Jump to content

Recommended Posts

Il y a 3 heures, Rincevent a dit :

Moi je vois bien : ingénieur et scientifique, ce sont deux carrières différentes. Pas contradictoires, mais l'un va très souvent sans l'autre.

 

En d'autres termes, la technique n'est pas la science (et vice-versa).

Après notons qu'il n'y a pas la contradiction chez les techniciens, juste chez les ingénieurs /o/ Ça doit être un problème de beuverie post prépa annihilant le réseau de neurones qui avait grossit grâce aux cours de physique chimie jusque là.

Bref apparemment il y a un seuil de tête bien pleine qui une fois passé à trop pleine commence à occuper l'espace réservé à la tête bien faite.

 

C'est vrai que je cotoie un ou 2 IYI en bureau d'études qui me permettent de relativiser le fait que je fasse partie du camp. Il y a pas 20 minutes j'expliquais gentiment à un monsieur haut gradé pourquoi je voulais piloter la mise en oeuvre de son KPI pour que ça ne soit pas le KPI qui  pilote mon livrable, il m'a regardé façon poule devant un couteau. La réponse: "Moi je suis là pour les processus macro, la gestion des operationnels c'est pas mon problème." Vivement le RCA, il y en a pour qui il est urgent qu'ils migrent.

Link to comment

Donc oui ok, c'est 33 cm en 100 ans et ça reste totalement hypothétique (on n' a pas de données à ce point précises sur cette durée, au mieux 30 ans).

 

33 cm.

Combien d'îles coulées ? 0.

Combien d'îles dont la hauteur max est 33 cm ? 0.

Imaginer que l'homme n'est pas foutu de s'adapter à 33 cm par siècle, c'est grotesque. Fin du ban.

 

Combien de déplacés climatiques sur les 30 dernières années ? 0. A tel point que l'ONU a du faire disparaître discrètement ses prévisions catastrophiques lorsqu'elles se sont montrées fausses. 

 

Ridicule.

Link to comment
16 hours ago, cedric.org said:

Le lien montre bien ce chiffre, mais en tant que moyenne annuelle.

Oui mais est-ce que ça a du sens de faire une moyenne dans ce cas ? :ninja:

  • Haha 2
Link to comment
5 minutes ago, Lancelot said:

Oui mais est-ce que ça a du sens de faire une moyenne dans ce cas ? :ninja:

Je ne suis pas sûr de comprendre en quoi ça n'aurait pas de sens. Ca a monté de X en Y années, donc sur Y années la moyenne est de X/Y. Non?

Link to comment

https://www.rtl.be/info/belgique/societe/le-ministre-wallon-de-l-energie-avait-promis-d-organiser-un-sommet-entre-jeunes-et-experts-il-a-ete-annule-faute-de-participants-video--1136241.aspx

Quote

On est a peu près à trois étudiants donc on a pris la décision d'annuler vu la faible participation

Vous noterez le "à peu près". On était 3, à 3 près.

 

Quote

Adelaïde Charlier, porte-parole de "Youth for Climate", ne s'est pas inscrite à ce séminaire. "Ma réponse était d'abord positive mais en proposant quelques modifications. Sans réponse, je ne me suis donc pas inscrite".

La chieuse de service. On dirait des libéraux entre eux.

  • Haha 1
Link to comment
il y a 10 minutes, cedric.org a dit :

La chieuse de service. On dirait des libéraux entre eux.

Surement parce que c'était pas assez anticapitaliste. Regardez les militants Extension Rebellion qui ont manifesté devant le siège du NYT pour demander qu'ils fassent plus pour la lutte climatique (anticapitaliste) comme le Guardian. C'est risible car le NYT est déjà à fond sur le sujet. 

 

il y a 14 minutes, cedric.org a dit :

Je ne suis pas sûr de comprendre en quoi ça n'aurait pas de sens. Ca a monté de X en Y années, donc sur Y années la moyenne est de X/Y. Non?

Oui c'est ça, mais je pense que la question est plutôt la prise en compte, dans le calcul de la moyenne annuelle, du rebond isostatique et des terres et îles qui montent en même temps que le niveau de la mer monte s'agissant des relevés terrestre. Sur les relevés satellitaires, c'est plutôt les corrections sur les données brutes.

