Elphyr

Utilisateur
  • Compteur de contenus

    6 338
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Réputation sur la communauté

197 Accepté

À propos de Elphyr

  • Rang
    Dear Hunter
  • Date de naissance 5 mars

Previous Fields

  • Tendance
    Anarcap
  • Ma référence
    h16, Ron Paul, Voldemort

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Paris

Visiteurs récents du profil

336 visualisations du profil
  1. Y'a déjà des polémiques et des petites réflexion ci et là. Y'a ce truc qui tourne sur tous les réseaux sociaux (c'est long et ça pique les yeux) :
  2. « Comment peut-on être pour l'égalité et la liberté en même temps. C'est juste techniquement impossible. La liberté génère forcément des inégalités, et l'égalité est une contrainte à la liberté. La vraie question sous-entendue dans cette problématique est de savoir si oui ou non tout cela sert à quelque chose ? » CE MEC A TOUT COMPRIS A LA VIE
  3. Cela suppose que tout ce qui est connaissable est observable. Je n'en suis pas si sûr. Je veux volontiers l'admettre par manque de contre-exemple intuitif, mais pour le bien de la Philosophie je continue de douter.
  4. Je ne sais pas si le contrat est biaisé. Dans le sens où y'a toujours du boulot, donc y'a pas de raison que tu prennes des vacances une fois une (grosse) tache accomplie ?
  5. Pas nécessairement Récemment j'ai beaucoup de discussion sur ce que l'on entend par vérité, objectivité, subjectivité... et je pense que savoir si la connaissance (objective ?) est atteignable ou pas, et les conséquences de la réponse à cette question, est quelque chose d'important. Après faut aimer les gymnastiques mentales.
  6. Y-a-t-il toujours une réponse claire ? Un ancien grec disait qu'il était important, pour bien former son cerveau, de pouvoir défendre tout et son contraire. Sans aller jusque là, je pense qu'il est sain de savoir trouver des arguments contre nos croyances/nos certitudes, afin d'aiguiser notre esprit critique (et savoir les défaire en temps voulu). Je pense qu'avec une petite gymnastique mentale, l'expérimentation suffit pour connaître. Ce n'est pas le point de vue que je défendrais à priori, mais si on relativise la Vérité et la connaissance, observer au niveau humain serait suffisant et satisferait la définition du mot "connaitre".
  7. C'est exactement la mentalité que certains patrons utilisant cette stratégie veulent que les employés aient. (Je tiens à préciser que ça n'a pas l'air d'etre le cas là où je suis.)
  8. Stratégie : donner à l'employé la responsabilité totale de ses actions. Deux cas d'utilisation : - les heures libérées (aka "sans pointeuse") : tu viens quand tu veux, tu pars quand tu veux ; - les vacances illimitées : pas de limite de jours de congés. Dans ces deux expériences, on remarque statistiquement que les employés travaillent plus longtemps dans l'une et prennent moins de vacances dans l'autre (en comparaison avec les entreprises qui fixent des limites strictes). Après ça vient sans doute du milieu où ces deux expériences ont été réalisées (IT, tech, vacances illimitées dans de très gros groupes...).
  9. Je n'en doute absolument pas. Comme statistiquement tu prends beaucoup moins de vacances quand tu as vacances illimitées. Je l'ai dit, c'est une stratégie
  10. Et tu trouves la mentalité du travail saine en France ? Je ne connais pas la Suisse, mais j'entends moins de plainte. C'est une stratégie, un peu comme les vacances illimitées. Rendre les gens responsables c'est un pari mais quand ça fonctionne les agents dérangeants partent d'eux-mêmes, et les plus motivés en général restent. Comme toutes les stratégies, ça ne fonctionne pas à 100%, et évidemment que ça peut bien se passer sans.
  11. Je suis entièrement d'accord. Je n'irais pas jusqu'à passionnant, mais c'est un sujet pertinent en Science qui devrait être débattu au moins une fois dans sa vie.
  12. Vivent les entreprises libérées de la pointeuse, et des heures sup.
  13. Un extrait de Léviathan ? Oh, qu'est-ce qui se passe ?! (Très bon extrait en plus.) Ah, y'a de l'attardé du Rousseau pour les L. Ouf, j'ai eu peur. Sujet 1 : La raison peut-elle rendre raison de tout ? Ce n'est pas un sujet de bac ça, c'est une citation de Kamoulox entre deux mecs bourrés. Sujet 2 : Une œuvre d'art est-elle nécessairement belle ? Pauvre ES sérieusement.
  14. Extrêmement, mais extrêmement mauvais sujet de pensée, mais très bon sujet de bac. Je m'explique : quand on lit le sujet, on se pose toute de suite les questions : - keskecé que le droit - keskecé que d'avoir le droit d'agir - keskecé que le juste C'est verbeux et ça permet de faire plein de parties et de sous-parties inintéressantes qui vont traiter de la forme plus que d'autre chose. Et c'est exactement ce que l'on te demande au bac, le fond personne n'en a rien à carrer. Si tu veux une réponse personnelle, je dirais que volontairement personne n'agis sans que l'on pense que son action soit juste. Si j'agis, c'est parce que pour mon référentiel ce que je fais est juste. Et si je n'ai pas le droit d'agir, c'est-à-dire si je suis sous la contrainte, ça n'enlève pas forcément la justice (justesse ?) supposée de mon action. C'est pour ça que je trouve la question super mal posée. Ne pas avoir le droit n'influe pas sur le fait que ma potentielle action soit juste ou pas. Et avoir le droit ne rend pas toutes les actions justes. C'est exactement pour ça que je trouve le sujet naze.
  15. L'alcool moins cher en Belgique ? C'est pas l'impression que j'ai eu