Jump to content

Procès Charlie Hebdo


Freezbee

Recommended Posts

D'accord mais c'est le cas pour tous les métiers. Nous ne sommes pas des machines. Il y a nécessairement une rencontre entre l'utilité du travail et les convictions du travailleur. C'est le marché, c'est-à-dire concrètement l'argent donné librement en échange du fruit du travail, qui mesure l'utilité. Lorsque le marché n'intervient pas, il ne reste que les convictions, qui sont alors en roue libre, et ça donne n'importe quoi.

 

Il y a 8 heures, Bézoukhov a dit :

Faire des sous ou avoir un large lectorat n'a jamais été dans leur mission.

 

Les journaux ne sont pas différents des autres entreprises humaines. Ils apportent un service. S'ils n'ont ni abonnés ni donateurs, alors le service qu'ils proposent est conçu sans tenir compte du besoin et le fait qu'ils obtiennent les subventions pour continuer sans rendre compte à personne les rend irresponsables.

Link to post

J'avoue ne pas avoir suivi ce qu'il s'est passé depuis cinq ans mais au moment des attentats j'avais lu ce genre d'info :

 

Citation

Avant l'attentat et ce soutien massif, Charlie Hebdo était au bord de la faillite et craignait de disparaître, faute de ventes suffisantes. Vendu à seulement 30.000 exemplaires, le journal avait besoin d'atteindre les 35.000 pour être à l'équilibre, avait expliqué Charb à l'AFP. Un appel aux dons avait été lancé en novembre mais n'avait recueilli que quelques dizaines de milliers d'euros en fin d'année. Or, il visait 1 million d'euros.

https://www.latribune.fr/technos-medias/20150109tribd8f64398f/qui-soutient-charlie-hebdo.html

 

Citation

L’avenir financier du journal s’est également éclairci. La ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a annoncé le jeudi 8 janvier un changement des règles qui régissent les aides à la presse : en tant que journal satirique, "Charlie Hebdo" n’avait pas droit à ces subventions publiques prévues pour soutenir  la presse d’information. La loi sera changée et "Charlie Hebdo" recevra un million d’euros.

https://www.nouvelobs.com/charlie-hebdo/20150109.OBS9641/dons-abonnements-la-solidarite-avec-charlie-hebdo-est-aussi-financiere.html

 

C'est vrai que à propos des subventions on peut en dire autant sur les autres journaux papier.

Link to post
Il y a 3 heures, Loi a dit :

Quel journal papier français n'est pas régulièrement subventionné?

 

(la question est plus juste formulée comme ça)

 

 

Quel journal papier français n'est pas régulièrement subventionné?

Link to post
Il y a 3 heures, L'affreux a dit :

J'avoue ne pas avoir suivi ce qu'il s'est passé depuis cinq ans mais au moment des attentats j'avais lu ce genre d'info :

 

C'est vrai que à propos des subventions on peut en dire autant sur les autres journaux papier.

 

Donc CH n'avait pas de subventions avant les attentats ? Et en a eu un peu quand ça ne servait plus à rien (et parce que l'institution s'est faite massacrer par l'impéritie de l'Etat) ?

 

Il y a 5 heures, Loi a dit :

Quel journal papier français n'est pas régulièrement subventionné?

 

Le Canard Enchaîné.

  • Yea 3
Link to post
Il y a 2 heures, Bézoukhov a dit :

Le Canard Enchaîné.

 

J'ai du mal à croire qu'aucun de ses journalistes ne profitent de la niche fiscale qui leur est dévolue héhé.

 

Donc in fine ils en bénéficient tous (comme rappelé par Waren), plus ou moins directement.

Link to post

Minute et Valeur Actuelles ne sont plus subventionnés. En 2015, la gauche le gouvernement a fait voter une loi qui empêche le versement de subventions lorsque un journal a été condamné pour racisme ou incitation à la haine.

 

Et le Canard Enchaîné a été un temps subventionné (2013): https://docs.google.com/viewer?url=http%3A%2F%2Fwww.culture.gouv.fr%2Fcontent%2Fdownload%2F92533%2F690528%2Fversion%2F1%2Ffile%2F200%20titres%20de%20presse%20aides%20en%202013.pdf

Link to post
14 hours ago, Loi said:

 

J'ai du mal à croire qu'aucun de ses journalistes ne profitent de la niche fiscale qui leur est dévolue héhé.

 

Donc in fine ils en bénéficient tous (comme rappelé par Waren), plus ou moins directement.

Commencer à confondre subvention et payer moins d'impôts c'est une très très mauvaise tendance...

