Jump to content
Prouic

Le temps comme outil des libéraux?

Recommended Posts

L'actualité du moment et mon changement d'univers professionnel vers un milieu qui est un peu plus en recherche de cohérence qu'à mon habitude m'amènent au fil de diverses discussions à mieux définir le temps, comme ressource ou comme échange.

 

Autant les discours habituels qui tournent autour de la compréhension de l'argent tournent extrêmement vite au vinaigre (salauds de riches, mais je veux en être) , autant j'ai l'impression qu'on peut  transformer le discours  argent en composante du coût du temps par personne. l'exercice amène plus de souplesse et de sagesse dans l'exposition des arguments de chacun, car si on croit être un économiste convaincu avec un niveau de CM1 en France le lendemain d'une publi Oxfam , j'ai des réactions plus mesurées sur la compréhension des mécanisme de la vie :)

 

Voici pèle-mèle les divers tests que j'ai fait, je vous livre tel quel une réflexion embryonnaire (c'est peut être déjà maitrisé et je suis dernier de la course.... j'ai une culture médiocre):

 

- Parler du temps comme composante de vitesse, puis amener la vitesse, le déplacement dans le temps, à une composante logarithmique de l'argent.
Je ramène ce test en pratique  à la présentation Don't Panic de Gosling , où on voit que l'échelle  1/10/100$ par jour permet de se rendre compte que les moyens de transport et donc leur acquisition dans le temps sont une composante essentielle de la richesse.

De plus la vitesse de transformation de société sur 30 ans , en se plaçant tour à tour du côté des pauvres comme des riches, permet de mettre en valeur que l'acquisition de richesse est fonction du temps, une echelle de temps d'ailleurs sensible à la réflexion, celui dans lequel les societés évoluées profitent du temps des moins riches, mais aussi du temps que leur ancêtres ont usé et transmis.

 

Ca m'amène à deux branches:

- Utiliser directement Smith/Rand et vendre l'intérêt personnel et l'égoïsme rationnel. Selon l'interlocuteur, je tente d'amener vers le couple responsabilité/liberté (il vaut mieux commencer par responsabilité au vu des tests ^^ ) , ça passe bien si on est pas trop en mode identité de groupe, ce qui est peu un emprunt du mécanisme de Peterson.

- Aller plutôt vers le discours ou les gens ne vivent pas dans un temps équivalent ( très pratique pour se débarrasser de l'égalité), prendre des exemples comme le téléphone portable, en expliquant que 30 ans suffisent à ce qu'un Samsung Galaxy à 200€ valle 100 Nokia de 1985 qui coutaient chacun le prix d'une voiture. Essayer de développer l'axe ou les riches seraient donc des personnes qui peuvent se permettre d'acheter le temps des autres contre moins du leur, mais que ce faisant ils troquent aussi la qualité de leur temps. Bref une tentative d'amener vers la richesse qui s'exprime dans le temps. (Coucou Pascal Salin :) )

Je tente quelques extrêmes parfois, du genre "Louis XIV ne peut pas de payer d'IRM", mais en étant aussi extrème, j'ai souvent un retour vers des modèles plus petit qui manquent de cohérence, car il faut parcourir trop de connexions d'un coup.  "Oui ton truc ça marche que pour les petites richesses".

 

Je reviens aussi parfois sur le modèle Gosling, pour rappeler que gagner 10000$ par jour ne permet pas d'aller beaucoup plus vite qu'a 100 dollar, la technologie supérieure à l'avion n’étant pas dispo, seule l'attente à l'aéroport peut être réduit quand on possède l'appareil.

 

Avant j'attaquais ces deux mécanismes un peu selon le ressenti, mais depuis 2 jours j'ai un nouvel axe efficace: le coronavirus...

Avec cet axe, j'arrive à expliquer que par rapport à d'habitude on va certainement se trouver face à un moment ou on veut transformer de l'argent en temps, au lieu du temps en argent. Lors de la quarantaine, ce qui compte c'est pas ce que tu peux dépenser, c'est de vivre le temps de la quarantaine. Aussi il peut être intéressant de dire que si on a un niveau de vie à 4000€ par mois, il est plus dur de garder son status 1 à 3 mois sans apport mensuel par rapport à si on gagne 1000€. On retorquera qu'économiser quand on a une rentrée de 1000€ est plus dur, mais vu que tout le monde connaît des flambeurs en France, cet argument ne tient pas longtemps.

Avec cet axe on renverse la mécanique de défense habituel, les gens ne peuvent pas dire que le temps des pauvres est plus précieux que le temps des riches, puisqu'on se confronte au fait que les pauvres achètent leur temps moins cher, il est donc moins précieux pour eux, ou s'achète plus simplement. De plus cet axe étant disruptif dans le discours, un certain nombre de défenses ne sont pas inversables.

