Jump to content

Recommended Posts

Il y a 5 heures, h16 a dit :

 

Xavier Bertrand, le parfait VRP en moquette industrielle de Clermont, "déterminé" à devenir président ... de Clermont Moquettes, à la limite.

Dans le dernier sondage ipsos, tu as plus de 50% des votes qui vont à Jean-Luc, Marine, ou au VRP. Offrir sa vie à 3 connards, ça vend du rêve. 

  • Yea 2
Link to comment
Il y a 3 heures, Waren a dit :

Guillaume Peltier propose de convertir le salaire brut en net.

 

Je ne comprends rien à son propos:

"Je propose de créer un choc de pouvoir d'achat en supprimant toutes les cotisations sociales, pour les salariés comme pour les employeurs. Chaque Français verra son salaire brut devenir son salaire net: un Français qui gagne 1700 euros net passera ainsi à 2200 euros net"

 

Toutes les cotisations sociales, dit-il. Puis il donne comme exemple un salaire net qui augmenterait de 30%. 

Non, Trouduc Peltier, si on supprime toutes les cotisations alors le salaire net doit passer de 1700€ à 3048€.

 

source: https://www.zefyr.net/blog/comptabilisations-courantes/cout-dun-salarie-a-une-entreprise

  • Yea 2
Link to comment

Et on finance avec quoi le système social ? Même si c'est de la merde, il faut 

1- le payer 

2- s'en servir tant que c'est illégal de créer des concurrents 

 

 

Qu'est-ce que c'est con un con. 

Link to comment
il y a 55 minutes, NoName a dit :

Et on finance avec quoi le système social ? Même si c'est de la merde, il faut 

1- le payer 

 

Trouduc Peltier propose de le financer avec un prélèvement énorme de 2% sur toutes les transactions (hors cash). C'est le retour le la "TVA sociale".

Link to comment

"Cette mesure ne coûterait, selon Guillaume Peltier, "pas un centime de plus". "Les 490 milliards d'euros de la protection sociale seront intégralement financés par un micro-prélèvement de 2 % sur les transactions financières et les paiements électroniques, qui rapporterait 540 milliards d'euros par an à l'État"

 


Magic money everywhere. Sérieusement, il se rend compte que même si on taxait 100% du résultat net des banques françaises, ça représenterait 25 milliards d"euro ?  Même taxer 100% des dividendes français, ça ferait une cinquantaine de millards d'euro. Une taxation sur les TF, t'as maximum 5 milliards à gratter
Reste donc une "taxe sur les paiements électroniques". C'est à dire une nouvelle TVA. Même si on arrivait à l'appliquer à l'ensemble des payements, la TVA actuelle ramenant 150 milliards, il faudrait donc passer à une TVA à 100%. Wouoh, ça c'est du gain de pouvoir d'achat.

C'est délirant ce genre de politiques qui n'ont pas le moindre ordre de grandeur en tête. Ca me rappelle les propositions sur Twitter aux US pour en finir avec la pauvreté, devant être financé par les "taxes sur les riches". Problème, même en nationnalisant la fortune de tous leurs milliardaires, ça finance leur programme sur à peine un an.

  • Yea 3
Link to comment
1 hour ago, Calembredaine said:

 

Trouduc Peltier propose de le financer avec un prélèvement énorme de 2% sur toutes les transactions (hors cash). C'est le retour le la "TVA sociale".

 

C'ets quand même un vrai argument pour le Monero, ou les billets en francs Suisse.

