Jump to content

Présidentielles 2022


Présidentielles 2022  

73 members have voted

  1. 1. A qui le trône ? (11 mars 2022)

    • Nathalie Arthaud
      0
    • Fabien Roussel
      0
    • Emmanuel Macron
      10
    • Jean Lassalle
      0
    • Marine Le Pen
      0
    • Éric Zemmour
      2
    • Jean-Luc Mélenchon
      0
    • Anne Hidalgo
      1
    • Yannick Jadot
      0
    • Valérie Pécresse
      0
    • Philippe Poutou
      0
    • Nicolas Dupont-Aignan.
      0

This poll is closed to new votes

  • Please sign in or register to vote in this poll.
  • Poll closed on 03/24/22 at 11:00 AM

Recommended Posts

il y a 10 minutes, Philiber Té a dit :

 

Mais Philipipot c'est pas un socialiste ?

 

Sans doute, mais c'est l'un des rares types qui défend réellement la Liberté depuis le début de la coercition. Il y a combien de politiques qui se sont prononcés ouvertement contre le pass, les confinements et autres insupportables vexations, et qui manifestent pratiquement toutes les semaines contre cette situation  ?

Et c'est pour cela que ce monsieur a gagné ma sympathie. Sans devenir l'un de ses partisans, il y a de bonnes choses à prendre chez lui.

  • Yea 5
Link to comment
il y a 25 minutes, Waren a dit :

 

Sans doute, mais c'est l'un des rares types qui défend réellement la Liberté depuis le début de la coercition

 

non c'est faux, au début il gueulait que Macron ne confinait pas puis quand ça a confiné et qu'une partie des anti macronistes ont gueulé, il a pris la suite.

 

c'est juste un opportuniste qui prend systématiquement le contre sens du gouvernment, meme Hollande avait plus de conviction que lui

 

après vous faites ce que vous voulez, moi à la limite j'aimerais qu'il passe juste pour vous voir avec mon saut popcorn et ma réserve de trolling.

  • Yea 4
Link to comment
il y a 21 minutes, Philiber Té a dit :

 

D'accord, donc si je comprends bien :

- tous les politiciens en France sont des socialistes et donc de gauche

- certains penchent plutôt pour le socialisme national (Zemmour, MLP, Philippot...)

- un seul (Philippot) veut véritablement du socialisme national sans l'Europe ?

 

Le français étant fabriqué en série avec un logiciel socialiste, le politicien n'échappe pas à la règle.

Je dis juste que si Philippot passait, et qu'il menait son projet à terme, c'est skin in the game, on subira les conséquence de nos actions.

Pour n'importe quel autre, c'est tout pareil que maintenant avec absolument aucun changement de notable.

 

 

il y a 29 minutes, Salim32 a dit :

D'où l’éternelle question quand on est jeune: faut-il voter pour prendre l'autoroute vers la chute (Meluche , EELV) plutôt que la départementale qui nous mènera exactement au même point mais d'ici qu'on soit à la retraite ... (et donc au moment où on sera le plus affaibli) ... grosse question.
(Ce n'est que le pendant du vote LREM "pas de vague" sans convictions des retraités)

 

C'est pas toi qui me disait que je te rappelais ton fond révolutionnaire il y a 10 ans à croire naïvement au grand soir ?

Cela m'a fait beaucoup réfléchir, je suis un homme d'action donc révolution ou pas (et je ne la conçois pas au sens bolchévique évidemment), grand soir ou pas, je ferai de toute façon quelque chose.

 

Néanmoins, tu ne crois pas que contrairement à il y a 10 ans :

 

1) La menace étant autrement plus radicale et imminente, il n'est pas inconcevable de se dire que si ça doit arriver c'est maintenant ou jamais quand on s'apprête à emprisonner des gens qui n'acceptent pas de se laisser violer le sacré, leur propre corps et leur propre liberté, et quand les gouvernements tirent à balle réelle sur leur population ?

 

2) Même si tu as eu un enthousiasme douché il y a 10 ans, finalement, sur la timeline, qu'est-ce que c'est 10 ans quand tu compares aux évènements historiques ? C'est rien du tout, tu as juste compris 10 ans avant tout le monde où on allait mais ce qui se passe aujourd'hui est bien la preuve que tes craintes d'alors se sont matérialisées ou renforcées. Et le paquet de personnes qui ont ressenti ce que tu as ressenti, à tort ou à raison, du camp X ou Y, à un moment, il va bien falloir que quelqu'un adresse leurs objections. Et puisque ce quelqu'un n'arrivera jamais, il va bien falloir que certains fassent quelque chose.

