Jump to content

Vente d'armes...  

344 members have voted

  1. 1. Vous êtes:

    • favorable à la vente libre sans conditions de tous types d'armes à feu?
      128
    • favorable à la vente sous conditions de tous types d'armes à feu?
      106
    • favorable à la vente des armes non automatiques sans conditions?
      13
    • favorable à la vente des armes non automatiques sous conditions?
      52
    • favorable à la vente d'armes de chasse uniquement sous conditions?
      16
    • défavorable à la vente de tous types d'armes?
      35


Recommended Posts

il y a 42 minutes, Johnnieboy a dit :

Le problème réside ailleurs et non pas dans le respect du droit.

 

Dans toutes ces histoires, les formes du Droit sont toujours respectées, et le juge a fait son travail dans les règles.

 

il y a 16 minutes, Loi a dit :

Si ce n'est pas une défaillance du droit et de la justice qu'est ce que c'est?

 

Disons que dans le privé, un cadre dirigeant dont l'activité a gravement merdé, il saute. Même si il explique qu'il avait suivi toutes les procédures et que c'est un bon élève.

 

A un moment, les juges vont devoir décider si ils veulent être considérés comme des cadres et payés une blinde, ou si on les passe à un salaire de prof en contrepartie d'une absence totale de responsabilité.

  • Yea 1
Link to comment
il y a une heure, Johnnieboy a dit :

 afin d’éviter la cour d’assise (c’est long, c’est cher, les jurés sont cons).

 

En parlant de ça, les jurés se comportent aussi comme des cons car se sont des gens forcés d’être juré (tirage au sort) sous peine d'avoir une amende qui peut aller à 3750 euros plus casier judiciaire.

Le jury populaire c'est l'une des pires idées judiciaires surtout avec la dimension obligatoire : forcer des péquins moyens souvent contre leur gré à prendre une décision cruciale sur la vie d'une autre personne.

 

Je sais que les magistrats poussent pour réforme judiciaire et une suppression du jury. Mais il y a toujours le culte de ce symbole du républicanisme et de la révolution.

  • Yea 1
  • Nay 2
Link to comment
il y a une heure, Bézoukhov a dit :

 

Dans toutes ces histoires, les formes du Droit sont toujours respectées, et le juge a fait son travail dans les règles.

 

 

Disons que dans le privé, un cadre dirigeant dont l'activité a gravement merdé, il saute. Même si il explique qu'il avait suivi toutes les procédures et que c'est un bon élève.

 

A un moment, les juges vont devoir décider si ils veulent être considérés comme des cadres et payés une blinde, ou si on les passe à un salaire de prof en contrepartie d'une absence totale de responsabilité.


Le problème ne réside pas dans les principes (qui ne devraient pas être changés selon moi, en l’occurrence) mais dans l’organisation.

  • Yea 1
Link to comment
2 hours ago, Bézoukhov said:

 

Dans toutes ces histoires, les formes du Droit sont toujours respectées, et le juge a fait son travail dans les règles.

Il y a une différence entre:

-J'applique la loi car c'est la loi et que je n'ai pas le choix.

 

et

 

-Je rend une décision conforme à la loi.

 

 

Certains reprochent aux juges d'être trop laxistes et que le problème ce n'est pas la loi mais le juge. (D'ailleurs ce sont souvent les mêmes à trouver les juges beaucoup trop sévères quand cela touche des copains).

 

Mais là je n'ai pas l'impression que le juge ait eu une grande liberté.

Link to comment
il y a 6 minutes, Bézoukhov a dit :

Ça fleure bon les slides Mc Kinsey. C'est pas la stratégie qui était mauvaise, c'est l'organisation qui n'a pas su l'appliquer.

 

Tout ce que je dis, c'est qu'on ne peut pas s'en laver les mains en disant que la procédure a été suivie.


Franchement, ce niveau à ras du comptoir du bar ne m’intéresse pas spécialement. Joyeux Noël.

Link to comment
il y a 6 minutes, Marlenus a dit :

Mais là je n'ai pas l'impression que le juge ait eu une grande liberté.

 

Donc on lui divise son salaire par deux si il n'a aucune vraie liberté et n'est que l'exécutant d'une réglementation juridique sans responsabilité.