 

Mais bon vu que vous avez perdu hier, je comprends que cela fasse vriller le cerveau 😛

  • Haha 4
Link to post
11 hours ago, Waren said:

Minute et Valeur Actuelles ne sont plus subventionnés. En 2015, la gauche le gouvernement a fait voter une loi qui empêche le versement de subventions lorsque un journal a été condamné pour racisme ou incitation à la haine.

 

Et le Canard Enchaîné a été un temps subventionné (2013): https://docs.google.com/viewer?url=http%3A%2F%2Fwww.culture.gouv.fr%2Fcontent%2Fdownload%2F92533%2F690528%2Fversion%2F1%2Ffile%2F200%20titres%20de%20presse%20aides%20en%202013.pdf

Je me demande si avec la définition que prend le racisme actuellement, il n'y aurait pas un coup à jouer....

  • Yea 4
Link to post
Il y a 12 heures, Marlenus a dit :

Commencer à confondre subvention et payer moins d'impôts c'est une très très mauvaise tendance...

 

Mais bon vu que vous avez perdu hier, je comprends que cela fasse vriller le cerveau 😛

 

Bah non, in fine c'est bien de la subvention...

  • Confused 1
Link to post
il y a 30 minutes, poney a dit :

Moi j'aime bien CH.
J'aime bien le Canard aussi.

Je trouve ça drole. Maurice et Patapon ont toujours frôlé le génie.

Moi aussi, je rigole toujours comme un bossu devant les caricatures de CH, même (surtout) de mauvais goût (et même quand ça tape sur des Juifs, pour que ce soit clair). La différence entre les deux, c'est que dans le Canard je lis aussi les articles. 

Link to post

Ah il faut pas trop lire CH, c'est beaucoup trop gauchiste, chaque fois que je tombe sur un numéro, je me facepalme.

 

Pour le moment je lis leurs comptes rendus du procès, ils sont plus intéressants que ceux de la presse.

Link to post

/!\ https://charliehebdo.fr/2020/09/proces-attentats/proces-des-attentats-de-janvier-2015-quatorzieme-jour-la-manifestation-de-la-verite/?utm_source=sendinblue&utm_campaign=QUOTIDIENNE_22092020_-_NON_ABONNES&utm_medium=email /!\

 

Quote

Aujourd’hui, les avocats de la défense ont quitté la salle d’audience pour protester contre l’audition de la maire de Paris, Anne Hidalgo, venue parler de la prise d’otages de l’Hyper Cacher en vertu des pouvoirs discrétionnaires du président de la cour. De fait, on s’est demandé ce que les belles paroles de la maire de Paris pouvaient bien apporter à la manifestation de la vérité, car une cour d’assises est un lieu — l’un des derniers dans notre société si clivée — où la parole, celle des accusés comme celle des victimes, est réellement écoutée, où elle ne cesse de s’approfondir et d’élargir avec elle notre capacité à penser (par exemple la manière dont s’incarnent la justice, l’innocence, la communauté, la violence) ; mais on a pu constater aujourd’hui que la parole du personnel politique relève au contraire d’une insignifiance qui n’en finit pas de nous irriter.

 

Nous attendons tout de la justice, car elle demeure un lieu où la parole, en advenant librement, produit avec elle de la pensée. Mais il semble bien que nous n’ayons plus grand chose à attendre de la politique, si celle-ci s’obstine à ânonner sa prédication républicaine un peu simplette, à faire appel à des valeurs dont la consensualité serait disons acceptable si elles n’étaient pas dévitalisées à ce point par un usage automatique de notions pourtant essentielles : la parole politique s’est tellement dévaluée que lorsqu’une élue prononce le mot « République », il nous semble vide.

 

Link to post
Le 15/09/2020 à 11:04, Johnnieboy a dit :

 

Il y a une différence fondamentale entre pouvoir garder son argent et demander celui des autres.

 

Purée j'avais raté ta réponse.

 

Il faut être honnête, le français moyen finance la corporation et les petits privilèges du journaliste.

 

Définition de "subvention" dans le Larousse : https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/subvention/75146

 

"Aide financière versée par l'État ou une personne publique à une personne privée, physique ou morale, dans le but de favoriser l'activité d'intérêt général à laquelle elle se livre."

 

Il faut revenir à l'origine de cette niche fiscale (ou en tout cas la justification avancée).

 

 Pour rappel : https://www.valeursactuelles.com/niches-fiscales-et-journalistes-48871

 

Citation

À l’époque (en 1934), les journalistes, au même titre qu’une centaine de professions, bénéficiaient d’un abattement de 30 %, destiné à couvrir les frais inhérents à leur fonction. En 1996, la droite avait supprimé cet avantage pour toutes les professions concernées. Mais en 1998, le gouvernement Jospin décida de rétablir l’abattement de 7 650 euros pour les seuls journalistes !