 

J'en suis à me dire qu'on est à la croisée des chemins, soit on fait quelque chose et advienne que pourra, soit on ne fait rien et c'est la fin de l'histoire, et on l'aura bien mérité.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 2 minutes, poney a dit :

 

non c'est faux, au début il gueulait que Macron ne confinait pas puis quand ça a confiné et qu'une partie des anti macronistes ont gueulé, il a pris la suite.

 

c'est juste un opportuniste qui prend systématiquement le contre sens du gouvernment, meme Hollande avait plus de conviction que lui

 

après vous faites ce que vous voulez, moi à la limite j'aimerais qu'il passe juste pour vous voir avec mon saut popcorn et ma réserve de trolling.

 

C'est complètement faux et il s'en est expliqué.

Il a vécu un premier moment de sidération, comme tout le monde, où il a réagi comme on devrait réagir devant n'importe quelle épidémie : vite, isolons-nous et fermons-tout.

 

Mais il s'est sorti très vite de sa léthargie, parmi les premiers, dès qu'il a senti que l'objectif n'était pas sanitaire.

 

Pour rappel, quand la presse montrait des tanks à la frontière, Macron préconisait d'aller au théâtre avec sa mère.

  • Yea 1
Link to comment

Philippot n'est pas plus libéral que les autres, mais il a compris qu'il y avait un créneau à prendre, celui des électeurs qui croiraient à ses promesses de "liberté".

 

La vérité c'est qu'il a fait un U-turn complet, comme Zemmour, en réalisant que son électorat était plutôt antipass

 

https://www.marianne.net/politique/droite/pro-confinement-hier-anti-passe-aujourdhui-philippot-la-girouette-de-la-crise-sanitaire

 

Tant mieux s'il a vu la lumière, mais bon de là à croire à la sincérité des convictions d'un politique aussi girouette que lui...

Pour remettre l'église au milieu du village

 

 

 

Ce n'est qu'en octobre qu'il commence à ouvrir les yeux (ou comprendre qu'il y a un créneau électoral à prendre).

  • Yea 13
Link to comment
il y a 1 minute, Lexington a dit :

 

Ce n'est qu'en octobre qu'il commence à ouvrir les yeux (ou comprendre qu'il y a un créneau électoral à prendre).

 

Ah ça c'est parce qu'à l'extrême droite-pas-socialiste-ni-extremiste-et-raisonnablement-libérale le temps compte sextuple.
Il lui faut un mois pour se remettre de sa sidération c'est juste que chez lui un mois ça va de mars à octobre. Mais franchement avec tous les congés de carnaval, de paques et d'été je comprends, à chaque reprise il faut rebooter la machine, c'est un vieux OS, ça prend du temps.

  • Haha 2
Link to comment
il y a 55 minutes, Airgead a dit :

Le vrai game changer c'est Philippot qui veut atomiser la superstructure

C'est un énarque. :icon_non:

 

il y a 23 minutes, Bézoukhov a dit :

Disons que je me sens politiquement plus proche de Philippot que de Bouzou, aujourd'hui

Pareil. Et je n'aurais pas cru pouvoir dire ça un jour.

Link to comment
il y a 1 minute, poney a dit :

 

Ah ça c'est parce qu'à l'extrême droite-pas-socialiste-ni-extremiste-et-raisonnablement-libérale le temps compte sextuple.
Il lui faut un mois pour se remettre de sa sidération c'est juste que chez lui un mois ça va de mars à octobre. Mais franchement avec tous les congés de carnaval, de paques et d'été je comprends, à chaque reprise il faut rebooter la machine, c'est un vieux OS, ça prend du temps.

 

Vaut mieux un ou huit mois que ne toujours pas avoir réalisé hein.

Ce qui est vraiment risible c'est de ne toujours pas avoir compris aujourd'hui.

 

Philippot est peut être un énarque opportuniste, mais ça fait 1 an et demi qu'il va se geler les miches tous les samedi sans discontinuer, dehors sous les fenêtres de Veran à hurler comme ça pendant que d'autres analysent les fichiers excel de sociétés multi condamnées et de politiques multi corrompus pour nous dire qu'ils ont raison de nous instaurer l'apartheid et le crédit social.

