Jump to content

Présidentielles 2022


Présidentielles 2022  

65 members have voted

  1. 1. A qui le trône ? (2021-10-06)

    • Emmanuel Macron
      11
    • Marine Le Pen
      0
    • Nicolas Dupont-Aignan
      0
    • François Asselineau
      1
    • Xavier Bertrand
      2
    • Bruno Le Maire
      0
    • Manuel Valls
      0
    • Arnaud Montebourg
      0
    • Anne Hidalgo
      0
    • Yannick Jadot
      0
    • Sardine Ruisseau
      1
    • Benoit Hamon
      0
    • Nathalie Arthaud
      0
    • Jean-Luc Mélenchon
      0
    • Fabien Roussel
      0
    • Ségolène Royal
      0
    • Eric Zemmour
      5
    • Autre ? Mais alors qui ?
      5

  • Please sign in or register to vote in this poll.
  • Poll closes on 03/24/22 at 11:00 AM

Recommended Posts

Zemmour était à 7% la semaine dernière : https://harris-interactive.fr/opinion_polls/barometre-dintentions-de-vote-pour-lelection-presidentielle-de-2022-vague-12/

Il pique surtout des voix à le Pen qui descend dans les même eaux que le candidat de la droite.

 

S'il est téléguidé par Macron c'est que ce dernier est devenu très con. 

  • Yea 3
Link to comment
il y a 17 minutes, Mathieu_D a dit :

Zemmour était à 7% la semaine dernière : https://harris-interactive.fr/opinion_polls/barometre-dintentions-de-vote-pour-lelection-presidentielle-de-2022-vague-12/

Il pique surtout des voix à le Pen qui descend dans les même eaux que le candidat de la droite.

 

S'il est téléguidé par Macron c'est que ce dernier est devenu très con. 

 

Pourquoi ? Grâce à Zemmour, il peut éliminer Marine du second tour. C’est pas Bertrand qui peut l’inquiéter. Déjà que Marine n’a pas beaucoup de chances de l’emporter face à lui, alors les autres...

Link to comment
il y a 1 minute, Loi a dit :

 

Absolument tout est bien pour lui sauf Zemmour au second tour.

 

Au contraire.

Zemmour fera jamais plus de 15/20%

 

C'est un repoussoir absolu.

 

Macron rassemblera la gauche le centre et une grosse partie de la droite.

 

Sauf si a la limite abstention monstre et grosse mobilisation pro Zemmour mais avec des si ..

  • Yea 1
Link to comment
il y a 7 minutes, poney a dit :

C'est un repoussoir absolu.

 

Pour l'élite sociale certainement. C'est une partie de sa stratégie d'ailleurs. Mais pour l'addition des droites et de l'extrême-gauche étatiste ? Il a un potentiel élevé dans une société qui réclame, enquête après enquête, de l'ordre, de l'Etat et un frein à l'immigration. Tout ce que le Zem' promet.

  • Yea 2
Link to comment
il y a 20 minutes, michel kohlhaas a dit :

::!?

Le handicap informatique c'est terrible. 

Je voulais linker le tweet indiquant zemmour à 10% demain dans challenges. Il part fort.

Oui, mais on disait de même de Chevènement il y a (déjà) 15 ans.

  • Nay 1
Link to comment
il y a 37 minutes, poney a dit :

 

Au contraire.

 

 

Ce que je veux dire c'est que Zemmour est le seul avec Le Pen à s'opposer à Macron politiquement.

 

Les autres sont des Microns bis mais en moins bien (moins éloquents, moins charismatiques, moins bons acteurs...).

 

Le Pen pour moi n'a aucune chance pour la simple et bonne raison qu'on ne fait pas plus nulle que cette cruche (alors que le boulevard est bien en face de sa tronche depuis 10 ou 15 ans).

 

Zemmour c'est autre chose...


Et donc si j'étais Macron, le seul que je craindrais c'est Zemmour. Le genre de type qui sort de nulle part, qui chie sur l'intelligentsia, qui peut et va tenir un discours extrême dont sont demandeurs les gilets jaunes / les habitants de la France périphérique / les patriotes (coche toutes les cases complémentaires que tu veux).

 

Et ce n'est pas avec de beaux discours "rationnels" que tu vas l'éteindre ou encore mieux, convaincre ses partisans.

 

 

il y a 17 minutes, Rincevent a dit :

Oui, mais on disait de même de Chevènement il y a (déjà) 15 ans.

 

J'étais probablement trop jeune, peux tu résumer le cas Chevènement d'il y a 15 ans?

 

Sinon les deux n'ont quand même pas grand chose à voir, mais oui il faut se méfier de ces sondages (et considérer les dynamiques plus que les scores en valeur absolue).

  • Haha 1
Link to comment
il y a 10 minutes, Loi a dit :

J'étais probablement trop jeune, peux tu résumer le cas Chevènement d'il y a 15 ans?

