Jump to content

Jukebox

Utilisateur
  • Content Count

    835
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Jukebox

  1. Aussi, un bon livre "introductif" serait Libéralisme de Pascal Salin. Et bienvenue !
  2. Etant donné que le Parti repose sa légitimité non plus sur le communisme et le pouvoir de l'ouvrier et du paysan mais sur le patriotisme, les dirigeants ont vite fait croire à la population qu'aimer son pays, c'était soutenir le Parti. Cela semble marcher à certains égards. De plus, il y a une "liberté" économique (toute relative, évidemment) en Chine ; le citoyen peut s'enrichir (comme disait Deng Xiaoping en 1992, "enrichissez vous"). Il n'y a donc plus de raisons matérielles pour se révolter face au Parti. Les raisons qui pourraient amener à une révolte seraient donc "post-matérielles", cela concernerait la liberté, l'identité, etc. Mais les chinois (et asiatiques en général) n'ont pas les mêmes valeurs que nous. L'accent est moins mis sur l'individu mais plutôt sur la famille ; l'harmonie sociale est très importante dans la société chinoise ; la hiérarchie est primordiale pour que tout fonctionne, etc. Ils n'ont pas été bercés par les philosophes des lumières, par l'idée de la Déclaration des Droits de l'Homme, etc. Il y a évidemment des protestations, etc. mais je ne pense pas que la majorité des chinois veuille ou soit prête à renverser un régime qu'ils ont toujours connu et qui leur a permis (enfin ce sont des doses de libéralisme économique dans les faits) d'améliorer leur quotidien. De plus, le gouvernement a une réelle mainmise sur internet donc toute tentative de préparation de révolte serait tuée dans l'oeuf avec une punition exemplaire à la clé. En outre, la Chine est devenue un acteur de premier plan sur la scène internationale et son rayonnement procure une réelle fierté pour les chinois, peuple qui a une réelle conviction d'être supérieur, surtout après ce siècle d'humiliation, entre la première guerre de l'opium et 1949. La priorité n°1 des dirigeants est de garder le Parti à la tête du pays. Et aujourd'hui encore, ils étudient le modèle soviétique pour savoir ce qu'il ne faut pas faire. Je suis donc très pessimiste quant à un changement notable dans les décennies à venir. Si Deng Xiaoping n'avait pas été là et que l'aile gauche du PCC avait pris la succession de Mao, je pense que cette révolution aurait déjà eu lieu, cependant. Par contre, je suis bien plus sceptique quant à la capacité de Pékin à lisser les esprits et les comportements des hong-kongais qui ont la liberté économique et politique (enfin cette dernière jusqu'en 1997). Il est bien plus facile de garder sous le contrôle une population qui a toujours connu le PCC (les plus vieux ont, avant ça, connu la guerre civile et la guerre avec le Japon, ce n'est guère mieux de leur point de vue) que d'intégrer sous ce contrôle une population qui a goûté à la liberté et qui n'a pas peur de se battre pour elle. EDIT : désolé pour la réponse très tardive, je n'étais pas sur le forum ces dernières semaines et je suis revenu en Europe
  3. En Chine, des applications espions pour surveiller les smartphones des touristes
  4. Trump pourrait nommer Judy Shelton au sein de la FED, qu'elle critique, ainsi que Christopher Waller. https://en.wikipedia.org/wiki/Judy_Shelton
  5. D'ailleurs, un article intéressant sur Carrie Lam, la cheffe de l'exécutif de HK.
  6. Les nouveaux dirigeants de l'UE ont été choisi (après, le Parlement doit approuver la présidente de la Commission) par les Etats. - Présidente de la Commission : Ursula von der Leyen, allemande, Ministre de la défense. https://en.wikipedia.org/wiki/Ursula_von_der_Leyen - Président du Conseil Européen : Charles Michel, belge, Premier Ministre. https://en.wikipedia.org/wiki/Charles_Michel - Chef de la diplomatie européenne : Josep Borrell, espagnol, Ministre des affaires étrangères. https://en.wikipedia.org/wiki/Josep_Borrell - Présidente de la BCE : Christine Lagarde, on la connaît.
