Jump to content
Bézoukhov

Gilets jaunes

Recommended Posts

Il y a 1 heure, Cthulhu a dit :

 

Autant de voitures brûlées, quel scandale ! Il faut renvoyer ces sauvageons dans leur pays ! ... wait...

 

L'URSS ? 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Bézoukhov a dit :

Non, ça s'appelle la nature humaine. L'exception culturelle, c'est la Suisse.

 

Mouais, disons plutôt que ce sont les deux extrêmes. Parce qu'entre les deux il me semble qu'il y a aussi tout un tas de pays qui, sans être des havres de paix sociale, n'ont pas pour sport national de brûler des voitures et de vandaliser des lieux privés et publics. M'enfin bref, c'était juste mon sentiment sur la situation.

 

- - - - -

 

Concernant l'attitude à adopter vis-à-vis des gilets jaunes, je dirais que :

 - d'un côté il ne faut pas se faire d'illusions sur ce qui ressortira du mouvement lui-même à court terme : une bouillie étatiste de plus, plus ou moins structurée, parce que c'est la pensée dominante aujourd'hui ;

 - de l'autre, pour ceux qui souhaitent justement décaler cette pensée dominante vers plus de libéralisme, c'est un moment idéal pour le faire en proposant notre grille de lecture : Gilet Jaune ou non, sur les ronds-points ou derrière leur ordi, pour tout le monde c'est un moment politique et c'est donc un moment idéal pour parler politique et toucher du monde.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon par contre on est d'accord que les projets de Macron à l'international, sont morts et enterrés.

Vu l'image que la France envoie à l'étranger avec les émeutes plus personne ne va Macron prendre au sérieux (surtout pour la construction européenne: qui voudrait se rapprocher d'un pays chaotique).

 

Par contre, la question est combien de temps nos voisins européens vont supporter le fait que la France soit à la traîne et incapable de se réformer?

Je me souvient qu'avant que l'Italie face parler d'elle avec les âneries budgétaires de Salvini, c'était la France (et sa situation économique) qui était au centre des inquiétudes de l'Allemagne voire des autres pays d'Europe (et non pas la Pologne et la Hongrie qui ont au moins la décence d'arriver à gérer à peu près correctement leur budget et leur économie)

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Anne Hutchinson said:

 

Je te renvoi au revendications nationales... approuvées et votées par une majorité des présents:

  

 https://www.rtl.fr/actu/politique/gilets-jaunes-taxes-assemblee-citoyenne-glyphosate-toutes-leurs-revendications-7795734808

 

Cherche donc les trucs libéraux dedans. Bon courage.


Nulle part je n'ai trouvé d'info établissant que ces revendications portent la légitimité de l'ensemble du mouvement. Les médias présentent cette liste au père Noel mélanchoniste comme étant celle DES gilets jaunes mais précisent tout de suite après que c'est une liste établie par une militante de la Sarthe et qui essaime ici où là sur la GJsphère. Tu sembles faire référence à un processus de vote. Quel était il ? En quoi engage t il le mouvement des GJ ou en est il représentatif ?

D'ailleurs jeudi 29 nov, à l'occasion de la rencontre avec le gouvernement dixit Éric Drouet membre de la délégation GJ :

https://www.rtl.fr/actu/politique/video-gilets-jaunes-eric-drouet-porte-parole-se-retire-de-la-delegation-7795747989

""Aucune délégation n'a encore le rôle de représenter les 'gilets jaunes'", écrit-il. "Des représentants (locaux, ndlr) vont être mis en place. Aucune autre rencontre doit se faire sans eux. J'accepterais de rencontrer le gouvernement seulement avec une délégation représentative de l'ensemble des gilets jaunes avec leur représentants de région". 

