Jump to content

Largo Winch

Habitué
  • Posts

    12748
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    137

Everything posted by Largo Winch

  1. Macron a largement contribué à rendre le gouvernement totalement inopérant. Les ministres sont pris en étau entre l'Elysée qui dirige en autocrate et la bureaucratie qui fonctionne en roue libre.
  2. Le problème de Macron est qu'il veut continuer à diriger seul la France depuis son "conseil de Défense" élyséen, comme durant le Covid, en bafouant les institutions. Ce n'est pas étonnant qu'il mette autant de temps pour constituer un gouvernement. Qui a envie d'être ministre dans ces conditions franchement ? Le ministre n'a strictement aucun pouvoir sur son portefeuille ministériel, et quand il négocie ou tente de prendre des mesures concernant son administration, derrière l'Elysée et ses conseillers imposent des mesures contradictoires, sans aucune concertation avec le ministre.
  3. Oui, là on assiste à un fiasco magistral de Macron. Notre autocrate a cru qu'il pouvait refaire le coup du grand débat et il s'imaginait déjà en grand Jupiter, au dessus de ses ministres qu'il méprise et des syndicats, mais il réussit le tour de force de se mettre tout le monde à dos : les syndicats agricoles, la grande distribution, les députés Renaissance dépités, les écologistes radicaux finalement écartés, et même Fesneau, le min. de l'Agriculture, qui n'hésite plus à faire comprendre qu'il n'est pour rien dans les conneries de Manu. Un bon résumé d'Arlette Chabot sur LCI : Deux bons articles de Géraldine Woessner du Point, libre d'accés : https://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-macron-declenche-une-nouvelle-crise-avec-les-agriculteurs-a-la-veille-du-salon-22-02-2024-2553193_20.php https://www.lepoint.fr/politique/fiasco-du-salon-de-l-agriculture-deux-conseillers-de-macron-sur-le-gril-23-02-2024-2553252_20.php Macron voulait donc jouer le Grand Arbitre et, devant le fiasco, il tente de faire porter le chapeau à ses deux conseillers... Quel médiocre personnage. Ce qui est magnifique dans le deuxième article du Point ci-dessus est de voir le mode de fonctionnement de Macron : peu importe ce que font son Premier ministre ou son ministre de l'Agriculture, il compte gérer le truc de son côté, avec ses deux conseillers, en ignorant totalement le travail réalisé par son gouvervement...
  4. Les élucubrations écologistes décroissantistes sont toujours plus délirantes et totalitaires...
  5. J'évoquais plus haut sur ce fil Abnousse Shalmani parmi les chroniqueurs TV qui font régulièrement et explicitement référence à des concepts/auteurs libéraux de façon positive.
  6. Nayib Bukele, réélu président avec plus de 85% des voix. https://www.lefigaro.fr/international/salvador-victoire-ecrasante-de-nayib-bukele-reelu-president-20240205
  7. JO Paris 2024 : Tony Estanguet, le président du comité d’organisation, visé par une enquête sur sa rémunération
  8. Seine-et-Marne : les habitants votent pour l’interdiction du téléphone portable dans l’espace public
  9. N'importe quoi le commentaire de ce tweet... "Beaucoup plus impopulaire" ? études sups vs non diplômés : 69 vs 65 (l'écart n'est pas énorme) indépendants vs salariés : 71 vs 71 Ce que montre ce graphique, c'est qu'il est impopulaire dans toutes les catégories. Prétendre que c'est le président des vieux, comme on l'entend souvent : voilà plutôt la légende... (sinon, erreur de fil...)
  10. Un édito qui va dans le sens de ce que je disais plus haut : https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/crise-agricole-et-libre-echange-le-faux-proces-2073164 "Crise agricole et libre-échange : le faux procès L'accord Mercosur est le nouvel épouvantail brandi par le monde agricole, qui a pourtant bénéficié des précédents traités. Le vrai problème est le manque de compétitivité de l'agriculture française."
  11. Très bon éditorial de François Lenglet : portrait satyrique de Michel Norme-Tout qui organise la vie du pays :
  12. Consternation des journalistes de LCI (Ruth Elkrief, François Lenglet et David Pujadas) suite aux propositions de la droite : "Pourquoi ne pas essayer de résoudre les problèmes par le marché plutôt que par l'intervention de l'Etat ?"
  13. Trois variantes d'anti-libéralisme. Mais merci pour l'info : je ne pensais pas que la Coordination rurale représentait autant.
