Aller au contenu
  • Saisir éventuellement un message avec votre signalement.

    ×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

      Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

    ×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

    ×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

    ×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

    Chargement
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par PABerryer
      Parti avec une très large avance les Conservateurs sont aujourd'hui à la peine. May souhaitait avoir une forte légitimité pour négocier le Brexit. Depuis, entre une campagne ratée et les attentats, les intentions de votes ont fortement reculées au point que l'élection est très incertaine. Vote aujourd'hui. 
    • Par PABerryer
      Les premiers résultats donnent le parti au pouvoir en tête avec une trentaine de siège, l'extrême droite ne gagne que 4 sièges, la participation est en forte hausse.
    • Par Flashy
      http://www.lemonde.fr/politique/article/2015/10/27/le-ps-veut-moderniser-les-regles-de-la-presidentielle_4797790_823448.html
       


       
      Projet de "modernisation" des présidentielles.
      Cela sent très mauvais.
      Déjà, sur les parrainages, le but est évidemment de déterminer qui supporte qui. De là à soupçonner d'éventuelles contre-mesures, il y a un pas que je franchis allègrement.
      Ensuite, sur le temps de parole...que dire? Si ce n'est qu'il s'agit d'officialiser l'éviction des petits partis des grands médias.
      Enfin, sur le contrôle des dépenses des candidats, je ne peux m'empêcher d'y flairer quelque chose. J'ignore quoi, encore. Mais je suis méfiant. Il va falloir suivre cette loi de très très près, non pas qu'ils soient du genre à modifier les règles d'une élection pour limiter la casse -c'est impensable, n's'pas, mais on ne sait jamais.
×