Link to comment
Il y a 1 heure, h16 a dit :

Donc oui ok, c'est 33 cm en 100 ans et ça reste totalement hypothétique (on n' a pas de données à ce point précises sur cette durée, au mieux 30 ans).

 

33 cm.

Combien d'îles coulées ? 0.

Combien d'îles dont la hauteur max est 33 cm ? 0.

Imaginer que l'homme n'est pas foutu de s'adapter à 33 cm par siècle, c'est grotesque. Fin du ban.

 

Combien de déplacés climatiques sur les 30 dernières années ? 0. A tel point que l'ONU a du faire disparaître discrètement ses prévisions catastrophiques lorsqu'elles se sont montrées fausses. 

 

Ridicule.

 

Un bon indicateur de l'hypocrisie ambiante est le prix des terrains prétendument inondables, dans les iles: il est très élevé et monte sans discontinuer. Je n'ai pas été voir le prix de l'immobilier aux Kerguelen, ceci dit :mrgreen:

  • Yea 3
Link to comment
il y a 6 minutes, Bisounours a dit :

Question con : le CO2 n'est pas un poison mais permet le verdissement de la planète etc, le devient-il à partir d'une certaine proportion, ou bien osef ?

Techniquement, il est asphyxiant*, mais aucun effet n'est détectable en dessous de 1% de concentration, seuil à partir duquel on est plus vite essoufflé ; et il faut monter à au moins 5% pour observer un début de confusion mentale. On est actuellement autour de 0,04%.

 

(* à la différence du monoxyde de carbone, qui, lui, est réellement toxique, et ce à dose assez faible.)

Link to comment

Mais quelque chose peut engendrer des problèmes environnementaux sans être toxique pour l'homme, hein. Typiquement, l'huile de palme, bonne pour la santé, mais dont la production actuelle implique déforestation et emmerdement d’orangs-outangs.

Link to comment
15 minutes ago, Mégille said:

Mais quelque chose peut engendrer des problèmes environnementaux sans être toxique pour l'homme, hein. Typiquement, l'huile de palme, bonne pour la santé, mais dont la production actuelle implique déforestation et emmerdement d’orangs-outangs.

 

Est ce si vrai???? Pour la partie déforestation? 

Link to comment
il y a 1 minute, NicolasB a dit :

Est ce si vrai???? Pour la partie déforestation? 

 

On remplace des jungles par des exploitations.
C'est chiant pour les orangs-outangs. Ce serait cool de trouver un moyen de concilier la protection de zones sanctuaires, tout en permettant aux populations locales de développer leur agriculture. 

Link to comment
il y a 34 minutes, Frenhofer a dit :

Merci. Ah oui, l'hypercapnie je connais effectivement mais j'étais pas connectée à ça, bêtement.

il y a 34 minutes, Rincevent a dit :

Techniquement, il est asphyxiant*, mais aucun effet n'est détectable en dessous de 1% de concentration, seuil à partir duquel on est plus vite essoufflé ; et il faut monter à au moins 5% pour observer un début de confusion mentale. On est actuellement autour de 0,04%.

 

(* à la différence du monoxyde de carbone, qui, lui, est réellement toxique, et ce à dose assez faible.)

 Donc aujourd'hui le taux de CO2 dans l'air ambiant se situe autour de 0,04.  La question est donc de savoir à partir de quand un seuil risqué au dessus de 1° va se produire, si il se produit.

 

Je pense que beaucoup confondent avec le CO, oui.

il y a 21 minutes, Mégille a dit :

Typiquement, l'huile de palme, bonne pour la santé, mais dont la production actuelle implique déforestation et emmerdement d’orangs-outangs.

Houlaaaaaa, tu prends des risques là...

Link to comment

Dès que le PIB par habitant sera au dela de 4500 $ ils trouveront leurs propres façons de se démerder avec ça.... Il ne m'étonnerait pas que les grands utilisateurs d'huile de palme n'est pas déjà sanctuarisé certaines zones....