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mes articles en rapport avec les GJ :

 

Carburants : qui met le « bololo » partout, M. Philippe ? (16/11)

https://leblogdenathaliemp.com/2018/11/16/carburants-qui-met-le-bololo-partout-m-philippe/

 

Gilets jaunes : Et si maintenant on parlait dépenses publiques ? (19/11)

https://leblogdenathaliemp.com/2018/11/19/gilets-jaunes-et-si-maintenant-on-parlait-depenses-publiques/

 

Alerte « jaune » sur l’écologie : La riposte s’organise – LOL garanti ! (22/11)

https://leblogdenathaliemp.com/2018/11/22/alerte-jaune-sur-lecologie-la-riposte-sorganise-lol-garanti/

 

Gilets jaunes : mon petit journal du 24 novembre 2018 (25/11)

https://leblogdenathaliemp.com/2018/11/25/gilets-jaunes-mon-petit-journal-du-24-novembre-2018/

 

Macron aux Gilets jaunes : Vous voulez du pouvoir d’achat ? Voilà de la transition écologique ! (28/11)

https://leblogdenathaliemp.com/2018/11/28/macron-aux-gilets-jaunes-vous-voulez-du-pouvoir-dachat-voila-de-la-transition-ecologique/

 

Où va l’argent ? Plongée dans les abîmes du Grand Paris Express (01/12)

https://leblogdenathaliemp.com/2018/12/01/ou-va-largent-plongee-dans-les-abimes-du-grand-paris-express/

 

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Hayek's plosive a dit :

L'URSS ? 

 

N'exagérons rien, les Soviets avaient au moins le sens de l'humour par rapport aux Français.

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Anne Hutchinson a dit :

N'oubliez pas qu'une des principales revendications des gilets jaunes(autre que le cout de la vie) c'est le rétablissement des services publics partout en France, avec un guichetier de poste dans chaque village.

Par chez moi, la principale revendication des GJ c'est la baisse des taxes sur l'essence/gas-oil.

Sur l'ensemble des rond-points de mon département, je n'ai souvenir d'aucune affiche pour plus de service public etc.

ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas des GJ bien de gauche, bien sûr qu'il y en a, mais ce mouvement est bien différent de eg nuit debout.

ça se voit comme les yeux au milieu de la figure. Chez moi, ni syndicats, ni clodos, ni intermitteux.

 

De toutes manières, ceux qui se désolent de slogans gauchistes et souhaitent voir une affiche "BUY BITCOIN" sur un rond-point.

... n'attendez pas que quelqu'un d'autre l'écrive et la placarde pour vous.

Si le terrain est laissé 100% libre, cette place libre sera occupée par l'idéologie dominante, c'est mécanique.

 

Espérer que ce mouvement populaire bascule du jour au lendemain dans du libéralisme pur jus, c'est se mettre doigt/bras etc dans l'oeil.

Si on peut déjà avoir l'opportunité de qqs points d'accroche ... ben ça peut faire un début.

Pour mettre un navire de milliers de tonnes à quai, on commence à tirer avec des petites cordelettes, avant d'augmenter le diamètre.

Pour s'échapper de prison, il y a des gens qui font 20 tentatives.

 

Là, on a des gens qui, se révoltent fiscalement, sont très dubitatifs sur la transition escrolo etc.

... et on va faire la fine bouche ?

 

Je donne des cours de français à des migrants ignares de la langue française.

Je ne les espère pas déclamer du Baudelaire avant un bail.

 

Si on n'utilise pas le moment présent pour faire un peu de pédagogie libérale auprès de nos concitoyens ignares, mais quand le ferons-nous ?

Si nous, libéraux, ne le faisons pas, mais qui d'autre va le faire ? (l'état ah ah !)

 

 

  • Yea 6
  • Ancap 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà, travail de fourmi. Mais chez les libéraux, on connaît ça. Et pour une fois, on a une accroche.
 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Nigel a dit :

On se trompe de débat. Ce n'est pas qu'il n'y a rien à attendre des gilets jaunes, mais c'est qu'il n'a rien à attendre de la France. 

