Jump to content

Solomos

Animateur
  • Posts

    4116
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Everything posted by Solomos

  1. Et bien alors c'est raté. Les fromages sont quasiment tous en D. Le Nutriscore ne permet pas de comparer des produits de même catégorie puisqu'il leur donne des scores beaucoup trop proches. Par contre, il utilise un même mode de calcul pour le fromage et le quinoa, et donne des notes très différentes. La variabilité du score est largement plus due à la variabilité inter-catégories qu'à la variabilité intra-catégorie. Le message qui est renvoyé est "les fromages sont à éviter" Concernant la portion, c'est vrai que n'est pas simple à définir. Aujourd'hui c'est le vendeur qui indique quelle est la quantité d'une portion et il met un peu ce qu'il veut (les céréales pour enfants, j'ai jamais vu un gamin qui s'arrête à 30g) Mais n'importe quelle mesure qui donne un ordre de grandeur raisonnable de ce qu'est une portion (par exemple, le fromage se vend aussi en portion individuelle et c'est pas des portions de 100g)
  2. Pas vraiment non. Il n'y a 3 catégories : boissons , matières grasses (huile, beurre) et aliments en général. Le fromage est dans la catégorie "aliment" et il est puni pour sa teneur en graisse saturée. Oui, la quantité qui est censée être consommée. Ca existe déjà, ça sert de base au calcul du pourcentage d' AJR atteints par l'aliment.
  3. Je ne vais évidemment pas défendre le Nutriscore, mais ce qu'elle veut dire n'est pas complétement absurde si on fait abstraction du fait que la question ne devrait pas exister. Le fromage se tape de nutriscore punitifs (D ou E) mais si on prend en compte le fait qu'il est destiné à être consommé en petite portion, on doit pouvoir atténuer ces notes horribles. C'est une rustine sur une machine défaillante, mais il y a une cohérence.
  4. Bienvenue sur le forum ! Pour répondre à ta question, il n'y a pas d’incompatibilité entre libéralisme et déterminisme. Quand on défend le libéralisme, on entend la liberté comme l'absence de coercition d'un ou plusieurs hommes contre un de leur semblable. Les raisons de défendre cette liberté sont indépendantes des hypothèses métaphysiques sur le libre-arbitre et le déterminisme.
  5. Qui sont ces Veal Shop Boys ? Google est muet sur le coup
  6. C'est le morcellement d'un électorat déjà faiblard qui fait qu'on se moque.
  7. Je crois que l'idée c'est qu'on utilise le bateau à tour de rôle. Parce que effectivement les vacances en bateau, pour le manque d'intimité tu peux pas faire pire.
  8. Surtout que le RU réduit l'intérêt de travailler au noir. Aujourd'hui il vaut mieux travailler au noir, ne pas payer d'impôts(fraude passive) et toucher des allocs (fraude active). Pour moi, le RU serait un petit progrès.
  9. Peut-être, mais 490 de plus quand on est à 500, c'est beaucoup. 490 de plus si je touche 2750 de chomage, évidemment j'y vais pas.
  10. La dernière fois que je suis allé faire tester mon gosse, j'ai entendu derrière moi "tu peux dire à Martin que je me connecte au call de 10h mais seulement en audio parce que je fais la queue pour un test Covid" Ou comment résumer le début des années 20 en une phrase.
  11. Quand tu es pauvre et sans activité, un mi-temps qui te rapporte 500 balles, c'est toujours bon à prendre. Et ça m'est arrivé. J'étais content de sortir de chez moi, et j'avais toujours beaucoup de temps libre.
  12. Oui, ça hurlerait au scandale. Mais en fait l'avantage c'est que le RU peut être cumulé avec un petit salaire, ce qui n'est pas le cas d'un RSA ou de n'importe quel revenu d'inactivité distribué aujourd'hui. Par contre c'est invendable politiquement.