Il a commencé à 10-15 % parce que c'est lui qui a plus ou moins ouvert la campagne, mais il a fini à 5,3 % après que les mastodontes se soient eux aussi lancés. 

 

Lui et Taubira en ont tout de même acquis la réputation d'avoir empêché Jospin d'accéder au second tour.

Link to comment
il y a 36 minutes, Rincevent a dit :

Oui, mais on disait de même de Chevènement il y a (déjà) 15 ans.

 

C'est vrai. Mais à la différence de Chevènement, Zemmour n'a pas peur de la démagogie.

Il a un modèle stratégique clair, Trump 2016, et une aptitude à saisir la volonté populaire probablement supérieure au che.

En outre, l'offre politique joue pour lui, apparaissant semi-désertique à droite entre une MLP qui n'a strictement rien pour elle à part le leg paternel et un Bertrand doté du charisme d'une huitre et d'un corpus idéologique invisible.

Et il maitrise mieux les codes de communication de son époque.

 

Link to comment
3 minutes ago, michel kohlhaas said:

 

C'est vrai. Mais à la différence de Chevènement, Zemmour n'a pas peur de la démagogie.

Il a un modèle stratégique clair, Trump 2016, et une aptitude à saisir la volonté populaire probablement supérieure au che.

 

 

Sauf que plus éloigné de Trump, il y a pas mieux que Zemmour.

 

Que ce soit en matière de prestance, de style, etc.

 

Un Tapie aurait put utiliser cette stratégie, pas un Zemmour.

 

 

  • Yea 3
Link to comment
il y a 1 minute, Marlenus a dit :

Sauf que plus éloigné de Trump, il y a pas mieux que Zemmour.

 

Que ce soit en matière de prestance, de style, etc.

 

Un Tapie aurait put utiliser cette stratégie, pas un Zemmour.

 

Le style n'est pas le même mais la stratégie est identique.

S'attirer les foudres des élites sociales : done.

Choquer (les mexicains sont des violeurs, on ne devrait pas autoriser les musulmans de 3e génération à s'appeler Mohamed) : done.

Prendre l'électorat de droite dans son ensemble en commençant par la frange la plus à droite :  work in progress.

Capitaliser sur la détestation d'une grande partie de l'électorat envers son adversaire (Clinton ou Macron) : work in progress.
Alors certes il est petit, mince et n'a pas le charisme animal du Donald mais en terme de stratégie pure on est parfaitement dans les clous.

  • Yea 1
Link to comment
5 minutes ago, michel kohlhaas said:


Alors certes il est petit, mince et n'a pas le charisme animal du Donald mais en terme de stratégie pure on est parfaitement dans les clous.

Tu as oublié le:

-Moi je suis comme vous, je ne suis pas un intellectuel et pourtant je suis milliardaire.

Qui se montre aussi par une certaine vulgarité.

 

Ce n'est pas un hasard si j'ai parlé de Tapie.

 

Pour moi utiliser la stratégie Trump en étant identifié comme faisant partie de l'intelligenstia intellectuelle ne peut marcher.

Pour qu'une stratégie Trump marche, IMO, il faut qu'on te crois quand tu dis que tu n'as rien à voir avec les marchés financiers, les élites, etc. Cet entre-soi qui gouverne depuis washington/Paris.

 

Si tu es toi même le symbole de cet entre-soi parisien, de cette élite intellectuelle,  il y a quelque chose qui ne marche pas.

 

 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 2 minutes, Marlenus a dit :

Pour moi utiliser la stratégie Trump en étant identifié comme faisant partie de l'intelligenstia intellectuelle ne peut marcher.

Pour qu'une stratégie Trump marche, IMO, il faut qu'on te crois quand tu dis que tu n'as rien à voir avec les marchés financiers, les élites, etc. Cet entre-soi qui gouverne depuis washington/Paris.

 

Si tu es toi même le symbole de cet entre-soi parisien, de cette élite intellectuelle,  il y a quelque chose qui ne marche pas.

 

Tu trouves que Zemmour incarne l'intelligentsia et l'entre-soi parisien ?

Le petit juif de seine st-denis moqué par cette intelligentsia. Je te conseille le papier de Minc dans le figaro d'il y a quelques jours insistant bien sur son échec au concours d'entrée de l'ena (il n'est donc pas digne du statut d'intellectuel).

Il vend des livres mais à ce compte là Philippe de Villiers serait aussi un représentant de l'intelligentsia.

Link to comment

Le chemin de Zemmour, sa vraie chance de gagner et ce qui me fait penser qu’il a un trou de souris, c’est qu’il peut faire sauter LR.

Tout tient dans la phrase qu’il a dit à Salamé samedi soir : « Mon parti ? C’est le RPR. »

Si il s’impose à LR (où il n’y a personne), il a les signatures et peut passer à autre chose. Bertrand partira alors seul. Si il répète suffisamment souvent que c’est lui le vrai RPR, il a une chance que les vieux qui disent aujourd’hui voter Bertrand votent pour lui. Et Bertrand se trouvera avec un croupion de 5% de vieux UDF.