  14. @F. mas Ah non, non, on est pleinement en phase. Je ne sous-estime rien du tout : comme je le disais plus haut, le débat public (mené par les médias, politiques, syndicats...) tentent de détourner l'attention du vrai problème, la sur-règlementation (et tu as raison de préciser : la sur-réglementation "écologiste") pour trouver un bouc-émissaire : les accords de libre-échange. Mais attention, je pense que c'est toi qui sous-estime une dimension : à cette catastrophique bureaucratie bruxelloise, la France ajoute sa propre couche franco-franchouillarde de bureaucratie nationale, rendant l'agriculture française nettement moins compétitive que celle d'autres pays de l'UE, soumis aux mêmes normes européennes. Bref, s'il y a bien un problème européen, la politique française aggrave encore le bousin, et cela arrange le gouvernement français de laisser croire que tous les problèmes ne viennent que de l'extérieur (UE, accord de libre échange).
  15. Et sinon, bien sûr, la droite française nous explique que s'il y a du libre échange, c'est la faute des écologistes et des socialistes ! (si, si !) Bellamy ne mange pas de ce pain-là, lui : il est bien évidemment hostile à l'économie libérale et au libre échange. 🤡
  16. Attention, fini de rigoler : Nono déclare qu'il va lutter contre la bureaucratie ! 🤡
  17. Syndicalisme agricole français : l'alternative à la FNSEA c'est la Confédération paysanne, qui explique que la sur-règlemention est au service du libéralisme !
  18. Sans surprise, le débat public, qui initialement imputait les difficultés des agriculteurs à la surrèglementation, place désormais sur le banc des accusés le libre échange. Voici un point intéressant sur le sujet, qui montre les avantages des accords sur le libre échange... accords pourtant dénoncés par les syndicats agricoles et le gouvernement : On accuse l'UE et le libre échange... alors que c'est la compétitivité de l'agriculture française qui est en perte de vitesse. Accuser l'étranger pour ne pas voir ses propres travers, un biais typiquement franchouillard.
  19. Vu que le ministre de l'agriculture "ne comprend pas" les notions de base de gestion (celles censées être maitrisées par les lycéens en bac techno gestion par exemple), ce n'est pas gagné...
  20. J'ai clairement dit que c'était mon opinion. Ca vous emmerde tant que ça que je le trouve raciste et que je le dise ? J'ai dit aussi que je m'étais désabonné de son compte twitter. C'est donc assez facile de comprendre que je n'ai aucune envie de me faire chier à aller écumer ses tweets. Faites vous votre opinion. Si vous le trouvez super dès qu'il parle des musulmans, tant mieux pour vous. Je m'en fous. Ca me rappelle la fois où j'avais osé dire que je trouvais Zemmour misogyne. Là aussi on m'était tombé dessus et on m'intimait de trouver des exemples de propos illustrant cette opinion.
  21. Oui oui je vois bien ce sur quoi tu as bloqué. Et ce que tu as ignoré dans mon message. Je vais remettre. Apparemment il n'y a rien à redire sur lib.org lorsqu'un libéral "expose son amour des rites républicains, de la "liturgie laïque et républicaine", des petits écoliers en uniforme chantant la Marseillaise la main sur le cœur, de la désindividuation au profit de l'unité de la Nation, du laïcardisme qui permet de fondre les individus (quelle horreur, des individus !) dans une maison France, creuset d'un formidable grégarisme nationaliste, de la mise au pas des écoliers dans des uniformes qui permettent symboliquement de créer un "esprit de corps" et de faire allégeance à la Nation, de la mise en place du SNU obligatoire qui permettra la construction bien organisée d'une "mixité sociale" et le sentiment d'appartenance à une même communauté nationale." Non, rien à redire à un tel "libéral". Non vraiment le scandale est qu'on ose exprimer une opinion, au passage, et "prétendre" qu'il est raciste (alors que le fait qu'il bave régulièrement sur les arabes est certainement ce qui le rend sympathique aux yeux de certains liborgiens, peut-être... ?).
  22. Parlons foot entre connaisseurs !
  23. Ah enfin quelqu'un qui s'intéresse vraiment au sujet de ce fil.
  24. Malheureusement, aujourd'hui pour les BTS c'est bien pire : ils doivent désormais prendre prioritairement les bac pro... Et c'est l'argument qui a permis de faire plier les IUT : "si vous prenez un quota de 50 % de bac techno, on vous garantie qu'on enverra les bac pro en BTS et non en IUT..."
  25. J'ai été durant une 15aine d'années responsable d'une licence pro qui recrutait à bac+2. Je n'ai jamais traité de dossier papier. Le candidat ne vivait pas un enfer : il candidatait numériquement. Mais sans APB, ni Parcoursup. Et sans bureaucratie centralisée. Et surtout, de mon côté, j'était totalement libre de sélectionner les personnes que je voulais, selon les critères que je souhaitais, selon le calendrier que je voulais, et selon la procédure de sélection que je décidais de mettre en place. Mais comment diable un tel miracle était-il possible ? Ca s'appelait "e-candidat" : un outil numérique qui mettait directement en relation le candidat et la formation, sans qu'un organisme bureaucratique centralisateur vienne foutre son grain de sel. Etonnant, non ?
×
×
  • Create New...