Jump to content

Recommended Posts

Je créé ce fil en remplacement de celui sur le PLD qui a été absorbé par Objectif France (communiqué) .

 

Ils se décrivent ainsi:

Quote

Objectif France est un parti politique qui porte l'ambition de redonner sa grandeur à la France.

Depuis plus de 30 ans, la France a été abandonnée, abimée par ceux qui avaient la mission de la diriger. Le lien entre le citoyen et le politique se disloque jour après jour, hypothéquant ainsi gravement l'avenir de notre pays.

Une crise de civilisation est devant nous : l'Union Européenne pourrait disparaitre de l'histoire, effacée par les superpuissances que sont la Chine et les Etats- Unis, concurrencée par les puissances que sont les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft) et les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi), et enfin défiée par le totalitarisme religieux... Ce qui est désormais en jeu, c'est l'avenir de notre modèle démocratique, en tant que capacité à affirmer la souveraineté collective. Ni plus ni moins.

Face à ces crises profondes, nous avons décidé de ne pas renoncer, mais de résister et d'agir.

Parce qu'il est vain d'aborder un certain nombre de sujets si la base de notre contrat social n'est pas assurée, Objectif France propose d'abord de revenir aux fondamentaux. Aussi, l'autorité de l'Etat doit être rétablie partout sur le territoire. La sécurité, la justice, la défense nationale, la laïcité, et la maitrise de l'immigration doivent être érigées en priorités.

De plus, Objectif France veut sortir du socialisme économique. La France réussit en effet l'exploit de combiner un niveau des prélèvements obligatoires records, une dette abyssale, et un niveau de service public très dégradé (école, hôpitaux, sécurité...). Nous souhaitons redéfinir le rôle de l'Etat pour qu'il soit plus efficace, en définissant ce qui doit relever du fonctionnement et de l'investissement dans l'avenir. Les priorités budgétaires (sécurité, santé, transition énergétique) doivent être revues. Faire moins mais mieux.

Une fois ces fondamentaux garantis et nos racines affirmées, nous pouvons nous projeter dans la France de demain. Objectif France aborde tous les sujets d'avenir qui sont potentiellement des leviers de grandeur pour la France : l'intelligence artificielle, l'économie de la mer, la francophonie... Renouons avec l'esprit de conquête et de puissance, que nous avons abandonné depuis trop longtemps !

Nous pensons qu'il est important de savoir ce que nous devons conserver avant d'avancer. Nous mettrons toujours l'esprit critique et la liberté en avant, face aux deux idéologies qui consistent à avancer aveuglément ou à vivre dans le passé. Dans cet esprit, l'humain et sa dignité sont au cœur de nos préoccupations. C'est la raison pour laquelle nous cherchons toujours à concilier le temps court et le temps long, à la recherche d'une plus grande prospérité collective.

Pour nous, la France est un tout et elle ne se compartimente pas. Quand d'autres parlent aux progressistes, aux conservateurs, aux électeurs de gauche, aux communautés, Objectif France parle aux Français. Cette transversalité est essentielle et nous permet d'aborder tous les sujets dans la mesure oû ils sont importants pour tous nos compatriotes. Les citoyens ne sont pas un produit marketing que l'on manipule au gré des enquêtes d'opinion. Arrêtons de les infantiliser ! Nous allons de la fermeté sur l'immigration et l'intégration, à la priorité sur l'environnement en passant par la réforme de l'Etat et la recherche d'une vitalité démocratique et économique nouvelles.

Pour cela, nous tâchons de faire preuve de pédagogie. Expliquer. Non pas pour promouvoir une politique quels qu'en soient les moyens, mais expliquer pour retrouver un lien avec le réel. Dans un monde de plus en plus dématérialisé, nous souhaitons remettre du lien, en expliquant par exemple aux Français ce à quoi servent leurs impôts plutôt que de promettre des hausses de pouvoir d'achat non financées.

