Jump to content

Mac Os, Windows & Linux sont dans un bateau


  

102 members have voted

  1. 1. Quel système d'exploitation utilisez-vous ?

    • Mac OS
      28
    • Windows
      61
    • Linux
      42
    • Autre
      4


Recommended Posts

:icon_up:

Non mais, l'écrasante majorité des utilisateurs ne sait même pas qu'elle a Windows, elle sait (croit) juste qu'un ordinateur c'est lent et instable, et ces gens là n'ont jamais non plus acheté volontairement quelque chose à Microsoft, et ils ne sont pas pris en considération puisqu'ils sont un revenu "automatique".

En réalité, ces gens là ne sont pas clients de m$. Ce sont les constructeurs qui installent l'OS qui en sont les clients. D'où ta méprise : si le constructeur couine parce qu'il n'arrive pas à installer l'OS sur ses 250.000 unités, m$ va vite vite venir le voir, prendre en considération ses couinements et faire ce qu'il faut.

En somme, le reproche compréhensible que tu fais à m$ dans ce cas là est d'être derrière le constructeur et pas assez proche de son client final, l'utilisateur. Mais c'est la façon dont est construite le marché, ici, qui induit ce biais. Ce n'est pas M$, en soi, qui l'introduit.

La question que tu peux poser, c'est "Qu'est-ce qui fait, finalement, que HP, IBM, Dell ou je ne sais pas installent majoritairement M$ et pas Linux ?"

Il y a bien des constructeurs qui proposent le choix. Mais pas tous, ce qui montre qu'il y a un avantage concurrentiel/économique/budgétaire/va savoir à ne pas proposer linux. Et pour les autres, les gens ne prennent pas majoritairement Lx.

Le déficit d'image Lx fonctionne, mais n'explique pas tout.

En plus, la situation change progressivement. En défaveur de m$. Alors bon, je ne vois pas trop pourquoi ergoter.

Link to post
Share on other sites
Ce qui est vrai pour certains…, mais comment explique tu tous ceux qui connaissent linux, connaissent même très bien linux, connaissaient unix avant windows, et choisissent d’utiliser windows ?

Je n'en connais personnellement pas.

D'après toi, pourquoi les constructeurs d'ordinateurs vendent-ils leurs machines avec Windows (et maintenant Vista) et souvent toute une palanquée de logiciels? Ne serait-il pas plus économique de se procurer des équivalents gratuits dans le monde open source? J'affirme qu'ils acceptent de payer des frais de licence à Microsoft et d'autres parce que cela leur permet de mieux répondre aux besoins de leurs clients, qui veulent se servir de leur machine dès la sortie du carton sans trop se casser la tête.

Les utilisateurs réclament Windows parce qu'ils sont habitués à Windows et c'est ce qu'ils veulent. Pour la majeur partie, ils ne connaissent pas les alternatives (et je suis d'accord, ne veulent pas les connaître).

Cependant, on constate que depuis que Linux séduit les utilisateurs lambdas, des fabriquants ont proposés des ordinateurs sous Linux. Par exemple Dell. Par exemple les EeePC, etc.

Et il y a certains domaines où, non seulement Windows est plus facile à utiliser mais il est même pratiquement la seule solution possible, notamment les jeux.

C'est un faux argument. Les jeux sont écrits pour Windows parce qu'il y a des utilisateurs. Ça en fait que pour beaucoup Windows devient indispensable, mais ça ne constitue pas une critique de l'OS ou de son modèle de développement, mais bien du choix des entreprises que de se restreindre à une plateforme particulière.

D'ailleurs, Microsoft a bien réussi son coup, en fournissant un framework multimédia non portable qui, je n'en doute pas, est probablement bon (je n'en sais à vrai dire rien). Supposons qu'il y ait un équivalent multiplateforme à la hauteur et que les éditeurs de jeux l'utiliseraient, ça permettrait ainsi d'avoir les jeux disponibles pour les divers OS, et je suis certain que ça retiendrait beaucoup moins de gamers à passer à Linux ou alternatives.