  7. Après, par rapport à Sciences Po, leur volonté de mettre l'accent sur la diversité sociale vient surtout du fait que les enfants issus des familles aisées ont accès à des cours préparatoires chers qui sont un atout réel pour rentrer à Sciences Po. Evidemment, l'enfant riche fainéant aura toujours moins de chances que l'enfant pauvre travailleur, mais à travail égal, à compétences égales, c'est l'accès à ces cours préparatoires qui est le plus déterminant. Finalement, il s'agit surtout d'une sélection à travers le niveau de richesse des parents. Quelques élèves issus de milieux modestes pourront être sélectionnés car ils seront brillants et bosseurs ; mais dans l'ensemble, il y a une réelle inégalité des chances. En cela, je peux comprendre qu'il y ait des préoccupations : est-ce que Sciences Po sert uniquement la reproduction sociale ou doit-il permettre l'ascenseur social en se concentrant uniquement sur les compétences (venant de son intellect mais aussi de son travail) du candidat ? Néanmoins, je ne suis pas d'accord avec l'idée de supprimer le concours. Une sélection sur dossier peut être une bonne idée comme une très mauvaise idée, tout dépend de l'intention. Si l'intention est de diversifier le corps estudiantin, ça va déboucher sur de la discrimination (positive, en l'occurrence), ce qui est contraire à l'idée de sélectionner un candidat pour ses seules et uniques compétences. Ce n'est sans doute pas la meilleure des solutions mais Sciences Po, s'ils tiennent réellement à l'égalité des chances sans pour autant avoir recours à la discrimination positive, pourrait simplement mettre en places des cours préparatoires gratuits (en ligne par exemple). Ils seraient probablement prisés étant donné qu'ils seraient issus de l'école elle-même. Après, ça leur coûterait, bien entendu. Mais il faut simplement qu'ils se concentrent sur leur priorité : si lutter contre la reproduction sociale et, en même temps, favoriser l'égalité des chances, leur tient réellement à coeur, je ne pense pas que le coût (je soupçonne les finances de l'école d'aller très bien mais je peux me tromper) soit un réel obstacle. Si c'est juste un problème d'image, ça sera évidemment le premier et principal obstacle. A part ça, je trouve le reste de l'article de Nathalie MP très intéressant (comme d'habitude).
  8. Il n'est pas sur le netflix français alors.Mais il est bel et bien sur le netflix américain (ou anglais).
  9. J'ai vu le Chant du Loup, avec François Civil, Omar Sy, Reda Kateb, Matthieu Kassovitz. Vraiment pas mal, je vous conseille d'aller le voir (il est sur netflix).
  10. S'ils jugent selon le lectorat, je comprends pourquoi CP est considéré à droite ; il suffit de lire les commentaires. Egalement, sur facebook, beaucoup de connaissances bien droitardes ont aimé la page Contrepoints, etc. Le côté "pas content" de Contrepoints, illuminé par des titres plutôt accrocheurs, et la critique de l'Etat (que les droitards comprennent sûrement comme l'Etat sous Macron) rameutent pas mal de gens venant de ce troupeau-là. S'ils jugent selon le contenu, je pense que @Bézoukhov a raison : si ce n'est pas de gauche, c'est donc de droite.
  11. Sinon, pour l'Iran, il y a évidemment la Révolution islamique de 1979 qui a renversé le Shah, ainsi que la crise des otages américains en Iran et le fait que les Iraniens soient ennemis des alliés des USA dans la région (Israël, l'Arabie Saoudite, les Emirates Arabes Unis).
  12. Khmers rouge que les Chinois ont soutenu face aux Vietnamiens et maintenant les Etats-Unis se rapprochent du Vietnam face aux Chinois (notamment sur la question des territoires en Mer de Chine méridionale). Ils sont très flexibles aussi
  13. Avec leur fameux Décodex (je ne sais pas si ça existe encore, ils fichaient la plupart des sites d'information francophones pour juger de leur fiabilité): "nous avons l'autorité morale de vous dire ce qu'il est bon de lire et ce dont vous devez faire attention. Bien entendu, n'ayez pas de doutes en lisant notre journal. Nous sommes Le Monde. Nous sommes l'Objectivité".
  14. https://www.ft.com/content/7a100e72-9150-11e9-b7ea-60e35ef678d2 Les Etats Unis envoient des troupes au Moyen-Orient.
