Jump to content

Corned beef

Utilisateur
  • Content Count

    2286
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About Corned beef

  • Rank
    Prosateur

Previous Fields

  • Tendance
    Libéral classique

Profile Information

  • Gender
    Male

Recent Profile Visitors

1277 profile views
  1. Pwnage. A cause de Nexus. Mais Skyrim sans mod c'est nul
  2. Acheter de la musique Non par contre je me souviens de mon tout premier titre piraté sur eMule.
  3. La rage de Libé contre les brigade de pompiers privées. https://www.liberation.fr/planete/2018/11/15/les-incendies-en-californie-symboles-brulants-d-un-capitalisme-outrancier_1692260 A part les injures gratuites ("Dans un pays où des secteurs cruciaux, comme l’éducation et la santé, sont d’ores et déjà rongés par le capitalisme, source d’inégalités (d’accès et de service) colossales entre citoyens, la menace qui plane sur les services de secours n’est pas anodine") je n'y vois rien de choquant sur le fond. Ils mettent même un lien vers une analyse du Mises Institute https://bastiat.mises.org/sites/default/files/3_3_6_0.pdf
  4. J'hésite entre ce topic et celui sur les phrases qui nous hérissent le poil, ou carrément un thread sur les pignouferies de presse. https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/09/26/pendez-les-blancs-itineraire-d-une-indignation_5360684_4355770.html Le Monde - ne ratant jamais une occasion pour sortir de la neutralité en qualifiant sans discussion de "sexiste", "raciste", "homophobe" tout ce qui vient des polémiques SJW de merde à la mode - nous pond un article qui 1) ne prend pas position sur le caractère raciste du texte voire le relativise 2) parle de l’itinéraire de l'indignation. Sous-entendu, ne vous faites pas avoir il y a une stratégie de communication qui sert la fachosphère (sans rire) alors que ces connards passent leur temps à relayer les débats foireux et confidentiels du puits sans fond de conneries de twitter. Ils vont me rendre fou ou droitard putain.
  5. Les Misérables, tu enlèves tout ce qui est inutile pour le récit, il reste 200 pages sur un livre de 2000. Mais il devient du même coup totalement inintéressant. Ca a été pour moi un sacrée expérience littéraire même si les cabotinages de Hugo-poète me font mortellement chier.
  6. Ce n'est pas très compliqué, il suffit de se demander "que ferait un État gentil (dans une perspective socialiste) ?". Du coup je me suis fait couillonner sur la dette et l'armée.
  7. Non le problème c'est de savoir si Margot Robbie va se désaper dans le film.
  8. Franck Ropers, cette légende de la défense personnelle Le type qui vous apprend comment étrangler, briser la nuque et arrêter le coeur d'un type qui vous a mal regardé dans le bus.
  9. Ce n'est même pas de la vraie clim mais de la "ventilation réfrigérée", beaucoup moins efficace.
  10. Vu le prix au m² que demanderont les propriétaires des parcelles de cimetière pour voir violer la mémoire de leurs aïeux, c'est plus rentable de construire un Mac Do sur les pentes du K2.
  11. Ton post @Tramp a le goût et l'odeur d'une provocation mais en y réfléchissant c'est logique. L'analogie avec l'écologie de @Philiber Té est très bonne. Tu commences à faire des exceptions pour une mosaïque gallo-romaine ou un bas-relief gothique et tout le socialisme y passe. Ceux qui sont chargés de financer ces projets ont des centres d'intérêt et des valeurs similaires qui enrobent les décisions prises d'un illusoire "bon sens". C'est difficile à reconnaître quand on le partage soi-même et il y a une tendance à raisonner à l'envers en considérant que ce qui est soulevé par les hommes de l'État comme un problème en est effectivement un. Ceci dit, je ne pense pas qu'utiliser de grands mots comme "l'Histoire", "l'Identité", "la Science", "la Nature", "le Sacré" etc. soit dénué de sens pour argumenter sur l'intérêt de ces choses, à moins d'avoir une position totalement relativiste, mais cela doit être exclu de la politique.
  12. 1) Des étrangers qui viennent dépenser leur argent en France. 2) Si la qualité et la quantité de ce qui est visité partent en vrille. 3) Pas besoin, par contre tu pourrais me rétorquer "du coup tu légitimes les réglementations d'urbanisme qui imposent une cohérence architecturale dans les villes et les villages pour garder la typicité des lieux et leur intérêt touristique ?" et je te répondrais que non, mais que je m'inquiète quand même des résultats de l'ordre spontané. Arrête de troller. Le mot-traître de ta phrase est "mérite", mériter du point de vue de qui ? Je me demande précisément s'il n'existe pas, et si ça a seulement du sens de parler en ces termes, d'avoir des domaines où le mérite de quelque chose dépasse la subjectivité de la majorité. D'accord sur le contemporain, je pensais aux productions du passé. Le goût des administrateurs et architectes du patrimoine, conservateurs, historiens est loin d'être mauvais. Non, les grosses attractions touristiques culturelles s'en sortiront toujours. Je dis que les politiques culturelles des administrations publiques préservent, dans des quantités considérables, des documents, objets, meubles, oeuvres, bâtiments, monuments qu'il ne serait pas pour le privé intéressant de préserver dans le cadre d'une réalisation de profits, ni possible dans le cadre d'un mécénat de passionnés. Au final c'est un raisonnement assez similaire à la recherche scientifique : en mettant de côté la question des externalités, on produit avec l'argent public et dans tous domaines une quantité phénoménale de connaissances scientifiques de qualité sans autre utilité pratique que la connaissance.
  13. Étant un grand amateur de musées/monuments/expos subventionnés, et ébahi devant la richesse du patrimoine français, j'avoue que c'est un sujet où je dois me faire violence pour reconnaître qu'il n'est juste de faire payer les autres. Cela dit il y a trois dimensions où je peine à saisir tous les tenants et les aboutissants, donc j'aimerais votre avis sur : 1) les externalités positives liées au tourisme. 2) le fait que lorsqu'un patrimoine historique disparaît faute d'entretien, il est difficile de le ressusciter. 3) le nivellement par le bas des activités existantes, les gens ont des goûts de chiottes, etc.
  14. Si j'ai bien compris les enquêteurs se sont servis des bases de données ADN constituées par des sociétés spécialisées dans la généalogie pour trouver leur homme ?! Elles sont en accès libre ?
  15. Je pense que ceux qui persécutent les juifs dans ces quartiers s'en battent un peu les couilles de ce qui est écrit textuellement dans le Coran et s'en battraient encore plus les couilles si une hypothétique réforme avait lieu suite à une tribune composée en partie de personnalités juives. Ce n'est pas qu'une question religieuse, c'est Israël, les États-Unis, le dîner du Crif et tout un tas d'évènements plus ou moins lié au judaïsme et au sionisme qui se mélangent dans un gloubi-boulga de ressentiment sous le crâne épais de sous-éduqués de banlieue.
×
×
  • Create New...