Au passage, si les jeux étaient libres, les éditeurs n'auraient même pas à se soucier des portages, puisque l'utilisateur pourrait facilement le faire pour son OS. C'est en ça que restreint la liberté de l'utilisateur les licences propriétaires, c'est que si l'éditeur a fait un choix, l'utilisateur doit le supporter. Il achète une licence, pas un produit, et ne peut pas en faire ce qu'il veut.

À mon avis, si les jeux étaient livrés sous licence libre pour le code et propriétaire pour les data, ça marcherait très bien et ça m'irait. Je ne cherche pas absolument à ce que tout soit libre, mais au moins que je puisse faire tourner les logiciels que je souhaite utiliser dans mon environnement.

Enfin, l'argument de la complexité de Linux par rapport aux drivers suit le même problème. Les constructeurs font des drivers pour Windows, point. Quand on a de la chance, on a les specs et on peut écrire les drivers pour Linux. Quand on a pas de chance, on n'a pas de spec du tout et ça devient le bordel. Cette soit disante complexité est liée encore une fois à la stratégie privatrice des entreprises, poussé par Microsoft qui tente d'empêcher les constructeurs de publier les spécifications, ainsi que l'a souligné pankkake.

A cet égard, la polémique que j'ai vue dans ce fil au sujet de la facilité d'installation de Windows par rapport à RedHat est révélatrice de l'erreur des Linuxiens. La plupart des utilisateurs de Windows ne font ni même ne voient jamais une installation de Windows. Vouloir rendre l'installation de Linux plus facile que celle de Windows est une chimère. Il faudrait déjà faire en sorte que Linux soit, comme Vista, préinstallé sur beaucoup de machines neuves. Et pour cela, il faudrait que Linux puisse exactement remplacer Windows dans beaucoup de domaines, en particulier les jeux.

Sauf que ce sont les constructeurs qui choisissent de l'OS préinstallé, et encore une fois, Linux *pourrait* remplacer Windows pour les jeux, sauf que les éditeurs ne le permettent pas en rendant leurs jeux compatibles uniquement avec Windows.

Link to post
Share on other sites
Je n'en connais personnellement pas.

Bah. Tu vieilliras et tu en rencontras plein.

Au passage, si les jeux étaient libres, les éditeurs n'auraient même pas à se soucier des portages, puisque l'utilisateur pourrait facilement le faire pour son OS. C'est en ça que restreint la liberté de l'utilisateur les licences propriétaires, c'est que si l'éditeur a fait un choix, l'utilisateur doit le supporter. Il achète une licence, pas un produit, et ne peut pas en faire ce qu'il veut.

Heu. Je crois que bon non enfin bref.

Link to post
Share on other sites
Personne n'a réussi à le faire pour les Windows 64 bits, c'est quand même prétentieux ce que tu dis. Pour l'instant, car les gens que tu fais l'erreur de ne pas considérer comme des enc…s ont ça dans leur cartons : http://en.wikipedia.org/wiki/Next-Generati…_Computing_Base

Si tu cite des OS que je n'utilise pas avec des éléments gênants qui ne me gênent pas (parce que je ne les ai pas), je ne vois pas quoi répondre, je ne défends pas le « concept » éternel de Windows, mais des produits en particulier, le « concept » de Windows, si tu savais comme je m’en tape…

Pour ta gouverne, il ‘suffit’ de faire tourner l’OS dans une VM (ce qui n’est pas, et ne risque pas d’être interdit par Microsoft, de peur de perdre des tonnes de clients, et de ceux qui payent tous les ans en Software Assurance), et le kernel, il contrôle peau de zob, y compris le chargement des drivers (tu peux le modifier, ce qui est aussi trivial, ou aussi dur, comme tu veux, que de casser une vielle protection contre la copie de l'époque du DOS…), si personne ne l’a encore fait, c’est parce que ca ne sers a rien du tout, ceux qui souhaitent développer des drivers pour windows se font signer leurs drivers, ce n’est pas nécessaire de les faire signer par Microsoft, n’importe quelle chaine de certificats qui remonte a Microsoft est valide, donc il suffit d’acheter un certificat a une autorité de certification, c’est tout pourrave, mais Microsoft n’a pas inventé le cartel des autorités de certifications (et non, c’est notre cher ami du libre, Netscape, qui l’a inventé).

