Jump to content

Noob

Utilisateur
  • Posts

    9313
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique

Profile Information

  • Gender
    Male

Recent Profile Visitors

2594 profile views
  1. Noob

    Variant Delta

    Sûrement, après tout sur près de 200 pays. C'est un peu ce que je reproche en général aux blogueurs covids, quand il s'agit de biablater sur des hypothèses y a du monde. Mais ça se dissipe fissa quand il faut faire de la collection de données un peu exhaustive avant de se lancer dans des PCA. A la limite les médias ont l'excuse de plus se reposer sur l'intégrité des scientifiques, alors que le blogueur est à la frontière entre la recherche et les médias. Mais il faut un minimum de méthode du coup. Et notamment quand on veut faire de l'analyse de données hors du cadre d'une expérience il vaut mieux qu'elle ne d'intéresse pas qu'à une seule variable. Typiquement c'est devenu assez simple d'effectuer et de partager ce genre d'analyse, avec github ou google colab c'est possible de monter un outil basic qui permet de faire au moins un premier tri et aussi d'avoir une idée de la robustesse des conclusions. Quand qqn (comme Maudrux par ex) a un minimum de compétence en science je trouve dommage de passer autant de temps à l'écriture de billets de blog sans passer par la case analyse avant.
  2. Noob

    Pandememe

    En fait là où ça devient complexe, c'est que c'était avant tout sous Trump que ces vaccins ont été développé. D'ailleurs il y a des vidéos de Harris ou de Biden qui jouent un peu sur le thème; "je suis sûr que l'administration est compétente, mais il y a trop de pression de la part du président pour accélérer la marche". Les antivaxx fr semblent l'avoir oublié, mais leurs questions subtiles ont toutes été posées par Macron (devant Laurence Ferrari ?) quand Pfizer à annoncer qu'ils allaient demander les autorisations.
  3. Noob

    Variant Delta

    Effectivement, encore que si tu réduis vraiment la durée d'incubation durant laquelle quelqu'un peut contaminer son entourage, alors tu réduis aussi le nombre de cas. Mais ça n'a pas trop l'air d'être le cas du delta. Vu la montée des cas au UK je parierai pas que ce soit le cas. My bad en effet, mais je me trompe ou il ne compte que deux états pour faire son analyse ? Surtout que dans le même article il donne des pistes qui pourraient expliquer ce phénomène, comme l'immunité liées aux vagues précédentes par exemple. Si je me souviens bien j'avais lu que dans une région donnée d'Inde près de 2/3 de la population avait des anticorps.
  4. Surtout ce qui est très très con c'est que hors niche fiscale, l'investissement dans un logement uniquement pour y vivre est plus risqué que si c'est du locatif puisqu'il restreint la zone de recherche d'emploi. Mais de façon générale la spéculation c'est vraiment l'argument des ploucs, pourquoi l'offre n'augmente pas si les prix flambent ?
  5. C'est pas l'autre demi-habile ? Celui qui avait déjà fait le coup avec les chiffres du UK ? J'ai pas accès à l'article du point donc je serais curieux de savoir comment ils arrivent à cela. Mais du reste c'est attendu qu'à terme un variant cassera vraiment l'efficacité du vaccin. En tout cas en ce qui concerne les formes légères. Mais a priori c'est pas encore trop le cas du Delta. Et surtout comparer par classe d'âge car si tu as 95% de vaccinés chez les 75+ et que tu compares à 75% de vaccinés dans la population ça fait des chocapic. Comme on dit garbage in garbage out.
  6. Ça c'est la méthode Chicago U, Friedman répétait volontiers que les séminaire pouvaient ressembler à des combats oratoires.
  7. Exactement, il faut tout de même rajouter les matu pro dans le lot, ce qui fait un peu monter les chiffres tout de même. https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/education-science/indicateurs-formation/themes/reussite-formation/taux-maturites.html La matu pro donne accès aux HES de la branche, mais pas aux universités pour lesquels il faut passer maturité normale (faisable avec une année supplémentaire). Là par contre ça ressemble déjà beaucoup (trop?) à un séminaire universitaire. Je ne sais pas si les élèves à cet âge en seraient capables. A priori ça me plait beaucoup comme méthode, c'était d'ailleurs l'idée des classes inversées, mais je n'ai pas trop suivi les retours d'expérience.
  8. C'est tout à fait possible et à moins de faire des tests aléatoirement c'est impossible de le dire. Par contre si l'effet est sensiblement le même ça n'a pas forcément une grande importance, non ?
  9. Noob

