Jump to content
Bézoukhov

École & éducation : Le temps des secrets

Recommended Posts

Les changements de prénoms m'interpellent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils n’apprendront rien plus longtemps :

 

Le Monde - Le Sénat approuve l’abaissement à 3 ans de l’âge de l’instruction obligatoire
 
Alors que cette mesure est souvent présentée comme symbolique, étant donné le peu d’enfants de cette tranche d’âge qui ne sont pas déjà inscrits à l’école aujourd’hui, le ministre de l’éducation nationale chiffre à 25 000 le nombre des élèves concernés.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/05/16/le-senat-approuve-l-abaissement-a-3-ans-de-l-age-de-l-instruction-obligatoire_5462697_3224.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Mathieu_D said:

Les changements de prénoms m'interpellent.

Les prénoms ont eux aussi subi un dépoussiérage, facilitant l’identification de nos têtes blondes.

"David et Sophie" deviennent "Manon et Jean". Je note que l'ancienne version était plus progressiste en évitant le cliché "les dames d'abord". Mais sinon effectivement en quoi les nouveaux noms sont-ils moins poussiéreux, mystère. Des David et des Sophie jeunes j'en connais pourtant. Le prénom le plus vieillot là-dedans, en vérité, c'est Martine.

 

:icon_ptdr:

  • Yea 2
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article interdisant aux accompagnateurs de sorties scolaires d'arborer un signe religieux adoptée au Sénat, dans le cadre de la loi rétablir la confiance en l'école. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Atika a dit :

Article interdisant aux accompagnateurs de sorties scolaires d'arborer un signe religieux adoptée au Sénat, dans le cadre de la loi rétablir la confiance en l'école. 

 

 

 

Ce sont les priorités éducatives de la droite française : les drapeaux dans les salles de classe et la marginalisation des nouarabes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ça concerne tous les signes religieux ce n'est pas discriminatoire, pas de procès d'intention.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Atika a dit :

Ça concerne tous les signes religieux ce n'est pas discriminatoire, pas de procès d'intention.

 

J’imagine que les discours qu’ils font dans les médias ça ne compte pas.

 

C’est comme la loi anti-burka : ca vise tous les couvre chefs. S’ils ont appelé ça anti-burka c’était pas pour taper sur les musulmans, c’était une pure coïncidence. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Atika a dit :

Ça concerne tous les signes religieux ce n'est pas discriminatoire, pas de procès d'intention.

A un moment il s'agit aussi de pas être un gros mongol. 

 

Les mecs ont communiqué sur le fait qu'ils faisaient ça pour combattre le voile à l'école mais ça n'a aucun rapport évidemment.

 

 

En matière de procès d'intention, c'est bien de pas en faire mais faut pas être plus royaliste que le roi 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une loi, passée en catimini en février, interdit aux enseignants de critiquer l'éducation nationale, même à titre privé (réseaux sociaux).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Rocou a dit :

Une loi, passée en catimini en février, interdit aux enseignants de critiquer l'éducation nationale, même à titre privé (réseaux sociaux).

C'est pas le devoir de réserve, pour tous les fonctionnaires ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je croyais que c'était uniquement pour les militaires, le devoir de réserve.

Share this post


Link to post
Share on other sites
11 minutes ago, Cthulhu said:

Je croyais que c'était uniquement pour les militaires, le devoir de réserve.

Non, c'est tous les fonctionnaires.

 

Pour les militaires, c'est plus strict que pour les autres. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mmmmhh, le devoir de réserve c'est dans le cadre de l'exercice de la fonction.

Un enseignant qui lâche "l'EdNat c'est vraiment des branleurs" à un dîner n'y contrevient pas. Par contre, un enseignant qui ferait 1h d'ECJS (éducation civique, pour les intimes) sur "Pourquoi l'EdNat est mal foutue et pourquoi la solution de LR/LFI/whatever est meilleure", là oui.

Bon, ça n'empêche pas certains profs d'éco et d'Histoire-Géo d'être borderline prosélytes.

 

Le cas rigolo c'est celui de Pierre de Villiers, CEMA, qui avait l'obligation de témoigner devant une commission parlementaire mais qui devait, en même temps, réserver ses opinions politiques à lui-même. Bon, il a clairement outrepassé les exigences d'une telle convocation et aurait dû être radié sur-le-champ mais c'est pas si évident.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 5/17/2019 at 8:08 PM, Neomatix said:

Mmmmhh, le devoir de réserve c'est dans le cadre de l'exercice de la fonction.

Un enseignant qui lâche "l'EdNat c'est vraiment des branleurs" à un dîner n'y contrevient pas. Par contre, un enseignant qui ferait 1h d'ECJS (éducation civique, pour les intimes) sur "Pourquoi l'EdNat est mal foutue et pourquoi la solution de LR/LFI/whatever est meilleure", là oui.

Bon, ça n'empêche pas certains profs d'éco et d'Histoire-Géo d'être borderline prosélytes.

 

Pas uniquement dans l''exercice de ta fonction. 

