Jump to content

Arna

Utilisateur
  • Posts

    641
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Arna

  1. Traditionnellement quand le rôle de l'homme était de s'occuper des champs et non celui de la femme. Allocation de ressources limitées. Ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. Mais dans le cas ou, on aura tendance à dévier ce manque de ressource temporaire vers sa dulcinée.
  2. En général, de par mon comportement et ceux des mecs de mon entourage, on a toujours tendance à favoriser sa meuf que soi-même, à sacrifier ses besoins pour satisfaire les siens. Typiquement, t'as soif, elle-aussi, il ne reste qu'un petit peu d'eau. Alors tu vas te mettre de côté et tout lui refiler.
  3. Le Roi n’est pas juste un politicien. Surtout pendant un conflit comme la WWII.
  4. A la manière induite par son rôle. Le moral des troupes (et de la population, encore plus important pendant la WWII parce-que guerre totale) est un facteur déterminant.
  5. J’ai eu la même question que toi, pour le même milieu. Je trouve que ça fait trop sophistiqué, surtout quand on a encore la vingtaine. Si en plus tu es d’un naturel froid et monotone, t’as l’air d’une belle enflure suffisante. Mais tu peux éventuellement compenser avec le vendredi, si tu peux vraiment venir comme tu veux. Mon mix entre le style costard/cravate la semaine et le style workwear façon Peaky Blinders le vendredi en déstabilisait plus d’un.
  6. Sa mâchoire est beaucoup trop carrée. Autrement c’est une jolie fille avec des traits fins et un beau fessier.
  7. Toi qui se méfie autant des politiques, tu ne t’inquiètes pas un minimum de l’épouvantail ?
  8. C’est bête et méchant. J’ai déjà entendu ca quelque-part ...
  9. Et sans sa puissance économique initiale, qu’est-qui fait de l’Allemagne le leader de l’UE ?
  10. Factuellement, avant le connard de droite, c'était un connard de gauche.
  11. Non, non. Leur démarche c'est toujours de sa faire payer leur voyage tout frais payé par les autres. Ils ne se donnent aucune moralité par rapport aux locaux, uniquement par rapport à eux-même. Le comble de l'égoïsme. L'objectif en réalité, c'est la Full Moon à gratter de l'alcool aux mecs trop bourrés et en logeant dans la chambre d'hôtel d'une fille rencontrée il y a 45 minutes.
  12. C'est bien pour ça que je ne donne jamais d'argent aux mendiants. La réponse à la mendicité n'est pas nécessairement pécuniaire. Donc, pour faire dérailler la machine capitaliste, ils l'engrossent au préalable. Puis ensuite ils demandent la charité à ceux qui font tourner cette machine. Il n'y a pas de logique dans cette démarche autre qu'être partisan du moindre effort. Ils ne pourront jamais totalement justifier ce comportement dans une logique intellectuelle pure et dure. Ce sont des avares. J'entends l'avarice par un comportement opportuniste, celui de ne pas vouloir dépenser de ses propres ressources en le justifiant par du bullshit moral socialo-ecolo-communiste. A contrario, partir sur la route avec peu, en se démerdant sur place avec les locaux est une vraie philosophie de vie. Ils ne mendient pas, ils créent des liens afin de palier au manque d'argent. Ce que ne font pas les begpackers qui semblent proches mais sont en réalité à l'opposé.
  13. Aucun rapport avec les pauvres. Les pauvres voyagent à moindre frais et se démerdent comme ils peuvent. Tu fais avec les moyens que tu as. Le problème du sujet c'est le fait de mendier, de quémander pour financer un besoin qui n'est pas vital alors que l'essence même de la mendicité est de palier à ses besoins physiologiques. D'où la pyramide de Maslow. Si tu veux voyager, tu travailles deux mois en intérim et t'arrêtes de faire ton crevard en demandant la charité aux autres.
  14. Le phénomène du begpacking est une dérive du comportement que tu cites en premier lieu. C'est pousser l'hospitalité des locaux jusqu'au bout. Tu ne peux même plus défendre cela sous l'égide de "tisser des liens avec les locaux" ou "la liberté totale". Tu ne partages rien avec le mec qui te donne 50 bahts et tu es prisonnier de ta récolte du jour.
  15. Et alors ? Ça rend la démarche moins déplacée ? Un billet d'avion entre l'Occident et l'Asie du Sud-Est c'est plusieurs centaines d'euros. Si tu es un tel nécessiteux qui doit mendier pour survivre, tu n'alloues pas cette somme dans un loisir. Autrement, c'est vouloir le beurre, l'argent du beurre et le cul de la crémière. Les enflures, ça existe depuis toujours.
  16. On verra ça dans deux ans. Divinity 2 pourrait bien poser ses couilles, même si ça reste moins mainstream.
  17. Si on part du principe de l’evidence, la loi serait réduite à peau de chagrin. Ne pas tuer son prochain paraît tout aussi évident, mais il faut la loi pour y apporter les condamnations requises. Il me paraît évident que des mecs seraient suffisamment radins et court-termistes pour laisser crever de soif. Ça marche aussi pour le chauffage. Je comprends bien la critique du nombre infini de réglementations, mais je suis persuadé que même en Liberalie non-Anarcap t’aurais un truc du genre.
  18. Qu’est-ce qui choque là-dedans ? Boire de l’eau c’est quand même le top du top niveau survie.
  19. C'est les délires à la Balenciaga, ils veulent absolument te déstructurer le corps avec du mauvais goût importable en société. Je préfère fantasmer sur le magnifique pantalon en flanelle Drapeau Noir à 170 balles perso.
  20. C’est l’idée oui. Le revenu c’est 360K. http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/taxer-les-riches-avec-le-revenu-maximum-et-le-salaire-maximum/
  21. Il faut quand même prendre en compte le contexte : un homme en hauteur, dissimulé, qui tire dans la foule. Il a un avantage de dingue face aux autres, même armés. Faut être un Dieu ou jouer à l’Euromillions pour le flinguer en contre-bas. C’est totalement différent du Bataclan.
×
×
  • Create New...