Link to comment
il y a une heure, EvaristeGallois a dit :

"Cette mesure ne coûterait, selon Guillaume Peltier, "pas un centime de plus". "Les 490 milliards d'euros de la protection sociale seront intégralement financés par un micro-prélèvement de 2 % sur les transactions financières et les paiements électroniques, qui rapporterait 540 milliards d'euros par an à l'État"

 


Magic money everywhere. Sérieusement, il se rend compte que même si on taxait 100% du résultat net des banques françaises, ça représenterait 25 milliards d"euro ?  Même taxer 100% des dividendes français, ça ferait une cinquantaine de millards d'euro. Une taxation sur les TF, t'as maximum 5 milliards à gratter
Reste donc une "taxe sur les paiements électroniques". C'est à dire une nouvelle TVA. Même si on arrivait à l'appliquer à l'ensemble des payements, la TVA actuelle ramenant 150 milliards, il faudrait donc passer à une TVA à 100%. Wouoh, ça c'est du gain de pouvoir d'achat.

C'est délirant ce genre de politiques qui n'ont pas le moindre ordre de grandeur en tête. Ca me rappelle les propositions sur Twitter aux US pour en finir avec la pauvreté, devant être financé par les "taxes sur les riches". Problème, même en nationnalisant la fortune de tous leurs milliardaires, ça finance leur programme sur à peine un an.

29 millions d'actif, salaire median a 1800€ , un quart du brut au net (faut pas réver il enlevera pas les cotis' patronnales. 😞 29*1800/4/12= 156 milliards.  Ca c'est le cadeau.  Donc ça double la TVA à 130 milliards de recette.
Par contre on sait pas ou il a vu que c'etait compensable comme ça effectivement, actuellement ca rapport un millliard pou 0.3%, c'est pas ouf.

Link to comment
Il y a 22 heures, Waren a dit :

 

Surtout qu'en décembre 2020 sur le site des républicains il se limitait à 5 % :

https://republicains.fr/actualites/2020/12/07/guillaume-peltier-nous-augmenterons-de-5-tous-les-salaires-nets/

 

Quelle bande d'abrutis !

Link to comment
Il y a 18 heures, EvaristeGallois a dit :

C'est délirant ce genre de politiques qui n'ont pas le moindre ordre de grandeur en tête.


Comme personne d’autre ne les ont, ca passe crème. D’autant plus que ça n’a pas pour but de voir le jour. 

Link to comment
Il y a 17 heures, Prouic a dit :

Par contre on sait pas ou il a vu que c'etait compensable comme ça effectivement, actuellement ca rapport un millliard pou 0.3%, c'est pas ouf.


Je me demande bien comment on atteint le milliards. 

Link to comment

En me balladant sur le site des républicains

 

https://republicains.fr/actualites/2021/04/15/gael-perdriau-nous-devons-en-finir-avec-la-societe-de-la-concurrence-pour-faire-emerger-la-societe-de-lemulation/

 

Je mets quelques perles

Citation

Gaël Perdriau: « Nous devons en finir avec la société de la concurrence pour faire émerger la société de l’émulation »

[...]

La fragmentation de la société, constatée quotidiennement par les maires, est le fruit d’un virage libertaire pris, dans les années 1980, par une classe politique séduite, progressivement, par le mirage de l’efficacité absolue du secteur privé par rapport au secteur public. La société de la concurrence est issue de cette logique poussée à son extrême car elle tient pour une évidence l’efficacité du secteur privé par rapport au secteur public sans jamais s’interroger sur les spécificités de deux secteurs. Si le premier obéit à une logique de court terme, donc de maximisation naturelle du profit, le second recherche la mutualisation, à long terme, des risques et des biens publics au profit du plus grand nombre, ce qui n’implique pas obligatoirement la rentabilité.

[...]

L’économie, en se financiarisant, perd, elle aussi, ses repères sociaux et environnementaux. Progressivement, la recherche de l’efficacité extrême a ainsi gommé les dimensions de citoyen et salarié, au profit de celles de producteurs et consommateurs. L’utilitarisme a supplanté toute vision collective, faisant de la société le lieu de la concurrence directe entre les individus. Voilà comment sombre l’égalité.

[...]