Il lui reste à bouffer 5% de MLP. Ça se fait avec une dynamique de sondage politique et le fait que personne n’y croit même dans son parti.


Mais tout passe par la réussite d’un putsch à LR, en émergeant comme le candidat naturel de la droite. Sans ça, il est à 10% max.

 

  • Yea 2
Link to comment
il y a 47 minutes, Lexington a dit :

 

Je pense que l’on perçoit l’une des limites des sondages ici.

 

Je pense qu’ils ne montrent pas l’essentiel, en l’occurrence qu’un challenger ne peut gagner, ne peut battre les sondages qu’en étant vraiment dans l’opposition. Du moins de façade.

 

Bertrand pourrait agiter ses petits bras toute la journée, il ne parcourra jamais la distance qui le sépare de ses % dans les sondages à la victoire. Le Pen et Zemmour le pourraient (mais n’y arriveront pas non plus, selon moi).

Link to comment
il y a 4 minutes, michel kohlhaas a dit :

 

Tu trouves que Zemmour incarne l'intelligentsia et l'entre-soi parisien ?

Le petit juif de seine st-denis moqué par cette intelligentsia. Je te conseille le papier de Minc dans le figaro d'il y a quelques jours insistant bien sur son échec au concours d'entrée de l'ena (il n'est donc pas digne du statut d'intellectuel).

Il vend des livres mais à ce compte là Philippe de Villiers serait aussi un représentant de l'intelligentsia.

 

Allons, Zemmour est à la tv 24/7 depuis dix/quinze ans. C’est fou ce qu’être fan rend aveugle.

  • Yea 3
Link to comment

Je ne pense pas prudent d'aller beaucoup plus loin que les sondages, mais on oublie quelques arguments en faveur des prédictions favorables à Z.

D'abord, les vieux, c'est à dire la majorité des électeurs, gardent une forte hostilité aux Lepen, par habitude (à un âge où on ne change plus si facilement d'habitude), et ce alors même qu'ils n'ont pas forcément une vision des choses très éloigné de celle de MLP ou de Z. Et il n'est pas sûr du tout que Z subisse le même effet repoussoir.

Ensuite, je ne suis pas sûr que l'anti-élitisme français soit aussi volontiers anti-intellectuel que celui américain, et inversement, je doute qu'un milliardaire aussi ostentatoirement riche que Trump puisse aussi bien réussir en France. Les droitards sont sensibles au roman national, et si le rôle de premier rôle est toujours donné aux hommes d'état et aux militaires, le second rôle est donné aux entrepreneurs aux USA, mais aux intellos chez nous.

Autre détail, sur le gabarit (parce que je ne crois pas que le choix de Tapie pour être comparé à Trump soit un hasard), je crois me souvenir d'une époque pas si lointaine où une petite teigne identitariste s'était montrée tout à fait capable d'arriver au pouvoir... Si les vieux perçoivent Z comme un Sarko II mais qui aurait lu des livres plutôt que comme un JMLP II (et il faut reconnaître que la différence de style est beaucoup plus grosse avec lui), c'est un gros avantage. 

Autre tout petit avantage, si Z grimpe, il y a quelques gauchistes tendance décoloniaux qui risquent d'avoir une soudaine envie de caricature antisémite. S'il y en a un qui ne parvient pas à se retenir, Z pourrait trouver une façon de retourner ça à son avantage, faisant porter à l'autre, le gauchiste (ennemi commun de tous les challengers sérieux) la marque infâmante du nazi, lui laissant à lui un angle pour prendre le rôle du résistant gaulliste. 

Dernière chose, qui pourrait être tout aussi bien en sa faveur qu'en sa défaveur, j'ai l'impression que le droitard a le vote utile plus facile que le gauchiste. Il risque donc de voter MLP même s'il préfère Z... Par contre, si Z montre la moindre chance de gagner, ça peu s'inverser très facilement. 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 24 minutes, michel kohlhaas a dit :

Je te conseille le papier de Minc dans le figaro d'il y a quelques jours insistant bien sur son échec au concours d'entrée de l'ena (il n'est donc pas digne du statut d'intellectuel).

Je reconnais bien là sa filsdeputerie habituelle. :lol:

Link to comment
il y a 4 minutes, Mégille a dit :

utre tout petit avantage, si Z grimpe, il y a quelques gauchistes tendance décoloniaux qui risquent d'avoir une soudaine envie de caricature antisémite. S'il y en a un qui ne parvient pas à se retenir, Z pourrait trouver une façon de retourner ça à son avantage, faisant porter à l'autre, le gauchiste (ennemi commun de tous les challengers sérieux) la marque infâmante du nazi, lui laissant à lui un angle pour prendre le rôle du résistant gaulliste. 

Oh, c'est le cas depuis un bout de temps. Il suffira d'en faire popper une à un moment bien choisi, tout comme "ILS" a poppé à un moment bien choisi.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...