Objectif France n'est pas un parti qui a vocation à plaire à tout le monde. Nous subissons actuellement assez les conséquences de l'incapacité à agir d'un président qui a tout promis à tout le monde pour se faire élire. Nous ne souhaitons pas créer de consensus, mais à dire la vérité et à agir dans l'intérêt général. Le consensus finit toujours par accoucher sur le plus petit dénominateur commun, meilleur moyen de pérenniser notre impuissance collective.

 

 

http://www.objectif-france.org/

 

Note : J'anticipe un peu car ce ne sera officiel que le 18 Mai.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Demain, un petit article sur Contrepoints de Yves Bourdillon, membre du comité exécutif d'Objectif France.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis sûr que le PRG a une colonne vertébrale moins molle. Quelle logorrhée...

 

Citation

Aujourd'hui, qu'est ce qu'être libéral ?

C'est créer les conditions économiques pour que les consommateurs comme les entreprises puissent avancer en toute liberté avec le moins de contraintes possibles. Est-ce que la France avec 56% du PIB consacré à la dépense publique et qui a le record mondial des prélèvements obligatoires et une dette que nous léguons aux générations futures, peut-on vraiment considérer que c'est libéral ? Non. Tous les gouvernements qui se sont succédé au pouvoir depuis 30 ou 40 ans ont pratiqué des politiques qui ont créé de la dette sans régler les problèmes structurels auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui.

 

https://www.atlantico.fr/decryptage/3571368/rafik-smati--il-faut-d-autant-plus-assumer-un-discours-politique-liberal-que-personne-ne-l-est-vraiment-chez-nos-responsables-politiques-

 

Franchement, je ne vois pas l'intérêt d'aller faire de l'entrisme dans un micro-parti. Le mec, on lui dit libéral, il répond conditions économiques. Next.

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Bézoukhov a dit :

Le mec, on lui dit libéral, il répond conditions économiques

Oui, bien sûr, c'est réducteur, mais penses-tu que les autres aspects du libéralisme soient porteurs en termes politiques ? Genre dépénaliser le cannabis...

Ceci dit, dans le texte cité plus haut, il évoque d'autres thèmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve ce manifeste excellent, et bon signe, à deux points près.

 

1): "Une crise de civilisation est devant nous : l'Union Européenne pourrait disparaitre de l'histoire" => si seulement. Confondre l'Europe et sa civilisation avec ce petit machin technocratique d'à peine quelques décennies qu'est l'UE...

 

2): J'ai peur d'apprendre ce que signifie "la fermeté sur l'immigration"...

 

Affaire à suivre, mais ça aurait pu être pire cette histoire de fusion. Je suis heureusement surpris et en politique française, c'est pas tous les jours !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Bisounours a dit :

Oui, bien sûr, c'est réducteur, mais penses-tu que les autres aspects du libéralisme soient porteurs en termes politiques ? Genre dépénaliser le cannabis...

 

Il n'y a pas que les éléments programmatiques ; j'attends au moins que le gars sache ce que c'est le libéralisme même si c'est pour se concentrer ensuite sur une "urgence" économique.

Sinon, autant aller chez Retailleau. Au moins, il y a de vraies chances d'influencer des élections, et on est au contact du militantisme professionnel de LR. La différence politique entre les deux est indiscernable, et j'oserais dire à l'avantage de Retailleau.

 

il y a 10 minutes, Bisounours a dit :

Ceci dit, dans le texte cité plus haut, il évoque d'autres thèmes.

 

Il évoque des thèmes. Pas des propositions ;) .

 

Puis merde, tiens je vais voir des propositions aléatoires sur leur site, en trente secondes, en cliquant sur les rubriques mines à conneries. Et je ne mentionne que des propositions de l'ordre économique :

 

Citation

Eliminer les énergies fossiles de la production d’électricité. Etablir un prix plancher de la tonne de carbone à 30 €.

Poursuivre l’équipement des villes en transports urbains et préserver pour cela le « versement transport ».

Revoir les priorités sur les grands projets d’infrastructures en fonction des capacités de financement et dégager les ressources financières nécessaires.

Services publics : poursuivre l’ouverture de maisons de services au public (MSAP), en s’appuyant notamment sur les communautés de communes (en milieu rural).

Orienter 50 Md€, soit environ 3 % des encours des contrats d’assurance-vie, vers le capital des PME.