Quand a TPM et un OS l’exploitant, il protégera des contenus, je n’achèterai pas ces contenus sans connaitre les inconvénients (tout comme j’ai désactivé PMP, c’est donc bien que les contenus protégés je m’en tape les roubignoles), et si jamais ca va jusqu'à empêcher de lancer du code non signé, c’est très simple, tu peux t’attendre a des ventes quasi nulles de l’OS en question, mais je suppose que tu ne fait pas confiance dans les gens pour faire des choix raisonnés face au problème quand il arrivera, il vaut mieux faire de la prévention, ou peut être qu’on appelle ça le principe de précaution de nos jours.

Quoi qu’il en soit, l’OS que j’ai actuellement est en licence perpétuelle, celui-ci me convient en l'état plus que ses concurrents, je ne vais pas en changer pour du FUD, tout comme tu ne va pas changer d'OS parce que gnu/bsd/trucmuche/linux va disparaitre au profit d'un hypothétique Solaris grand public.

Link to post
Share on other sites
On August 19, 2005, id Software released the complete source code for Quake III Arena under the GNU General Public License,[1] as they have for most of their prior engines. This does not make the entire game GPL, however, as the textures and other data were not released.
Link to post
Share on other sites
On August 19, 2005, id Software released the complete source code for Quake III Arena under the GNU General Public License,[1] as they have for most of their prior engines. This does not make the entire game GPL, however, as the textures and other data were not released.

C'est tout à fait ce à quoi je faisais référence.

D'ailleurs ce n'est pas ID Software qui avait annoncé qu'ils allaient abandonner le développement de jeux avec OpenGL au profit de DirectX sous prétexte que Windows VISTA allait mettre en place je ne sais quel mécanisme qui aurait pour conséquence de dégrader les performances d'OpenGL ?

On en parle plus, est-ce que ça a été réellement le cas ?

Link to post
Share on other sites
Pour ta gouverne, il ‘suffit’ de faire tourner l’OS dans une VM (ce qui n’est pas, et ne risque pas d’être interdit par Microsoft, de peur de perdre des tonnes de clients, et de ceux qui payent tous les ans en Software Assurance)

Pour l'instant c'est possible mais pas avec les éditions les moins chères (Et si c'est techniquement possible avec celles-là c'est illégal).

si personne ne l’a encore fait, c’est parce que ca ne sers a rien du tout

Il y a un paquet de gens sur le coup, justement pour le problème des max halfopen connections.

mais Microsoft n’a pas inventé le cartel des autorités de certifications (et non, c’est notre cher ami du libre, Netscape, qui l’a inventé).

Il n'y a pas de cartel avec ce système, on est libre d'ajouter des CA. (en général, après Microsoft a peut-être voulu que ça en soit autrement pour lui)

Link to post
Share on other sites
C'est faux. Pour le coup, j'ai des consultants m$ chez nous actuellement, et je peux te dire qu'ils nous écoutent, les mains moites, quand nous avons des remarques à faire.

Oui enfin bon, vous êtes quand même juste le client le plus stratégique de MS Europe hein…

La question que tu peux poser, c'est "Qu'est-ce qui fait, finalement, que HP, IBM, Dell ou je ne sais pas installent majoritairement M$ et pas Linux ?"

Nonon. Mais bon, c'est parce qu'ils ne font plus de produits pour consommateurs :icon_up:

Link to post
Share on other sites
C'est tout à fait ce à quoi je faisais référence.

D'ailleurs ce n'est pas ID Software qui avait annoncé qu'ils allaient abandonner le développement de jeux avec OpenGL au profit de DirectX sous prétexte que Windows VISTA allait mettre en place je ne sais quel mécanisme qui aurait pour conséquence de dégrader les performances d'OpenGL ?

On en parle plus, est-ce que ça a été réellement le cas ?

Microsoft a reculé et a finalement autorisé des drivers OpenGL directs. Par contre, ils l'ont fait passer avec l'audio, sacrifiant le pauvre Creative et son EAX (qui a finalement trouvé une solution, mais c'est de la bidouille, et je ne sais pas si ça permet d'utiliser toute la puissance d'EAX). Étrangement, ils ont visé EAX et pas OpenAL qui est pourtant un très fort concurrent de DirectSound.