  15. Ils ont peur que les gens délaissent Air France et se tournent plutôt vers des compagnies étrangères qui opèrent des vols intérieurs (style Ryanair). Du coup, ça ne changerait pas grand chose et ça plomberait Air France. C'est pour ça qu'ils préconisent une taxe à l'échelle européenne. Ils se disent sûrement que la part des taxes dans le prix des billets est déjà tellement importante qu'une taxe de plus ou de moins, bon... Plus sérieusement, c'est juste une façon de détourner les problèmes de concurrence ; taxer une compagnie nationale la rendrait moins compétitive sur le marché européen ? Bah taxons tout le monde, pas de jaloux. EDIT: évidemment, toujours au détriment du voyageur. EDIT2: Voyageur qui a commis l'immense traîtrise de préférer l'avion à l'efficace et peu coûteuse SNCF pour voyager dans son pays. EDIT CRESSON : foutu voyageur pollueur
  16. Pendant ce temps-là, en Chine: https://www.guancha.cn/politics/2019_06_16_505827.shtml Hong Kong people understand and support the Government's suspension of the revision of the Fugitive Offenders Ordinance to help return to rational discussion
  17. https://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/taxe-kerosene-air-france-evite-le-pire-820206.html Taxe kérosène : Air France évite le pire Pas de taxe kérosène sur les vols intérieurs en France, l'idée serait donc de faire une taxe à l'échelle européenne.
  18. On sent qu'ils ont foi en leurs opinions. Un avis discordant ? Solution A : avancer ses arguments comme quoi il existe bel et bien plus de deux genres et, ainsi, amorcer une discussion avec l'élève tout en respectant sa liberté d'exprimer son opinion. Solution B : "Barre-toi de cette classe, on n-ne c-contredit pas le Part... enfin l'idéolo... merde, la politique éducative de notre démocratie libérale !" Même en Chine, j'ai vu des professeurs et des élèves librement discuter à propos du régime, au sein de l'université. Un peu comme si un unijambiste te battait au 100 mètres : la honte.
  19. https://www.nytimes.com/2019/06/02/world/middleeast/crown-prince-mohammed-bin-zayed.html Un article (assez long) sur Mohammed Bin Zayed, le dirigeant des Emirats Arabes Unis. Ce qu'on peut retenir de cet article: - MBZ est un interlocuteur privilégié des US, notamment de Trump. - Il est considéré comme l'homme le plus puissant des pays arabes - Il a deux ennemis : l'Iran et les Frères Musulmans (a participé à la chute de Mohamed Morsi en 2013) - Il s'est également rapproché de la Russie et a déjà (et va continuer) joué l'intermédiaire avec les US - Proche de l'Arabie Saoudite (face au Yemen, par exemple) mais il existe des tensions avec Mohammed Bin Salman - Se rapproche d'Israël, toujours pour faire front face à l'Iran - Il est gentil, humble et emmène ses enfants à Disneyland
  20. C'est en effet un problème majeur. Il touche également le Japon et la Corée du Sud mais avec la politique de l'enfant unique qui a été arrêtée il y a peu, et la politique des deux enfants (depuis 2016, je crois), l'Etat chinois continue de contrôler la démographie du pays et c'est cela qui est la cause profonde de la crise démographique chinoise à venir (ou qui a déjà commencé, on ne peut pas vraiment savoir, étant donné qu'on ne peut pas vraiment se fier aux chiffres existants). L'idéologie du Parti se base sur le nationalisme, je vois donc mal la Chine accepter l'immigration permanente. La plupart des occidentaux que je vois en Chine sont soit étudiants, soit professeurs d'anglais. Et en effet, il est presque impossible (pas totalement impossible non plus) pour un étranger d'obtenir la nationalité chinoise. Après, je doute qu'il y ait beaucoup d'occidentaux prêts à vivre toute leur vie en Chine. C'est une possibilité, en effet, mais elle ne sera pas mise en place avant des années. L'idée sera toujours de donner la priorité au chinois devant l'étranger. Marine Le Pen devrait davantage faire référence à la Chine
  21. Ah, je vois, une sorte de lapidation cordiale.
  22. HS mais ça fait un moment que je vois ce terme "nonosse", "être nonossé", je n'ai toujours pas pigé. J'ai juste compris que c'était plutôt négatif.
  23. + le droit de circuler dans son propre pays (Tibet, Xinjiang/interdictions de train ou d'avion).
×
×
  • Create New...