Jump to content

Vers un fédéralisme français ?


Recommended Posts

Je viens d'apprendre (à mon grand étonnement) que l'UDI (en tout cas son président) défendait un fédéralisme français (tout en défendant un fédéralisme européen...) :

 

La France doit devenir un pays fédéraliste dans son organisation interne, pour s’adapter aux différences qui existent entre les différentes régions. Il est hallucinant que dans le cadre de la loi Macron ait eu lieu un débat pour définir rue par rue où les commerces pourraient être ouvert tous les dimanches ! La même règle ne peut s’appliquer partout, c’est pourquoi il faut décentraliser le pays, pour mieux responsabiliser. Nous en avons besoin, de la même manière que nous avons besoin d’une Europe fédérale organisée autour du noyau de la zone euro, dont la Grèce devrait sortir par ailleurs, qui permette de protéger nos modes de vie et nos intérêts face aux grands ensembles mondiaux que sont les Etats-Unis, la Chine, l’Inde, la Russie…

 

http://www.parti-udi.fr/actualite-jean-christophe-lagarde-il-faut-retablir-lautorite-de-letat-dans-notre-pays-sortir-de-cette-mauvaise-habitude-qui-a-ete-prise-depuis-quelques-decennies-de-laisser-lindividu-simposer-face-au-groupe.html

 

Peut-on envisager une France fédérale à moyen terme  ?

 

Link to comment

Lagarde dit des choses sensé sur la lutte contre la drogue qui est un échec. Ils ne racontent pas que des conneries.

 

Mais il en fait aussi:

 

Le maire de Drancy dans le viseur de la Chambre régionale des comptes

 

Jean-Christophe Lagarde, patron de l'UDI et maire de Drancy en Seine-Saint-Denis, se fait étriller par les juges pour sa gestion de sa commune. Il est notamment accusé d'attribuer trop largement des jours de congés à ses agents.

 

Temps de travail insuffisant, recours massif aux heures supplémentaires, congés accordés illégalement… Les juges de la Chambre régionale des comptes d'Île-de-France estiment que les agents de la commune de Drancy, dont l'UDI Jean-Christophe Lagarde est le maire, coûtent beaucoup trop cher. Des agents qui travaillent en moyenne moins de 33 heures par semaine et malgré cela la commune a un recours important aux heures supplémentaires. Autre dérive, le nombre de jours de vacances. Le maire en accorde six de plus par an et même dix de plus quand un agent reçoit la médaille d’honneur.

 

[...]

 

 

http://www.franceinfo.fr/actu/politique/article/le-maire-de-drancy-dans-le-viseur-de-la-chambre-regionale-des-comptes-614585

 

 

Présidence de l'UDI: un second tour plombé par le soupçon

 

Soupçons de clientélisme à Drancy

 

Cette affaire pourrait paraître anecdotique dans le feuilleton de la guerre interne que se livrent les deux frères ennemis, jadis lieutenants de François Bayrou et partis fonder le Nouveau Centre en 2007. Arrivé nettement en tête au premier tour, c'est Jean-Christophe Lagarde et son parti, Force européenne démocrate (FED), qui font l'objet des attaques les plus dures.

 

L'entourage d'Hervé Morin est convaincu que le député-maire de Drancy a mis en place un réseau clientéliste dans son département de la Seine-Saint-Denis, destiné principalement à gonfler les chiffres d'adhésion de son parti politique. Une stratégie potentiellement payante au regard du très faible nombre d'électeurs dans la fédération centriste: seuls 16.662 votants ont départagé les quatre candidats au premier tour.

 

A l’issue de ce premier tour, Hervé Morin accusait pourtant un retard de plus de 700 voix sur Jean-Christophe Lagarde. "Comment? Très simple... Sur les 5888 voix récoltées par Jean-Christophe Lagarde au 1er tour, 2.192 (soit 37% de son total national !) l’ont été dans le seul département de Seine-Saint-Denis et 1 377 (soit 23 % de son total national!) à Drancy. [...] La clé est bien un système clientéliste où l’adhésion à l’UDI fait partie d’échanges divers…", accuse le maire d'Agen, Jean Dionis, soutien d'Hervé Morin. Et d'enfoncer le clou: selon ses calculs, il y aurait donc 60 fois plus d’adhérents UDI part habitant à Drancy que dans le reste de la France.

 

[...]