 

Mais le juge au sens général, et pas au sens particulier du juge de la liberté qui n'a prononce que la dernier décision, a bien sûr une responsabilité : c'est lui qui organise la justice, c'est aussi lui qui décide de la classification. Si ce n'est pas lui le responsable, c'est alors le politique.

 

C'est peut être aussi l'exécutif qui n'a pas fait le travail de suivi nécessaire. L'enquête le dira.

 

il y a 12 minutes, Johnnieboy a dit :

Joyeux Noël.

 

Heureusement que je n'ai pas de juge autour de la table cette année '--.

Link to comment
2 minutes ago, Bézoukhov said:

 

Donc on lui divise son salaire par deux si il n'a aucune vraie liberté et n'est que l'exécutant d'une réglementation juridique sans responsabilité.

Sa responsabilité c'est que la loi soit appliquée.

 

Quand on voit que cela arrive très souvent qu'elle ne soit pas appliquée...

 

 

Link to comment
il y a 44 minutes, Bézoukhov a dit :

Tout ce que je dis, c'est qu'on ne peut pas s'en laver les mains en disant que la procédure a été suivie.

On ne fera pas de lien avec l'hyperféminisation de la profession. 

  • Huh ? 2
Link to comment
Il y a 8 heures, Solomos a dit :

 

C'est ce qui se dit sur les réseaux sociaux en ce moment, mais ce n'est pas confirmé.

Effectivement, il semble que ce soit une connerie (je l'avais lu sur le fb d'une personnalité belge qui a depuis supprimé son post).

Link to comment
il y a 54 minutes, Marlenus a dit :

Sa responsabilité c'est que la loi soit appliquée.

 

Quand on voit que cela arrive très souvent qu'elle ne soit pas appliquée...

 

 

 

Le code de procédure pénale, c'est ça le problème. 

 

Qu'est ce qu'il aurait dû prendre dans les dents pour un presque massacre au sabre ??? Je me fous que les procédures soient respectées, la réalité c'est que le mec n'est resté que 12 mois en taule (parce que c'est le délais max pour rester en détention provisoire au regard de la qualification de ses agissements...), c'est inadmissible, on ne peut pas s'en contenter et balancer des trucs du genre "la loi a été respectée on peut s'en satisfaire". 

 

C'est clairement anormal et il faut trouver des solutions à ce type de problème récurrent dans notre pays bancal. 

Link to comment
Il y a 3 heures, Zagor a dit :

 

En parlant de ça, les jurés se comportent aussi comme des cons car se sont des gens forcés d’être juré (tirage au sort) sous peine d'avoir une amende qui peut aller à 3750 euros plus casier judiciaire.

Le jury populaire c'est l'une des pires idées judiciaires surtout avec la dimension obligatoire : forcer des péquins moyens souvent contre leur gré à prendre une décision cruciale sur la vie d'une autre personne.

 

Je sais que les magistrats poussent pour réforme judiciaire et une suppression du jury. Mais il y a toujours le culte de ce symbole du républicanisme et de la révolution.

 

Les juges veulent se débarrasser du Peuple et continuer à juger entre eux. En terme de caste, il est difficile de faire plus. La problématique est que nous ne sommes pas assez confronté au jury. Il faudrait au contraire augmenter le nombre de cas ouvert au jury et le rendre plus banal.

  • Yea 4
Link to comment
Il y a 5 heures, Loi a dit :

 

Si ce n'est pas une défaillance du droit et de la justice qu'est ce que c'est?


C’est une défaillance du système, oui. Mais pas des principes.
C’est complètement anormal de ne pas être capable de juger en un an un individu ayant commis un délit devant plein de témoins.

On ne peut pas garder en prison quelqu’un deux ans alors qu’il en risque au grand maximum dix, ce serait une aberration.

Link to comment
1 hour ago, Loi said:

 

Le code de procédure pénale, c'est ça le problème. 

 

Non, c'est normal qu'on limite la durée de détention des prevenus non condamnés.