Multiplier les fonds privés d’amorçage, labélisés par Bpifrance et abondés par l’Etat.

Inciter à l’affectation de 10 % de la part décentralisée du livret A aux prêts aux PME à l’export.

Faire de Bpifrance l’opérateur national de financement des clients étrangers, lorsqu’ils passent de grands contrats aux industriels français.

Encadrer par la loi la négociation des contrats, pour que la négociation entre les producteurs et les industriels rééquilibre la négociation entre les industriels et les distributeurs.

 

A un moment, c'est toujours les mêmes bêtises qu'on retrouve ; ça ressemble à des mecs qui imitent les gratte-papier de Sc. Po. qui alimentent Macron et compagnie. Rien de nouveau, aucune ambition, des mots et du papier ; des réglementations. Les mecs n'ont même pas compris ce qu'était la liberté dans l'ordre technico-économique.

 

Quand tu as un parti sans colonne vertébrale, tu attires ce genre de bêtises molles, et elles deviennent même la majorité. Ça a toujours menacé le PLD, mais Aurélien Véron est vraiment quelqu'un de bien. J'ai dû faire deux réunions de Nous Citoyens, même histoire ; une fois Payre parti, ça a été la foire aux tocards estampillés "utilisons le pognon des autres".

  • Yea 3
  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Bézoukhov a dit :

Quand tu as un parti sans colonne vertébrale, tu attires ce genre de bêtises molles, et elles deviennent même la majorité.

 

Ce genre de choses n'arrivera pas si les anarcho-capitalistes extrémistes liborgiens font de l'entrisme dans le parti :) (no joke).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Bézoukhov a dit :

j'attends au moins que le gars sache ce que c'est le libéralisme

Ça, on ne sait pas, on peut espérer qu'il en ait une idée. Tout comme on peut supposer que Micron en ait également une mais qu'il s'en foute...

 

il y a 4 minutes, Bézoukhov a dit :

Il évoque des thèmes. Pas des propositions

Out à fait, on n'est pas dans un programme

 

il y a 5 minutes, Bézoukhov a dit :

je vais voir des propositions aléatoires sur leur site

Bon, là ça se gâte sérieusement en effet... Tristesse tristesse.

 

Je crains qu'il ne faille faire sérieusement le deuil d'un libéralisme droit dans ses bottes en France.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Bézoukhov a dit :

 

....

 

A un moment, c'est toujours les mêmes bêtises qu'on retrouve ; ça ressemble à des mecs qui imitent les gratte-papier de Sc. Po. qui alimentent Macron et compagnie. Rien de nouveau, aucune ambition, des mots et du papier ; des réglementations. Les mecs n'ont même pas compris ce qu'était la liberté dans l'ordre technico-économique.

 

Quand tu as un parti sans colonne vertébrale, tu attires ce genre de bêtises molles, et elles deviennent même la majorité. Ça a toujours menacé le PLD, mais Aurélien Véron est vraiment quelqu'un de bien. J'ai dû faire deux réunions de Nous Citoyens, même histoire ; une fois Payre parti, ça a été la foire aux tocards estampillés "utilisons le pognon des autres".

 

Tu as raison. Malheureusement. 

Le président est un bon communiquant mais clairement pas un intellectuel.

Un parti a besoin de tous pour vivre. En premier d'une intelligence, d'intellectuels qui vont se mettre au service de la cause.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Bisounours a dit :

Je crains qu'il ne faille faire sérieusement le deuil d'un libéralisme droit dans ses bottes de droite en France.

 

C'est pour ça que je vais aller faire de l'entrisme dans des partis de gauche : il y a pleins de portes ouvertes sur le flicage de l'État, le cannabis, etc., c'est très prometteur !

Non, rassurez-vous, je n'ai pas de temps pour ça.

 

Plus sérieusement, on passe de "Objectif France propose d'abord de revenir aux fondamentaux. Aussi, l'autorité de l'Etat doit être rétablie partout sur le territoire." à "Nous allons de la fermeté sur l'immigration et l'intégration, à la priorité sur l'environnement en passant par la réforme de l'Etat et la recherche d'une vitalité démocratique et économique nouvelles.". Il fallait donc lire : "Aussi, l'intervention de l'Etat doit être rétablie partout sur le territoire."

