Jump to content

Présidentielles 2022  

60 members have voted

  1. 1. A qui le trône ? (2021-10-06)

    • Emmanuel Macron
      10
    • Marine Le Pen
      0
    • Nicolas Dupont-Aignan
      0
    • François Asselineau
      1
    • Xavier Bertrand
      2
    • Bruno Le Maire
      0
    • Manuel Valls
      0
    • Arnaud Montebourg
      0
    • Anne Hidalgo
      0
    • Yannick Jadot
      0
    • Sardine Ruisseau
      1
    • Benoit Hamon
      0
    • Nathalie Arthaud
      0
    • Jean-Luc Mélenchon
      0
    • Fabien Roussel
      0
    • Ségolène Royal
      0
    • Eric Zemmour
      3
    • Autre ? Mais alors qui ?
      1

  • Please sign in or register to vote in this poll.
  • Poll closes on 03/24/22 at 11:00 AM

Recommended Posts

L'ancien premierr ministre annonce la fondation de son parti :

 

 

Il entend se positionner au centre-droit et, s'il supporte la candidature de Macron, il conservera néanmoins sa propre ligne stratégique... Que restera-t-il à LR s'ils se font grignoter des voix au centre ?

Link to comment

Jamais 2 sans 3?

Je connais déjà pour de vrai, IRL comme on dit ici, 2 potentiels candidats...

( Denis Payre et Gaspard Koenig)

Je me pose la question de qui pourrait être le troisième?

Charles Gave? Alexandre Jardin?

 

Je suis par ailleurs fort surprise de constater que je suis la seule à avoir voté pour la dernière option...

  • Haha 1
Link to comment
10 minutes ago, TODA said:

Jamais 2 sans 3?

Je connais déjà pour de vrai, IRL comme on dit ici, 2 potentiels candidats...

( Denis Payre et Gaspard Koenig)

Je me pose la question de qui pourrait être le troisième?

Charles Gave? Alexandre Jardin?

 

Je suis par ailleurs fort surprise de constater que je suis la seule à avoir voté pour la dernière option...

Charles Gave finance Zemmour.


Si il est candidat il serait bien c.. 

 

 

Link to comment

Baromètre politique Ipsos-Le Point (réalisé pour Le Point le 13 octobre 2021)

 

Téléchargements :

 

Rapport synthèse

Rapport complet

 

Palmarès des leaders politiques selon l'ensemble des Français (favorables / défavorables)

 

1 - Emmanuel Macron (40/56)

2 - Marine Le Pen (33/62)

3 - Xavier Bertrand (31/51)

4 - Éric Zemmour (28/63)

5 - Valérie Pécresse (27/55)

6 - Arnaud Montebourg (23/54)

7 - Michel Barnier (22/44)

8 - Nicolas Dupont-Aignan (22/60)

9 - Jean-Luc Mélenchon (22/70)

10 - Yannick Jadot (21/49)

11 - Anne Hidalgo (20/67)

 

Palmarès des leaders politiques selon les sympathisants France Insoumise / PCF (favorables / défavorables)

 

1 - Jean-Luc Mélenchon (77/22)

2 - Arnaud Montebourg (42/46)

3 - Yannick Jadot (33/45)

4 - Anne Hidalgo (31/59)

5 - Nicolas Dupont-Aignan (24/67)

6 - Marine Le Pen (21/78)

7 - Emmanuel Macron (17/83)

8 - Xavier Bertrand (16/70)

9 - Éric Zemmour (14/83)

10 - Valérie Pécresse (12/80)

11 - Michel Barnier (10/58)

 

Palmarès des leaders politiques selon les sympathisants du Parti Socialiste (favorables / défavorables)

 

1 - Anne Hidalgo (48/46)

2 - Yannick Jadot (46/34)

3 - Emmanuel Macron (46/48)

4 - Arnaud Montebourg (42/39)

4 - Jean-Luc Mélenchon (32/64)

6 - Xavier Bertrand (21/69)

7 - Éric Zemmour (17/74)

8 - Valérie Pécresse (16/76)

9 - Michel Barnier (15/51)

10 - Nicolas Dupont-Aignan (14/76)

11 - Marine Le Pen (6/91)

 

Palmarès des leaders politiques selon les sympathisants de La République En Marche (favorables / défavorables)

 