L’affrontement entre l’Homo economicus et le citoyen favorise la lente montée de la violence des rapports sociaux au moment même où la crédibilité de la parole publique ne cesse de reculer. Comment pourrait-il en être autrement puisque autrui n’est plus un semblable mais un ennemi ? Voilà comment sombre la fraternité.

La société de la concurrence enveloppe d’un linceul les valeurs républicaines disparaissant, peu à peu, dans la folie d’un système financier ivre de sa toute-puissance.

Alors, comment sortir de cette impasse mortelle pour notre société ? Comment renouer avec l’esprit véridique de l’humanisme libéral et républicain ? Comment retrouver ce point d’équilibre indispensable entre les aspirations de chacun et le vivre-ensemble ?

 

 

Un mélange incroyables de contre sens, de termes mal employés, le tout pour défendre une position qui ne ferait rougir aucun politique du PS. L'UMP a pris un sacré virage à gauche depuis que Fillon a plombé l'élection de 2017.

  • Yea 2
  • Haha 1
Link to comment
Le 18/04/2021 à 18:54, EvaristeGallois a dit :

"Les 490 milliards d'euros de la protection sociale seront intégralement financés par un micro-prélèvement de 2 % sur les transactions financières et les paiements électroniques, qui rapporterait 540 milliards d'euros par an à l'État"

 

Le mot magique, c'est "taxe sur les transactions financières". Les chiffres, la logique, la rigueur du raisonnement, on s'en fout (point de vue de Peltier, je précise) l'essentiel c'est d'envoyer un big message de complaisance anticapitaliste.

 

Il y a 19 heures, Tramp a dit :

Je me demande bien comment on atteint le milliards. 

 

"Pour rappel, la taxe sur les transactions financières consiste en un prélèvement de 0,3% sur les opérations de ventes d'actions (0,2% entre 2012 et 2017) et s'applique à toutes les entreprises ayant leur siège social en France et dont la capitalisation boursière dépasse le milliard d'euros."

https://www.capital.fr/economie-politique/la-taxe-sur-les-transactions-financieres-a-rapporte-une-somme-record-a-letat-en-2020-1394236#:~:text=Pour rappel%2C la taxe sur,dépasse le milliard d'euros.

  • Yea 2
Link to comment

Je sais ce que c’est, c’est moi qui la paie pour une banque française et je suis sceptique qu’on atteigne le milliard. 

Link to comment
Il y a 14 heures, Tramp a dit :

Je sais ce que c’est, c’est moi qui la paie pour une banque française et je suis sceptique qu’on atteigne le milliard. 

Dieu merci, les achats/ventes de titres dans le cadre d'activité de market making en sont exonérés, c'est pour ça que BNP Arbitrage ne doit quasiment pas en payer.

 

Cf l'Article 235 ter ZD du CGI

 

Citation

II.-La taxe n'est pas applicable :

[...]

° Aux acquisitions réalisées dans le cadre d'activités de tenue de marché. Ces activités sont définies comme les activités d'une entreprise d'investissement ou d'un établissement de crédit ou d'une entité d'un pays étranger ou d'une entreprise locale membre d'une plate-forme de négociation ou d'un marché d'un pays étranger lorsque l'entreprise, l'établissement ou l'entité concerné procède en tant qu'intermédiaire se portant partie à des opérations sur un instrument financier, au sens de l'article L. 211-1 du même code :

a) Soit à la communication simultanée de cours acheteurs et vendeurs fermes et compétitifs de taille comparable, avec pour résultat d'apporter de la liquidité au marché sur une base régulière et continue ;

b) Soit, dans le cadre de son activité habituelle, à l'exécution des ordres donnés par des clients ou en réponse à des demandes d'achat ou de vente de leur part ;

c) Soit à la couverture des positions associées à la réalisation des opérations mentionnées aux a et b ;

 

C'est payé par les investisseurs, ie les Asset Managers, les Hedge Funds, les assurances et les petit porteurs. Pas par les banques dans le cadre de leurs activités de market making.