Link to post
Share on other sites
Je n'en connais personnellement pas.

Je me présente, neuneu2k, architecte SI, vieux geek, utilisateur de linux en gros depuis qu’il existe, j’ai personnellement installé un Linux from scratch sur une station alpha alors que ce n’est (n’était ?) pas supporté par LFS, testé toute les distributions sous le soleil, et j’utilise Vista Home Premium sur ma machine personnelle principale.

C'est un faux argument. Les jeux sont écrits pour Windows parce qu'il y a des utilisateurs. Ça en fait que pour beaucoup Windows devient indispensable, mais ça ne constitue pas une critique de l'OS ou de son modèle de développement.

Aucune critique pour ma part du modèle de développement de linux, quand a mes critiques techniques, elles sont du domaine du détail et tout OS est critiquable a ce niveau, je ne choisis pas Windows pour un modele de développement, je ne le choisis pas pour ce qu’il va etre, ni pour ce qu’il a été, je le choisis maintenant, en concurrence avec d’autres OS tels qu’ils sont maintenant, sur des faits concrets.

D'ailleurs, Microsoft a bien réussi son coup, en fournissant un framework multimédia non portable qui, je n'en doute pas, est probablement bon (je n'en sais à vrai dire rien).

Il a été tout pourri, il ne l’est plus, mais en effet ce n’est pas la raison principale des choix de développement des éditeurs jusqu'à récemment, le choix était guidé par le marché, pas par des critères techniques.

Au passage, si les jeux étaient libres, les éditeurs n'auraient même pas à se soucier des portages, puisque l'utilisateur pourrait facilement le faire pour son OS.

Ha, ha, non, pas facilement, rapport justement a DirectX, sinon, oui.

Linux *pourrait* remplacer Windows pour les jeux, sauf que les éditeurs ne le permettent pas en rendant leurs jeux compatibles uniquement avec Windows.

Bien sur que linux « pourrait » remplacer Windows, dans un futur hypothétique, mais la tout de suite, il ne le peut pas. (et le futur hypothetique, j’en entends parler depuis 10 ans…), si le desktop continue a etre le roi du marché(car on parle du desktop, pas de l’embarqué ou des serveurs) et que un jour linux passe les 20% de part de marché, je suis quasiement sur que Windows deviens open source :icon_up: (si ils ne le font pas avant).

Si il y a une chose que Microsoft fait mieux que tous, c’est changer d’orientation stratégique, brutalement, efficacement et sans prévenir, en fonction, justement, du marché et de la demande. (sans parler de leur immense flexibilité sur les prix, et même sur l’accès au sources si le besoin est clairement exprimé par une part conséquente de leurs clients, et seulement pour cette part :doigt: )

Link to post
Share on other sites
Si il y a une chose que Microsoft fait mieux que tous, c’est changer d’orientation stratégique, brutalement, efficacement et sans prévenir, en fonction, justement, du marché et de la demande. (sans parler de leur immense flexibilité sur les prix, et même sur l’accès au sources si le besoin est clairement exprimé par une part conséquente de leurs clients, et seulement pour cette part :icon_up: )

Alors là, je demande un exemple.

Pour la flexibilité des prix, c'est juste qu'ils ont trop d'argent et qu'ils sont trop nuls pour arriver à en faire quelque chose. Mais bon, j'ai pas spécialement vu de flexibilité.

Quant à l'accès au sources : si tu ne les a pas toutes et que tu ne peux pas compiler, qu'est-ce qui te garantit que le binaire qu'on te livre n'est pas livré avec un cadeau en plus ?

Link to post
Share on other sites
Il n'y a pas de cartel avec ce système, on est libre d'ajouter des CA. (en général, après Microsoft a peut-être voulu que ça en soit autrement pour lui)

En effet, dans le système de vérification du noyeau (qui n’est pas le même authenticode que celui de la couche utilisateur), il est impossible d’ajouter un CA, sinon, je ne me ferait pas chier (même en expérience de pensée) avec une VM.

Ce qui se passe c’est que Microsoft fournit des certificats super-racine pour les autorités de certif « connues » ce qui permet de faire remonter la chaine de certification a Microsoft et non a Verisign ou autre.

