Jump to content

Manifestations à Minsk


Recommended Posts

il y a 16 minutes, Hayek's plosive a dit :

Ca a l'air de gentiment secouer au Belarus:

 

 

Est-ce que c'est un "soulevement populaire" facon revolution orange ukrainienne (avec la CIA pour emmerder les popov), ou est-ce que c'est Poutine qui manoeuvre en sous-main pour remplacer Loukachenko?

 

Pourquoi pas les deux?

Poutine souhaite effectivement remplacer Loukachenko et l'Occident aimerait bien que la Biélorussie ne soit plus un Etat fantoche de la Russie. Tu rajoute à cela la lassitude de la population qui vit dans un Etat plus dur que la Russie et tu as le cocktail parfait pour une révolution.

Link to comment
Il y a 23 heures, Zagor a dit :

 

Pourquoi pas les deux?

Poutine souhaite effectivement remplacer Loukachenko et l'Occident aimerait bien que la Biélorussie ne soit plus un Etat fantoche de la Russie. Tu rajoute à cela la lassitude de la population qui vit dans un Etat plus dur que la Russie et tu as le cocktail parfait pour une révolution.

Je n'y crois pas, vu la réaction de Poutine.qui a immédiatement félicité Loukachenko. Evidemment, il ne va pas rejeter son élection et appeler à un processus démocratique, mais c'était rapide et sans condition.

Accessoirement, la chef de l'opposition a quitté le pays. On ne lui reprochera pas, mais ça n'est pas franchement de nature à encourager le mouvement (ça peut d'ailleurs valoir dans l'autre sens: elle sent que c'est mort, donc elle s'exile).

Link to comment

La Biélorussie n'est pas coupée en deux comme l'Ukraine et a une histoire nationaliste beaucoup moins marquée.

 

(Via une connaissance biélorusse)

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1466676496853725&id=100005341654763

 

il y a 13 minutes, poincaré a dit :

Biélorussie: la dernière dictature d'Europe va-t-elle enfin tomber?

 

Ils racontent pas le truc où ils mettent une grenade dans le slip du Piotr en lui disant tu bouges pas ?

 

Link to comment

 

Le 11/08/2020 à 13:41, Carl Barks a dit :

Je n'y crois pas, vu la réaction de Poutine.qui a immédiatement félicité Loukachenko. Evidemment, il ne va pas rejeter son élection et appeler à un processus démocratique, mais c'était rapide et sans condition.

Accessoirement, la chef de l'opposition a quitté le pays. On ne lui reprochera pas, mais ça n'est pas franchement de nature à encourager le mouvement (ça peut d'ailleurs valoir dans l'autre sens: elle sent que c'est mort, donc elle s'exile).

 

Loukachenko est devenu incontrolable et est en train de prendre comme cible Moscou comme responsable (et ça a commencé avant les élections):

https://www.france24.com/fr/20200811-s-il-y-a-du-changement-en-biélorussie-c-est-que-le-kremlin-aura-débranché-loukachenko

 

Oui Poutine l'a félicité pour la forme mais apparemment ce n'est plus le grand amour entre les deux.

"Selon Alexandre Loukachenko, son gouvernement se démène pour déjouer ce complot russe présumé. En juin dernier, il a ainsi fait incarcérer l'opposant Viktor Babaryko, ancien dirigeant d'une filiale du géant russe Gazprom. Plus impressionnant, en juillet, il avait procédé à l'arrestation de 33 Russes du groupe Wagner, présentés comme des mercenaires à la solde du Kremlin ayant pour consignes de mener un coup d’État armé à Minsk."

 

Du coup:

Il y a 4 heures, Philiber Té a dit :

Question d'un néophyte : il y a des chances que ça se termine comme la révolution ukrainienne de 2014 ?

 

Je ne vois pas Poutine aller aider Loukachenko

Link to comment

Un bon article aussi:

https://medium.com/@angdraug/lukashenkos-war-on-belarusians-93bdbe474d15

 

Quote

In May 2020, three out of five online polls ran by major Belarusian websites rated Lukashenka’s approval around 3%. This was a disaster. He immediately outlawed online political polls, and in July ran two state-sponsored polls that rated him around 70%. But the damage was done: people started calling him “Sasha 3%” (Sasha is diminutive for Alexander).

[...]

Early votes are the easiest to steal because they are counted behind closed doors. The problem with this method is that some of the people the early votes got attributed to will show up in person and see somebody else’s signature next to their name in the ballot issue log. This is exactly what happened to my mother-in-law. When she reported this to observers, they asked her to line up behind four other people waiting to submit a formal complaint because their votes were also stolen in the early vote.
This time, the unprecedented gap between real and target vote percentages forced the CEC to get greedy and report that up to 40% of the people voted early. In polling station with higher than 60% voter turnout this presented an obvious problem: total turnout over 100%. Polling station commissions had to scramble to discard enough early votes to make room.

