Jump to content

neuneu2k

Habitué
  • Content Count

    18147
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    12

Everything posted by neuneu2k

  1. Je reviens sur l'universalisme, contre mes meilleurs instincts (mon esthétique impose l'universalisme ). Je me demande si ce n'est pas une spécificité de la philosophie d'influence chrétienne, Aristote était il vraiment "universaliste" dans un sens comparable a celui qu'on utilise, j'en doute. Plus généralement, on peut tout à fait avoir une méta-éthique universaliste, et des éthiques non universalistes malgré tout, les éthiques de la vertu dépendent de l'acteur, dont l'ordre d'importance des vertus peut tout à fait dépendre de son role dans la société, meme si la list
  2. Ahh, sauf si ta meta-ethique est esthétique justement :-)
  3. Je ne vois pas en quoi l'universalisme est nécessaire, il est nécessaire au niveau meta si on cherche une éthique universelle, mais de fait la quête d'une éthique est au final une quête personnelle et l'universalisme est du coup assez accessoire, ce qui compte c'est l'applicabilité à la personne particulière. Evidemment, si on souhaite la "vendre", en tant que produit philosophique, c'est un avantage compétitif, mais il a un coût non nul.
  4. Les parents n'ont pas tous les memes objectifs, les memes valeurs qu'ils veulent transmettre, la diversité des clienteles crée la diversité des "endoctrinements".
  5. Cedric a raison, en Occident le terrorisme est un probleme relativement mineur sur médiatisé, contre lequel on dépense une fortune qui empêcherait plus de victimes de criminels si elle était dépensée en police judiciaire, en budget de la justice et en prisons (évidemment on pourrait aussi arrêter de faire chier les "criminels" sans victime, je parle à loi constante)
  6. Je me suis tapé 8h de vidéos brutes de C-Ville, ce qui en soit est suspect tu en conviendras Tout d’abord, on peut comparer les objectifs et préparatifs des deux forces en présence (je mélange BLM, Antifa et Communistes, pour simplifier, parce que sur le terrain-là ou il y avait contact, la différence n’est pas perceptible) La manif « Unite The Right » avait un objectif de manifestation contre le déboulonnage d’une statue, pas d’en découdre avec les antifas, depuis des mois ils travaillaient avec la police pour garantir la sécurité et un plan était en place pour séparer
  7. Merci, sincèrement, ça fait du bien de voir qu'on peut encore faire cette distinction entre radicalisme et extrémisme. Maintenant, appliquer cette distinction a la situation à C-Ville en ayant suffisamment d'elements factuels à disposition, fait arriver à une conclusion très différente du consensus à la moraline lu en ces lieux. Mais arriver à cette conclusion étant visiblement extrémiste, meme sans la moindre volonté de violence, il m'est impossible d'arriver à cette conclusion bien sur, les faits sont clairement inutiles voir contre-indiqués quand on a déjà choisi la
  8. Et quand on s’intéresse au sujet, il peut être bon aussi de ne pas se fier a CNN, je dis ça hein... PS: ce n'est évidemment pas toi qui est visé, juste le fil est insupportable et je n'allais pas m'amuser a fisker l'ensemble...
  9. Surtout, il y a 4 doctrines politiques à gauche (du dessin :D), et une école d'économie qui à pour principale raison de célébrité le fait que son application monétaire à été moins catastrophique que ses concurrents. Friedman n'est pas franchement significatif dans l'histoire des idées, il est très significatif en macro-économie pratique, mais c'est un sujet orthogonal a la politique, rien n'interdit d’être un communiste monétariste (coucou les tinois !)
  10. La promotion de l'eugénisme, tout volontaire et non violent soit-il, étant pénalisée en France, ce débat est matériellement biaisé et ne peut arriver qu'a une seule position de par l'absence totale de liberté d'expression sur le sujet. Par conséquent, je ne donnerai pas mon avis en ces lieux.
  11. Le seul moyen d'échapper à la fatalité, c'est de la dépasser, si tu souhaite t'émanciper des contraintes naturelles de la vie, c'est simple, meurs, ensuite tu sera parfaitement émancipé, mort, mais émancipé.
  12. De fait, les règles sociales (la "politesse" étant une appellation moderne et assez superficielle) de communication servent à montrer la volonté de traiter de façon civilisée, et le fait que les règles sociales soient les mêmes, ou au moins compatibles, montrent que la définition de "civilisée" est partagée au moins en partie, ça permet aux intervenants de préjuger des réactions des uns et des autres afin de négocier et d'éviter le conflit. L'alternative bien sûr, est de compter sur une autorité "légale" détenant une force suffisamment supérieure pour dominer clairement les interve
  13. Le moins de coercition possible ne signifie pas le moins de règles possibles, bien au contraire, mais au minimum la possibilité de quitter une société dont les règles ne nous conviennent pas, et par la meme l'absence de coercition. (a contrario, dans une société totalement basée sur la force, la seule vrai règle, c'est de faire plaisir au détenteur de cette force, le minimalisme social est de fait dans les sociétés les plus totalitaires) Le critère n'est pas l'absence d'autorité mais la limitation au maximum de l'usage de la force (ou de la menace de la force bien sur) pour mainten
  14. Correction, l'état se soumet en effet assez souvent quand ce n'est pas grave, que sa souveraineté n'est pas significativement menacée, sinon que ça soit en France ou ailleurs, la menace disparaît plus ou moins théâtralement. Je ne prétends pas que tout équilibre des pouvoirs est inexistant, l'administration est composée d’intérêts divergents et au final l'action légale, c'est essayer d'utiliser un sous-ensemble de l'état contre un autre sous-ensemble, ça -peut- marcher évidemment, mais ça n'a q'un rapport assez mythologique avec la justice, ce n'est au funal que les incantations ut
  15. Que l’usage malicieux du droit étatique soit une arme parfois efficace, c’est une chose, c’est un outil qui a des avantages indéniables (on risque moins de se faire buter, et se faire buter n’est pas très positif). Maintenant, il ne faut pas oublier que c’est un outil, pas une formule magique, l’état de droit est au mieux approximé mais il n’y a aucune force surnaturelle qui va aller forcer l’état à plier parce qu’un de ses innombrables textes semble à priori en votre faveur. Je n’ai rien contre les actions légales contre l’état, mais je ne peux qu’avoir au mieux de la
  16. +1, la doctrine blindée française et le matériel était au top pour l'époque, les allemands s'en sont massivement inspirés avec les résultats qu'on connais, et n'ont eu des vrai problèmes ensuite en bataille de blindés que face aux soviets.
  17. La fusion de la religion et de l'état n'est ni spécifiquement catholique ni spécifiquement protestante, rares sont les religions qui sont explicitement politiques, c'est juste que c'est l'option naturelle qui évite la guerre civile en général que d'avoir un soutien réciproque de l'église (au sens large) et du souverain. Ça aide le souverain à assoir sa légitimité, limitant les risques de contestation et les guerres de successions qui vont avec, et ça aide l'église en kick-back du souverain. Du point de vue du souverain, c’est tout bénef, du point de vue de l’église c’es
  18. Moi je regrette d'avoir voté Chirac en 2002, ça compte ?
  19. L'armée est un beau joujou pour un président qui cherche un moyen d’être populaire facilement, Hollande était bien plus fan du truc que Macron franchement, c'est un peu bas d'attaquer Macron sur ça alors qu'il n'a pas pour l'instant déclenché d'intervention extérieure, un défilé pour se la peter devant Trump c'est négligeable devant une intervention militaire.
×
×
  • Create New...