Aller au contenu
Esperluette

Après la Grèce, l'Espagne et l'Irlande inquiètent l'Europe

Recommended Posts

jabial    24

Il est totalement inutile de paniquer : par nature, un État moderne ne peut faire faillite que s'il en fait le choix ou si sa dette est dans une autre monnaie que la sienne.

Le jour où au lieu d'un ou deux pays ce sont cinq ou six qui sont en difficulté, on débloquera la BCE, et on aura un gros coup d'inflation pendant 3 ou 6 ans, et puis retour à la case départ. Allez, un conseil gratuit : à moyen terme, empruntez fixe, prêtez variable. Une des façons d'emprunter fixe pour un particulier sans gros moyens c'est de faire un crédit immobilier. Et les loyers, c'est du variable par essence. Donc… Ah oui et surtout, pas de logement, que du local commercial, pour des raisons évidentes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
neuneu2k    130
Le jour où au lieu d'un ou deux pays ce sont cinq ou six qui sont en difficulté, on débloquera la BCE, et on aura un gros coup d'inflation pendant 3 ou 6 ans, et puis retour à la case départ. Allez, un conseil gratuit : à moyen terme, empruntez fixe, prêtez variable.

100% d'accord, mais dans le meilleur des cas, le retour a la case départ se fait avec en parallèle un assainissement des comptes publics… dans le meilleur des cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jabial    24

Avec de l'inflation ? Niet. Avec de l'inflation la dette publique fait pfuuuuuit. En quelques années elle vaut plus rien. Ceux qui vont souffrir, ce sont les acheteurs d'assurance-vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
neuneu2k    130
Avec de l'inflation ? Niet. Avec de l'inflation la dette publique fait pfuuuuuit. En quelques années elle vaut plus rien. Ceux qui vont souffrir, ce sont les acheteurs d'assurance-vie.

Tout a fait, enfin ceux qui ont une assurance-vie 'en roros', mais si la dette publique disparait (c'est même le but), retrouver des gens prêts a prêter a un gouvernement qui a laissé partir l'inflation est… plus difficile.

De plus, il ne faut pas oublier que la France est 'une nation de propriétaires', donc une grosse partie de ceux qui ont une assurance vie ont également un crédit immo sur le dos, il n'est pas dit qu'il y ai tant de perdants que ça…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jabial    24

Voilà. En gros l'Allemagne va se retrouver toute seule à ne pas vouloir d'inflation, et on va pousser à fond les manettes. Pour moi la question n'est pas si mais quand, vu que, réduire le train de vie de l'État, hahaha même pas en rêve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Filibert    4
Avec de l'inflation ? Niet. Avec de l'inflation la dette publique fait pfuuuuuit. En quelques années elle vaut plus rien. Ceux qui vont souffrir, ce sont les acheteurs d'assurance-vie.

Maintenant que les durées des titres de dette publique sont plus courtes ce n'est plus évident de faire pfuuuuuuit avec de l'inflation. (maturité moyenne pour la France = 6 ans ; source : http://www.aft.gouv.fr/aft_fr_23/dette_eta…_166/index.html ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
neuneu2k    130
Maintenant que les durées des titres de dette publique sont plus courtes ce n'est plus évident de faire pfuuuuuuit avec de l'inflation. (maturité moyenne pour la France = 6 ans ; source : http://www.aft.gouv.fr/aft_fr_23/dette_eta…_166/index.html ).

Bah si, si tu prépare le coup a l'avance, tu refinances toutes tes courtes en émettant des obligations longues avec un taux supayr, et ensuite, tu enlève le bridage sur l'epson stylus européenne.

Bien entendu, cumuler de l'inflation et une croissance continue de la dette publique, c'est vraiment prendre ceux qui achètent des obligations pour des truffes, donc ça implique nécessairement au chois une autre source de financement pour l'état (la planche a billet en direct ?) ou une réduction drastique des dépenses publiques (mais moins drastiques que sans l'inflation, rien qu'en ne suivant pas a 100% l'inflation sur les salaires les plus élevés des fonctionnaires et avec la disparition de la charge de la dette, ça fait un bol d'air)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jabial    24

Sur le court terme oui ce serait dur de se refinancer mais ce serait moyennement grave vu précisément que la dette serait peu ou prou annulée. Sur le moyen terme, la confiance reviendrait petit à petit. À 10 ans, on serait de retour à la case départ ou presque, l'excès de dette en moins. À mon avis c'est inévitable, c'est juste une question de temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Esperluette    0
En fait maintenant, les paris sont ouverts, non pas pour savoir si le Portugal ou l'Espagne seront les prochains, mais quand vont-ils faire défaut ou demander l'aide internationale.