Perso je trouve au contraire qu'il y a matière à espérer.

Tout est mieux que de mourir à feu doux.

On utilise beaucoup ici l'allégorie de la grenouille dans sa casserole d'eau bouillante.

Là, la grenouille ose (enfin) bouger, elle gigote, elle renverse de l'eau ... et hop, ce n'est pas encore assez bien.

Elle devrait faire un seul et unique bond gracieux sans une goutte à coté, retomber sur ses 2 pattes et couper le gaz d'une main tout en commandant "la grève" sur amazon de l'autre.

...

 

De ce que je vois, les GJ de France sont les premiers à émettre publiquement et bruyamment des doutes quant à la pertinence de la transition escrologique.

Ben c'est pas si mal pour un pays aussi lobotomisé.

Si ça se trouve ce signal de révolte ne restera pas sans écho ailleurs.

 

  • Yea 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parmi les idées libérales à insinuer dans les esprits, il y a celle, fondatrice, du respect des personnes et des biens, du respect de la propriété privée.

Chez @Rübezahl, ça avait l'air calme, mais ça n'a pas été calme partout.

Se révolter contre l'atteinte aux biens que commet l'Etat par l'impôt (jusque là, OK) et aller ensuite tout saccager, voitures, boutiques en blessant gravement des personnes,  etc. sur l'idée simpliste que ce sont des marqueurs de riches ... 

Les différente vidéos ont montré que ce n'était pas uniquement le fait de casseurs déguisés en GJ. J'ai lu ici que la police aurait laissé faire pour déconsidérer le mouvement dans l'opinion. J'ai lu aussi que la police serait toujours très laxiste avec les manifs syndicales gauchiste et était inexplicablement dure avec les GJ pcq siglés de droite - donc je ne sais pas vraiment ce qu'il en est, il faudrait connaître les consignes exactes. Mais quand les gars font tomber la grille du jardin des tuileries, blessant gravement qq, ils font ça tout seuls, comme des grands débiles irresponsables, et il ne ressemblent pas à des BB ou des casseurs des banlieues.

Faire la grève de la TVA, OK, enquiquiner l'administration par mauvaise volonté, parfait, mais comme disait @G7H+ selon une formule qui m'a marquée, marcher sur le parlement de Bretagne pour le brûler, c'est gentil, mais on fait ça pourquoi ? Et après, on fait quoi ?

 

Questions qui me turlupinent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
39 minutes ago, Nathalie MP said:

Parmi les idées libérales à insinuer dans les esprits, il y a celle, fondatrice, du respect des personnes et des biens, du respect de la propriété privée.

Chez @Rübezahl, ça avait l'air calme, mais ça n'a pas été calme partout.

Se révolter contre l'atteinte aux biens que commet l'Etat par l'impôt (jusque là, OK) et aller ensuite tout saccager, voitures, boutiques en blessant gravement des personnes,  etc. sur l'idée simpliste que ce sont des marqueurs de riches ... 

Les différente vidéos ont montré que ce n'était pas uniquement le fait de casseurs déguisés en GJ. J'ai lu ici que la police aurait laissé faire pour déconsidérer le mouvement dans l'opinion. J'ai lu aussi que la police serait toujours très laxiste avec les manifs syndicales gauchiste et était inexplicablement dure avec les GJ pcq siglés de droite - donc je ne sais pas vraiment ce qu'il en est, il faudrait connaître les consignes exactes. Mais quand les gars font tomber la grille du jardin des tuileries, blessant gravement qq, ils font ça tout seuls, comme des grands débiles irresponsables, et il ne ressemblent pas à des BB ou des casseurs des banlieues.

Faire la grève de la TVA, OK, enquiquiner l'administration par mauvaise volonté, parfait, mais comme disait @G7H+ selon une formule qui m'a marquée, marcher sur le parlement de Bretagne pour le brûler, c'est gentil, mais on fait ça pourquoi ? Et après, on fait quoi ?