1 - Emmanuel Macron (92/8)

2 - Michel Barnier (44/35)

3 - Xavier Bertrand (36/49)

4 - Valérie Pécresse (36/54)

5 - Arnaud Montebourg (27/62)

6 - Yannick Jadot (26/53)

7 - Anne Hidalgo (22/72)

8 - Éric Zemmour (16/80)

9 - Nicolas Dupont-Aignan (13/75)

10 - Marine Le Pen (8/92)

11 - Jean-Luc Mélenchon (6/92)

 

Palmarès des leaders politiques selon les sympathisants des Républicains (favorables / défavorables)

 

1 - Xavier Bertrand (78/14)

2 - Valérie Pécresse (62/28)

3 - Emmanuel Macron (52/46)

4 - Éric Zemmour (50/44)

5 - Michel Barnier (41/36)

6 - Marine Le Pen (30/69)

7 - Nicolas Dupont-Aignan (25/66)

8 - Arnaud Montebourg (16/76)

9 - Yannick Jadot (13/68)

10 - Anne Hidalgo (5/93)

11 - Jean-Luc Mélenchon (2/97)

 

Palmarès des leaders politiques selon les sympathisants du Rassemblement National (favorables / défavorables)

 

1 - Marine Le Pen (91/4)

2 - Éric Zemmour (54/40)

3 - Nicolas Dupont-Aignan (41/47)

4 - Xavier Bertrand (23/66)

5 - Valérie Pécresse (20/65)

6 - Arnaud Montebourg (19/65)

7 - Michel Barnier (18/59)

8 - Emmanuel Macron (12/87)

9 - Jean-Luc Mélenchon (9/86)

10 - Yannick Jadot (5/69)

11 - Anne Hidalgo (5/87)

 

Barom-tre-Octobre-2021-Avis-Favorables.j

 

Barom-tre-Octobre-2021-Avis-D-favorables

 

 

Link to comment
il y a 13 minutes, Freezbee a dit :

Palmarès des leaders politiques selon les sympathisants de La République En Marche (favorables / défavorables)

 

1 - Emmanuel Macron (92/8)

10 - Marine Le Pen (8/92)

Je vois que les ouailles ont été bien préparées. :lol:

  • Yea 1
Link to comment
il y a 2 minutes, Rincevent a dit :

Je vois que les ouailles ont été bien préparées. :lol:

 

Une autre chose remarquable, c'est que Zemmour est le seul avec Macron à ratisser large : 50% d'opinions favorables chez LR et 54% au RN (Bertrand fait respectivement 78% et 23%, et Le Pen 30% et 91%). Macron quant à lui obtient 46% au PS, 92% chez LREM et 52% chez LR.

Link to comment

Le niveau de rejet d'Anne Hidalgo est très satisfaisant, au coude à coude avec Mélenchon et plus que Zemmour, personnalité clivante s'il en est. Même au PS elle récolte 46% d'avis défavorables ! 

 

Un cas d'école d'apparatchik hors-sol qui a cru que la petite cour de politocards verreux et d'associatifs shootés aux subventions qui gravitait autour d'elle était représentative de la population française. 

  • Yea 3
Link to comment
2 hours ago, Lancelot said:

074.jpg

Les barplots c'est ringard pour qu'ils nous foutent du spaghetti immonde comme ça ?

Ce n'est clairement pas le graphique approprié. Ça n'a pas de sens d'interpoler entre les catégories.

Link to comment
Il y a 21 heures, Mathieu_D a dit :

Ce n'est clairement pas le graphique approprié. Ça n'a pas de sens d'interpoler entre les catégories.

 

Oh, les courbes sont de moi 🥴

Je voulais visualiser ce qui se passait à droite, entre Bertrand, Zemmour et Le Pen (et aussi comparer le rejet de Zemmour et d'Hidalgo, entre autres). Sans que le résultat soit très satisfaisant, d'ailleurs, et évidemment ce n'est pas vraiment rigoureux.

  • Ancap 1
Link to comment

Economie, numérique, environnement... Nos dix propositions pour sortir la France de l'immobilisme

 

Citation

De Karine Lacombe à Guillaume Rozier en passant par Enrico Letta, L'Express a constitué son propre "think tank de la présidentielle", rassemblant dix personnalités issues de tous les domaines (éducation, santé, diplomatie, entreprise, université...). Chacun présente une mesure qui permettrait à la France de sortir de son immobilisme.

