Jump to content

Vaccin : quand, qui, comment ?


Antoninov

Recommended Posts

On 11/9/2022 at 2:55 PM, Bézoukhov said:

Oui, un OR a minimum 2 sur les double-doses, j'aurais dit moins au doigt mouillé (autrement dit, le bénéfice-risque sur les -50 ans doit être un peu plus négatif que ce que je présupposais).

Pour etre sur de ne pas t'interpreter mal, ton estimation est que le risque benefice est negatif ?

Link to comment
Il y a 1 heure, Bézoukhov a dit :

Vu la maladie, c'est évident qu'il existe un âge à partir duquel le risque bénéfice est négatif, vu que le bénéfice est évidemment epsilonesque, et le risque existe forcément.

On peut dire aussi que l'on ne sait pas, que c'est non défini comme 0/0.

D'un point de vue statistique, le bénéfice n'est  pas significatif, et je ne sais pas si une étude a été faite (en double aveugle :) ), de comparer mortalité/morbidité entre une population vaccinée et une autre non vaccinée. Je pense que l'on n'aurait pas de différence significative.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 33 minutes, GilliB a dit :

que c'est non défini

 

Je vois plutôt le bénéfice risque comme un delta, donc on dira que c'est tout petit, ce que je pense. Mais je pense qu'il est petit et négatif ;).

 

Et j'avais je crois développé sur la manière d'apprécier des risques, qui demande quand même une certaine subtilité, et de factoriser dans la mesure du risque ce que l'on ne sait pas.

Et par définition, vu qu'on a une plus longue expérience du Covid que de son vaccin, ce que l'on ne sait pas est plus important d'un côté. Ce phénomène s'écrase au fur et à mesure du passage du temps, tant qu'on ne découvre pas d'effet secondaire matériel, ce qui fait qu'on converge probablement vers un bénéfice risque nul dans deux ans.

 

Mais mon combat principal c'est de dire que la mesure de bénéfice risque ex-post n'a rien à voir avec la mesure ex-ante. Et que si le vaccin se révèle, ce qui est le plus probable, bénin pour une grande masse de la population (*) dans quelques temps, ça ne justifiait pas de faire le pari qu'il l'était il y a un an. Autrement dit, c'est pas parce que tu as fait un trajet en voiture sans croiser de chauffard que tu pouvais dire avant de prendre la voiture que tu ne croiserais pas de chauffard.

 

C'est le sujet le plus important parce que la décision politique de forcer la vaccination sur l'Humanite ne peut être critiquée qu'en vis à vis de ce que l'on savait à l'époque, pas de ce que l'on sait aujourd'hui.

 

(*) J'ai trop d'anecdotes de règles retardées, AVC de jeunes, démarrages de maladies immunitaires que personne ne comprend dans mon entourage élargi (vs. Avant Covid, et vs. le fait que je n'ai rien vu de grave dans mon entourage pendant le Covid) pour ne pas écarter l'hypothèse que ça vient du vaccin et pas du confinement ou de la simple volatilité statistique. Mais là encore, il s'agit d'une appréciation très bayésienne du risque où je factorise aussi les risques de modèle.

 

  • Yea 1
Link to comment
5 hours ago, Bézoukhov said:

 

Je vois plutôt le bénéfice risque comme un delta, donc on dira que c'est tout petit, ce que je pense. Mais je pense qu'il est petit et négatif ;).

 

Et j'avais je crois développé sur la manière d'apprécier des risques, qui demande quand même une certaine subtilité, et de factoriser dans la mesure du risque ce que l'on ne sait pas.

Et par définition, vu qu'on a une plus longue expérience du Covid que de son vaccin, ce que l'on ne sait pas est plus important d'un côté. Ce phénomène s'écrase au fur et à mesure du passage du temps, tant qu'on ne découvre pas d'effet secondaire matériel, ce qui fait qu'on converge probablement vers un bénéfice risque nul dans deux ans.

 

Mais mon combat principal c'est de dire que la mesure de bénéfice risque ex-post n'a rien à voir avec la mesure ex-ante. Et que si le vaccin se révèle, ce qui est le plus probable, bénin pour une grande masse de la population (*) dans quelques temps, ça ne justifiait pas de faire le pari qu'il l'était il y a un an. Autrement dit, c'est pas parce que tu as fait un trajet en voiture sans croiser de chauffard que tu pouvais dire avant de prendre la voiture que tu ne croiserais pas de chauffard.

 

C'est le sujet le plus important parce que la décision politique de forcer la vaccination sur l'Humanite ne peut être critiquée qu'en vis à vis de ce que l'on savait à l'époque, pas de ce que l'on sait aujourd'hui.