Je dois dire que je ne me suis pas intéressé a la question de très prés, il y a peut être une vulnérabilité plus simple que de bourriner avec une VM, comme par exemple installer un driver officiel avec une vulnérabilité (c’est comme ça que les consoles de jeu, qui sont l’exemple type de machine avec un TPM et un OS totalement fermé sont modifiables).

1 : la limite de half-open simultanées ne me dérange pas, d’ailleurs j’ai bien du mal a voir dans quelle situation un desktop devrai avoir plus de 25 connections en cours de négociation simultanées… ( a part cette pourriture de IE qui avait une manie de faire des half-closed… mais c’est un autre sujet, tu notera que je n’utilise pas IE…)

Peut être que les logiciels qui le demandent sont mal conçus
:icon_up:
, pour ma part, si pour prendre un exemple, je devais faire un logiciel P2P de type bittorrent, ca ne me viendrait pas a l’idée d’utiliser autre chose que de l’UDP ‘hole punching’ comme skype par exemple pour les flux et la détection de disponibilité des sources, quitte a avoir une session TLS/TCP ouverte pour du contrôle de flux, authentification, echange de clef symetrique…

2 : Si elle me dérangeait malgré tout, je suis en 32bits (et ayant acheté mon OS séparément de la machine, c’est un choix de ma part !), donc le hack pour changer la limite existe déjà et s’installe très simplement (nettement plus simplement que la solution alternative qui serait par exemple d’utiliser une VM avec un autre OS dedans pour l’application ‘critique’)

PS : h16, tu bosse où dis donc, je croyais sortir du plus gros focus account Microsoft d’Europe, qui nous a détrôné ? (en MP si tu le souhaite hein !)

Link to post
Share on other sites
Alors là, je demande un exemple. Pour la flexibilité des prix, c'est juste qu'ils ont trop d'argent et qu'ils sont trop nuls pour arriver à en faire quelque chose. Mais bon, j'ai pas spécialement vu de flexibilité.

Ben c'est toute la différence entre acheter a la fnac et acheter en volume, c'est pareil chez redhat hein… Cela dit, il y a une flexibilité meme pour le grand public, la version OEM est nettement moins cher, avec un contrat de support différent :icon_up:

Quant à l'accès au sources : si tu ne les a pas toutes et que tu ne peux pas compiler, qu'est-ce qui te garantit que le binaire qu'on te livre n'est pas livré avec un cadeau en plus ?

Lire ses classiques, ça n'a pas de prix

The moral is obvious. You can't trust code that you did not totally create yourself. (Especially code from companies that employ people like me.)
Link to post
Share on other sites
[…] Avant de s'y attarder j'aimerais connaître leur proportion.

Elle est énorme, gigantesque, astronomique, si l'on prend en compte tous ceux qui achètent leur PC avec Linux, passquecémoinscher, et installent ensuite un Windows pirate.

Link to post
Share on other sites
h16, pourriture impérialiste, ta boite a MP est pleine !

Edit: tiens non, et mon ***** de proxy m\'empeche d\'effacer les messages…

C'est toi, petit comique, qui vient de me la faire exploser. Tu viens de m'envoyer 900 messages d'un coup !

Link to post
Share on other sites

Sauf qu'on s'en masturbe l'anus avec un poteau téléphonique : si c'est pour me contredire, je n'ai pas dit que Windows était plus dur à utiliser que Linux, mais que Windows, dans l'absolu, est mal pensé ergonomiquement par les bouffons qui travaillent chez Microsoft.

Quant à citer le témoignage d'une seule personne, ça ne montre rien, hein !

Et tu aurais pu éviter de choisir quelqu'un qui dit :

Everything considered, I'd say that Windows beats Linux on ease-of-use--but by a very slim margin.
Software installation in Linux is a problem. Even in SuSE, which makes software installation much easier than the majority of other distros, software installation is more difficult than in Windows. You have to either download an RPM file over the internet and then have YaST install it for you, connect YaST to an online RPM database and then search the database and install programs from it, or compile the program from the source (which is a giant pain in the neck, believe me). Windows definitely beats Linux on this front: all you have to do in the majority of cases is simply point and click on an executable file on your desktop to install a program.

