Jump to content

Flims du moment


Recommended Posts

Il y a 9 heures, Bézoukhov a dit :

Mais populaire c'est pas le critère. C'est prétentieux le critère.


Je vois pas en quoi il serait prétentieux, le film est très accessible et divertissant. Il n’essaie pas de raconter une histoire très différente de ce qu’aurait pu écrire l’un de nos écrivains au XIXème siècle.
 

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 11 heures, Bézoukhov a dit :

Mais populaire c'est pas le critère. C'est prétentieux le critère.

J'essaie de comprendre objectivement le rapport prétention/réalité dont tu parles, mais  j'ai l'impression que ta propre prétention  à juger subjectivement ce ratio entre en ligne de compte. J'ai pas vraiment passé du temps à écouter Boon Joon Ho parler de ses ambitions pour le film, ou dire qu'il avait accouché d'un chef d'oeuvre, mais il faut dire qu'il faut une  démarche active pour faire ça, donc je me demande  d'où tu le sors...  En général , quand on aborde ces films, ce sont les gens qui les  magnifient ou les défoncent, mais les gens creusent pas vraiment  l'attitude du réalisateur hors films, pour parasite comme Fight Club.
  Filmer dans du moderne riche pour parasite , ou dans du vieux crade pour Fight Club n'est pas une condition suffisante pour appeler ça de la prétention, c'est juste ta projection.  J'ai aussi l'impression que c'est prétentieux pour toi quand il y a deux/trois couches de lecture, un style, et que ça a pris de manière populaire comme le rappelle @johnnieboy. Si elles sont pas suffisamment traitées pour toi, ça se comprend, mais c'est pas prétentieux pour autant.

Cette position  te permet d'occulter d'autres éléments qualitatifs du film, et on peut évidemment y répondre qu'on aime ou pas et que ca suffit,

mais je connais beaucoup de gens qui aiment pas beaucoup de choses pour la posture sociale, pas pour l'objectivité du produit: le jazz par exemple. C'est prétentieux de dire que tout le jazz est mauvais car prétentieux :)

Link to comment
Il y a 3 heures, Prouic a dit :
Il y a 14 heures, Bézoukhov a dit :

 

J'essaie de comprendre objectivement le rapport prétention/réalité dont tu parles

 

Disons que ça se rapproche de la préciosité du XVIIeme.

Il n'y a pas besoin de voir le réalisateur pour se rendre compte de ce qu'il produit.

 

Il y a 3 heures, Prouic a dit :

deux/trois couches de lecture

 

Il y a 3 heures, Prouic a dit :

qualitatifs

 

Quand je parle de bobo ;).

Link to comment

A part ça j'ai regardé quelques trucs récemment

 

In Bruges: excellent

 

The Town: film avec Ben Affleck (que je me surprends à vraiment aimer) qui fait assez penser à Heat, bien meilleur que ce à quoi je m'attendais. Scénario classique mais la réalisation est impeccable

 

Gone Baby Gone: très bien si on supporte les ambiances misère sociale complète et mort de l'espoir.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 24 minutes, RaHaN a dit :

Kenzie & Gennaro ❤️ 

 

T'es déjà allé sur Mystic River ?

Non pas encore mais c'est dans la liste des A Voir. 

 

D'une manière générale faut que je me tapes tous les Eastwood de la grande époque. 

Link to comment
Il y a 7 heures, NoName a dit :

Fight Club prétentieux ? on a pas du regarder le même film. 

 

Y a pas mal de gimmicks qui étaient novateurs pour l'époque et qui ont été repompés jusqu'à la moelle depuis.

Link to comment

Ha oui tiens je complète:

 

- les Animaux Fantastique 3: littéralement l'un des films les plus nuls que j'ai vu de ma vie. Sans blague, à part voir Norbert Dragonneau faire le crabe ce film est a jeter pour tout le reste. J'ai lutté un bon quart d'heure pour pas m'endormir au cinéma, le film a réussi l'exploit d'être simultanément soporifique, de courir dans tous les sens et d'avoir aucune intrigue. Mention spéciale aux scènes d'exposition les plus éclatées au sol que j'ai vu depuis un grand moment. Ça m'a rappelé la vidéo de JDG sur Resident Evil. 