 

Questions qui me turlupinent.

 

 

Oui moi aussi.... Mais je lis des messages sur les groupes GJ : quel pacifiste a réussi à gagner la guerre? je réponds Gandhi mais je n'ai pas l'impression de convaincre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Cthulhu a dit :

N'exagérons rien, les Soviets avaient au moins le sens de l'humour par rapport aux Français.

En France, les gens se moquent de la politique. En Union Soviétique, c'est la politique qui se moque des gens. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me contenterai pour ma part de faire remarquer que la prochaine marche pour le climat se déroulera samedi prochain. Ça risque, pour une fois, de réchauffer a vitesse grand v.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette histoire aura donc au moins eu l'avantage de me faire réaliser qu'on a des marches et manifestations bidon toutes les deux semaines dans ce pays.

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
16 minutes ago, Lancelot said:

Cette histoire aura donc au moins eu l'avantage de me faire réaliser qu'on a des marches et manifestations bidon toutes les deux semaines dans ce pays.

 

Il semblerait que depuis le 07 mai 2017 le pays est en marche... Mais on sait pas vers où!

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Gilles a dit :

 

Again, on est un certain nombre ici à avoir été socialistes par le passé. Et soit à force d'auto-réflexion, soit parce que justement à un moment donné une personne libérale est venue discuter et remettre les choses en questions, on finit ici.

 

Oui, bon, on est tous INT, aussi... Les E sont des moutons, les S des idiots et les F des tarlouzes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Mégille said:

 

Oui, bon, on est tous INT, aussi... Les E sont des moutons, les S des idiots et les F des tarlouzes.

 

 

C'est sûr qu'avec un tel commentaire on va grossir les rangs libéraux, et diffuser nos idées avec sérénité

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mieux c'est moins quand il s'agit de la "consommation" de biens .... C'est pareil pour les impôts non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il se confirme que le mouvement GJ est vraiment divers et qu'on ne peut faire un amalgame hâtif entre tous les manifestants. Je viens de lire cet article du Monde (pas si immonde que ça :) en l'occurrence) sur les événements au Puy-en-Velay :

 

Au Puy-en-Velay, des « gilets jaunes » écœurés mais combatifs après l’incendie de la préfecture

"Les protestataires se disent « sous le choc » et « dégoûtés » par les dégradations. Le préfet, lui, les accuse de n’avoir « rien empêché ». Le patron de LR, Laurent Wauquiez, ex-maire de la ville, qui avait affiché son soutien au mouvement, se fait discret."

https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/12/03/au-puy-en-velay-des-gilets-jaunes-ec-ures-mais-determines-apres-l-incendie-de-la-prefecture_5391776_3224.html

 

Qq extraits, car c'est un article abonnés :

 

"Qui étaient ces casseurs ? M. Rousset avait reçu une délégation de « gilets jaunes », samedi en tout début d’après-midi. L’atmosphère, souligne un communiqué diffusé par la préfecture, était empreinte « d’une grande qualité d’écoute réciproque ».

Selon le préfet, la quinzaine de personnes qui ont eu la haute main sur les actions violentes sont des éléments extérieurs au mouvement. Mais pour lui, les quelques dizaines de « gilets jaunes » restés devant la préfecture pendant les violences sont complices des émeutiers."

 

"A quelques kilomètres de la préfecture, les « gilets jaunes » qui occupent le rond-point de Blavozy sont amers. Voici quinze jours qu’ils se relaient à ce carrefour situé dans une zone industrielle, y compris la nuit grâce à des tentes de fortune dressées sur le terre-plein. Pacifiques revendiqués, ils s’interdisent de bloquer la circulation « pour ne pas emmerder les gens qui travaillent ».

