Jump to content

Séverine B

Membre Actif
  • Posts

    2829
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

1 Follower

About Séverine B

  • Birthday July 4

Contact Methods

  • Website URL
    https://contrepoints.org

Profile Information

  • Gender
    Female
  • Location
    Tombstone

Recent Profile Visitors

3541 profile views
  1. C'est quand même mieux d'aller à la source (=l'article d'origine, et pas l'interprétation de Salk) : https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/CIRCRESAHA.121.318902 où il n'est pas dit que la "Virus spike proteins behave very differently than those safely encoded by vaccines" mais que effectivement que "This conclusion suggests that vaccination-generated antibody and/or exogenous antibody against S protein not only protects the host from SARS-CoV-2 infectivity but also inhibits S protein-imposed endothelial injury." Il reste donc en suspens la période de 3 semaine après l'injection du vaccin pendant laquelle les anticorps ne sont pas en nombre suffisant pour se fixer sur la protéine S et empêcher son interaction avec le récepteur membranaire. Peut-être une explications eux effets secondaires du vaccin ? Salk désinforme plus que France Soir, là dessus, pour le coup...
  2. Désolée, j'avais peut-être pas perçu ton ironie en voyant que tu évoquais les chiffres en Inde.
  3. Donc il faut vacciner les gens, des vrais gens, des êtres humains, pour... protéger un système, un bâtiment, une structure. Wow.
  4. Hem... c'est plutôt pour protéger le personnel, hein... Le risque de se piquer soi-même avec une aiguille est + important. Le risque de côtoyer des patients porteurs de l'hépatite B est + important en milieu médical. Le vaccin est "recommandé" surtout pour éviter des arrêts maladie du personnel, pas pour éviter de transmettre une maladie au patient. En période épidémique (par ex de grippe), il y a + de chances qu'un patient contamine les autres patients plutôt qu'un membre du personnel ne contamine les patients par voie aérienne parce qu'il est malade (et de toute façon il ne viendra pas travailler s'il a la grippe) Par contre, la contamination via les mains d'un soignant est beaucoup + importante que celle d'un soignant malade. C'est l'hygiène qui prime. La vaccination n'empêche pas cela.
  5. La vaccination protège en masse et s'il y a quelques "accidents", on considère qu'au regard de la protection générale, c'est peanut. En revanche, du point de vue de l'individu, le bénéfice/risque est plus discutable. Quand "l'accident" tombe sur toi, c'est 100% d'échec. On est en train de laisser s'installer des confusions en laissant croire que "un vaccin, c'est un vaccin", comme si tous avaient la même efficacité et le même mode de fonctionnement. Il faut comparer les effets secondaires graves par tranche d'âge entre les vaccinés et les malades du covid. Selon l'ANSM, il semble qu'il y ait une surmorbidité vaccinale sur les tranches d'âge inférieures. Les tranches d'âges dont une grande partie est morte du covid sont déjà des survivants du covid. Donc les comparer à ceux de la même tranche d'âge qui ont eu des effets secondaires est déjà biaisé. Sans parler du gloubi-boulga risque relatif/risque absolu comme le dit @Nick de Cusa, valeur prédictive positive et négative et spécificité/sensibilité pour les tests PCR.
  6. D'autant que c'est pas comme sl on n'avait pas un code du Travail imposant 35 heures. Des idiots utiles...
  7. Merci @NicolasB,elle est vraiment très bien ta traduction Elle est programmée pour demain matin.
  8. @Bisounours For You ! Les rabat-joie qui vont encore dire que c'est rien qu'une bande d'intermittents me font déjà rigoler
  9. https://www.humanprogress.org/free-enterprise-has-achieved-what-karl-marx-always-wanted
  10. https://www.humanprogress.org/true-environmentalists-should-prioritize-economic-prosperity
  11. "You look so tired, unhappy Bring down the government They don't, they don't speak for us"
×
×
  • Create New...