Aller au contenu

Vilfredo Pareto

Utilisateur
  • Compteur de contenus

    238
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Vilfredo Pareto

  • Rang
    Jeune Padawan

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral conservateur
  • Ma référence
    Pareto, Barone, Hayek

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    La Cité libre

Visiteurs récents du profil

236 visualisations du profil
  1. D'ailleurs encore une question à @Anton_K (je sais ça commence à ressembler à du harcèlement), la dernière promis : pourquoi dans cette configuration 1) les blancs dominent-ils à tous les coups et 2) pourquoi la population ne finit-elle pas par disparaître (avec un taux de fertilité à 0.9...) ?
  2. peut-être faut-il télécharger netlogo avant : https://ccl.northwestern.edu/netlogo/6.0.4/
  3. C'est super cool cette simulation ! Hâte de voir les améliorations ^^ De façon générale j'avoue ne pas bien comprendre comment le seuil de caractéristiques identifiant les blancs et les non blancs influence le résultat : il me semble que pour une préférence raciale élevée, plus le seuil de "seen as white" par exemple est élevé, plus ils sont défavorisés. Right ? Petite question : est-il normal qu'en faisant varier énormément la capacité démographique (par exemple en la faisant sauter de 4000 à 2000 plusieurs fois frénétiquement) on ne change pas la répartition de la population ? Just asking. Dernière question : pourquoi dans cette situation de survival (tous les sliders au maximum) les blancs s'agglutinent-ils tous sur cette ligne ? J'oubliais : cette combinaison est ultrasensible au hasard : De temps en temps, les blancs dominent (alors même que les "seen as white" est plus important avec un racisme préférentiel élevé, d'où ma question plus haut), de temps en temps ils disparaissent, mais quand ils dominent, c'est après une période de contraction importante de la population, qui se multiplie après. Why ?
  4. Vilfredo Pareto

    Le débat de BFM

    Pas en général Je dis ça parce que je viens de prendre le débat en route et Guerini expliquait pourquoi il fallait recentraliser la distribution des aides sociales (il parlait du RSA) et Wauquiez lui est rentré dans le lard en parlant de son bilan de région c'est tout. Je ne vais pas regarder très longtemps parce qu'ils se caricaturent tous (Bayrou est un peu perdu quand il parle de "mettre quelqu'un au bout du fil" dans les administrations, càd forcer les entreprises à embaucher des opérateurs téléphoniques, Le Pen et Mélenchon insupportables (Mélenchon plus que Le Pen peut-être parce qu'il n'arrête pas de bougonner c'est infernal), Faure transparent et Guerini j'ai l'impression qu'il cherche tout le temps l'occasion de nous montrer qu'il n'est pas payé à rien faire à l'Assemblée nationale, au point qu'il se vante d'avoir fait passer une loi pour que les appels téléphoniques ne soient pas surtaxés. D'ailleurs Wauquiez l'a trollé : "Le pays est sauvé"). edit : Wauquiez continue de chambrer Guerini. 2e édit et j'arrête après : à présent Bayrou perd ses moyens face à Mélenchon, c'est cocasse.
  5. Vilfredo Pareto

    Le débat de BFM

    Oui j'aime bien Wauquiez face à Guerini, c'est grave ?
  6. D'accord j'y veillerai. Mais du coup connais-tu la différence entre les Nouvelles leçons et les 39 leçons ?
  7. Bande annonce du dernier Tarantino :
  8. OK c'est dit je vais lire les Nouvelles leçons d'économie contemporaine (je crois que c'est une édition augmentée des 39 leçons, non ?). Merci j'essaierai d'en parler en cours de philo du coup puisque
  9. Woaw merci ! Par contre je ne comprends pas pourquoi il n'y aurait pas d'État : les hommes sont dans un état de guerre de tous contre tous, ça ne veut pas dire qu'ils s'entretuent (mais plutôt que la possibilité réelle qu'ils le fassent est menaçante car rien ne les en empêche étant donné que chacun a un droit sur la vie d'autrui). Le fait même qu'ils se croient égaux seul rend possible l'hostilité, la possibilité de la guerre civile. S'ils se savaient inégaux, les faibles rentreraient chez eux la queue entre les jambes.
  10. Mais tous croient être égaux. Qu'ils le soient en fait ou non importe peu, ils restent dominés par la Pride et la Glory. Tu aurais une référence pour Nietzsche s'il te plaît ? C'est éminemment intéressant.
  11. Non tu as raison ce serait seulement pas rationnel du point de vue de Hobbes. Je suis d'accord qu'il faut accepter son anthropologie de départ (ce que ne fait pas Rousseau par exemple, qui considère que Hobbes appelle "état de nature" ce qui est en fait un "état civil") et qu'elle est un peu incohérente (comme l'écrit Manent, on a des hommes qui se comportent comme des aristos (lutte pour la reconnaissance) qui adoptent in fine un comportement bourgeois (assurer leur sécurité)). Mais on peut faire la même critique à toutes les théories du contrat : pourquoi sortir de l'état de nature lockéen ? Rothbard n'en sort pas d'ailleurs True (d'où l'interdiction du suicide), my bad.
  12. Ben il est juste qu'il défende son droit à la conservation de sa vie (sinon l'institution même de l'autorité du Leviathan n'a pas lieu d'être). De même qu'il est juste que je mange une pomme ; sinon je meurs (Locke). Non : le fait que la révolte ne soit pas morale ne veut pas dire qu'elle n'existe pas. Et si la résistance est possible et légitime, l'aliénation du sujet n'est pas totale. Hobbes précise clairement que le sujet n'aliène qu'une part du droit naturel puisqu'il en reste une part inaliénable.
  13. Hobbes écrit au XVIIe comme tu ne l'ignores pas. On ne peut pas s'attendre à ce qu'il sorte du Rothbard burly and strong. Par de nombreux aspects, il me semble que Hobbes préfigure le libéralisme politique (droit à la résistance, part inaliénable du DN, et même le fait que l'Etat soit créé pour permettre aux plans individuels d'être satisfaits (car ils ne peuvent l'être dans l'état de nature)). De manière générale (même si ce n'est pas ton argument), les lectures ultra-absolutisantes de Hobbes sont souvent caricaturales. Comme l'écrit d'ailleurs Jean Terrel dans Les Théories du pacte social (excellent bouquin, lecture récente d'ailleurs) : Et à propos du libéralisme économique, Hobbes est favorable à une liberté économique limitée. Le Mises Institute lui rend justice : https://mises.org/library/4-thomas-hobbes Cet article du AEI restitue bien les nuances de sa position :
×
×
  • Créer...