Tout le contraire des « gilets jaunes » de Lachamp, non loin de là, qui ont barré la RN88 avant d’être délogés par les gendarmes. Ceux-là se sont fait remarquer en dressant une fausse guillotine, sur laquelle est allongé un mannequin, la tête sous le couperet. En dessous, ces mots : « Te guillotiner, c’est notre projet. » Pour eux, une guerre des ronds-points se mène en parallèle du combat des « gilets jaunes ». « Ceux de Lachamp nous traitent de fachos, alors que chez nous, les gens sont de toutes les sensibilités politiques », explique Miguel, un grutier qui dort à Blavozy pour pouvoir continuer de travailler durant la journée."

 

"S’ils expriment un tel écœurement, c’est qu’ils disent avoir fait leur possible pour lutter contre les dérives de la manifestation. D’abord, ils ont évacué la place du Breuil aussitôt que les choses ont commencé à tourner au vinaigre. Et ce n’est pas leur faute, disent-ils, si certains sont restés. « Il y en a qui sont dans un tel état de ras-le-bol qu’ils n’ont plus rien à perdre, observe Jérôme Batret, agriculteur à Retournac et porte-parole du groupe. Mais, en ce qui nous concerne, nous ne les admettons plus parmi nous, même lorsqu’ils se sont contentés de filmer. »

 

Surtout, ajoute Jérôme Batret, « dès le départ, nous avons repéré dans le cortège un groupe de sept ou huit personnes qui ne nous plaisaient pas. Nous avons alors averti les forces de l’ordre, et que s’est-il passé ? Rien ! » Pas question pour autant de lâcher le mouvement. Pour samedi 8 décembre, ils réfléchissent juste à une autre façon de montrer leur colère."

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Just now, NicolasB said:

C'est sûr qu'avec un tel commentaire on va grossir les rangs libéraux, et diffuser nos idées avec sérénité

 

Ouais, je trouve aussi qu'il abuse. Les ENT existent donc seuls 90% des E sont des moutons. Et il oublie de mentionner les J qui sont des dictateurs psychorigides en puissance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Extremo said:

 

Ouais, je trouve aussi qu'il abuse. Les ENT existent donc seuls 90% des E sont des moutons. Et il oublie de mentionner les J qui sont des dictateurs psychorigides en puissance.

Zut...

 

J'suis ENTJ, mal barré. Mouton dictateur psychorigide en puissance, ça n'augure rien de bon :)

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, frl a dit :

Zut...

 

J'suis ENTJ, mal barré. Mouton dictateur psychorigide en puissance, ça n'augure rien de bon :)

Jules César, Napoléon... Que du bon

Share this post


Link to post
Share on other sites
55 minutes ago, Nathalie MP said:

Il se confirme que le mouvement GJ est vraiment divers et qu'on ne peut faire un amalgame hâtif entre tous les manifestants. Je viens de lire cet article du Monde (pas si immonde que ça :) en l'occurrence) sur les événements au Puy-en-Velay :

 

Au Puy-en-Velay, des « gilets jaunes » écœurés mais combatifs après l’incendie de la préfecture

"Les protestataires se disent « sous le choc » et « dégoûtés » par les dégradations. Le préfet, lui, les accuse de n’avoir « rien empêché ». Le patron de LR, Laurent Wauquiez, ex-maire de la ville, qui avait affiché son soutien au mouvement, se fait discret."

https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/12/03/au-puy-en-velay-des-gilets-jaunes-ec-ures-mais-determines-apres-l-incendie-de-la-prefecture_5391776_3224.html

 

Qq extraits, car c'est un article abonnés :

 

"Qui étaient ces casseurs ? M. Rousset avait reçu une délégation de « gilets jaunes », samedi en tout début d’après-midi. L’atmosphère, souligne un communiqué diffusé par la préfecture, était empreinte « d’une grande qualité d’écoute réciproque ».

Selon le préfet, la quinzaine de personnes qui ont eu la haute main sur les actions violentes sont des éléments extérieurs au mouvement. Mais pour lui, les quelques dizaines de « gilets jaunes » restés devant la préfecture pendant les violences sont complices des émeutiers."