C'est plus large que ça. 

 

C'est sur cette base par exemple qu'à été sanctionné Zoe Sheppard.

 

Mais généralement, faut aller loin pour être sanctionné (où être mal vu par les personnes qu'il ne faut pas).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des nouvelles de parcoursup.

 

Des dizaine de milliers d'élèves ont été acceptés dans des formations puis sont retournés en liste d'attente (MOA Républicaine !)

Le mail d'annonce aux étudiants avec une faute d'orthographe grosse comme la figure (Haut fonctionnaire Républicain !)htt

ps://twitter.com/annesodvg/status/1129302255046451200

 

 

Le ministre concerné est en mode LOL, balek :

 

Citation

« J’ai vu des chiffres fleurir et cela m’a beaucoup amusée de voir que des gens étaient capables de donner des chiffres alors que nous sommes dans l’incapacité de savoir combien de jeunes étaient affectés […]. Pour l’instant, c’est impossible »

« Même si ces jeunes le vivent comme j’ai eu quelque chose et on me l’a enlevé, en fait la réalité c’est qu’ils n’auraient jamais dû l’avoir »

 

Avec un peu de chances, ça va créer pleins de petits libéraux qui se rendront compte que l'Etat c'est nul. Ou pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 minutes ago, Bézoukhov said:

cela m’a beaucoup amusée

« Même si ces jeunes le vivent comme j’ai eu quelque chose et on me l’a enlevé, en fait la réalité c’est qu’ils n’auraient jamais dû l’avoir »

Le niveau de filsdeputerie, quand même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'imagine la tronche des gamins qui, ayant été accepté par leur vœu n°1 sur Parcoursup, ont laissé tombé les procédures hors-Parcoursup (e.g. Dauphine). Revenir sur une offre ferme sans motif valable c'est vraiment le pire signal possible pour un établissement d'enseignement.

il y a 34 minutes, Bézoukhov a dit :

nous sommes dans l’incapacité de savoir combien de jeunes étaient affectés

"Notre incompétence est telle qu'on ne peut pas la quantifier"

BTW ils ont envoyé un mail aux dossiers concernés mais sont incapable de compter le nombre de mails envoyés ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

orwellien avec des similis bisous autour.

La façon aussi dont la nullité est assumée et présentée comme désormais normale.

On vous balade (sur un sujet crucial pour vous), avec nos outils merdeux (et qu'on ne réparera jamais),

mais on s'en fout complet et pour bien le montrer même pas on s'excuse.

Indeed, si seulement ça pouvait dessiller quelques jeunes (et peut-être qqs parents).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je confirme : le niveau des candidats aux concours de recrutement des professeurs de Mathématiques est dramatiquement faible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
14 minutes ago, VeloDeus said:

Je confirme : le niveau des candidats aux concours de recrutement des professeurs de Mathématiques est dramatiquement faible.

Pour le capes et l'agreg' ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je peux confirmer directement pour l'agrégation. Pour le Capes je n'ai que des témoignages de seconde main, mais ils sont parfaitement concordants.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le Capes, j'ai pu voir ça il y a quelques années. C'était... perturbant. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, VeloDeus a dit :

Je peux confirmer directement pour l'agrégation

 

Pourtant l'écrit devrait bien filtrer non ?

Mes souvenirs de prépa c'est que les écrits de l'agrégation étaient ardus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors je veux bien que je sois mauvais vu que je n'ai que le bac, mais c'était quand même un bac S spé math de 95.

 

Si les gars capable de torcher ça:

http://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/agregation_externe/15/1/s2019_agreg_externe_math_1_1096151.pdf

 

Sont incapable de résoudre un problème du niveau de 1ère S, c'est que l'on a un putain de bon niveau en 1ère S.

 

Je ne dis pas que c'est dur, juste que l'on est à un niveau qui me rappelle plus ma faculté de math, que ma 1ère S d'il y a 25ans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut bien 7 heures pour écrire un bon haïku.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, à l'agrégation, plein de candidats ne savent pas faire plein de trucs basiques. Typiquement, le type qui te démontre sans problème des théorèmes relativement avancés d'algèbre linéaire mais qui bloque lorsque le jury demande de trouver les coordonnées d'un vecteur dans un repère non orthonormé. En fait le jury tente de faire le tri entre les singes savants qui apprennent des développement par cœur et ceux qui savent à peu près de quoi ils parlent. Les écris filtrent un peu mais bon, il y a toujours des étudiants de master qui passent sans trop savoir pourquoi. Après, je doute qu'ils soient très nombreux à être reçu au concours.

 

Pour le Capes je connais moins mais il est clair qu'un nombre assez alarmant de reçus n'ont rien à faire devant une classe de 1 ère S, de toute façon c'est simple, à l'issu de la licence, parmi ceux qui veulent enseigner, les bons préparent l'agreg et les autres le capes et ces derniers l'ont relativement facilement, même en étant complètement paumé à son oral on peut l'avoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

  • Similar Content

×
×
  • Create New...