 

 

 

  • Yea 3
Link to comment
il y a 35 minutes, Waren a dit :

 

Sans doute, mais c'est l'un des rares types qui défend réellement la Liberté depuis le début de la coercition. Il y a combien de politiques qui se sont prononcés ouvertement contre le pass, les confinements et autres insupportables vexations, et qui manifestent pratiquement toutes les semaines contre cette situation  ?

Et c'est pour cela que ce monsieur a gagné ma sympathie. Sans devenir l'un de ses partisans, il y a de bonnes choses à prendre chez lui.

 

Pour le coup, je suis sur la même ligne que Lexington et Poney : je ne vois pas comment on peut accorder de la crédibilité aux opinions de quelqu'un qui est réputé pour retourner sa veste aussi souvent que le sens du vent change. Pire encore lorsqu'il s'agit d'un politicien. Après, je conçois que dans le contexte actuel, on ait envie de se raccrocher au premier soupçon d'espoir qui pointe son nez.

D'ailleurs, c'est pas lui qu'on accusait d'avoir gauchisé le discours de MLP ? Genre, le virus socialiste qui s'est engouffré chez le FN...

 

il y a 9 minutes, Airgead a dit :

 

Le français étant fabriqué en série avec un logiciel socialiste, le politicien n'échappe pas à la règle.

Je dis juste que si Philippot passait, et qu'il menait son projet à terme, c'est skin in the game, on subira les conséquence de nos actions.

Pour n'importe quel autre, c'est tout pareil que maintenant avec absolument aucun changement de notable.

 

En passant, j'adore la logique du raisonnement :

- socialisme = de gauche

- tous les politiques sont socialistes = ils sont tous de gauche

- sachant que... être de gauche, c'est avoir du sang sur les mains !

- mais parmi les futurs Staline et Pol Pot, y en a des moins pires.

Bon, je t'accorde que j'ai probablement raté une nuance ou deux sur ce cheminement intellectuel pourtant explicite.

 

Par contre, je n'ai toujours pas compris ce qui différenciait vraiment Philippot des autres en terme de "skin in the game". J'ai bien saisi qu'il est l'un des rares à s'opposer aux restrictions covid, etc. Mais en terme de programme et de potentiel présidentiel, je ne vois pas pourquoi, avec lui, on subirait les conséquences de nos actions ?

Link to comment
à l’instant, Airgead a dit :

politiques multi corrompus

Pourquoi faire plus confiance, dans ce cas, à Philippot ? Aller "se geler les miches tous les samedi sans discontinuer", c'est un signe de probité ?

Ne le prend pas mal mais... On dirait Charles Gave qui saute dans les bras du premier politique venu qui semble aller vaguement dans son sens.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 39 minutes, Airgead a dit :

 

C'est pas toi qui me disait que je te rappelais ton fond révolutionnaire il y a 10 ans à croire naïvement au grand soir ?

Cela m'a fait beaucoup réfléchir, je suis un homme d'action donc révolution ou pas (et je ne la conçois pas au sens bolchévique évidemment), grand soir ou pas, je ferai de toute façon quelque chose.

 

Néanmoins, tu ne crois pas que contrairement à il y a 10 ans :

 

1) La menace étant autrement plus radicale et imminente, il n'est pas inconcevable de se dire que si ça doit arriver c'est maintenant ou jamais quand on s'apprête à emprisonner des gens qui n'acceptent pas de se laisser violer le sacré, leur propre corps et leur propre liberté, et quand les gouvernements tirent à balle réelle sur leur population ?

 

2) Même si tu as eu un enthousiasme douché il y a 10 ans, finalement, sur la timeline, qu'est-ce que c'est 10 ans quand tu compares aux évènements historiques ? C'est rien du tout, tu as juste compris 10 ans avant tout le monde où on allait mais ce qui se passe aujourd'hui est bien la preuve que tes craintes d'alors se sont matérialisées ou renforcées. Et le paquet de personnes qui ont ressenti ce que tu as ressenti, à tort ou à raison, du camp X ou Y, à un moment, il va bien falloir que quelqu'un adresse leurs objections. Et puisque ce quelqu'un n'arrivera jamais, il va bien falloir que certains fassent quelque chose.

 

J'en suis à me dire qu'on est à la croisée des chemins, soit on fait quelque chose et advienne que pourra, soit on ne fait rien et c'est la fin de l'histoire, et on l'aura bien mérité.


C'est bien moi, mais j’espère ne pas avoir employé le terme "naïvement".