 

"A quelques kilomètres de la préfecture, les « gilets jaunes » qui occupent le rond-point de Blavozy sont amers. Voici quinze jours qu’ils se relaient à ce carrefour situé dans une zone industrielle, y compris la nuit grâce à des tentes de fortune dressées sur le terre-plein. Pacifiques revendiqués, ils s’interdisent de bloquer la circulation « pour ne pas emmerder les gens qui travaillent ».

Tout le contraire des « gilets jaunes » de Lachamp, non loin de là, qui ont barré la RN88 avant d’être délogés par les gendarmes. Ceux-là se sont fait remarquer en dressant une fausse guillotine, sur laquelle est allongé un mannequin, la tête sous le couperet. En dessous, ces mots : « Te guillotiner, c’est notre projet. » Pour eux, une guerre des ronds-points se mène en parallèle du combat des « gilets jaunes ». « Ceux de Lachamp nous traitent de fachos, alors que chez nous, les gens sont de toutes les sensibilités politiques », explique Miguel, un grutier qui dort à Blavozy pour pouvoir continuer de travailler durant la journée."

 

"S’ils expriment un tel écœurement, c’est qu’ils disent avoir fait leur possible pour lutter contre les dérives de la manifestation. D’abord, ils ont évacué la place du Breuil aussitôt que les choses ont commencé à tourner au vinaigre. Et ce n’est pas leur faute, disent-ils, si certains sont restés. « Il y en a qui sont dans un tel état de ras-le-bol qu’ils n’ont plus rien à perdre, observe Jérôme Batret, agriculteur à Retournac et porte-parole du groupe. Mais, en ce qui nous concerne, nous ne les admettons plus parmi nous, même lorsqu’ils se sont contentés de filmer. »

Lire aussi  « Gilets jaunes » : « La violence, c’est de la faute à Macron. Les gens sont désespérés ! »

Surtout, ajoute Jérôme Batret, « dès le départ, nous avons repéré dans le cortège un groupe de sept ou huit personnes qui ne nous plaisaient pas. Nous avons alors averti les forces de l’ordre, et que s’est-il passé ? Rien ! » Pas question pour autant de lâcher le mouvement. Pour samedi 8 décembre, ils réfléchissent juste à une autre façon de montrer leur colère."

 


Stratégie de pourrissement voulue par le gouvernement ce sont vraiment de belles bandes d'ordures en restant poli.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, h16 a dit :

qui sont amenés à changer dans les 12 prochains mois

 

Ha, de l'optimisme. :-)

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
12 hours ago, Cthulhu said:

Autant de voitures brûlées, quel scandale ! Il faut renvoyer ces sauvageons dans leur pays ! ... wait...

 

Oui c'est assez marrant de comparer les réactions des droitards face à gilets jaunes, vs leur réactions en cas d'émeutes de banlieue, quand ils demandent à l'armée de tirer dans la foule. Mais bon on a l'habitude.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Mégille a dit :

 

Oui, bon, on est tous INT, aussi... Les E sont des moutons, les S des idiots et les F des tarlouzes.

 

Les NT, l’arrogance de l’enculeur de mouche.

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, NicolasB a dit :

 

 

Oui moi aussi.... Mais je lis des messages sur les groupes GJ : quel pacifiste a réussi à gagner la guerre? je réponds Gandhi mais je n'ai pas l'impression de convaincre.

 

La décolonisation de l’Inde ne s’est pas faite sans violence. C’est un cliché. 

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/12/2018 à 20:11, Zagor a dit :

 

Bouarf, on pari combien qu'on a laissé faire les anarchistes/racailles pour discréditer le mouvement?

C'est une manœuvre politique classique.

 

Je sais qu’on aime bien se raccrocher à l’idée que - dans le find - l’Etat et ses sbires sont compétents. La réponse c’est qu’ils sont avant tout probablement très nul. La malveillance arrive en second.

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...