Le Portugal pourrait être obligé d'accepter jusqu'à 60 milliards d'euros d'aide

Le Portugal pourrait se voir contraint d'accepter avant la fin de l'année une aide internationale, dont le montant prévisible est estimé entre 45 à 60 milliards d'euros.

Le Premier ministre portugais, José Socrates, maintient que son pays n'a pas besoin d'être renfloué et que le budget d'austérité qui vient d'y être adopté permettra de maintenir les finances à flot. Cependant, les marchés parient que le Portugal sera le troisième pays de la zone euro, après la Grèce et l'Irlande, à demander une aide de l'Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI).

Reuters

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Groucho Marx    76

Le Premier ministre portugais, José Socrates, maintient que son pays n'a pas besoin d'être renfloué et que le budget d'austérité qui vient d'y être adopté permettra de maintenir les finances à flot. …

Curieux, c'est exactement ce que disait le premier ministre irlandais 1 semaine avant que l'EU n'annonce "l'aide européenne". Eternel recommencement etc…

Et pendant ce temps là, nos journaleux se concentrent sur wikileaks, le karachigate, l'affaire Bétancourt et le choléra en Haïti… Pffff

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Esperluette    0

Tous ensemble, tous ensemble, on va couler, mais on se serrera fort les petites mains, l'essentiel : plonger oui mais surtout, tous ensemble ! :icon_up:

S’endetter ensemble

Chaque semaine, les Etats empruntent de l’argent sur les marchés financiers, en émettant des «obligations». Les investisseurs peuvent lui acheter un titre de créance, et recevront alors chaque année un rendement à un taux fixe avant d’être remboursé au terme du contrat. Rien d’inquiétant, cela fait partie de la gestion courante des affaires d’Etat. Sauf que la crise actuelle rend plus difficile ces emprunts. L’Irlande et la Grèce se voient même proposer des prêts avec des taux d’intérêts supérieurs à 10%.

Certains proposent donc que les Etats puissent émettre conjointement des obligations, des «euro-obligations» ou «Eurobonds». Sauf que l’Allemagne, qui jouit des taux d’émission les plus bas en Europe, est très réticente à l’idée de s’endetter avec des pays en difficulté. De même, le ministre des finances autrichien Josef Pröll estime que cela reviendrait à faire payer aux plus vertueux les erreurs des pays les plus laxistes. Plusieurs ministres avaient également souligné mardi que de tels «Eurobonds» se heurtaient à des problèmes pratiques et techniques qui rendaient leur création difficile à court terme. Cette mesure pourrait donc s’ajouter à la liste des réformes à long terme de la gouvernance économique en zone euro au menu du prochain sommet.

http://www.20minutes.fr/article/635705/eco…tiers-zone-euro

meetings.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Esperluette    0

La Belgique est-elle au bord du précipice ?

http://finance.blog.lemonde.fr/2010/12/20/…d-du-precipice/

L’ancien Chief Economist du FMI, Simon Johnson, résume la situation dans le New York Times du 28 novembre. « La situation budgétaire de la Belgique n’est pas brillante, sa stabilité politique est lin d’etre assure et ses fissures sociales ne seront pas facilitées pas des mesures d’austérité.”

(…)

En attendant, Standards & Poor’s annonce que la notation de la Belgique pourrait être abaissée si la crise politique n’est pas résolue rapidement. Face à cette menace, certains journaux flamands voudraient une notation spécifique pour la Flandre. Ils supposent, de manière absurde, qu’elle serait meilleure que celui de la Belgique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Esperluette    0

Moody's pourrait dégrader la note du Portugal

L'agence de notation Moody's Investors Service a annoncé mardi qu'elle réfléchissait à un possible abaissement d'un cran ou deux de la note du Portugal, actuellement de «A1» pour la dette long terme, en raison de l'impact de son plan d'austérité sur son dynamisme économique.

