Jump to content

Noob

Utilisateur
  • Posts

    9755
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Everything posted by Noob

  1. Bien sûr mais pourtant dans le témoignage elle passe de "c'est le mec parfait" à "choc immense". Ça fait un peu court pour justifier cet état, non ? On peut même lire le témoignage de cette façon: elle était amoureuse et elle a été choquée d'apprendre les rumeurs qui lui courraient autour. Là je comprendrais la brièveté du témoignage, mais ça nous apprendrait rien sûr lui. Justement à citer tous les témoignages même ceux qui ne rapporte aucun délit on donne l'impression d'un procès à charge sans discernement. Ce qui à mon avis en diminue la portée. Non si en croit les accusatrices ou mediapart c'est assez clair.
  2. Pardon mais est-ce vraiment de l'emprise ça ? Chaque individu dans une relation à des attentes différentes et le fait que l'un mente pour obtenir ce qu'il veut ne signifie pas qu'il y a une emprise, si ? Typiquement quand je pense à de l'emprise notamment dans ce contexte là je pense au chantage affectif pour arriver à ses fins (recevoir des nudes, un coup d'un soir ou autre truc glauque comme de l'argent via la prostitution). Je suis d'accord que ça permet de cerner le personnage, mais en l'occurrence celui qu'Adrian cite ne donne au contraire que l'impression d'un mec un peu salaud, qui a menti par omission à une fille qui avait envie d'y croire. Je ne vois pas le bénéfice de celui-ci pour la crédibilité de l'accusatrice principale. Et j'y vois 2 problème principaux: - Plaindre la femme qui se laisse mener par le bout du nez juste parce qu'elle est amoureuse ça fait un peu "la donna e mobile". C'est un peu le retour des femmes trop innocentes pour le monde extérieur. Elle a juste été naïve et ça nous est arrivé à tous un jour ou l'autre. A la limite tant mieux pour elle, elle n'a rien eu à subir de concret ni ne déshonorant et en sortira sûrement plus mature. - L'idée qu'il existerait un continuum entre l'infidèle et le violeur. Désolé mais non.
  3. Ben en l'occurrence nous on a bien le droit de s'en plaindre, parce qu'on a un position un minimum cohérente. Mais oui, je n'ai aucune sympathie pour ceux qui veulent que l'état prélève encore plus d'impôt (plus de moyen pour l'hôpital) mais qui hurle à la dictature parce que l'état leur impose de porter un masque dans les transports publics. Cela dit on va pas non plus faire semblant de découvrir que dans le cas de la grippe il faut une piqûre chaque année. De plus 3 doses c'est un truc très commun pour les vaccins obligatoires. En fait c'est le fait de faire 2 doses aussi rapprochées qui est inhabituel, mais dans l'urgence c'est ce qui semblait le plus efficace pour protéger chaque individu rapidement.
  4. Pas vraiment, c'est assez difficile de se faire une opinion sur ce que tu t'imagines que je peux bien penser. J'ai juste dit que le mec en question prend les cas symptomatiques pour justifier de l'inutilité de la vaccination obligatoire à 2 doses ce qui est complètement péter comme raisonnement. Pour plusieurs raisons. - Comme je l'ai mentionné, quiconque proposerait une telle mesure ne le ferait pas pour protéger les gens d'un méchant "rhume", mais pour éviter que les hôpitaux ne soient débordés. Donc se baser sur les cas symptomatiques est parfaitement idiot. Avec des arguments aussi puissant on peut justifier exactement le contraire. Regardez les hôpitaux ne sont plus débordés malgré la montée des cas d'Omicron plus on est vacciné mieux ça va, vite vaccination obligatoire. Ce qui serait parfaitement idiot aussi. - Ou encore avec ses même propos et les mêmes graphes on peut justifier l'obligation si il y a une 3e dose après 3 mois si l'efficacité est démontrée. Et comme le type bosse à San Francisco je suis pas sûr que la médecine socialisée française lui ait traversé l'esprit avant de tweeter. Mon opinion sur tout ça c'est qu'à partir du moment où à titre individuel on veut "défendre la sécu" comme c'est le cas pour beaucoup de français, alors il n'y a plus vraiment de possibilité de s'opposer aux mesures que prend l'état. Mon regret c'est que trop peu de personnes défende la liberté et la responsabilité individuelles pour échapper aux contraintes collectives plutôt que d'inventer des complots. Tout ça pour gueuler contre telle ou telle mesure qui violent leur liberté alors qu'ils défendront la sécu jusqu'à la mort.
