Jump to content

Recommended Posts

Bon, un fil sur le PS mais la question est surtout de savoir ce que sa mort annoncé va impliquer. Maintien après refondation, lente décomposition genre PCF ou dissolution soit au Front de Gauche ou dans EM?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien.

Il ne va rien se passer.

La marque PS va continuer à "prospérer".

Il y aura des départs vers En Marche et c'est tout.

Les Insoumis ce sera 3 cacahouètes en scrutin local.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Mathieu_D a dit :

La marque PS va continuer à "prospérer".

 

Si l'entreprise PS fait faillite, mettons... après des législatives catastrophiques, on peut en douter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas trop comment ils peuvent prospérer. J'imagine que beaucoup d'encartés PS vont définitivement partir, après la probable victoire de Macron et surtout la défaite plus que probable du PS aux législatives. Déjà qu'il y a une hémorragie depuis 2012... Je n'ai pas les chiffres actuels mais je crois qu'en 2016, 50 000 adhérents (peut-être moins, je ne sais plus) ont quitté le parti depuis 2012. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais... bon... le PS, c'est encore 273 députés, 109 sénateurs, 12 députés européens, 27 présidences départementales, 5 présidences régionales, 20 maires de communes de plus de 70 000 habitants, etc.

Ce parti est en mauvais état, mais il a de quoi tenir la route pour un bon bout de temps. Et si Macron se plante, il reprend sa mise.

Il a fallu 30 ans pour voir disparaître le PCF. On a le temps de voir venir.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec @Mathieu_D et @José, le PS ne va hélas pas disparaître tout de suite. Il a été pathétique à la présidentielle, mais les législatives sont une élection locale et le PS est fondamentalement un parti de notables. Ils peuvent sauver les meubles et maintenir, quoi, entre 50 et 100 députés ? Le chiffre va dépendre de l'efficacité de la campagne législative de EM, c'est ça la grosse inconnue. Il n'est pas impossible que EM peine à aligner des candidats et à faire gagner ces fameuses "nouvelles personnalités issues de la société civile". Ce qui profiterait in fine à la droite, qui pourrait gouverner en s'alliant avec un centre faible, mais aussi au PS, dont une partie des élus auront sauvés leurs sièges.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si le PS finit comme le Pasok, c'est déjà assez énorme. 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'un autre côté si c'est pour se manger du Mélenchon's Boys, à l'instar de Syriza... Euh... bof quoi...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, José a dit :

Ouais... bon... le PS, c'est encore 273 députés, 109 sénateurs, 12 députés européens, 27 présidences départementales, 5 présidences régionales, 20 maires de communes de plus de 70 000 habitants, etc.

C'est dire la quantité de subventions publiques qu'il reçoit. Il en recevra moins demain mais le plus probable, c'est que la soupe continue à être bonne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Rincevent a dit :

C'est dire la quantité de subventions publiques qu'il reçoit. Il en recevra moins demain mais le plus probable, c'est que la soupe continue à être bonne.

 

C'est surtout que, s'il y a scission, avec les ressources importantes en jeu et surtout le patrimoine immobilier en jeu, la bataille s'annoncera dantesque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le PS et le PC resterons, ils ont tout un tissu d'élus locaux qui structure la gauche. Comme de 1958 à 1981, ils n'avaient pas le pouvoir à Paris mais des relais chez les intellectuels, les journalistes, les artistes, les syndicats etc..

 

Les libéraux sont mal barrés.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le PS et "En Marche", c'est un peu la même chose. De la même façon, Mélenchon c'est du communiste pur et dur. Ces deux horreurs renaissent constamment de leurs cendres.

C'est même de pire en pire, puisque le FN d'aujourd'hui est à gauche de la gauche et que nombre de gugus de chez LR font de l'entrisme socialiste au sein de leur mouvement dit "de droite".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote
Benoît Hamon détaille les contours de son futur mouvement "transpartisan"
 
"Je pense qu'il faut que la gauche se régénère, qu'il y ait des lieux dans lesquels elle travaille, elle vive, en-dehors des partis politiques", a-t-il expliqué. "Il faut que la gauche renaisse", a-t-il précisé tout en indiquant qu'il restait au PS. 