On note d'ailleurs que les thèmes porteurs vont des migrants, de l'islam, de l'environnement, de l'empire territoire maritime (Mélenchon appréciera, il va sans doute crié qu'on lui a volé l'idée !). Mais pourtant le libéralisme conserve son utilité lorsqu'on parle d'économie. Pourtant, la défense des services publics est également un sujet d'actualité au cœur des considérations citoyennes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Philiber Té a dit :

C'est pour ça que je vais aller faire de l'entrisme dans des partis de gauche : il y a pleins de portes ouvertes sur le flicage de l'État, le cannabis, etc., c'est très prometteur !

Non, rassurez-vous, je n'ai pas de temps pour ça.

Ça ne me rassure pas, et je dirais mëme que c'est dommage, parce que si tu y avais réussi, tout le monde y aurait gagné ; et si tu y avais échoué, tu aurais sans doute appris des choses (et ton feedback aurait été très intéressant).

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Bézoukhov a dit :

Je suis sûr que le PRG a une colonne vertébrale moins molle. Quelle logorrhée...

 

 

Franchement, je ne vois pas l'intérêt d'aller faire de l'entrisme dans un micro-parti. Le mec, on lui dit libéral, il répond conditions économiques. Next.

 

Ca ne me gène pas qu'il mette l'argument économique en premier vu que c'est un problème majeur en France.

 

Par contre ça:

"Une crise de civilisation est devant nous : l'Union Européenne pourrait disparaitre de l'histoire, effacée par les superpuissances que sont la Chine et les Etats- Unis, concurrencée par les puissances que sont les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft) et les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi), et enfin défiée par le totalitarisme religieux... Ce qui est désormais en jeu, c'est l'avenir de notre modèle démocratique, en tant que capacité à affirmer la souveraineté collective. Ni plus ni moins."

 

C'est ni plus ni moins le discours que j'ai entendu à l'IFRI et que l'on entend de LREM (et bien evidement au RN). Donc attendons nous à avoir un parti bien conformiste qui a mon avis finira lui même absorbé par LREM ou l'UDI.

Mieux vaut faire de l'entrisme directement à LREM ou LR.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Bézoukhov a dit :

 

A un moment, c'est toujours les mêmes bêtises qu'on retrouve ; ça ressemble à des mecs qui imitent les gratte-papier de Sc. Po. qui alimentent Macron et compagnie. Rien de nouveau, aucune ambition, des mots et du papier ; des réglementations. 

 

 

J'avais pas vu ton post. Tu as tout résumé dans cette phrase. 

Toute la merde politique française vient que les idées dans ce domaine viennent du moule science po et compagnie. Comme je l'ai dit dans mon précédent post, la partie que j'ai cité est à 100% (avec les même termes) un résumé de la conférence de l'IFRI dont j'ai assisté il y a quelques semaines.

Share this post


Link to post
Share on other sites
10 minutes ago, Zagor said:

Une crise de civilisation est devant nous : l'Union Européenne pourrait disparaitre de l'histoire, effacée par les superpuissances que sont la Chine et les Etats- Unis, concurrencée par les puissances que sont les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft) et les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi), et enfin défiée par le totalitarisme religieux...

Comme dit @Bézoukhov,

250px-NEXT_Logo.jpg

  • Yea 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, Bézoukhov a dit :

 

Il n'y a pas que les éléments programmatiques ; j'attends au moins que le gars sache ce que c'est le libéralisme même si c'est pour se concentrer ensuite sur une "urgence" économique.

Sinon, autant aller chez Retailleau. Au moins, il y a de vraies chances d'influencer des élections, et on est au contact du militantisme professionnel de LR. La différence politique entre les deux est indiscernable, et j'oserais dire à l'avantage de Retailleau.

 

 

Il évoque des thèmes. Pas des propositions ;) .

