Corned beef

Utilisateur
  • Compteur de contenus

    2 193
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

Corned beef a gagné pour la dernière fois le 23 avril 2016

Corned beef a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

119 Accepté

À propos de Corned beef

  • Rang
    Prosateur

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique

Profile Information

  • Gender
    Male

Visiteurs récents du profil

565 visualisations du profil
  1. Je comprends les arguments des opposants aux statues confédérées, surtout vis-à-vis du fait qu'elles ont été érigées dans les années 20 et 60 en pleine ségrégation - difficile de ne pas y voir la volonté d'emmerder les noirs. Mais vu qu'elles n'ont pas posé problème pendant 50 ans, vu la rapidité du déboulonnage après les événements de Charlottesville, vu le contexte plus large de sensiblerie SJW et les tarés derrière ces opérations, je n'aime pas du tout l'odeur que ça laisse.
  2. L'idée derrière à creuser est la question de l'objectivité des bons soins de santé. Peut-être se dit-elle que la nourriture, la musique, la bagnole sont des biens dont la valeur est subjective, alors que soigner une coqueluche, soit on y arrive soit on n'y arrive pas. Et si l'on sait faire, comme tu dis tout le monde doit atteindre ce but. Ce qui n'implique pas que ces cas de maltraitance n'existent pas dans le privé, ne serait-ce que parce que tous les salariés d'une entreprise ne sont pas intéressés au même niveau par la satisfaction des clients et le profit réalisé. Tu n'apprends pas aujourd'hui que le bénéfice matériel n'est pas le seul moteur de l'action humaine ou qu'il est suffisant pour garantir que le boulot soit bien fait.
  3. Oui mais non. Ces assurances sont obligatoires. Elles sont justifiées d'ordinaire par la "rationalité limitée" des individus (préférence pour le présent) afin de protéger les irresponsables et leurs victimes potentielles. Je ne pense pas que les gens qui travaillent dans les administrations publiques en lien avec la santé se fichent des patients. Ce n'est pas une question d'intention. C'est surtout qu'ils n'ont aucun moyen de mesurer la satisfaction des clients (captifs du coup).
  4. En fait ils ont tout simplement interdit l'usage d'un sac poubelle non réglementaire. Tu ne pourrais pas te faire un stock en France pour les utiliser dans ta déchetterie par exemple.
  5. Carton et papier séparés ? Je n'avais jamais vu ça. Et le compost en plus ? Manque plus que l'aluminium... C'est un coup à vouloir tout balancer en forêt. Comment ils peuvent savoir que tu ne tries pas ?
  6. Oui, un gros bip de 85 dB toutes les 30s.
  7. Je sais bien, c'est arrivé cette nuit à 3h, je ne savais pas que l'engin continuait de sonner tant qu'on ne changeait pas la pile.
  8. Tout cela me fait penser que j'ai foutu à la poubelle la pile mon détecteur obligatoire de fumée, qui n'est donc plus opérationnel ; je suis deux fois coupable de bisounoucide
  9. Plus largement, à partir du moment où un service est un monopole public, toute réglementation qui l'organise est-elle définitivement illégitime ? Sachant qu'elle existerait en partie en situation de concurrence pour les mêmes raisons.
  10. Très bonne imitation J'ai entendu sa voix ! Néanmoins Mélenchon ne dirait jamais "leurs acquis" en parlant de fortune mais plutôt "leur larcin".
  11. Tremendo, tu adoptes la même posture caricaturale du libertarien que décrivent nos adversaires, à savoir le relativisme moral. On ne brade rien, personne n'a remis en question le droit de Google de virer ce salarié. Sinon bien évidemment que si une personne se fait dégager pour des opinions cette fois vraiment dégueulasses je ne trouverais rien à redire, et d'un point de vue libéral, et d'un point de vue éthique. Ce n'est pas parce qu'on est libre que les rapports d'influence et de pouvoirs, les moeurs et les valeurs d'une société sont tous équivalents du moment que l'axiome de non-agression est respecté. @Riffraff a dit qu'on perdait quelque chose. @Flashy parlait d'une société pluraliste et tolérante. Une société où domine le politiquement correct par rapport à une société où il ne domine pas me semble nuisible pour la majorité qui ne fait pas partie des censeurs.
  12. Il y avait la distinction qui avait été faite et que je trouvais intéressante sur la lettre et l'esprit du libéralisme, mais tout le monde n'était pas d'accord.
  13. "Liberté d'expression" Qui s'exerce dans la limite des droits légitimes d'autrui, en l’occurrence le droit de propriété des entreprises du numérique.
  14. La version pdf est plus lisible et complète que Gizmodo, on y voit les liens et les graphiques intégrés par l'auteur : https://assets.documentcloud.org/documents/3914586/Googles-Ideological-Echo-Chamber.pdf
  15. C'est bien cela le pire. En lisant la presse française on a l'impression d'avoir affaire à un trumpiste agité du bocal, mais en réalité il ne dit ni que les femmes sont moins intelligentes, ni que les femmes ingénieurs sont moins compétentes, ni que la diversité c'est mal et encore moins qu'il n'y a aucun problème de sexisme dans la Silicon Valley. Il dit : 1) Il y a une culture du politiquement correct chez Google. 2) Les choix de carrière sont influencés par la biologie, mais "many of these differences are small and there’s significant overlap between men and women, so you can’t say anything about an individual given these population level distributions." 3) La discrimination positive est injuste, elle monte les communautés les unes contre les autres et ses résultats ne sont pas évalués. Son texte est mesuré, subtil, intelligent, et évidemment :