En fait ce que j'entendais par là, c'est qu'il n'y a , selon moi, aucune sortie vers le haut possible de la situation actuelle par la voie du vote du moins pire ou même d'un candidat vaguement liberhalal  (pour de multiple raisons : Public Choice , effets déresponsabilisants (pour les politicards et le peuple) de l'€, age de l’électeur médian ect ect) on boira la calice socialiste jusqu'a la lie. De là oui j'ai perdu tout espoir d'un changement possible sans que les frigos soient vides.

1) Aucun problème ça passe comme une lettre à la poste comme on le voit. Entre ma période enthousiaste sur le sujet et aujourd'hui j'ai creusé pas mal de sujets de socio / anthropologie / Ingénierie sociale et il y a de quoi doucher beaucoup d'espoir de soulèvement ...
2) "qu'est-ce que c'est 10 ans quand tu compares aux évènements historiques? C'est rien du tout, " ah mais absolument, j'habite en plus à l'Est, où creuser l'histoire locale ne rend pas très optimiste sur le risque que cette descente dans le socialisme ne dure toute une vie et que si on se bat ce ne sera que pour les generations futures.
"Et le paquet de personnes qui ont ressenti ce que tu as ressenti, à tort ou à raison, du camp X ou Y, à un moment, il va bien falloir que quelqu'un adresse leurs objections." la plupart a rationalisé les couleuvres comme un bonne victime du fameux syndrome de Stockholm.     
"J'en suis à me dire qu'on est à la croisée des chemins, soit on fait quelque chose et advienne que pourra, soit on ne fait rien et c'est la fin de l'histoire, et on l'aura bien mérité."
On est bien a la croisé des chemin et je ne vois que 2 ou 3 voies: prendre l'autoroute comme suggéré plus haut, subir pépère la soviétisation progressive (East style), priver au max le Leviathan grâce aux cryptos, a l'economie p2p que permet internet ect             

Link to comment

Suite

Il y a quelques années j'avais copié ce texte d'un Blog (dont j'ai perdu la trace) qui donnait une piste intéressante car assez apolitique
 

Citation

 

Je rappelle juste qu'il n'est pas licite de faire le mal pour qu'advienne le bien.

(lettre de Saint Paul aux Romains, chapitre 3 Verset 8).

La vraie question économique c'est de comprendre ceci :

Tout n'est pas politique. Non. Tout est thune plutôt.

Manifester ou même casser ne changera pas grand chose (même si c'est un bon début). Par contre, s'attaquer à la thune, véritable oxygène et fluide sanguin du système, voilà le levier.

Ayn Rand a déjà tout expliqué il y a... 60 ANS !

Bien entendu, les gauchistes, en bons idiots utiles, réagiront sur le mode "Rand ? Salope ultra libérale et élitiste, beurk, haine, prout".

Il n'empêche Atlas Shrugged ("La Grève" pour les paresseux), c'est le mode d'emploi pour faire tomber le leviathan (l'état, la mafia, macron et tous ses sbires et clients... en clair tout ce qui nous pourrit la vie).

Dans le désordre :

-bossez moins, gagnez moins (tous les dentistes à Paris sont à la semaine des 4 jours, voire 3)

-achetez moins (TVA crack)

-patron ? Fermez, vendez, licenciez.

Un chômeur supplémentaire est une bénédiction : il a moins de revenus et "en même temps", il tire sur les systèmes sociaux. Une double grenade.

-vous êtes à la retraite ? Barrez vous au Portugal, Espagne ou ailleurs. Rejoignez les 1,3 millions de pensionnés... qui dépensent leur fric à l'étranger. Et qui moins d'impôts de surcroit... Enorme perte pour la mafia française !

-vous n'avez rien, ni patrimoine, ni revenus ? Fraudez. Tirez sur les systèmes sociaux encore plus.

-achetez au black (clopes, services etc.)

-achetez à l'"étranger" (Amazon, Uber...toutes les grandes boites US qui ne payent que très peu d'impôts en France). Que vaut il mieux ? Donner 50 euros pour une course en taxi en G7 (la bonne vieille rente des copains à la française, CF Rousselet et Mitterrand) ou 50 euros à Uber ? La réponse en terme disruptif, en terme d'entropie, est évidente.

-vous le pouvez ? Voie royale : Expatriez-vous avec pognon, femmes et enfants. Vendez tout ce que vous pouvez.

etc. Les moyens sont très nombreux.