 

- Docteur Strange 2: exercice intéressant pour Marvel, on sent la patte cinéma de genre horreur. Le plot a aucun sens par contre et là ça manquait un peu de setup/payoff avec une impression de trucs qui arrivent un peu comme un cheveux sur la soupe. 

 

- Uncharted : nanar sans intérêt mais fun, du sous Benjamin Gates en somme. A part Tom Holland torse nu et les scènes de parcours, OSEF. 

 

- Norseman: film que je suis allé voir uniquement parce que j'ai vu les cartoon racists de Twitter se palucher dessus et je me suis dit que ça pouvait pas être totalement mauvais et je regrette pas du tout. Si comme moi vous l'ignorez c'est-globalement- une réécriture de Hamlet. Le film est violent, mais moins que ce qu'on pourrait imaginer, souvent plus suggérée que montrée. Évidemment il y a une sorte de glorification masculine très premier degré et assez rafraîchissante mais les rôles féminins ne sont vraiment pas en reste. Esthétiquement c'est très travaillé et les costumes sont magnifiques. Vraiment, je serais bien allé le voir une seconde fois. 

Link to comment
il y a 2 minutes, NoName a dit :

- Norseman: film que je suis allé voir uniquement parce que j'ai vu les cartoon racists de Twitter se palucher dessus et je me suis dit que ça pouvait pas être totalement mauvais et je regrette pas du tout. Si comme moi vous l'ignorez c'est-globalement- une réécriture de Hamlet. Le film est violent, mais moins que ce qu'on pourrait imaginer, souvent plus suggérée que montrée. Évidemment il y a une sorte de glorification masculine très premier degré et assez rafraîchissante mais les rôles féminins ne sont vraiment pas en reste. Esthétiquement c'est très travaillé et les costumes sont magnifiques. Vraiment, je serais bien allé le voir une seconde fois. 

"Histoire Appliquée" a beaucoup apprécié, apparemment.

Link to comment

J'arrive après la bataille pour le débat sur Parasite, mais, sans aller jusqu'à parler de nanar comme @Bézoukhov, je me souviens avoir trouvé ça très surcoté à sa sortie.

Le scénario est malin, avec des bons twists mais 1) c'est vraiment réalisé avec les pieds (la scène de la fête à la fin, ça manque complètement de lisibilité) 2) le message politique est d'une lourdeur pénible. J'avais déjà les mêmes réticences sur The Host du même réalisateur. 

Côte cinéma coréen, je l'avais déjà écrit il y a un moment, mais je préfère cent fois le cinéaste de The Wailing et the Yellow Sea (na quelque chose, j'ai la flemme de chercher son nom). 

Link to comment
Il y a 4 heures, Carl Barks a dit :

 2) le message politique est d'une lourdeur pénible. 

C'est pas pénible donc ca me va. Avec ce critère on peut ptêtre jeter 50% du cinéma et il reste que les films à l'eau de rose :)

Link to comment

Vu les deux Spider-Man avec Andrew Garfield. Je les ai trouvé moins bien que ceux avec Tobey Maguire avant, ou Tom Holland après. Pourtant, les personnages sont très bien castés : Tante May et Oncle Ben c'est toujours un succès sont pile ce qu'on attend d'eux, les méchants sont très convenables (même si Harry Osborn ressemble trop à DJ Qualls jeune pour ne pas avoir envie de rire), même Emma Stone a réussi à être plus jolie que difforme dans le rôle de Gwen Stacy, ce qui n'est pas peu dire. En fait, Andrew Garfield campe un Peter Parker moins nerdy, moins malingre et plus average guy que ce que devrait être Spider-Man, et même si il n'est pas mauvais acteur dans ce rôle, il y a quelque chose qui ne colle pas physiquement. Mais surtout, les facilités scénaristiques permanentes cassent la suspension de l'incrédulité, c'est d'un pénible.

Link to comment
  • 3 weeks later...

J'ai vu Nobody parce que j'aime bien Bob Odenkirk (Better Call Saul). De mon point de vue, c'est un John Wick amélioré.

Amélioré par le jeu d'acteur d'Odenkirk, mais pas plus étoffé au niveau de l'histoire.

Link to comment
19 hours ago, Solomos said:

J'ai vu Nobody parce que j'aime bien Bob Odenkirk (Better Call Saul). De mon point de vue, c'est un John Wick amélioré.