 

 

Dans le live du Monde. 

 

 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Parti Démocrate.

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, Elphyr said:

Le Parti Démocrate.

 

Moi, j'imagine un nom bien pourri, style "En avant, la gauche". 

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demande comment, au même titre que Fillon, Hamon n'a pas encore disparu des médias/de la place politique.

 

Fillon a fait un réel exploit en perdant cette élection, mais Hamon a failli détruire le PS (à quelques % près). C'est quand même couillu de sa part de rester là et de venir affirmer qu'il va reconstruire la gauche.

 

Peut être parce que personne d'autre ne veut le faire. Je ne vois que cette explication. A droite il y a une armée de rapaces, Barouin en tête, pour reprendre le flambeau (et y'a toujours le soutien de Sarko en arrière plan). A gauche, j'ai l'impression qu'ils font tous profil-bas face à Méluche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tchao PS pour Manu !

 

Citation
Une procédure d'exclusion engagée contre Manuel Valls
 
Invité sur Beur FM, le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis a affirmé que l'ancien premier ministre avait été déferré devant la commission des conflits du parti après avoir annoncé son intention de solliciter l'investiture de La République en marche ! pour les législatives.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Marion Maréchal-Le Pen quitte la politique.

La politique quitte Manuel Valls.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

moui bon le PS est en pleine forme, ce qu'il a fait c'est laisser la coquille presque vide aux frondeurs. Le parti est en pleine recrudescence, seulement avec un changement de nom, effectué de façon rusée, pas comme LR

 

Si le coup prend, RV aux législatives, le PS aura fait un pas vers un meilleurs alignement avec ses partis frères des pays voisins 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Jukebox a dit :

Benoît Hamon détaille les contours de son futur mouvement "transpartisan"

 

Il y a des typos. Il fallait lire : 

 

"Benoît Hamon détaille les contours de son futur mouvement "transparan"

Il y a 1 heure, José a dit :

Marion Maréchal-Le Pen quitte la politique.

La politique quitte Manuel Valls.

Mignon. J'ai retweeté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

À ce rythme là ça va finir en chorégraphie.

  • Yea 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Neomatix a dit :

À ce rythme là ça va finir en chorégraphie.

 

He he ce sont les mouvements d'adieu. Bye bye les filles vous n'étiez pas super on n'a pas aimé vous en avez bien profité et c'est pas grave on vous oubliera vite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce grand mouvement d'innovation sent deja bon le passé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

8. Le PS a abandonné le revenu universel promis par Benoît Hamon, prioritairement adressé aux jeunes, mais propose une nouvelle mesure : donner un capital de départ de 10 000 euros à tous les jeunes adultes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By PABerryer
      Quid des LR? Après l'échec aux pdt ne risque t il pas la même chose que le PS? Déclin, scission, fusion, refondation? Le parti se retrouve partagé entre les kapos de Juppé et Sarkozy, quid de la ligne Fillon et de Sens Commun?
    • By Alchimi
      Bon, on en parlait entre nous. Le thread idoine du parti. Et sa page: https://www.partilibertarien.fr/
      A vous les studios.
    • By Neuron
      L'interview d'un député matheux me donne l'idée de vous proposer ce thème. 
      Nous pourrions ainsi voir (ou pas) les nouveautés qu'apportent les députés LREM à l'Assemblée nationale. 
      Le fil Macron serait ainsi plus centré sur l'action du président. 
    • By Sekonda
      Je créé ce fil en remplacement de celui sur le PLD qui a été absorbé par Objectif France (communiqué) .
       
      Ils se décrivent ainsi:
       
      http://www.objectif-france.org/
       
      Note : J'anticipe un peu car ce ne sera officiel que le 18 Mai.
    • By Bézoukhov
      Le PLD lance des listes aux régionales, en jouant sur la corde "droite libérale" (mon petit cœur de gauche saigne ): http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2015/05/26/25001-20150526ARTFIG00316-la-droite-liberale-presentera-une-liste-en-le-de-france.php
       
      Ca sera pas du nanarcap pur jus, mais si ils réussissent à faire résonner quelques idées, c'est toujours ça ^^.
       
      Bonne chance !
×
×
  • Create New...