  5. D'un point de vue libéral on ne peut pas justifier la vaccination obligatoire. Mais si on sort de ce point de vue ce n'est pas uniquement l'effet sur les cas symptomatique qu'il faut considérer, mais l'effet sur l'hôpital et donc de façon plus large l'effet sur la sévérité de la maladie. Et franchement ça fait un moment qu'on est au courant que 2 doses ne suffisent pas. C'est un peu la raison pour la campagne pour une 3e dose.
  6. Surtout ça aurait été placardé partout par la propagande russe. Ils sont déjà passé à l'étape d'après depuis plus d'un mois.
  7. Certainement, ils ne sont pas à une invocation près de leur vieux démon. Hier c'était des louanges à Béria.
  8. Sinon en Russie on s'inquiète de la capacité de l'économie russe à soutenir l'effort de guerre. La solution proposée est de passer à un "socialisme militaire". Je suppose que c'est parce que le nom "socialisme national" était déjà pris. J'attendais de le poster depuis un moment.
  9. Un reporter sur le front est. https://unherd.com/2022/05/inside-the-battle-on-the-eastern-front/ Un peu d'humour militaire, Sinon on dirait bien que les obusiers et les munitions de précisions sont arrivées au front.
  10. Ça plus les rumeurs sur la santé de Poutine je vais finir par croire que Patrushev envoie ses rivaux pour la succession aux casses-pipes. Cela dit je serais incapable de dire ce que vaut la source "General SVR". C'est à la fois un chaine telegram et youtube où les mêmes idées sont reprises sous format texte et video. Typiquement selon General SVR il y aurait 26376 pertes russes (tués ou disparus j'imagine mais no se ?). Mais aucune idée de ce que ça peut bien valoir.
  11. Ben c'est surtout aux actionnaires que ça s'applique, rien ne dit que ça ne pénaliserait pas les revenus.
  12. Bien sûr, rien que pour une question d'échelle tu peux pas te faire chier à vouloir tout vérifier. C'est pour ça que le déclencheur de base ce sont les utilisateurs qui signalent les contenus à suspendre. Tout le monde se plein des algos, mais il y a rien de mieux pour l'instant. La seule chose qui peut passer à l'échelle ce sont les recours qui peuvent être limités et sur lesquels on peut avoir un contrôle (si un utilisateur fait recours mais que sa demande est rejeté la sanction devient plus lourde). Rogue employee, c'est pas une politique ça. Oui mais justement rien qu'avec les règles en place avant il aurait pu être suspendu c'est une question d'interprétation. Alors oui dans les zones grises les gens en charge d'interprêter le contenu font les règles, mais ça dépend toujours d'où ils bossent et ceux qui modèrent le contenu français sont pas dans la Silicon Valley. Ça aura sûrement de l'influence aux USA, mais en dehors je pense pas trop. Faudrait déjà que Musk en ait qqch à foutre. Justement du coup je vois pas trop en quoi ça va changer grand chose tellement les lois sont mal foutues. Exactement, c'est aussi le format qui s'y prête le mieux. Généralement les journalistes veulent pointer vers leur sites le format carte de visite avec miniature est idéal. Facebook avec son format texte brut est assez peu attractif.
  13. moui, mais en l'occurrence la censure est un truc beaucoup trop vaste pour qu'elle implique les salariés de twitter dans la silicon valley. La modération c'est vraiment un truc qui vaut rien, c'est 100% du coût, c'est pire que les call-center je te laisse imaginer où ça peut s'outsourcer pour chaque langue et s'il y a des biais dans quels sens ils vont.
  14. Yep, ceci dit c'est pas encore fait. Si le stock de Tesla a perdu 12% aujourd'hui c'est pas pour rien. Si un financier local connait plus les détails je prends volontiers, mais de ce que j'ai compris, il compte emprunter la somme nécessaire pour éviter de vendre ses parts et de payer des impôts dessus. @Neomatix @Bézoukhov @Tramp? Pour cela il va devoir mettre des actions Tesla en collatéral. Quel effet ça va avoir sur la valeur de Tesla et surtout si la valeur de Tesla perd 10% ou 20% dans les prochains moins quels appels de marge il risque ? De plus comme il emprunte la somme ça va lui coûter des intérêts. Et si les revenus de Twitter ne lui permettent pas de payer les intérêts ça peut vite virer au cauchemar. D'après ce que j'ai lu, les intérêts représenteraient enter 80% et 100% de l'EBITDA de twitter. Peut-être qu'il tentera le coup quand même mais ça peut aussi lui coûter mega cher. Ensuite sur le fond on a beau gueuler sur la censure de Twitter, c'est pas tellement les employés wokes qui en sont responsables que les clients qui veulent y mettre de la pub et ils seront aussi obligés de faire respecter les lois des différents pays. Pas sûr que ça change grand chose en tout cas pour les européens. Peut-être qu'au USA oui, mais il y aura toujours la pression des annonceurs.