 

" Le think-tank de l'express" : Alors pour le think, vous en conviendrez, on repassera très souvent. Pour le prouver, je vais commencer par un ad hominem : y a Karine Lacombe dans le lot. Convaincus ? J'imagine que oui, mais on va quand même continuer !

Révélation


Sylvie Bermann : La France doit proposer aux Européens le vote à la majorité qualifiée :

Citation

 La France est une grande pourvoyeuse d'idées et de concepts, mais elle ne prend pas toujours le temps de convaincre ses partenaires en amont. Le consensus donne en fait un veto aux plus petits pays et pénalise les grands. Il tue aussi la diplomatie, car il incite à une forme de paresse ou de passivité : à quoi bon défendre une politique, si un veto est quasiment certain ? 

 

Cécile Maisonneuve : Un plan massif pour convertir le monde rural à la voiture électrique

Citation

Il est temps de sortir d'une logique d'équipement et d'innovation centrifuge, qui va des centres-villes métropolitains vers les zones périphériques, pour adopter une logique centripète. Partons des territoires où les alternatives n'existent pas, revitalisons-les via cette infrastructure qui va devenir vitale dans le monde du bas carbone : c'est une mesure écologique et de justice sociale ainsi que d'aménagement du territoire et de revitalisation des campagnes, que l'Etat est le seul à pouvoir porter. 

 

Gilles Clavreul : Pour un haut-commissariat à la citoyenneté

Citation

Des difficultés se rencontrent partout en France ; mais si un gouvernement se mettait en ordre de bataille pour changer le cours des choses en cinq ans dans les 60 à 80 territoires qui souffrent le plus, y rétablissant la sérénité, la mixité, la réussite scolaire et l'intégration citoyenne, alors la confiance dans le rôle unificateur de l'Etat reviendrait. Pour aller vite et frapper fort, des dérogations législatives et réglementaires seront nécessaires pour contourner les lourdeurs administratives et les logiques verticales qui ralentissent l'action publique. Voilà ce que serait le programme d'un haut-commissaire, ou d'un délégué général, à la citoyenneté, rattaché directement au Premier ministre ou, pourquoi pas, au président. 

 

Denys de Béchillon : Réformer (d'abord) la pensée constitutionnelle

Citation

La Constitution de 1958 a été conçue comme le produit d'un retour d'expérience tragique. La IIIe République s'était effondrée dans le pétainisme, la IVe dans l'impotence. De Gaulle a rompu le cercle en rendant le pays gouvernable et doté d'institutions résilientes. Ce programme a été rempli, sans faille ni parenthèse antidémocratique. Nous devrions ne jamais l'oublier. Mais c'est exactement ce que font les promoteurs du changement radical. Tous veulent redonner d'immenses pouvoirs au Parlement, c'est-à-dire revenir à ce régime d'Assemblée dont il avait fallu se défaire, au bord de l'abîme, en 1958, au vu de ses résultats désastreux. 

 

Iannis Roder : Différencier le traitement des enseignants sur le territoire

Citation

 Ainsi, avoir les mêmes grilles de rémunération sur l'ensemble du territoire entraîne des inégalités de pouvoir d'achat notables (les variations des salaires liées à la résidence sont au maximum de 3 % quand les salaires du privé sont supérieurs, en Ile-de-France, de 10 % à 15 % au reste du pays). Il faudrait donc différencier le traitement des enseignants sur le territoire en actualisant tous les ans une indemnité de résidence largement revue à la hausse car elle prendrait en compte les différences effectives de pouvoir d'achat. 

 

Enrico Letta : Après le pacte de stabilité, vive le pacte de soutenabilité !

Citation

Le plan de relance doit être renouvelé dans une "version 2.0" plus forte et réellement européenne. Aujourd'hui, nous nous retrouvons avec 27 petits plans nationaux, qui n'ont pas de liens entre eux. Cette approche nous a permis d'affronter très rapidement la période d'urgence, mais il est temps d'articuler une dimension transfrontalière à l'échelle européenne, afin de lancer un plan d'investissement commun, capable d'unir les 27 Etats membres autour d'objectifs et de projets partagés. Après avoir obtenu une dette commune et un plan de relance, il faut maintenant un plan commun pour le développement durable et social. 