Même il y a deux ans, il suffisait d'ouvrir le package manager et de chercher le programme. Pas de recherche Google, pas de téléchargement manuel. Au pire, le RPM, il suffit d'un clic pour installer et désinstaller.

Sous Windows, tu dois ouvrir ton navigateur, chercher le nom du programme, trouver le site (en espérant que ce ne soit pas un faux qui te refile des spywares ; oui ça arrive cf. l'affaire Shareaza), télécharger, attendre, lancer l'installeur (qui sont tous différents), cliquer dix fois sur Next, et voilà, ouais c'est grave plus simple.

Link to post
Share on other sites
[…] Quant à citer le témoignage d'une seule personne, ça ne montre rien, hein !

C'est le premier témoignage sur lequel je suis tombé. Et il est intéressant parce que c'est quelqu'un qui vient justement de passer de Windows XP à Linux et qui souhaite y rester mais qui paraît relativement honnête (pas comme tous ces connards de linux.org qui mentent comme ils respirent).

Même il y a deux ans, il suffisait d'ouvrir le package manager et de chercher le programme. Pas de recherche Google, pas de téléchargement manuel. Au pire, le RPM, il suffit d'un clic pour installer et désinstaller.

Le package manager? Si c'est le même que celui de RedHat EL5, quelle blague, jamais vu un truc aussi nul. En pratique, les RPM que je cherche ne s'y trouvent jamais. Avec RedHat EL5, je suis encore obligé de les chercher sur les CDs d'origine ou sur Internet.

Sous Windows, tu dois ouvrir ton navigateur, chercher le nom du programme, trouver le site (en espérant que ce ne soit pas un faux qui te refile des spywares ; oui ça arrive cf. l'affaire Shareaza), télécharger, attendre, lancer l'installeur (qui sont tous différents), cliquer dix fois sur Next, et voilà, ouais c'est grave plus simple.

Il y a peut-être plus de manips mais c'est effectivement plus simple car tu n'as pas à te demander s'il s'agit bien du .rpm pour ta distrib Linux et s'il ne va pas te manquer des dépendances, etc… La seule complexité peut être de vérifier que tu as la bonne version car, dans certains cas, les installations sont différentes entre 2000, XP et Vista, par exemple.

Et pour ceux sous debian

apt-get install

apt-get remove

c'est encore plus simple

Pour quelqu'un qui sait se servir d'une CLI, peut-être. Le clampin moyen ne sait même pas ce qu'est un shell.

Link to post
Share on other sites
Pour quelqu'un qui sait se servir d'une CLI, peut-être. Le clampin moyen ne sait même pas ce qu'est un shell.

Je confirme. Et j'ajoute que le clampin moyen ne demande qu'une chose : que son ordi tourne convenablement. Il se fout de pouvoir monter, démonter, installer, désinstaller son système, démonter le capot de la machine les doigts dans le nez. Il a payé suffisamment cher pour que tout fonctionne ; ça doit fonctionner. Un ordinateur, ça doit rouler clef sur porte, si j'ose m'exprimer ainsi.

Dans toutes ces discussions entre geeks, je remarque souvent un profond mépris pour les non-informaticiens (soit pour une bonne part de l'humanité).

Link to post
Share on other sites
Pour quelqu'un qui sait se servir d'une CLI, peut-être. Le clampin moyen ne sait même pas ce qu'est un shell.

Le clampin de base sous Windows sait lancer un shell et taper la commande ipconfig si il a eu un jour à faire à une hotline.

Quand vous dites aux utilisateurs allez dans le menu démarrer cliquer sur exécuter une commande taper cmd puis entrée ils y arrivent.

Ensuite tapez dans la fenêtre qui vient d'apparaitre taper ipconfig puis entrée.

Maintenant taper ping 127.0.0.1 puis entrée et bien ils le font sans problèmes.

Donc les utilisateurs savent se servir d'une CLI seulement ils ne savent pas à quoi ça sert voilà tout.

Link to post
Share on other sites
(pas comme tous ces connards de linux.org qui mentent comme ils respirent).