 

(*) J'ai trop d'anecdotes de règles retardées, AVC de jeunes, démarrages de maladies immunitaires que personne ne comprend dans mon entourage élargi (vs. Avant Covid, et vs. le fait que je n'ai rien vu de grave dans mon entourage pendant le Covid) pour ne pas écarter l'hypothèse que ça vient du vaccin et pas du confinement ou de la simple volatilité statistique. Mais là encore, il s'agit d'une appréciation très bayésienne du risque où je factorise aussi les risques de modèle.

 

Certains l'ont vu et dit, cependant

Link to comment
3 hours ago, Nick de Cusa said:

Quand ils nous disent que ces vaccins protegent de mourir, en fait, il semble qu'ils n'ont aucune donnee. Source CADA

 

Image

Suis sans doute naïf, mais je n'avais jamais envisagé qu'il y ait un fichier qui en face de toutes les morts recensait le fait de savoir si la victime était vacciné ou pas.

 

Alors je ne sais pas si c'est une demande de certains qu'en cas de personne écrasée par une voiture ou tué dans un attentat on croise les fichiers pour savoir si la personne était vacciné ou pas.

Mais ce n'est pas la mienne du tout.

Et je me méfie de ceux qui demandent la création de ce genre de fichiers.

Link to comment

Certes.

 

La situation actuelle restant que, depuis des mois, nous avons une tres forte surmortalite, non covid et inexpliquee, et que nous n'avancons pas d'un pouce. Les autorites de sante publiques qui etaient si bousculees pour nous proteger quoi qu'il en coute il y a de cela quelque mois n'enquetent pas, sur une chose d'une gravite pareille. 

 

Un exemple et c'est pareil dans de nombreux pays :

 

https://www.destatis.de/DE/Presse/Pressemitteilungen/2022/11/PD22_480_126.html

 

 

Link to comment
1 hour ago, ttoinou said:

Gnié ? On s'est pas fait bombardé par les média de news disant que les vaccinés mourraient moins du covid ?

Comme le dit Lancelot, les stats étaient sur les morts du COVID.

 

Là, les avocats veulent les stats pour toutes les morts donc aussi les morts par suicide, accident, etc.

Link to comment

Au contraire ! Les stats de mortalité globales sont plus fiables que "oh on a un mort à l'hopital et il avait le covid". On sait toujours pas ce que ce foutu PCR avec des machines calibrées différemment signifie, on est dans le gros gros doigt mouillé. On s'est donc bien foutu de nous

  • Yea 1
  • Love 1
Link to comment
38 minutes ago, ttoinou said:

Au contraire ! Les stats de mortalité globales sont plus fiables que "oh on a un mort à l'hopital et il avait le covid". On sait toujours pas ce que ce foutu PCR avec des machines calibrées différemment signifie, on est dans le gros gros doigt mouillé. On s'est donc bien foutu de nous

Donc tu pensais qu'à chaque suicide, chaque accident, etc. on regardais si le décédé était vacciné et que l'on compilait cela dans un grand fichier?

 

Et que c'est grâce à ce fichier que l'on nous expliquait que le vaccin diminuait la mortalité dut au COVID?

 

 

Je ne sais pas si c'est moi qui ne suis pas assez dans le big brother pour ne pas avoir envisagé cette possibilité.

Link to comment
il y a une heure, Marlenus a dit :

Donc tu pensais qu'à chaque suicide, chaque accident, etc. on regardais si le décédé était vacciné et que l'on compilait cela dans un grand fichier?

 

Et que c'est grâce à ce fichier que l'on nous expliquait que le vaccin diminuait la mortalité dut au COVID?

 

 

Je ne sais pas si c'est moi qui ne suis pas assez dans le big brother pour ne pas avoir envisagé cette possibilité.

Non on s'est bien foutu de nous car ils ont utilisé la première stat qui allait dans leur sens sans faire plus de recherches. Oui si tu va paniquer un pays entier ou forcer une injection et mettre au banc de la société des millions le minimum que tu pourrais faire serait de croiser des fichiers

Link to comment
4 minutes ago, ttoinou said:

Non on s'est bien foutu de nous car ils ont utilisé la première stat qui allait dans leur sens sans faire plus de recherches. Oui si tu va paniquer un pays entier ou forcer une injection et mettre au banc de la société des millions le minimum que tu pourrais faire serait de croiser des fichiers

Alors outre que comme je l'ai expliqué, contrairement à toi, j'aimerais que cela reste interdit ce genre de croisage de fichier (même si Lancelot n'a pas forcément tort sur le fait que peut-être certains l'ont fait en douce).

 

Ce qui me surprend, c'est que cela te surprend que le gouvernement ne se soit pas basés sur ce genre de fichiers croisés pour prendre ses décisions.

On en est à la 188ème page du débat sur les vaccins, où on se prend la tête à décortiquer tout ce qui sort officiellement sur le sujet, souvent pour dire que ce que le gouvernement en tire ce sont des conneries, et nous n'avons, à ma connaissance, jamais échangé sur un quelconque fichier de ce style avant ce soir.