  13. Pour que le RU soit viable, il faudrait en même temps tailler très sévèrement dans les dépenses sociales (APL, allocations parents isolés) et dans les cotisations sociales (ce qui ferait remonter les salaires imposables, donc l'IR). Et il faudrait préciser que le RU n'est pas destiné à être suffisant pour vivre mais qu'il est là pour remplacer les aides sociales et pousser les inactifs à prendre un job même mal payé. Sauf que politiquement, les partisans du RU sont des "libéraux de gauche" qui n'accepteraient jamais ce genre de mesure. Donc le RU est condamné à rester une promesse creuse, alors que comme remplacement de ce que fait l'Etat-Providence aujourd'hui, on peut y voir des avantages.
  14. En fait j'ai aussi une pote ex-collègue non vaccinée (40 ans, sans enfant, vegan et un peu parano/hypocondriaque). Je l'avais oubliée.
  15. Je m'attendrais à trouver peu de parents d'enfants de 6-15 ans dans les non vaccinés parce que l'absence de pass empêche certaines activités parents/enfants, mais c'est une pure supposition. En tout cas, je ne connais pas de non-vaccinés dans mon entourage (à part Liborg). S'il y en a, ils sont discrets.
  16. Quand on a évoqué le sujet IRL, j'avais eu la flemme de ma lancer dans le débat, je saisis donc l'occasion de me rattraper. Si on accepte ce "sens large du DN", je suis d'accord que Hayek défend un DN. Mais j'ai du mal avec cette définition large, parce que je pense qu'elle permet de faire entrer beaucoup de monde dans le club des défenseurs du DN. D'ailleurs ne pourrait-on pas dire que chez Marx les lois naturelles ce sont les lois économiques, que l'histoire les rend manifestes et que ce déroulement historique est un étalon dans la mesure où l'on peut juger le droit positif selon qu'il favorise ou non l'aliénation ? Je pense que le glissement Droit Naturel vers Loi naturelle est déja une altération du sens du Droit Naturel. Le Droit Naturel découle de la "nature humaine" (qu'on suppose fixe lors des derniers 2500 ans) et est donc un critère anhistorique. Si Hayek ne peut que reprocher d'ignorer l'enseignement de l'évolution des sociétés humaines, il n'aura rien à redire au fait qu'en -300 on pratiquait l'esclavage. Or, amha, un défenseur du DN c'est justement quelqu'un qui dit "peu importe l'époque, l'esclavage c'est mal parce que ça viole un droit que possède n'importe quel homme de n'importe quelle époque" Je cite Droit, Legislation et Liberté pour clarifier ce que j'entends par DN qui est réfuté par Hayek
  17. Une large majorité de libéraux considère qu'il y a des droits naturels. Et cette majorité est encore plus large chez les libertariens. Parmi ceux qui n'y croient pas, il y a Hayek. Je ne pense que les uns soient plus libéraux que les autres, je dirais que c'est orthogonal (comme croire en Dieu et et avoir un sens moral, par exemple)
  18. Alors c'est inquiétant. Une date de naissance, c'est pas facile à garder confidentiel. Tu en retrouve même dans des annonces du Journal officiel.
  19. Non. Ou alors un caissier de Auchan qui vérifie l'age d'une personne qui achète de l'alcool fait aussi du contrôle d'identité. Un contrôle d'identité c'est quand un flic te demande ton identité et si tu refuse, il t'emmène au poste. "les restaurateurs ne sont pas habilités à faire des contrôles d'identités" c'est un axe d'attaque qui ne vaut rien, juridiquement en tout cas.
  20. Question facile : pourquoi ce genre d'événements a plus de chance de se produire en Californie que dans n'importe quel autre état américain ?
  21. TIL que Zach Weinersmith l'auteur des SMBC Comics (souvent relayés ici dans les Images Funs) était bien libertarien. En tout cas il a co-écrit un bouquin libertarien avec Bryan Caplan.
  22. A première vue, Je ne vois pas sur quoi s'appuie le "donc". Ca ressemble à un pré-supposé de CS Lewis et donne un coté circulaire à son raisonnement. Je vais lire l'article que tu as linké pour me faire une idée plus précise Et je vais splitter le sujet
×
×
  • Create New...