 

Patrick Artus : "Tout échouera si nous ne réglons pas le problème des compétences"

Citation

Gagner cette bataille commence dès l'école où la formation des enseignants doit être revue. Avoir seulement un master ne dit rien de la capacité à enseigner. Recréons donc les anciennes "écoles normales". Cette bataille des compétences se poursuit ensuite sur le marché du travail. Cela fait des décennies que l'argent de la formation professionnelle va en priorité à ceux qui en ont le moins besoin, c'est-à-dire les cadres plutôt bien formés et non pas les chômeurs. Une aberration. L'effort de formation des demandeurs d'emploi de longue durée doit être massif. Mettons enfin tout le paquet sur le compte personnel de formation en allant plus loin que ce que nous avons fait jusqu'à aujourd'hui. Il faut créditer fortement les comptes des personnes les plus éloignées de l'emploi. 

 

Guillaume Rozier : "Une plateforme citoyenne, pour réconcilier les Français avec la politique"

Citation

Je souhaite la création d'une plateforme citoyenne qui permettrait aux Français de faire émerger des idées, de témoigner sur les problèmes qu'ils rencontrent au quotidien, sur les inégalités les plus criantes, de dire aussi ce qui marche bien, ce qu'il faudrait améliorer. L'idée n'est pas d'en faire un cahier de doléances numérique, mais d'ouvrir un espace au sein duquel chaque citoyen pourrait soumettre ses idées, qu'il s'agisse d'économie, de santé, de climat... Ces propositions seraient publiques. Chacun pourrait les commenter, les évaluer, les faire évoluer, enrichir la discussion en confrontant les arguments. C'est du travail collaboratif à l'état pur. 

Twitter quoi.

 

Karine Lacombe : Offrir aux jeunes chercheurs un avenir valorisant en France

Citation

 Il faut changer le paradigme de gestion des acteurs de la recherche en agissant sur plusieurs volets : favoriser l'accès à un statut régulier pour les étudiants de troisième cycle d'origine étrangère, améliorer la rémunération des jeunes chercheurs et leur offrir une position plus valorisante que celle d'éternel postdoctorant, sans pour autant les contraindre à passer d'éternels concours humiliants, avec la création de partenariats public-privé plus souples administrativement et plus réactifs. 

En travaillant à la valorisation des découvertes scientifiques par un soutien pérenne aux entreprises de biotechnologie adossées à nos grandes écoles, universités et autres organismes de recherche (CNRS, Inserm, Inra, IRD, Ifremer, etc.), l'Etat permettrait à la recherche française d'attirer et de garder les jeunes chercheurs et ainsi de retrouver, dans le panorama de la recherche scientifique internationale, la place qui devrait être la sienne au vu de la qualité de la formation que reçoivent nos étudiants. 

 

Abnousse Shalmani : Réaffirmer notre exception culturelle

Citation

L'enjeu en France consiste à préserver un système d'exception, non de le créer, d'affirmer sa spécificité et de (re)conquérir le monde, en commençant par l'Hexagone : jusqu'en 1981, les films français dépassaient largement le cinéma hollywoodien au box-office, avant que les courbes ne s'inversent. N'oublions jamais que la culture n'est vivante que lorsqu'elle est transmise, et qu'elle ne survit qu'en glorifiant sa singularité. La guerre déclarée au "wokisme", ce chantre de l'hygiène artistique, se gagnera en suivant Marcel Duchamp : "Le grand ennemi de l'art, c'est le bon goût." 


 

  • Confused 1
  • Haha 3
Link to comment

lol j'ai ris tellement c'est con, des mesurettes socialisantes qui ne vont rien redresser du tout

 

voici une étude de mesure d'impact au doigt mouillé mais qui doit pas être loin : zéro

  • Yea 1
Link to comment

Je ne sais pas qui a les propositions les plus débiles c'est quand même fascinant un tel concours de prêt à penser :icon_tourne:

  1. La France doit proposer aux Européens le vote à la majorité qualifiée -> Pour avoir testé ce fabuleux principe avec un groupe de potes (n=3) c'est une pure arnaque qui favorise les arrangements et les magouilles
  2. Un plan massif pour convertir le monde rural à la voiture électrique -> cette femme n'a jamais dépassé le périph et n'a vraisemblablement jamais croisé un paysan de sa vie ("c'est une mesure écologique et de justice sociale [...]que l'Etat est le seul à pouvoir porter" -> Karen de l'IEP Paris) 
  3. Pour un haut-commissariat à la citoyenneté ->n'est ce pas déjà le rôle de Schiappa avec la réussite qu'on lui connait (+ le "frapper vite et fort" qui ne veut rien dire)
  4. Après le pacte de stabilité, vive le pacte de soutenabilité ! -> Quitte à faire couler le pays autant emporter tout le continent avec nous !
  5. Tout échouera si nous ne réglons pas le problème des compétences -> Frapper les chômeurs longue durée de pognon magique...quelle idée originale et novatrice qui n'a jamais été expérimentée auparavant !
  6. Guillaume Rozier -> proposition du lycéen moyen + pourquoi est-il là au fait?
  7. Karine Lacombe -> prêche pour sa paroisse + l'éternel lubie de la non sélection/distinction chère aux universitaires
  8. Abnousse Shalmani -> "Jusqu'en 1981..." il faudrait peut être en tirer des conclusions...+ le CNC est une preuve par l'absurde de l’échec de l'exception culturelle française

 

 

 

Link to comment
il y a 33 minutes, poney a dit :

lol j'ai ris tellement c'est con, des mesurettes socialisantes qui ne vont rien redresser du tout

 

voici une étude de mesure d'impact au doigt mouillé mais qui doit pas être loin : zéro

Si seulement. Au moins la moitié des propositions aurait un impact clairement négatif.

Link to comment

Je trouve le lot de candidats tellement nuls...

et puis je me demande quand même comment la place est enviable, plus les élections présidentielles passent, plus les chances pour l’elu De finir la tête sur une pique augmentent. Remarque... on a affaire à des assoiffés de pouvoir sans intelligence, ils sont incapables de considérer que ça va mal se passer.

Link to comment
Il y a 22 heures, RaHaN a dit :

Economie, numérique, environnement... Nos dix propositions pour sortir la France de l'immobilisme

 

 

" Le think-tank de l'express" : Alors pour le think, vous en conviendrez, on repassera très souvent. Pour le prouver, je vais commencer par un ad hominem : y a Karine Lacombe dans le lot. Convaincus ? J'imagine que oui, mais on va quand même continuer !

  Masquer le contenu

 

 

Sylvie Bermann : La France doit proposer aux Européens le vote à la majorité qualifiée :

 

 

Cécile Maisonneuve : Un plan massif pour convertir le monde rural à la voiture électrique

 

Gilles Clavreul : Pour un haut-commissariat à la citoyenneté

 

Denys de Béchillon : Réformer (d'abord) la pensée constitutionnelle

 

Iannis Roder : Différencier le traitement des enseignants sur le territoire

 

Enrico Letta : Après le pacte de stabilité, vive le pacte de soutenabilité !

 

Patrick Artus : "Tout échouera si nous ne réglons pas le problème des compétences"

 

Guillaume Rozier : "Une plateforme citoyenne, pour réconcilier les Français avec la politique"

Twitter quoi.

 

Karine Lacombe : Offrir aux jeunes chercheurs un avenir valorisant en France

 

Abnousse Shalmani : Réaffirmer notre exception culturelle

 

 

Ça pourrait être intéressant pour Contrepoints de faire le même exercice avec des libéraux compétents sur les thèmes abordé.

  • Contrepoints 2
Link to comment
  • 2 weeks later...

L'air de rien, derrière les politiciens habituels, se prépare en sous terrain la grande résistance libertarienne... 

Révélation

 

image.png.96cb0bd80c47cddf8d1531d092f3af5b.png

 

Ou pas... 

 

  • Haha 4
Link to comment

L'ultra libéralisme en action. C'est vrai qu'on est impressionant. A 4 on a defait 11 rois, pris 5 fois l'angleterre, et on a même construit les 7 merveilles  ...

  • Yea 1
Link to comment

Ceux comme Philippot qui critiquent et rejettent le libre échange ont quel modèle de pays à l'esprit ?

Au-delà de la formule jusqu'à quel point sont-ils favorables aux fermetures des frontières au niveau commercial ? J'ai un proche qui défend cette ligne en critiquant certains déséquilibres commerciaux, mais qui ne rêve pas pour autant du modèle coréen.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...