Le problème ici est d'avoir qualifié les faits de sorte qu'ils relèvent de la correctionnelle. C'est le juge d'instruction et/ou le parquet qui est en faute. Le juge de la liberté et de la détention il a fait son taf. Si un JLD pouvait outrepasser la loi et garder un prévenu en détention sans respect de la limite légale, ce serait un scandale.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 48 minutes, Solomos a dit :

 

Non, c'est normal qu'on limite la durée de détention des prevenus non condamnés.

Le problème ici est d'avoir qualifié les faits de sorte qu'ils relèvent de la correctionnelle. C'est le juge d'instruction et/ou le parquet qui est en faute. Le juge de la liberté et de la détention il a fait son taf. Si un JLD pouvait outrepasser la loi et garder un prévenu en détention sans respect de la limite légale, ce serait un scandale.

 

Le scandale c'est bien qu'il ne se soit rien passé pendant 12 mois ! A quel moment pouvait-on raisonnablement se dire que cette durée ne suffirait pas ? C'est aberrant. 

 

Donc la peine que devait manger ce type n'était 12 mois derrière les barreaux mais bien plus... 

 

Par l'application du code de procédure pénale j'entends bien l'application des peines qui y figurent. Je sais bien que ses 12 mois de détention provisoire ne correspondaient pas à sa peine definitive MAIS factuellement on sait bien qu'il ne serait probablement pas retourné en taule vu le laxisme de notre justice... 

  • Nay 1
Link to comment
Il y a 4 heures, PABerryer a dit :

 

Les juges veulent se débarrasser du Peuple et continuer à juger entre eux. En terme de caste, il est difficile de faire plus. La problématique est que nous ne sommes pas assez confronté au jury. Il faudrait au contraire augmenter le nombre de cas ouvert au jury et le rendre plus banal.

 

Bof.

Le jury est une taxe assez importante prélevée sur le citoyen, dont je ne suis pas sûr qu'elle soit aussi justifiée que la conscription. Et il devient facilement le tribunal de l'opinion ou le jouet du magistrat qui le guide ; ce qui limite fortement son utilité réelle.

La magistrature élective peut dégénérer dans les culture Wars que vivent les US, alors qu'on préférerait qu'elle soit moins mouillée dans les débats politiques.

La magistrature nommée dégénère facilement en caste, et est susceptible de souffrir de l'entrisme comme on le voit en France.

 

Ma solution opérationnelle préférée est probablement une magistrature nommée par l'exécutif, mais susceptible de faire l'objet de référendums populaires revocatoires.

  • Yea 1
Link to comment
il y a une heure, Bézoukhov a dit :

Ma solution opérationnelle préférée est probablement une magistrature nommée par l'exécutif, mais susceptible de faire l'objet de référendums populaires revocatoires.

Pour que ce genre de référendum ait un sens, il faut que les citoyens appelés à s'exprimer puissent avoir une idée minimale du sujet sur lequel ils s'expriment. Je doute que ça soit possible, mais peut-être voudrais-tu me détromper ?

  • Yea 1
  • Nay 1
Link to comment

Plus que quand ils élisent un juge ? Ou que quand ils élisent n'importe quoi d'autre ? Il faut jeter l'idée même de démocratie à la poubelle alors.

 

Comme tout référendum revocatoire, il faut qu'il soit borné pour ne pas être utilisé par une minorité agissante. Autrement dit il faut un nombre de signatures assez élevé, et demander aux organisateurs de déposer une caution qui finance l'organisation du vote si jamais ils perdent.

 

L'objectif n'est pas d'en faire une arme souvent utilisée, mais un rappel permanent au juge de se souvenir qu'il est mortel.

  • Yea 1
Link to comment

La lenteur de la justice est essentiellement une question de moyens. Tant que la justice sera maintenue au faible niveau de budget voté chaque année, les juges seront dans l’incapacité de rendre des décisions dans des délais raisonnables.

Concernant les jurys populaires: il y a quelques réflexions frappantes dans psychologie des foules de Gustave Lebon: le justiciable qui arrive sur le banc des accusés s’y trouve en raison d’une succession de décisions prises par des juges. Laisser des juges décider, c’est donc le condamner d’avance. Le jury populaire est sa dernière chance.