Link to comment
Le 19/04/2021 à 23:58, EvaristeGallois a dit :

En me balladant sur le site des républicains

 

https://republicains.fr/actualites/2021/04/15/gael-perdriau-nous-devons-en-finir-avec-la-societe-de-la-concurrence-pour-faire-emerger-la-societe-de-lemulation/

 

Je mets quelques perles

 

 

Un mélange incroyables de contre sens, de termes mal employés, le tout pour défendre une position qui ne ferait rougir aucun politique du PS. L'UMP a pris un sacré virage à gauche depuis que Fillon a plombé l'élection de 2017.

 

Quand on voit ça, on comprend pourquoi certains voient Macron comme libéral. Sérieux on dirait du Mélenchon...

  • Yea 3
Link to comment
il y a 8 minutes, Zagor a dit :

 

Quand on voit ça, on comprend pourquoi certains voient Macron comme libéral. Sérieux on dirait du Mélenchon...

Y a 5-6 ans, j'avais assisté à la "Journée du Numérique" où Gérard Larcher avait tenu le speech de fin.
Le type nous avait expliqué que quand il était jeune, on lui avait enseigné la " création destructrice" de Schumpeter, à laquelle il adhérait, et qu'il souhaitait que l'on fasse cela en France, mais en empêchant la destruction de nos fleurons français, juste en favorisant la création de nouvelles boites (Oui oui il était sérieux, ce n'était pas une blague...).

Je m'étais dit à l'époque que nos politiques UMP avaient définitivement une notion à géométrie variable de ce qu'ils appelaient la concurrence et le libre marché.

Mais là, pisser sur la concurrence, et parler du marché qui favorise le profit et le court terme au détriment du long terme et du bien public, je l'attendais plutôt dans la bouche de Besancenot ou de Poutou.

  • Yea 3
  • Sad 1
Link to comment
Il y a 10 heures, EvaristeGallois a dit :

Y a 5-6 ans, j'avais assisté à la "Journée du Numérique" où Gérard Larcher avait tenu le speech de fin.
Le type nous avait expliqué que quand il était jeune, on lui avait enseigné la " création destructrice" de Schumpeter, à laquelle il adhérait, et qu'il souhaitait que l'on fasse cela en France, mais en empêchant la destruction de nos fleurons français, juste en favorisant la création de nouvelles boites (Oui oui il était sérieux, ce n'était pas une blague...).

Je m'étais dit à l'époque que nos politiques UMP avaient définitivement une notion à géométrie variable de ce qu'ils appelaient la concurrence et le libre marché.

Mais là, pisser sur la concurrence, et parler du marché qui favorise le profit et le court terme au détriment du long terme et du bien public, je l'attendais plutôt dans la bouche de Besancenot ou de Poutou.

 

Oui voila, l'UMP n'ont jamais été vraiment pro-libéralisme économique mais le coup de privé=mal et public=bien (car c'est ça qui est sous-entendu) on a franchi une nouvelle étape.

J'ai vraiment l'impression que les LR rejettent leur défaite de 2017 sur le programme de Fillon et décident de faire tout l'inverse.

  • Yea 4
Link to comment
41 minutes ago, Zagor said:

 

Oui voila, l'UMP n'ont jamais été vraiment pro-libéralisme économique mais le coup de privé=mal et public=bien (car c'est ça qui est sous-entendu) on a franchi une nouvelle étape.

J'ai vraiment l'impression que les LR rejettent leur défaite de 2017 sur le programme de Fillon et décident de faire tout l'inverse.

 

LR  est un mouroir intellectuel, mais une bonne machine à gagner les municipales sous l'étiquette divers-droite. Avec à sa tête des réseaux d'ambitieux cooptés qui partagent la lige macroniste, et des électeurs qui se sentent cocus et iront voter pour Macron ou Le Pen à la présidentielle. Xavier Bertrand ne croit tout de même pas qu'il aune chance d'être élu ?