Link to comment
21 hours ago, Frenhofer said:

Justement, si on regarde la carte géographique ci-dessous, on voit que la Scandinavie baisse franchement. Ça semble logique veut que ces que des socdem biens costauds ! C'est une blague hein, car j'en connais qui vont sauter sur l'occasion, c'est le rebond isostatique.

https://tidesandcurrents.noaa.gov/sltrends/

La Scandinavie est en retard à l'isostasie  (le poids de la calotte glaciaire de la dernière glaciation n'est plus là) et continue de remonter.

C'est peut être ce phénomène qui est mesuré, non ?

 

20 hours ago, Prouic said:

Après notons qu'il n'y a pas la contradiction chez les techniciens, juste chez les ingénieurs /o/ Ça doit être un problème de beuverie post prépa annihilant le réseau de neurones qui avait grossit grâce aux cours de physique chimie jusque là.

Malheureux les beuveries servent à éliminer les neurones faibles par sélection naturelle pour laisser les bonnes neurones faire plus d'axone.

 

34 minutes ago, Rincevent said:

Techniquement, il est asphyxiant*, mais aucun effet n'est détectable en dessous de 1% de concentration, seuil à partir duquel on est plus vite essoufflé ; et il faut monter à au moins 5% pour observer un début de confusion mentale. On est actuellement autour de 0,04%.

 

(* à la différence du monoxyde de carbone, qui, lui, est réellement toxique, et ce à dose assez faible.)

Mmmmmh à partir d'une certaine pression partielle le C02 est toxique aussi, même avec tout l'O2 que tu veux. (entre l'équilibre acide/base et l'affinité de l'hémoglobine)

Link to comment
il y a 13 minutes, Mathieu_D a dit :

La Scandinavie est en retard à l'isostasie  (le poids de la calotte glaciaire de la dernière glaciation n'est plus là) et continue de remonter.

C'est peut être ce phénomène qui est mesuré, non ?

Oui c'est ça, la déformation de la lithosphère due au poids de la glace subsiste. La lithosphère reprends doucement sa place.

Le Pomerol est une référence, j'ai la version 12 à la maison.

Link to comment
il y a une heure, Mégille a dit :

Mais quelque chose peut engendrer des problèmes environnementaux sans être toxique pour l'homme, hein. Typiquement, l'huile de palme, bonne pour la santé, mais dont la production actuelle implique déforestation et emmerdement d’orangs-outangs.

 

1 - L'huile de palme nécessite bien moins de surface de terre que les autres huiles oléagineuses. 

2 - Bien que le palmier ne soit pas un arbre, il y ressemble furieusement.

 

Quoique l'on dise, les prétendus écolos ont toujours une réponse prête, même si celle-ci est absurde. La réponse aux deux points précités est : " la biodiversité ! ". C'est un concept complètement absurde mais il porte, hélas, ses fruits auprès des faibles d'esprits.

 

Il s'agit, une fois de plus d'une bataille de lobbies, les huiliers occidentaux se servant d'idiots utiles pour tenter d'éradiquer un concurrent dangereux.

  • Yea 2
Link to comment
il y a une heure, Mathieu_D a dit :

Mmmmmh à partir d'une certaine pression partielle le C02 est toxique aussi, même avec tout l'O2 que tu veux. (entre l'équilibre acide/base et l'affinité de l'hémoglobine)

Oui, j'ai été un peu rapide. Mais ses effets asphyxiants se montrent beaucoup plus vite que ses effets toxiques (parce qu'il se lie difficilement avec l'hémoglobine, contrairement au monoxyde de carbone, toxique dès 0,1%, et potentiellement mortel dès 2-3 %).

Link to comment
On 6/27/2019 at 8:16 AM, h16 said:

Donc oui ok, c'est 33 cm en 100 ans et ça reste totalement hypothétique (on n' a pas de données à ce point précises sur cette durée, au mieux 30 ans).

 

33 cm.

Combien d'îles coulées ? 0.

Combien d'îles dont la hauteur max est 33 cm ? 0.

Imaginer que l'homme n'est pas foutu de s'adapter à 33 cm par siècle, c'est grotesque. Fin du ban.