Amélioré par le jeu d'acteur d'Odenkirk, mais pas plus étoffé au niveau de l'histoire.

Nobody c'est le même réalisateur qu'Hardcore Henry. un film qui ferait passer Crank pour les Rougons Macquart

Link to comment
Le 04/07/2022 à 06:06, Solomos a dit :

De mon point de vue, c'est un John Wick amélioré.

 

C'est aussi mon avis. Comme quoi Keanu Reeves est vraiment limité comme acteur.

 

Beaucoup aimé la scène chez le tatoueur qui anticipe le côte badass du mec.

Link to comment
  • 2 weeks later...

Vu The Northman il y a un mois. Me suis bien marré. Pas compris pourquoi le réalisateur fait, comme beaucoup, ce demi-chou qui consiste à faire parler tout le monde anglais, mais avec un accent dégueulasse parce qu'ils sont vikings quand même. Pour voir des vrais films de vikings, je me tournerai quand même toujours vers McTiernan et Fleischer.

 

Sinon aujourd'hui revu (avec deux amis) The Left Handed Gun (Arthur Penn) avec Paul Newman. C'est le premier film de Penn, et un des westerns favoris de mon enfance. J'avais largement ignoré le sous-texte homosexuel gigantesque. Il y a au moins trois scènes splendides: le mariage gâché de Pat Garrett, avec Newman qui dégaine et tue quelqu'un au moment où un photographe s'apprête à déclencher le flash (et le coup de feu s'y substitue), une scène où un type se fait buter dans le dos et son visage s'effondre contre une vitre, déformé, et une autre scène de meurtre encore, filmée au ralenti, ce qui est plutôt surprenant pour un film de 1958 (dans ma tête, les premiers ralentis c'était Bonnie and Clyde, Butch Cassidy and the Sundance Kid et The Wild Bunch), tout ça dans un noir et blanc somptueux. Et j'ai failli pleurer quand Charley agonise.

 

Comme j'ai un long été qui s'annonce, j'ai passé une heure dans ma vidéothèque (qui désigne seulement le couloir de mon appartement, où sont rangés (plus ou moins, et par ordre alphabétique de cinéastes, s'il y en a que ça intéresse autant que les rangements de livres) environ un millier de DVD et quelques BR) à choisir les classiques que je dois (re)voir, ce qui m'a fait très plaisir.

Link to comment
il y a 4 minutes, Vilfredo a dit :

s'il y en a que ça intéresse autant que les rangements de livres

rd5fsT2.png

  • Yea 1
Link to comment

:lol: pourquoi est-ce que je demande. Par titre c'est absurde, je me dis jamais "tiens si je revoyais un film qui commence par un Q aujourd'hui". Le seul autre truc qui se défend un peu c'est par date de sortie.

Link to comment

J'ai connu un gars qui avait une videothèque rangée par genre, décennie, real de 2000 DVD avec un tableau excel complète pour savoir ce qu'il avait vu 

Link to comment

Je pense que le rangement de la vidéothèque est encore plus compliqué que celui de la bibliothèque, car un film est une œuvre bien plus collective qu'un livre. J'en suis arrivé à un classement alphabétique, sauf que j'indexe parfois par le titre du film, parfois par le réalisateur et parfois par l'acteur principal. Les films de ou avec Clint Eastwood sont en E, les Kubrick en K, les Star Wars en S... C'est totalement personnel. Il m'arrive de revoir mon classement parce que je finis par identifier le style d'un réalisateur. Par exemple, mes films de Villeneuve sont maintenant en V alors qu'avant ils étaient dispersés...

 

C'est tellement plus pratique en numérique avec des tags !

 

 

Link to comment

Je range par genre ( avec mes propres définitions et propres critères de chaque genre) pour commencer.

Les comédies avec les comédies, les animes avec les animes, etc.

 

Puis cela dépends.

Ce qui va ensemble c'est d'abord les suites.

 

Ensuite l'acteur ou les acteurs principaux ( les de Funès ensemble par exemple).

 

Voilà pour les critères principaux.

 

Il peut y avoir d'autres groupements ( les miyazaki ensemble, les Disney ensemble).

 

Et dans chaque sous groupe en général par date de sortie mais pas forcément ( sais plus si c'est sw 4 ou le premier chez moi.

 

Heureusement que je ne suis pas fan du mcu car j'aurais du mal à les classer. 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...