© 2010 AFP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
h16    2 147 483 647

Et les CDS de la France continuent de monter.

Moi je dis, Janvier, ça va être encore plus chaud. A faire fondre la neige :icon_up:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Domi    9
Et les CDS de la France continuent de monter.

Moi je dis, Janvier, ça va être encore plus chaud. A faire fondre la neige :icon_up:

Sympathique café liberté hier soir en compagnie de Xavdr et d'un habitué, directeur financier d'une mutuelle d'assurance, qui craignait un défaut de la France sur sa dette pour les six prochains mois en notant, comme tu le fais, la montée des CDS de la France.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Théo31    0
Moi je dis, Janvier, ça va être encore plus chaud. A faire fondre la neige :doigt:

Message signalé. :icon_up:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Esperluette    0

Ca devient de plus en plus chaud bouillant. :icon_up:

La Grèce, pays le plus risqué du monde

FINANCE - Plusieurs pays de la zone euro se retrouvent en haut du classement des pays susceptibles de ne pas rembourser leurs dettes…

La Grèce a détrôné le Venezuela au sommet du classement des pays les plus susceptibles de faire défaut sur leur dette, selon une étude publiée vendredi par CMA Datavision pour le quatrième trimestre 2010. L’Irlande occupe la troisième place, le Portugal la quatrième et l’Espagne arrive directement au septième rang.

Crise de la zone euro

Symbole de la crise que traverse la zone euro depuis un an, «les cinq pires performances pour le trimestre proviennent de pays d'Europe de l'Ouest, ce qui confirme que 2010 a été l'une des années les plus difficiles pour la région depuis l'introduction» de la monnaie unique en 1999, précise l’étude.

Face aux craintes des investisseurs sur leur capacité à rembourser ce qu’ils doivent, ces pays ont vu augmenter le coût de l'assurance contre le risque de défaut (credit default swaps, CDS). Celle de la dette espagnole a ainsi bondi de plus de 50%, ce qui vaut à Madrid de pointer au septième rang du nouveau tableau.

+35% pour la France

En pleine crise budgétaire, la Grèce a vu ses CDS augmenter de 32% rien qu’au quatrième trimestre 2010. Pour assurer 10 millions de dollars de dette grecque contre un risque de défaut, Athènes doit ainsi aujourd’hui débourser 1 million de dollars.

Les CDS belges ont connu la pire dégradation sur la période avec un bond de 70,4%. Ceux de l'Allemagne ont grimpé de plus de 50% et ceux de la France et des Pays-Bas de plus de 35%.

E.M. avec Reuters

http://www.20minutes.fr/article/649318/eco…s-risque-monde-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Théo31    0

Si les températures montent si vite dans la zone euro, ça sera encore de la faute du réchauffement climatique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Esperluette    0

UE: Le Portugal contraint à demander de l'aide par Paris et Berlin?

CRISE - Christine Lagarde et le ministre allemand des Finances se seraient rencontrés vendredi soir…

Les gouvernements allemand et français veulent contraindre le Portugal à demander à son tour une aide financière dans le cadre du plan de sauvetage européen, affirme l'hebdomadaire Der Spiegel à paraître lundi.

Sans citer de source précise, Der Spiegel affirme que «des experts gouvernementaux» des deux pays s'attendent à ce que le Portugal ne puisse bientôt plus se financer sur les marchés.

«Le signal d'alarme a été tiré, selon eux, lorsque le Portugal a dû proposer la semaine dernière 3,69% d'intérêts pour une émission obligataire à six mois. A titre de comparaison, le même jour, l'Allemagne a placé un emprunt à 2,87% sur dix ans sur le marché», écrit l'hebdomadaire.

Contagion à l'Espagne ou la Belgique

Le Portugal doit rapidement se placer sous l'assistance européenne pour éviter une contagion à l'Espagne voisine ou à la Belgique. Les membres de la zone euro devraient s'engager dans le même temps à fournir tous les moyens nécessaires pour défendre la monnaie unique, quitte à dépasser les 750 milliards d'euros déjà mis à disposition, assure encore le magazine.