:icon_up:

Il y a peut-être plus de manips mais c'est effectivement plus simple car tu n'as pas à te demander s'il s'agit bien du .rpm pour ta distrib Linux et s'il ne va pas te manquer des dépendances, etc… La seule complexité peut être de vérifier que tu as la bonne version car, dans certains cas, les installations sont différentes entre 2000, XP et Vista, par exemple.

Oui le problème des dépendences est "resolu" sous Windows : on copie les librairies dans le dossier du programme (ou parfois dans le dossier système, engendrant de possibles conflits de version, il faut aussi que l'installeur veille à ne pas écraser une version plus récente, et ce n'est pas évident puisqu'il n'y a pas de système fiable pour le faire, et que chaque installeur doit implémenter cette fonction). Ou alors, pas de librairies, on réinvente (mal) la roue à chaque fois.

Pour quelqu'un qui sait se servir d'une CLI, peut-être. Le clampin moyen ne sait même pas ce qu'est un shell.

C'est pour ça qu'il y a Synaptic Package Manager, c'est tout clicouillant ! D'ailleurs je l'utilise sur mon Ubuntu (qui est mon utilisation mineure de Linux, ailleurs j'ai Gentoo, qui ne s'adresse pas du tout au même public).

Il a payé suffisamment cher pour que tout fonctionne ; ça doit fonctionner. Un ordinateur, ça doit rouler clef sur porte, si j'ose m'exprimer ainsi.

Je suis bien d'accord, et le problème c'est que les utilisateurs sont bien trop tolérants face aux problèmes informatiques, et trouvent normal de réinstaller leur Windows tous les six mois, de perdre des données… et de payer pour ça.

Link to post
Share on other sites
Je suis bien d'accord, et le problème c'est que les utilisateurs sont bien trop tolérants face aux problèmes informatiques, et trouvent normal de réinstaller leur Windows tous les six mois, de perdre des données… et de payer pour ça.

Franchement, tu ne crois pas que tu généralises ce genre d'inconvénients ?

(Je précise que je n'ai pas d'opinion arrêtée à propos des systèmes "propriétaires" et "libres".)

Link to post
Share on other sites
[…]

Dans toutes ces discussions entre geeks, je remarque souvent un profond mépris pour les non-informaticiens (soit pour une bonne part de l'humanité).

Oui, mais il faut dire que nous avons des excuses. Sur son lieu de travail et même dans la vie de tous les jours, le geek moyen est harcelé de demandes pour faire fonctionner l'ordinateur de ses collègues, infesté de programmes provenant d'on ne sait où et utilisé en dépit du bon sens par des gens qui ont souvent largement dépassé leur niveau d'incompétence tout en se refusant de se documenter (et qui en plus ne sont pas des clients, puisqu'ils sont payés ou bien ne veulent rien payer). Ce phénomène n'existe pas dans d'autres domaines très techniques comme l'automobile (où les incompétents ont l'habitude de payer fort cher pour des interventions surfacturées). L'informatique est victime de son propre modèle de distribution en masse d'outils de productivité. Elle décuple aussi la déproductivité des imbéciles et il faut bien reconnaître que ces derniers sont très nombreux.

Link to post
Share on other sites
Ben je réinstalle souvent les ordinateurs familiaux (famille étendue, disons) et c'est pas beau à voir… Bon depuis mes recommandations c'est plus tous les 12 que 6 mois :doigt:.

Je vois, monsieur n'est pas capable de convertir sa propre famille à Linux… :icon_up:

Link to post
Share on other sites
Je vois, monsieur n'est pas capable de convertir sa propre famille à Linux… :icon_up:

La résistance au changement est assez énorme, déjà il a fallu du boulot pour Firefox.

De toute façon "Linux" c'est bien gentil mais il faut aussi trouver les équivalents des logiciels qu'ils peuvent utiliser. Leur tolérance au problème informatique étant haute, ils n'ont pas non plus envie de passer à quelque chose de plus fiable.

Link to post
Share on other sites

Ubuntu est franchement facile à utiliser. Ceci dit, de ce point de vue là, quoi qu'on en dise, rien ne bat encore Mac OS. Mac OS est non seulement extrêmement facile, mais encore on peut "ouvrir le capot" si on veut. Mac OS wins :icon_up:

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...