[...]

Belarus justified its reputation of the hi-tech capital of Eastern Europe by coming up with a novel counter to this falsification method: a team of programmers went on a hackathon and in just a few days built the Golos app (belarus2020.org) where any Belarusian could register and submit a photo of their filled in ballot along with a reference to the polling station where they cast their vote.
By August 9, 1.2 million people, roughly 20% of all eligible voters in Belarus, registered in Golos. While the primary goal of the app was to detect fraud at polling stations level, this number is high enough to challenge even the national results published by CEC, where Tsikhanouskaya’s 10% of votes and 84% total turnout add up to approximately 0.5 million votes.
When the state-run Beltelecom, the company that controls all Internet access in Belarus, blocked access to Golos, Belarusians backed this up with a low-tech fix and recommended that Tsikhanouskaya supporters fold their ballots into an accordion to make it easier for observers peeking through windows to see when their ballots get put in a wrong stack.

 

 

 

  • Yea 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Tramp
      Après le vol des pensions, des atteintes à la dépendance de la justice, l'augmentation de l'Etat providence et autres nimp, au tour de la liberté d'assemblée :
      Polish ombudsman, rights activists rap freedom of assembly bill
      http://uk.reuters.com/article/idUKKBN13P2HA
    • By Stephdumas
      J'ai pensé faire un fil sur la Suède avec le premier ministre qui a décidé d'envoyer l'armée dans les zones interdites (no-go zones) https://www.zerohedge.com/news/2018-01-18/sweden-preparing-civil-war-pm-wants-deploy-army-no-go-zones
       
       
      Titre édité (Suède -> Suède épisode II :  les menaces fantômes). FabriceM
    • By SilenT BoB
      Je me decide à vous faire un petit thread pour mettre à disposition des nouvelles de mon pays.
       
      on a commencer avec cet article. Instructif!
      (Pour lire un article du nice Matin, il suffit de visionner une pub)
      https://www.monacomatin.mc/vie-locale/temoignages-ils-ont-vecu-le-blocus-de-monaco-en-1962-651759?fbclid=IwAR12wm-gnxldxtGyerMQb24ZdF_pY3upmLcxhaSmkyIpuJmxaukw-b6aLIg
    • By AX-poulpe
      Je viens de voir cette actu : https://www.lemonde.fr/international/article/2020/10/14/treize-ans-de-prison-pour-nikolaos-michaloliakos-le-chef-du-parti-neonazi-grec-aube-doree_6055997_3210.html
       
      Naturellement je ne pleure pas sur le sort d'un nazillon, mais est-ce que les actes d'un militant ont vocation à faire interdire le parti ? Quelqu'un a suivi cette affaire de près ou connaît la situation politique grecque ? Je ne sais pas, peut-être que le gars qui a pris 13 ans de prison avait une réelle implication dans le meurtre dudit rappeur ou dans une violence institutionnalisée. Thoughts  ?
       
       
    • By Cugieran
      Hier les Suisses se sont prononcés à 50.3% pour l'initiative UDC sur la fin de l'immigration de masse.
      La réponse est plus complexe qu'il n'y parait.
      Déjà régionalement :
      http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/17/03/blank/key/2014/013.html
      Un battle ville-campagne très clair, hors Tessin qui en manifestement vraiment ras-le bol.
      Un battle alemanique-romand aussi.
       
      A chaud, ça me fait penser à deux choses :
      - en 92, les Suisses ne voulaient pas de l'UE.
      - en 02 ils ont eu les bilatéraux et la libre circulation des personnes sans plus de question
      Vu le score, que certains n'aient pas apprécié ce petit jeu (classique en Europe mais pas en Suisse) me parait possible.
       
      Ensuite, les cantons (hors Tessin) qui ont voté pour sont ruraux avec souvent plus de 80% de Suisses de plus de deux générations. Bref, ils voient passer des étrangers pour les vacances. On est dans la crispation.
       
      La pomme de discorde porte sur les infrastructures qui seraient surchargées. Comparativement aux voisins, c'est discutable mais on ne peut pas niveler par le bas.
      En revanche, Zurich, riche, qui a su s'organiser urbanistiquement pour répondre à l'afflux de population depuis longtemps, n'a pas ce genre de problème.
      Etant entendu que la croissance Suisse (globale) est directement corrélée à la démographie, le PIB/hab reste stable ou à peu près.
      Conclusion : il y a bien apport de richesses suffisant. Les problèmes d'infrastructure sont donc dus à une mauvaise allocation des ressources...
       
      Dénonciation complète des accords bilatéraux par l'UE? Je vois bien cette dernière assouvir sa petite vengeance contre le "paradis fiscal"... Bref, galère.
×
×
  • Create New...