Donc penser qu'il existait et que c'était la base des conneries gouvernementales ben voilà.

 

 

 

Link to comment
Il y a 19 heures, Marlenus a dit :

Alors outre que comme je l'ai expliqué, contrairement à toi, j'aimerais que cela reste interdit ce genre de croisage de fichie

Il existe peut etre des techniques de croisages qui respectent la vie privée des esclaves que nous sommes. Et c'est quoi le risque exactement ? Faut être préçis

  • Yea 1
Link to comment

juste une question imaginaire pour les médecins, scientifiques du forum: si dans une quinzaine d'années émerge une nouvelle maladie ou une flambée de cancers spécifiques liés au vaccin anti covid , il sera possible de dire que ça vient de ce vaccin ou pas? 

c'est juste hypothétique hein

Link to comment
Il y a 2 heures, Nick de Cusa a dit :

N'est il pas regrettable d'avoir injecte les femmes enceintes sans verifier ceci ?

 

https://jamanetwork.com/journals/jamapediatrics/fullarticle/2796427

C'est quand même pas de bol pour tous ceux qui répétaient (sans preuve, évidemment) que l'ARN resterait dans les seuls myocytes du deltoïde, et qu'il en disparaîtrait très vite.

  • Yea 2
Link to comment
On 11/22/2022 at 7:30 AM, Nick de Cusa said:

N'est il pas regrettable d'avoir injecte les femmes enceintes sans verifier ceci ?

 

https://jamanetwork.com/journals/jamapediatrics/fullarticle/2796427

 

On 11/22/2022 at 9:55 AM, Rincevent said:

C'est quand même pas de bol pour tous ceux qui répétaient (sans preuve, évidemment) que l'ARN resterait dans les seuls myocytes du deltoïde, et qu'il en disparaîtrait très vite.

 

Quelques commentaires:

1) L'étude est limitée (# sujets) mais montre qu'aucune trace du vaccin dans le lait 48h après la vaccination. Donc il aurait été facile pour ceux/celles qui sont inquiets, de ne pas utiliser le lait maternal pendant 48h. (EDIT: je veux dire: il aurait été facile de mentionner cela et de proposer cette solution aux inquiets/inquiètes).

2) Je vois (par une brève recherche google) que par exemple, on savait en avril 2021 que les anticorps générés par la réponse vaccinale avaient été retrouvés dans le cordon ombilical et dans le lait maternal. Source:
 

Quote

 

Des anticorps post vaccinaux ont été retrouvés dans le sang du cordon ombilical et dans le lait, pouvant laisser suggérer un effet protecteur du nourrisson, comme pour la grippe ou la coqueluche.

 

(source: https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_du_cosv_6_avril_2021pdf.pdf)

Mais le PDF cite en note 14 un article scientifique qui ne semble parler que du cordon ombilical, et de toute façon d'un seul sujet.

Donc oui, dommage que cette vérification n'ai été fait qu'en 2022...

 

3) On peut imagine que la balance risque/bénéfice reste vraisemblablement très bonne, vu les risques accrus de complications Covid pour les femmes enceintes.. mais bon... la remarque tient quand même...

 

Link to comment
23 minutes ago, Stephdumas said:

Il faudrait se demander si les gens de Sud-Radio sont maintenant complotistes suite à cet interview donné à Pierre Chaillot, un statisticien?  

 

Cela fait longtemps que Sud-Radio fait la part belle aux voix différentes sur le COVID.

Chaillot n'est pas le plus "extrême" d'ailleurs qu'ils ont invité.

 

De façon général, Bercoff aime bien inviter ceux qui sont un peu "sulfureux". Ceux qui veulent avoir une analyse moins "pro-ukrainienne" sur le conflit en cours, peuvent l'écouter lui et ses invités par exemple.

 

 

Mais bon comme Sud-Radio est un MSM, certains pensent qu'ils sont pro-action gouvernementale.

 

Link to comment
il y a 4 minutes, Marlenus a dit :

Cela fait longtemps que Sud-Radio fait la part belle aux voix différentes sur le COVID.

Chaillot n'est pas le plus "extrême" d'ailleurs qu'ils ont invité.

 

De façon général, Bercoff aime bien inviter ceux qui sont un peu "sulfureux". Ceux qui veulent avoir une analyse moins "pro-ukrainienne" sur le conflit en cours, peuvent l'écouter lui et ses invités par exemple.

 

 

Mais bon comme Sud-Radio est un MSM, certains pensent qu'ils sont pro-action gouvernementale.

 

 

Tu es bien gentil ;)

 

Il a toujours eu un côté contrarien mais, perso, je regrette le bon vieux temps où son côté sulfureux était d'inviter des libéraux, puisque, pour la petite histoire, Bercoff avait soutenu Fillias & co au lancement d'AL vers 2006.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...