 

 

http://www.huffingtonpost.fr/2014/10/28/presidence-udi-second-tour-parasite-soupcon_n_6060850.html

Link to comment

Mouai... le fédéralisme européen, c'est à la base une volonté de se protéger des velléité nationales en retirant armées et frontières aux Etats Nations. Le but premier était d'empêcher le retour de la guerre en Europe de l'ouest, d'où sa naissance juste après la seconde guerre. Le protectionnisme actuel est une récupération politicienne.

Link to comment

Tain il y en a encore qui sortent sérieusement le fédéralisme européen pour nous "protéger" contre les tinois. Il est trop tôt pour lire ces conneries.

 

En relisant l'OP c'est super moche en effet ... 

Link to comment

Bof, non, je vois plutôt que ça peut donner un peu d'opposition.
Non pas que je deviens benoitement démocrate mais s'il y a une chose dans laquelle les politiciens excellent, c'est se tirer dans les pattes les uns les autres.

Link to comment

En France ? t'es fou ?

 

Ça peut ne pas, oui, mais en France, ça veut aussi dire créer des baronnies encore plus autoritaires qu'avant.

 

C'est aussi un bon moyen de lancer la concurrence fiscale entre régions. Toi tu penses automatiquement à : plus d'autonomie pour les exécutifs locaux, donc augmentation des impôts locaux/ sauf que dans ce cas, se barrer d'une région à une autre est plus facile, et la sanction d'une administration locale incompétente aussi (le fameux mécanisme redistributif coût dispersé/ bénéfice ciblé devient moins efficace).

Link to comment

C'est aussi un bon moyen de lancer la concurrence fiscale entre régions. Toi tu penses automatiquement à : plus d'autonomie pour les exécutifs locaux, donc augmentation des impôts locaux/ sauf que dans ce cas, se barrer d'une région à une autre est plus facile, et la sanction d'une administration locale incompétente aussi (le fameux mécanisme redistributif coût dispersé/ bénéfice ciblé devient moins efficace).

Je ne doute pas que les choses aillent mieux avec une meilleure gouvernance, ce qui inclus une mise en concurrence fiscale des collectivités locales. Des cieux meilleurs émergeront au bout d'un moment.

 

En revanche, en France faudra faire les choses trèèèèèèèèèèèèèès proprement pour qu'on y voit du mieux et pas que les guignols aux manettes ne se sentent les rois du pétrole à décider de la pluie et du beau temps.

(Et surtout faudra que ce qui est prélevé par l'état central aujourd'hui soit bien transféré parce que pour l'instant c'est surtout dupliqué...)

Link to comment

Pour que les guignols ne se sentent pas "les rois du pétrole" (c'est un vrai problème), il y a la responsabilisation fiscale (pfuiii la dotation de l'Etat aux collectivités locales : ne serait-ce qu'en la diminuant drastiquement, je suis même sûr que les banques deviendraient moins prêteuses aux canards boiteux).

Link to comment

responsabilisation fiscale 

J’appelle de mes vœux une responsabilisation pénale, qu'on puisse saisir leurs maisons et leurs organes.

 

Mais oui, pas de dotation de l'état central, transfert complet de compétences de l'un à l'autre, cloisonnement total du périmètre des compétences, ce serait très bien.

(Je reste frileux, en France le diable sait peut être mieux qu'ailleurs se cacher dans les détails.)

Link to comment

Ca ne peut pas empirer la situation, mais avec les bonnes personnes, ont peut éventuellement penser que ça l'améliorera au moins un peu.

Donc, à tout prendre...

 

Je préfère encore les socialistes nationaux que locaux ( qui sont en concurrence avec leurs cousins wallons en conneries). 

Link to comment

Mais oui, pas de dotation de l'état central, transfert complet de compétences de l'un à l'autre, cloisonnement total du périmètre des compétences, ce serait très bien.

(Je reste frileux, en France le diable sait peut être mieux qu'ailleurs se cacher dans les détails.)

 

C'est exactement la définition du fédéralisme non ? Sinon on parle de décentralisation (= duplication à l'échelle locale de la gabegie à l'échelle nationale :P)

 

Enfin bon, les nouvelles régions, plus puissantes (car plus grandes + fin programmée des départements), font sûrement vouloir plus de pouvoir. La marche vers la fédéralisation me paraît inéluctable.

Link to comment

Les régions les plus pauvres de France seraient obligées (sans subvention de l'état) d'attirer des entreprises en diminuant drastiquement les taux d'imposition (de toute façon il n'y a pas grand chose à taxer). Ces régions ont quelques atouts comme un prix du foncier plus faible. Ça promettrait un beau concours d'insultes entre les différentes régions comme ce que l'on voit actuellement quand la France accuse certains pays européens de passagers clandestins car ils ont une fiscalité plus douce.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...