 

Un dernier mécanisme que je tente c'est celui de la 'potentialité'. Voir ce que coûte ton argent en temps quand tu as pris le temps de l'économiser te permet de te demander si ta dépense est nécessaire. J'ai mis 1 an à économiser 3000€ , je craque pas instantanément sur une télé OLED qui pourtant n'est pas la totalité de la somme. J'ai pas d'argent de coté depuis 1 an, il rentre 1000€ , je crame direct la télé, et c'est pourtant toute mon économie. Le besoin de possession serait plus mesuré s'il ne s'exprime pas dans un instant seulement.

 

 

C'est l'heure de manger, je laisse ce premier jet en état et compte sur vous pour me casser mon petit trip en plein de morceaux :D

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

(oui, Rosling evidemment,

, j'ai plus droit à l'édit gngngng)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Prouic a dit :

une tentative d'amener vers la richesse qui s'exprime dans le temps.

Beurk. On dirait la valeur-travail.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non je pense que je parle plus d'une caractérisation plus précise de la relation argent/temps , pour déplacer le discours biaisé argent/richesse vers temps/richesse car ne pas être dispo à la naissance de ton fils ça vaut plus cher que ton heure de smicard. Le travail (à première vue) n'est pas dans l'equation, il n'y a pas de transformation argent/énergie ou argent/capacité: Quelque part, le temps paie quelque chose, puisqu'on ne pouvait pas se payer avant ce qu'on peut se payer maintenant à coût égal, il fait peut être grandir le fameux gâteau, ou justifie le prix du marché car celui ci n'est pas fixe dans le temps.

C'est une réflexion sur comment amener un axe éducatif libéral différent dans mon discours, plutôt que la proprieté privée et la non agression dans un pays de coco irresponsables en attente de la nouvelle révolution.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Z'inquiétez pas les pauvres, les riches ont beau avoir 100x votre niveau de vie ils n'ont pas une minute de plus sur Terre.

 

Crois-moi, en tant qu'enfant de parents aisés qui a été confié à une nounou avant le sevrage je comprends l'argument. Seulement, il y a tellement de contre exemples manifestes des deux côtés pour qu'il sonne faux pour l'immense majorité des gens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un premier axe de développement: Bill Gates vaut 100 Milliards de dollars, mais il vaut aussi 47 millions de minutes.  Toi tu vaux 1 000 000 dollars (si t es un français médian), mais tu vaux aussi 47 millions de minutes. 

Quand tu ne fais rien une minute, et que Bill Gates ne fait rien une même minute, est ce qu'à ce moment précis vous valez la même valeur monétaire?

Si c'est pas la même minute ( Bill gates n'a certainement rien fait de ses week end jeune ado, mais il vaut quand même son argent maintenant), est ce que ça avait la même valeur que ta procrastination du jour ? Après tout, tu vaux peut être plus que tu le crois,  mais vu d'aujourd'hui tu ne le sais pas encore.  Hors la richesse ça s'exprime selon moi sur une période, tu dois posséder quelque chose pendant un certain temps, sinon tout ce que tu fais c'est échanger. On peut donc sans doute moyenner, ou lisser l'accumulation de richesse.  Le problème est que je ne peux pas lisser d'avance ( ca supposerait que je sache combien je vaux en tout)  mais je peux lisser le passé , car je sais la richesse que j'ai accumulé.

Il s'agit donc peut être d'un problème de glissement, on compare l'argent qui a été accumulé par les autres à l'argent qu'on a pas encore accumulé soi même. Mais les autres, ils ont perdu leur temps.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Neomatix said:

Z'inquiétez pas les pauvres, les riches ont beau avoir 100x votre niveau de vie ils n'ont pas une minute de plus sur Terre.

Oui enfin ils peuvent augmenter leur nombre de minutes en payant de meilleurs médecins que les pauvres.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Prouic a dit :

Bill gates n'a certainement rien fait de ses week end jeune ado

Alors justement, j'en doute un poil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Rincevent a dit :

Alors justement, j'en doute un poil.

Figure of speech...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai du mal à voir où tu veux en venir.

En gros, tu dis que le temps est une condition sine qua non pour accumuler des richesses (en travaillant directement ou en s'instruisant pour gagner des compétences qui serviront à évoluer dans le marché de l'emploi). Tu dis aussi que ça a une valeur en soi et qu'il faut un équilibre entre travail et temps (être très bien rémunéré mais travailler 12h par jour, ce n'est pas forcément enviable étant donné qu'on ne peut pas vraiment profiter de son temps libre), c'est ça ?