  • Nay 1
Link to comment

Pour info, le nom du tueur est Mallet:

 

https://www.valeursactuelles.com/regions/ile-de-france/paris/no_agglomeration/faits-divers/tuerie-a-paris-le-suspect-place-en-psychiatrie

 

 

20mn explique pourquoi certains donnent le nom entier et pas d'autres

Quote

 Si Valeurs actuelles publie la réelle identité du suspect, chez 20 Minutes, nos règles sont un peu différentes. Entre les médias, il n’existe pas en tant que tel une règle quant à la révélation de l’identité d’un suspect.Dans nos articles, seul le nom de « William M. » sera mentionné. La plupart du temps, ces décisions seront décidées au cas par cas dans notre rédaction. Dans la majorité des cas, nous attendons a minima la mise en examen voire la condamnation pour divulguer le nom de famille. Le but n’est pas de faire de la rétention d’information, mais de protéger le secret de l’enquête et la présomption d’innocence.

https://www.20minutes.fr/paris/4016418-20221227-attaque-raciste-contre-kurdes-paris-william-mehmet-itineraire-troll-devenu-fake-news

Link to comment
  • 1 month later...
  • 1 month later...

C'est le festival aux conneries suite à la fusillade de Nashville.

Bon, comme d'hab les démocrates qui demandent à limiter l'accès aux armes à feux.

Comme c'est un trans le responsable, pour nombre de républicains, le problème ce sont les trans.

 

Mais ma préféré, qui est un classique dont je ne me lasse jamais c'est :

 

 

 

 

Ah ben oui, et je propose aussi la peine de mort automatique pour tous les auteurs d'attentat suicide.

Suis sûr que cela va marcher.

 

  • Haha 1
Link to comment
  • 4 weeks later...

Plusieurs affaires "timuriennes" en ce moment:

 

1- Un jeune homme se trompe et frappe à la mauvaise porte. L'occupant lui tire dessus.

 

2- 3 Jeunes gens se trompent et rentrent dans la mauvaise propriété en voiture. Le propriétaire leur tire dessus et en tue un.

 

3- Des cheerleaders se trompent et tentent d'ouvrir la mauvaise voiture. Elle s'en rendent compte et montent dans leur voiture. Le propriétaire de la première voiture arrive et quand elles veulent s'excuser, il leur tire dessus.

 

https://www.lepoint.fr/monde/texas-des-pom-pom-girls-blessees-par-balle-apres-s-etre-trompees-de-voiture-20-04-2023-2517097_24.php

  • Sad 2
Link to comment
5 hours ago, Marlenus said:

Plusieurs affaires "timuriennes" en ce moment:

 

1- Un jeune homme se trompe et frappe à la mauvaise porte. L'occupant lui tire dessus.

 

2- 3 Jeunes gens se trompent et rentrent dans la mauvaise propriété en voiture. Le propriétaire leur tire dessus et en tue un.

 

3- Des cheerleaders se trompent et tentent d'ouvrir la mauvaise voiture. Elle s'en rendent compte et montent dans leur voiture. Le propriétaire de la première voiture arrive et quand elles veulent s'excuser, il leur tire dessus.

 

https://www.lepoint.fr/monde/texas-des-pom-pom-girls-blessees-par-balle-apres-s-etre-trompees-de-voiture-20-04-2023-2517097_24.php

 

Des gouttes d'eau qui ne feront sans doute pas déborder le vase...

 

Quote

1- Un jeune homme se trompe et frappe à la mauvaise porte. L'occupant lui tire dessus.

Quote

An 84-year-old Kansas City man accused of shooting a Black teenager who mistakenly rang the doorbell at the wrong home surrendered to police Tuesday, officials said.

 

Je sais bien que ça ne veut pas dire grand chose mais quand même: on finit par accepter cette formulation ou littéralement, le mot erreur n'apparait que dans les actions de la victime.. 🧐

 

Selon moi, le titre devrait tout simplement être: un homme tire sans raison sur quelqu'un qui sonne à sa porte.

Link to comment
  • 3 weeks later...

 

Citation

Les autorités locales ont salué l'action du policier ayant abattu le tireur

 

Citation

Le président américain Joe Biden «a été informé de la fusillade», a déclaré un responsable de la Maison Blanche

 

.

Link to comment
  • 5 months later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...