de vue elle ne fait que commencer ouvertement (disons que ça monte en pression depuis les années 60).  C'est un peu comme s'il y avait eu une pose après la chute du communisme. L'extrême gauche était KO debout. Ils ont repris leur souffle depuis et la contre attaque, au départ insidieuse, est devenue violente.
       
      Ce sont à peu près tous les principes libéraux basiques qui sont des cibles : de la charge de la preuve (certains n'hésitent pas à proposer l'inversion dans les cas de viol) à la justice de classe (en fait la notion de "due process" en général) en passant par la police du langage, tous les principes de base de notre société sont attaqués. 
       
      Sur le terrain intellectuel je ne vois pas trop de défenseur connu avec une grande exposition médiatique. L'IDW (intellectual dark web) pourrait ressembler à un embryon de réponse mais qui n'est pas organisé et n'est pas non plus très exposé médiatiquement (je pense que juste Peterson et Taleb sont un peu connus dans le grand public, et encore).
       
      Je ne sais pas quelle est la bonne stratégie à mettre en oeuvre. Ca doit aller plus loin que "debunker" les âneries gauchistes. Ce qu'il nous faut c'est comme SW IV : un nouvel espoir.
       
       
       
       
       
    • By Johnnieboy
      Personne ne dit le contraire. Mais on ne va pas voir un blockbuster pour s'instruire.
      En fait, c'est amusant de voir des Français découvrir ce que tous les peuples du monde "subissent" via Hollywood et le whitewashing, etc. Selon Hollywood, le dernier samurai fut un Blanc, les derniers des amérindiens furent Kevin Costner et Mary McDonnell, et j'en passe. 
      Cela vous émeut moins dans certains cas.
×
×
  • Create New...