    Variant Delta

    Nope. Non sequitur. Le propre d'une maladie plus contagieuse est aussi de disparaitre plus vite. C'est du pur wishful thinking, et je note le passage de "sans doute" à "traitements efficaces; ce sont les chiffres qui le disent". Je ne dirais pas que c'est impossible, mais en tout les cas les données présentées sont bien trop basiques pour en tirer quoi que ce soit.
  10. La question étant, mais comment passent-ils leurs classes ? Il n'y a pas de processus d'élimination ? Je ne fais pas d'ironie n'ayant pas étudié en France je ne sais vraiment pas comment ça fonctionne. Il y bien des épreuves tout au long du lycée, non ? Ils ne risquent pas de redoubler ou de se faire jeter ? Est-ce que ça signifie que les notes sont juste du folklore un peu vieillot ? Quand j'étais au gymnase (en Suisse donc) entre le tout début et la maturité près de la moitié des élèves avait sauté. Pour se donner une idée; l'examen de matu n'est pas particulièrement plus dur que les épreuves tout au long de la dernière année. À part pour la branche à option où là il doit y avoir 3 ans de matière à revoir. Généralement dans les autres matières la connaissance est toujours révisée de façon implicite tout au long des trois années.
  11. Noob

    Ivermectine

    The confirmation bias is strong in him. A la limite s'il accusait des États de forcer la vente je comprendrais, mais là... C'est fou quand même les dirigeants de Pfizer s'assurent d'être payer avant d'investir des milliards dans leur chaîne de production, vraiment quels vilains comploteurs. Il y a vraiment un truc qui te choque là-dedans ?
  12. Nice !! SI je lis les graphes correctement il y a eu deux mois du minimum au pic. Et les minimums entre la France étaient sensiblement les mêmes. Si on a la même chose en France pour qui le minimum est arrivé autour du 27 juin ça devrait encore durer environ 1 mois. Mais si on se concentre sur le temps entre le nombre de cas français et l'équivalent anglais jusqu'à leur pic il ne reste que 3 semaines. Chez eux il y a une une cassure de l'exponentielle autour du 4-5 juillet. (Départs des touristes ?) On devrait rapidement voir si on voit la même chose cette semaine en France, ça devrait nous donner une idée de la hauteur du pic. Quelqu'un veut s'aventurer à faire un pronostic ?
  13. L'esprit d'escalier: En fait j'ai répondu un peu de travers my bad, en fait tant que la population en général n'a pas un taux important de vaccination il doit pas y avoir une grosse influence sur l'épidémie. En gros les très vieux se protègent entre eux mais s'il y a un peu de brassage ça n'a pas un gros effet. En gros ça doit ressembler à la même chose que s'il s'agit d'une population plus petite, mais par contre en ce qui concerne les conséquences pratiques qui ont de l'importance oui clairement. Et oui normalement ça devrait pas trop mal se passer, on arrive gentiment aux seuils ou on devrait tout pouvoir faire sauter, mais de se point de vue la l'Angleterre est un peu plus en avance. En faisant un calcul de coin de table pour l'exemple: En France les 65+ représentent 20% de la population donc on a environ un peu plus de 5% de la population qui est encore vraiment à risque. C'est du gros doigt mouillé mais c'est plus pour avoir un ordre de grandeur, on aurait donc environ 3'000'000 personnes plus ou moins à risque. Si 5% d'entres elles font une hospitalisation ça fait quand même 150'000 personnes à accueillir. J'ai la flemme de faire le calcul pour avoir le taux de 65+ dans la population donc je prends 20% aussi pour l'Angleterre. Par contre avec 92% de vaccinés ça fait 1.6% de la population anglaise qui est encore à risque en gros le tiers de la France. Dans un même scénario ça fait environ 50'000 personnes à accueillir (pop quasi identique). Après mon avis c'est qu'on devrait pouvoir tout relâcher car si ça devait flamber sans restriction, la population se restreindra d'elle même pour protéger les plus à risque. La raison pour laquelle les confinements sont peu efficaces c'est avant tout parce que la population finit par adapter son comportement alors que la coercition peut même avoir un effet contre-productif.
  14. Oui bein sûr, mais je parlais surtout des EHPAD parce que c'est là que les plus fragiles se trouvent.
×
×
  • Create New...