 

Il est fait mention des frais liés au travail journalistique que tu dois fournir (genre des notes de frais x2...). Si cela ne revient pas à être aidé par l'Etat, sous le seul prétexte de ton boulot (bien sûr plus utile que le notre, pauvres mortels) je mange mon chapeau! 

 

Bref, pour l'avoir dans la poche (cette corporation) rien de mieux que de contribuer à son fonctionnement et subventionner ses membres. Ce terme me semble donc parfait (à partir du moment où il est là pour traduire le ciblage d'une activité précise). 

Et puis, tiens, tiens, Jospin pour les journalistes! Qui de mieux placer qu'un homme de gauche pour apprécier leur utilité...

 

Les simulations qui suivent le passage que j'ai cité sont intéressantes. En tant que journaliste, tu payes deux fois moins d’impôt qu'un contribuable lambda. Si seulement ils avaient la décence de faire leur job en échange...

  • Yea 1
Link to post
il y a 9 minutes, Loi a dit :

Il faut être honnête, le français moyen finance la corporation et les petits privilèges du journaliste.

 

Les français vivent aux dépens les uns des autres. 

  • Yea 1
Link to post
il y a 3 minutes, Tramp a dit :

 

Les français vivent aux dépens les uns des autres. 

 

Je suis globalement d'accord mais je ne crois pas que ce soit un jeu à somme nulle. Comprendre, certains en bénéficient plus que d'autres (tant mieux pour eux, à n'en pas douter).

Link to post
il y a 37 minutes, Antoninov a dit :

 

Deux détails :

 

Citation

Coulibaly (...) se met à tenir des propos sur la Syrie, sur l’armée française qui tue là-bas des enfants, sur les pays musulmans qui sont opprimés. Les otages disent qu’ils n’y sont pour rien, Coulibaly leur répond : « En payant vos impôts, vous financez l’armée française, vous êtes coupables. »

...

Le président du tribunal lit les propos de Monsieur Walid : "Je vais retourner en Israël. Là-bas je serai en sécurité et au moins je serai armé".

 

  • Yea 1
Link to post

Et aussi:

Quote

Parmi eux, donc, Yoav Hattab, qui voit tout de suite que le terroriste a posé l’un de ses fusils d’assaut sur un sac de farine. « On y pensait tous », dit Zarie Sibony. Yoav Hattab s’empare de l’arme et veut tirer, mais la balle ne part pas. Coulibaly l’exécute d’une balle dans la tête, puis il appelle tout le monde, ouvre son sac et exhibe toutes ses armes pour leur faire peur.

Quel courage..

 

(Sans supposer avoir un tel courage dans ces circonstances, et je ne jamais avoir à le découvrir, ça donne envie d'apprendre à manipuler les armes...)

Link to post
14 hours ago, Loi said:

 

Je suis globalement d'accord mais je ne crois pas que ce soit un jeu à somme nulle. Comprendre, certains en bénéficient plus que d'autres (tant mieux pour eux, à n'en pas douter).

 

Je dirais que les phrases sont vraies mais ne veulent pas dire la même chose.

Link to post
il y a 46 minutes, Antoninov a dit :

Et aussi:

Quel courage..

 

(Sans supposer avoir un tel courage dans ces circonstances, et je ne jamais avoir à le découvrir, ça donne envie d'apprendre à manipuler les armes...)

peut-etre enrayée aussi.

Sinon l'armée française en Syrie c'est quand meme pas énorme non plus, il aurait pu choisir un  autre exemple (quelques Rafales et une poignée de cdo)

Link to post

@G7H+ Sur l'un des détails :

 

"Coulibaly (...) se met à tenir des propos sur la Syrie, sur l’armée française qui tue là-bas des enfants, sur les pays musulmans qui sont opprimés. Les otages disent qu’ils n’y sont pour rien, Coulibaly leur répond : « En payant vos impôts, vous financez l’armée française, vous êtes coupables."

 

En d'autres termes, il n'existe pas de victimes innocentes (et pas de distinction entre combattants et non combattants), car la participation à la guerre ici est une différence de degré, pas de nature. C'est un peu le même argument qu'on trouve dans le droit de la guerre sur la participation des civils à l'effort de guerre, en particulier lors de la WWII : les civils (qui travaillent dans les usines à la victoire du reich)sont autant coupables que les soldats qui se trouvent sur le front de l'est. C'est aussi en partant de ce raisonnement que les alliés se sont mis à bombarder les civils (pour "accélérer la fin de la guerre en incitant les populations à se tourner contre leurs dirigeants) à partir de 1942.

  • Yea 2
Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...