 

Combien de déplacés climatiques sur les 30 dernières années ? 0. A tel point que l'ONU a du faire disparaître discrètement ses prévisions catastrophiques lorsqu'elles se sont montrées fausses. 

 

Ridicule.

 

Il y a des îles qui ont disparues (dans le pacifique) et des gens qui ont été déplacé pour cause de montée des eaux.

Et ce même en France:

https://www.lesechos.fr/industrie-services/services-conseils/immeuble-le-signal-les-proprietaires-indemnises-240633

 

Est-ce que cela mérite que l'on fasse tout ce barouf?

Pas spécialement, non.

 

Link to comment
Il y a 6 heures, Marlenus a dit :

Il y a des îles qui ont disparues (dans le pacifique) et des gens qui ont été déplacé pour cause de montée des eaux.

Et ce même en France:

https://www.lesechos.fr/industrie-services/services-conseils/immeuble-le-signal-les-proprietaires-indemnises-240633

ama, il ne faut pas confondre avancée des eaux avec montée des eaux.

ça n'a juste rien à voir.

  • Yea 2
Link to comment

Quand on parle comme ça de montée des eaux, est-ce qu'on est bien certain d'avoir corrigé les influences de la variation des planchers océaniques (tectonique des plaques etc.) avant de relier le phénomène au climat ?

  • Yea 2
Link to comment

L'érosion d'un rivage / l'enfoncement par subduction d'un côté et la montée des eaux par réchauffement de l'autre, c'est vraiment deux choses complètement différentes ; la première, c'est connu, documenté, compris, la seconde, c'est une licorne qui fait des prouts-paillettes.

  • Haha 1
Link to comment
il y a 22 minutes, h16 a dit :

L'érosion d'un rivage / l'enfoncement par subduction d'un côté et la montée des eaux par réchauffement de l'autre, c'est vraiment deux choses complètement différentes ; la première, c'est connu, documenté, compris, la seconde, c'est une licorne qui fait des prouts-paillettes.

 

Rien que ça ! :rolleyes:

 

Il y a 3 heures, Rübezahl a dit :

ama, il ne faut pas confondre avancée des eaux avec montée des eaux.

ça n'a juste rien à voir.

 

Si l'évolution du niveau marin et celle du littoral ne décrivent pas la même chose, ce sont tout de même des phénomènes connectés. Le niveau de la mer, la charge sédimentaire des cours d'eau, la morphologie initiale du trait de côté, la fréquence des tempêtes, la nature du substrat, etc.

 

Il y a 3 heures, Cortalus a dit :

Quand on parle comme ça de montée des eaux, est-ce qu'on est bien certain d'avoir corrigé les influences de la variation des planchers océaniques (tectonique des plaques etc.) avant de relier le phénomène au climat ?

 

Si c'est bien de cela dont tu parles, un exemple a été donné plus tôt avec le cas de la surrection de la Scandinavie et du rebond isostatique : ce sont nécessairement des phénomènes qu'il faut prendre en compte pour comprendre la dynamique du niveau marin dans une région.

 

Pour ceux que ça intéresse, voici plusieurs conférences sur le sujet (ça date de cette année) :

http://refmar.shom.fr/journees-refmar-2019/programme/niveau-marin-et-trait-de-cote

 

Link to comment
il y a 12 minutes, Philiber Té a dit :

Si c'est bien de cela dont tu parles, un exemple a été donné plus tôt avec le cas de la surrection de la Scandinavie et du rebond isostatique : ce sont nécessairement des phénomènes qu'il faut prendre en compte pour comprendre la dynamique du niveau marin dans une région. 

 

Pour ceux que ça intéresse, voici plusieurs conférences sur le sujet (ça date de cette année) :

http://refmar.shom.fr/journees-refmar-2019/programme/niveau-marin-et-trait-de-cote

 

 

J'imagine bien que les travaux sérieux prennent en compte ces questions. Mais j'ai comme la vague impression que dans le discours politico-médiatique ambiant, la pondération des facteurs dans certains phénomènes est, comment dire, "arrondie" dans l'intérêt du public, afin de lui épargner une complexité bien entendu inutile pour sa bonne compréhension du sujet.

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...