Je me trompe peut-être complètement mais c'est ce que j'ai cru comprendre (et j'ai un peu extrapolé).

 

Ensuite, pour la potentialité, tu oublies que les gens ont des envies, des objectifs, des goûts différents et donc il y a une perception et un usage du temps passé à une activité qui va varier d'une personne à l'autre. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'apprécie ta démarche. D'ailleurs quand on parle de richesses, de coûts et de prix perso je ne parle pas du tout d'argent ou de monnaie alors essayer de tout re-expliquer / re démontrer avec une notion comme le temps ça pourrait aider à faire mieux passer des explications économiques sans tomber dans le "vous les libéraux / businessmans vous parlez que de thune tout le temps". Ceci dit comme déjà dit il faut faire attention à ne pas tomber dans le piège de la valeur-travail ou valeur-temps

 

Après j'ai pas plus compris que ça tes explications c'est un peu confus !

 

Le 05/03/2020 à 19:21, Prouic a dit :

à une composante logarithmique de l'argent.

https://xkcd.com/980/huge/ ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ttoinou: J'adore ce graph de xkcd. C'est celui qui permet de comprendre que l'argent est une composante d'une richesse plus grande qui se développe depuis le début. Même si le graph s'appelle money, tout en bas à droite on voit qu'il y a une tentative de revenir à une expression temporelle avec le "so far".

La question est donc comment cette composante

bre de fois ou l'euro est passé dans mes mains créent la somme des euros que j'ai pu dépenser.

 

A noter que je n'ai pas d'explication, juste des exemples de supports de conversations dans lequel on sent qu'on peut mieux remettre la notion de richesse/capital/accumulation dans la bouche des gens,  et que ca les amène parfois à moins camper sur leur mécanismes idiots du type "le capitalisme c'est le mal" . Pourtant lui même porte une certaine notion du temps, mais personne ne l'utilise, on remplace juste le terme capital par richesse ou argent disponible.  Ca me semble être un morphisme qui sort que le temps est necessaire à l'equation de la richesse, car il faut du temps pour en avoir, et il faut du temps pour en user.

Je me demande in fine si échanger revient à utiliser une échelle d'usure du temps, mais ce n'est pas pour moi une valeur-temps. Je ne dis pas que le temps de tout le monde est au même prix, je dis juste que quand je travaille, j'accepte d'échanger le temps ou je ne gagnerais pas d'argent contre un temps ou j'en gagne, et à cet instant quelqu'un achète mon temps. Et si a cet instant il y a une notion d'acceptation du temps utilisé contre la production générée, et que ceci peut encore se ramener à une notion de valeur monetaire du temps, la réciproque est bien plus compliquée: Quand tu es malade ou en fin de vie, ton capital c'est le temps pas le fait que tu puisses accumuler des richesses, il y a donc un point d'inflexion dans lequel la richesse s'exprime en secondes au lieu de biens. Peut être que trouver ce point d'inflexion premt d'évoluer vers une autre philosophie.

Le 05/03/2020 à 23:49, Jukebox a dit :

En gros, tu dis que le temps est une condition sine qua non pour accumuler des richesses (en travaillant directement ou en s'instruisant pour gagner des compétences qui serviront à évoluer dans le marché de l'emploi). Tu dis aussi que ça a une valeur en soi et qu'il faut un équilibre entre travail et temps (être très bien rémunéré mais travailler 12h par jour, ce n'est pas forcément enviable étant donné qu'on ne peut pas vraiment profiter de son temps libre), c'est ça ?

Je dis pas tout à fait ça, je ne tente pas de modéliser une balance, je tente de voir si l'expression de la richesse nécessite ces ces deux axes, pas uniquement dans l'axe de la valeur. Je n'ai pas idée de si une seconde vaut un million , un centime ou rien, je pense juste que l'échange consentit temps/argent par certains est en soi une sorte de richesse, puisqu'on donne du temps qu'on possedait (même si dans l'absolu travailler ce n'est pas perdre son temps) , et me demande si la réciproque (la richesse contre du temps) est aussi une transformation économique.

 

Un autre exemple pratique: quand je prend l'autoroute  toulouse-bayonne, arrivé à un certain point je paie 10 € pour 20 min de réduction de temps de trajet.  C'est 30€ de l'heure, soit malheureusement plus que ce que je gagne. Est ce que je ferais mieux de quitter l'autoroute et ne pas aller bosser une heure le lendemain? (Cela dit ca c'est peut être la valeur temps, sauf que c'est MA valeur temps)

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...