 

Puis merde, tiens je vais voir des propositions aléatoires sur leur site, en trente secondes, en cliquant sur les rubriques mines à conneries. Et je ne mentionne que des propositions de l'ordre économique :

 

 

A un moment, c'est toujours les mêmes bêtises qu'on retrouve ; ça ressemble à des mecs qui imitent les gratte-papier de Sc. Po. qui alimentent Macron et compagnie. Rien de nouveau, aucune ambition, des mots et du papier ; des réglementations. Les mecs n'ont même pas compris ce qu'était la liberté dans l'ordre technico-économique.

 

Quand tu as un parti sans colonne vertébrale, tu attires ce genre de bêtises molles, et elles deviennent même la majorité. Ça a toujours menacé le PLD, mais Aurélien Véron est vraiment quelqu'un de bien. J'ai dû faire deux réunions de Nous Citoyens, même histoire ; une fois Payre parti, ça a été la foire aux tocards estampillés "utilisons le pognon des autres".

 

LoL on dirait le concentré chimiquement pur de la social-démocratie à la Française. Le fils caché de Jacques Attali et François Bayrou. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Zagor a dit :

Donc attendons nous à avoir un parti bien conformiste qui a mon avis finira lui même absorbé par LREM ou l'UDI.

 

La vraie question c'est effectivement de savoir si la malédiction du PLD est passée à Objectif France.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On notera quand même la récurrence de plus en plus forte dans les discours publics français de la "fin civilisationnelle de l'Europe", qui trahi une évolution inquiétante de la politique française.

Est-ce pour attirer des voix des électeurs du RN? Ou bien cette rhétorique vient réellement des universités et think tanks?

 

Je crains que la seconde hypothèse soit de plus en plus vrai et soit, en fait, un effet du "traumatisme" de l'élection de Trump.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Bézoukhov a dit :

 

A un moment, c'est toujours les mêmes bêtises qu'on retrouve ; ça ressemble à des mecs qui imitent les gratte-papier de Sc. Po. qui alimentent Macron et compagnie. Rien de nouveau, aucune ambition, des mots et du papier ; des réglementations. Les mecs n'ont même pas compris ce qu'était la liberté dans l'ordre technico-économique.

 

Quand tu as un parti sans colonne vertébrale, tu attires ce genre de bêtises molles, et elles deviennent même la majorité. Ça a toujours menacé le PLD, mais Aurélien Véron est vraiment quelqu'un de bien. J'ai dû faire deux réunions de Nous Citoyens, même histoire ; une fois Payre parti, ça a été la foire aux tocards estampillés "utilisons le pognon des autres".

Ca me rappelle tous les libéraux en cartons passant leur émission à s'excuser d'être libéraux.

"Je suis libéral mais il faut une taxe environnementale en France si on veut sauver la planète."

"La santé doit être publique et sous monopole, et c'est un libéral qui vous le dit."

"Même en tant que libéral, je soutiens les investissements stratégiques de l'Etat, car il est important de préparer le futur, et seul l'Etat regarde le long terme."

A tel point que je me demande à quel moment ils se sont dit qu'ils étaient libéraux, et pas de purs sociaux-démocrates, comme un peu près tout ce qui n'est pas complètement étatiste en France.

 

Je hais ce genre de propos... sérieusement, on a déjà entendu un "Je suis communiste, mais la propriété privée est une bonne chose pour l'humanité." ou "Milton Friedman avait raison, et c'est un communiste qui vous le dit." ?

 

Il y a 4 heures, Zagor a dit :

On notera quand même la récurrence de plus en plus forte dans les discours publics français de la "fin civilisationnelle de l'Europe", qui trahi une évolution inquiétante de la politique française.

Est-ce pour attirer des voix des électeurs du RN? Ou bien cette rhétorique vient réellement des universités et think tanks?

 

Je crains que la seconde hypothèse soit de plus en plus vrai et soit, en fait, un effet du "traumatisme" de l'élection de Trump.

Pour moi ça répond à une impression assez répandue en France, qu'on est en train de se faire bouffer par les US (GAFA...) et la Chine.