  • Yea 2
Link to comment
Le 21/04/2021 à 11:56, Lameador a dit :

Xavier Bertrand ne croit tout de même pas qu'il aune chance d'être élu ?

Bien sûr que si. Ce type est suffisamment intelligent pour être à la place qu'il est (et pas plus), et donc largement assez con pour s'imaginer pouvoir gagner.

  • Haha 5
Link to comment
il y a 22 minutes, RaHaN a dit :

JAMAIS !!


Ils préfèrent que ses enfants soient confrontés aux viols dans les douches des prisons. Sauf que bien évidemment, les siens peuvent fumer du cannabis en toute tranquillité. 

Link to comment
il y a 4 minutes, RaHaN a dit :

Pourquoi acheter si c'est le plus compliqué  ? 

Ben, si tu veux du shit ou autre chose, faut bien pouvoir l'acheter à un moment donné, à moins de préférer celui des autres, lesquels devront de toute façon l'acheter aussi, non ?

Je ne connais pas grand monde autour de moi qui galère beaucoup pour fumer son joint tranquille chez lui. Évidemment, en pleine ville, en terrasse ou en public, c'est moins facile.

Link to comment
il y a 7 minutes, Bisounours a dit :

Ben, si tu veux du shit ou autre chose, faut bien pouvoir l'acheter à un moment donné, à moins de préférer celui des autres, lesquels devront de toute façon l'acheter aussi, non ?

Je ne connais pas grand monde autour de moi qui galère beaucoup pour fumer son joint tranquille chez lui. Évidemment, en pleine ville, en terrasse ou en public, c'est moins facile.

 

 

  • Haha 1
Link to comment
Quote

je n’ai pas envie que mes enfants y soient confrontés

Parce que ce con s'imagine que les ado n'y sont pas "confrontés" grâce à la prohibition? 🤣

 

5 hours ago, Bisounours said:

C'est l'achat qui est plus compliqué.

Quand on est au lycée, c'est trivial, le dealer (une personne qui connaît le dealer) est très facilement reconnu à l'odeur.

  • Yea 2
Link to comment

Surtout, plutôt que de porter ses couilles en tant que parent, il délègue ses responsabilités sur maman-état qui doit protéger ses délires contre la réalité à coup de baguette magique, peu importe les emmerdes que ça entraîne pour tous les autres gens. C'est lui l'enfant. Et il se drape dans cette puérilité comme si c'était un honneur.

pPdNZ3c.jpg

  • Yea 10
  • Love 1
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Lexington
      Je n'ai pas vu de sujet sur le GOP, plutôt que de continuer à poster dans présidentielle US, sujet derrière nous, j'ouvre ce fil. A fusionner si j'ai raté un fil GOP quelque part
       
      https://www.cbsnews.com/news/impeachment-trial-trump-conviction-opinion-poll/
       

       

       
      Ca reste ultra divisé, avec les Démocrates qui mettent de l'huile sur le feu avec l'impeachment. Mais mine de rien ça se calme et le risque de split du GOP semble s'éloigner. Ca va rester un parti divisé de l'intérieur, avec des courants qui ne peuvent pas se blairer, mais diviser le parti en deux (cf. deuxième graphique) ferait tellement perdre tout le monde que c'est assez peu probable. Dans le même temps, la cote du GOP chute à 38%
    • By Nick de Cusa
      https://lionsofliberty.com/2020/06/08/dr-jo-jorgensen/
    • By Alchimi
      Bon, on en parlait entre nous. Le thread idoine du parti. Et sa page: https://www.partilibertarien.fr/
      A vous les studios.
    • By Neuron
      L'interview d'un député matheux me donne l'idée de vous proposer ce thème. 
      Nous pourrions ainsi voir (ou pas) les nouveautés qu'apportent les députés LREM à l'Assemblée nationale. 
      Le fil Macron serait ainsi plus centré sur l'action du président. 
×
×
  • Create New...