  15. Ce qui est traduit en anglais vient bien à l'origine d'un réfugié politique russe en France. Maintenant va savoir ce que ça signifie pour la véracité de la source primaire. J'y mettrais pas ma tête à couper, mais je pense que ça de bonne chance d'être vrai, mais je ne crois pas que les infos dispos pour le public ait une importance primordiale. Une raison est que ce qui fuite est suffisamment général pour que la source ne puisse pas être reconnue et surtout si une info a une quelconque valeur militaire il serait très con de la publier pour en informer les russes.
  16. J'ai lu que "signature illisible" c'est le pseudo d'un néo-nazi russe.
  17. Oui, enfin le rapport signal sur bruit est pas ouf quand même, en tout cas en occident. Dans les pays plus exotiques où il n'existe aucune presse indépendante c'est effectivement pratiquement le seul recours.
  18. Oui je pensais surtout au référendum en Suisse et son effet sur les autres institutions. Ce que tu décris nécessite un étape supplémentaire, c'est à dire qu'il faut se persuader d'un trucage, d'un complot pour continuer c'est heureusement pour l'instant encore plutôt rare. Peut-être aussi que ça change avec les réseaux sociaux qui donnent une voix beaucoup plus forte aux conspis.
  19. Là il peut y avoir 1000 raisons.
  20. Je parlais dans le contexte suisse où tout les sujets peuvent être abordés et surtout où elle ne sert pas à la majorité à assommer l'opposition. Sinon effectivement s'il s'agit d'organiser des référendums comme des plébiscites pour la majorité au pouvoir c'est débile.
  21. Je pense qu'on ne peut pas nier un effet pacificateur au référendum, après tout une fois que le peuple a voté quelle légitimité reste-t-il au manifestant ? Évidemment c'est aussi méga dangereux comme moyen. Cela dit en Suisse il y aussi plusieurs façon de déclencher un référendum. Celui auquel tout le monde pense c'est le référendum d'initiative populaire. Si un projet de référendum réuni 100'000 signatures en 18 mois, il devra être présenté au peuple. C'est évidemment le mode qui produit le plus de projets liberticides et qui sont le plus rejetés. Franchement quand tu regardes l'historique, les objets validés sont pas ouf. C'est à mon avis l'outil le plus surcoté. Deux autres moyen existent. Il y a le référendum facultatif, par exemple si 50'000 personnes signe contre l'introduction d'un loi par le parlement ça déclenche un référendum. Qui est à mon avis le plus intéressant. C'est une manière de tenir en respect le parlement, mais c'est aussi une façon de trancher des désaccords au parlement et aussi un outil de pression pour pousser au consensus. Aucun parti de veux perdre une votation et s'est toujours mieux de trouver un consensus au parlement que de prendre des risques en poussant des propositions radicales juste parce qu'il existe une petite majorité. C'est à mon avis le moyen le moins bien compris à l'étranger et pourtant à mon avis le plus utile. La présence de ce garde fou est à mon avis un des principaux pilier de la culture du consensus en Suisse. Typiquement ça signifie que tout ce qui est radical a de fortes chances de se retrouver en référendum c'est vachement plus sain pour la relation élu-citoyen. Il y a aussi le référendum obligatoire pour des cas particuliers comme des modifications de la constitution ou des trucs qui touchent aux relations internationales.
  22. Ça oui, j'aurais dû être plus précis je parlais surtout de la gauche radicale. Parce que effectivement quand on se rapproche du PS tendance Macron il y a beaucoup plus de nuance.
  23. Dans la gauche française ? Parce que pendant cette campagne hormis le pcf et son score ridicule j'ai surtout entendu des pacifistes à la limite de la complicité. Ça c'est aux ukrainien d'en décider. Si c'est leur souhait on peut leur en fournir les moyens. Il reste encore un soucis concernant la défense anti-aérienne. J'espère qu'ils ont les tactiques pour empêcher que tout ce matériel ne soit détruit par l'aviation russe. Les caesar sont faciles à bouger, mais les autres canons ?
  24. Tout à fait, même si là c'est moins surprenant compte tenu de leur proximité idéologique.
  25. Ça reste intéressant de suivre les courants de la gauche sur le sujet. https://johnganz.substack.com/p/ben-burgiss-bad-history?s=r Les marxistes qui n'ont pas le cerveaux bouffé par l'anti-américanisme semblent n'avoir aucun problème avec l'idée d'armer l'Ukraine jusqu'aux dents. Même si c'est difficile de connaître le poids de chaque courant, l'existence du débat permet de mettre en perspective la pauvreté intellectuelle de la gauche française qui dans sa quasi intégralité s'est soumise à Poutine.
×
×
  • Create New...