C'est "amusant" d'entendre les différents "experts" expliquer à tort et à travers pourquoi les GAFA sont si puissants, et de seulement aborder les "solutions" sous deux angles:

- taxer les GAFA (c'est devenu un mantra ce truc, comme si ça changeait quoi que ce soit).

- l'Etat doit créer des "airbus" européens concurrents aux GAFA.

  • Yea 3
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Azref a dit :

 

Pour moi ça répond à une impression assez répandue en France, qu'on est en train de se faire bouffer par les US (GAFA...) et la Chine.

 

 

Le truc c'est que j'ai l'impression que cette rhetorique, anti GAFA a pris l'ampleur actuelle depuis la présidence Trump alors qu'il est moins pro-GAFA qu'Obama.

Et d'accord avec toi sur le fait que la question en France n'est abordée que sous ces deux angles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

GAFA c'est un peu comme LGBT : une expression qui en dit plus sur celui qui l'utilise qu'autre chose.

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les propos de Rafik Smati sont résolument libéraux depuis l'annonce de l'alliance avec Aurélien. Ça commence d'ailleurs à tiquer au sein des premiers supporters de Objectif France qui sont clairement de droite (dans le sens autoritarisme, Etat puissant et (un peu) plus de liberté économique).

Je prévois donc un dégonflement rapide du mouvement sauf revirement vers la base étatique du mouvement.

 

Au début, le discours de Rafik avec son premier supporter, le général Soubelet, c'était quand même le retour du service militaire pour la gloire de la Fraônce!

  • Yea 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je connais mal Objectif France, je vois mal s'il est possible d'en faire quelque chose de valable.
Ce que je connais, c'est Aurélien Véron, que je suis depuis quelques années, et que je trouve très intéressant à lire. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Au Japon, c'est combien ? Vote compte triple ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle horreur. Vivement qu'on remonte l'âge du vote à 21 ans ou plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fausse bonne idée. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

1 seul vote au cours d'une vie, à 45 ans, pas avant, pas après. Hayek rpz.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Mégille a dit :

1 seul vote au cours d'une vie, à 45 ans, pas avant, pas après. Hayek rpz.

 Ce sont les vieux qui ont voté le pays tel qu’il est. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Tramp a dit :

 Ce sont les vieux qui ont voté le pays tel qu’il est. 

 

Pour une présidentielle en France, la moyenne d'âge est un peu au dessus de 50 ans, il me semble. Je ne serais pas surpris que ce soit pire pour les autres élections. Donc le vote unique à 45 ans rajeunirais l'électorat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'âge moyen des inscrits

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, Tramp a dit :

 Ce sont les vieux qui ont voté le pays tel qu’il est. 

Et les jeunes sont capables de faire encore pire. :lol:

  • Yea 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By PABerryer
      Quid des LR? Après l'échec aux pdt ne risque t il pas la même chose que le PS? Déclin, scission, fusion, refondation? Le parti se retrouve partagé entre les kapos de Juppé et Sarkozy, quid de la ligne Fillon et de Sens Commun?
    • By Alchimi
      Bon, on en parlait entre nous. Le thread idoine du parti. Et sa page: https://www.partilibertarien.fr/
      A vous les studios.
    • By Neuron
      L'interview d'un député matheux me donne l'idée de vous proposer ce thème. 
      Nous pourrions ainsi voir (ou pas) les nouveautés qu'apportent les députés LREM à l'Assemblée nationale. 
      Le fil Macron serait ainsi plus centré sur l'action du président. 
    • By Bézoukhov
      Le PLD lance des listes aux régionales, en jouant sur la corde "droite libérale" (mon petit cœur de gauche saigne ): http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2015/05/26/25001-20150526ARTFIG00316-la-droite-liberale-presentera-une-liste-en-le-de-france.php
       
      Ca sera pas du nanarcap pur jus, mais si ils réussissent à faire résonner quelques idées, c'est toujours ça ^^.
       
      Bonne chance !
    • By PABerryer
      Bon, un fil sur le PS mais la question est surtout de savoir ce que sa mort annoncé va impliquer. Maintien après refondation, lente décomposition genre PCF ou dissolution soit au Front de Gauche ou dans EM?
×
×
  • Create New...