Selon Der Spiegel, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, et son homologue française Christine Lagarde, se sont rencontrés vendredi soir à Strasbourg pour discuter de l'euro.

Les deux ministres s'attendent à ce que Lisbonne soit difficile à convaincre, car le Portugal dispose d'hommes à des postes-clés en la personne du vice-président de la Banque centrale européenne Victor Constancio et du président de la Commission européenne José Manuel Barroso.

«Nous n'avons pas besoin qu'on nous dise quoi faire»

Après la Grèce et l'Irlande, le Portugal est considéré comme le prochain pays susceptible de recourir à l'aide extérieure, en dépit de dénégations répétées et de la mise en place d'un sévère programme d'austérité pour ramener le déficit public de 7,3% en 2010 à 4,6% l'an prochain. Lisbonne craint surtout les contreparties que le FMI pourrait exiger en échange d'un plan d'aide.

«Il n'y a aucune raison pour que le FMI entre au Portugal, parce que le Portugal n'en a pas besoin. Nous savons exactement quoi faire et nous n'avons pas besoin que quelqu'un vienne nous dire ce que nous devons faire», avait affirmé en décembre le Premier ministre José Socrates.

© 2011 AFP

http://www.20minutes.fr/article/649512/eco…de-paris-berlin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
h16    2 147 483 647
«Le signal d'alarme a été tiré, selon eux, lorsque le Portugal a dû proposer la semaine dernière 3,69% d'intérêts pour une émission obligataire à six mois. A titre de comparaison, le même jour, l'Allemagne a placé un emprunt à 2,87% sur dix ans sur le marché», écrit l'hebdomadaire.

Le signal d'alarme a été tiré lorsqu'on a comparé des pommes et des poires et que oh mon dieu mais c'est alarmant !

Bref : je donne moins d'un mois au Portugal et moins de 6 à l'Espagne. L'année commence chouettement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Esperluette    0

Oups, on se défait de ses bijoux pour couvrir les dépenses spéciales mais aussi les frais ordinaires.

Porté par la crise, le marché de l'or ancien est florissant au Portugal. Pour boucler leurs fins de mois, de plus en plus de particuliers vendent leurs bijoux de famille, parfois pour quelques dizaines d'euros.

(…)

Lourdement endettés et soumis à une cure d'austérité qui s'est encore aggravée au 1er janvier, «les Portugais n'hésitent plus»

http://www.20minutes.fr/article/651796/eco…tugais-ruent-or

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
h16    2 147 483 647

Celles qu'on fourgue dans les réceptions de l'ambassadeur avec du banga et des boules de choco ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Esperluette    0

Oups.

Standard & Poor's dégrade une nouvelle fois la note de l'Irlande

A => A- sous surveillance négative.

(badurl) http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/02/02/standard-poor-s-degrade-une-nouvelle-fois-la-note-de-l-irlande_1474122_3214.html (badurl)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
h16    2 147 483 647

Moi, je regarde l'éléphant dans le salon. L'Italie. Ses indicateurs sont pires que ceux de la Grèce. Les CDS devraient suivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
p.a    0
Moi, je regarde l'éléphant dans le salon. L'Italie. Ses indicateurs sont pires que ceux de la Grèce. Les CDS devraient suivre.

j'ai un faible pour le dinosaure: le Japon. bon ok c'est plus tout à fait l'Europe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Esperluette    0
Oups, on se défait de ses bijoux pour couvrir les dépenses spéciales mais aussi les frais ordinaires.

Oups, ça se produit aussi en France

Ruée au Mont de Piété, où l'on gage ses bijoux contre des billets

30 % de hausse d'activite depuis janvier.

http://www.20minutes.fr/article/668765/eco…contre-billets-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Esperluette    0

La Grèce juge «inacceptables» les nouvelles réformes exigées par l'UE et le FMI

http://www.20minutes.fr/article/669537/eco…-exigees-ue-fmi

***

Eh oui mon bon monsieur Maurice, la vie est ainsi faite, ce sont toujours les créditeurs qui imposent leurs conditions aux débiteurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×