Recettes en baisse, dépenses en hausse.. La cisaille. Game over.

Un tout petit point (de détail) pour illustrer le mécanisme : la GJ ont poussé Macron à la faute. Ce dernier a dû modifier son budget... Le gouvernement en panique doit alors chercher davantage de thune, et donc commet de nouvelles fautes (maintient hausse habitation pour les "plus riches", accroissement de l'endettement etc.)

Ca marche.

L'entropie travaille pour nous. Il faut simplement appuyer sur l'accélérateur.

Pousser le système au bout de sa logique (toujours plus), jusqu'à son explosion.

Souvenez-vous : la TVA est la première source (50%) de rapine de la mafia.... 145 milliards d'euros par an.... une taxe de 20 % sur tout ce que vous achetez....

Volontairement (baisse de la consommation) ou involontairement (chômeurs) il y a de quoi faire tomber cette pseudo "république" rien qu'avec cela.

Dernier point : les actions "politiques", comme le vote, ne doivent être comprises que comme un complément.

Votez systématiquement et à tous les scrutins aux (pseudo) "extrêmes". Votez pour foutre la merde (Mélanchon / Lepen)... Le fond n'a aucune importance. Il s'agit simplement d'accroître le désordre.

Quoi ? Oui ça s'appelle la "politique du pire"... Oui.

Mais ne restez pas à cette analyse morale niveau collège... Vous voulez vraiment du changement ? Alors il faut appliquer le programme. Aucune garantie d'avoir mieux après... en revanche condition sine qua non pour changer.

Tout le reste c'est de l'écume.

La "thune", c'est l'ontologie.

 

 

  • Yea 1
Link to comment
il y a une heure, Philiber Té a dit :

je ne vois pas comment on peut accorder de la crédibilité aux opinions de quelqu'un qui est réputé pour retourner sa veste aussi souvent que le sens du vent change

 

Maintenant que je le suis régulièrement je pense que ces deux points ont été bien adressés par le principal intéressé, et je n'y ai pas vu de loup. Son propos me paraît cohérent.

 

De quels retournement de veste on parle ? J'en vois deux connus mais tu en as peut être d'autres :

  1. Avoir changé d'avis sur le covid.
    Encore heureux, tout le monde l'a fait y compris les gens du forum qui mettaient leur masque au four pour le désinfecter au début de l'épidémie. Est-ce qu'il y a beaucoup de gens qui le font encore maintenant ? Les doubles dosés qui refusent la troisième, c'est des retourneurs de veste aussi ? L'attaquer sur ce point précis serait objectivement malhonnête. Le seul grief que je pourrais retenir c'est d'avoir mis 8 mois à ouvrir les yeux, ce qui est une plombe à mes yeux, c'est beaucoup trop long, je l'ai déjà dit mais j'avais compris à J0 ce qu'il était en train de se passer, d'autres auront pris plus de temps, mais au moins il aura fait son mea culpa honnêtement.
     
  2. Avoir mis un vent à Marine après la débâcle de 2017.
    Il l'a très bien raconté, elle s'est renié sur les principes souverainistes du RN et ça lui a posé un problème moral, c'est justement un excellent signe de sanité mentale du bonhomme, au delà de toutes les manœuvres politiques, elle s'est reniée sur le plus important : les valeurs. Elle a justement fait ça pour se gauchiser le plus possible, se lisser. Et ça c'est pas passé chez Philippot. Ils se sont pris le bec là dessus bien avant la débâcle, il a alerté avant la défaite. C'est daté et retrouvable, il n'a pas cartonné une perdante à terre, c'est sa compromission qui lui a fait perdre son soutien, en cours de route, pas a posteriori de la défaite. A partir de là, il le dit bien lui-même, t'as la Marine en plus qui se filme pathétiquement en train de chanter et danser le soir de la défaite, c'était le feu en poudre.

Je suis pas en train de dire votez Philppot, mais je vois un homme cohérent.

 

@Salim32 merci pour le post, à voir l'impact de tout ça dans un monde où l'on crée l'argent ex nihilo ? 

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 1 heure, Philiber Té a dit :

En passant, j'adore la logique du raisonnement :

- socialisme = de gauche

- tous les politiques sont socialistes = ils sont tous de gauche

- sachant que... être de gauche, c'est avoir du sang sur les mains !

- mais parmi les futurs Staline et Pol Pot, y en a des moins pires.

 

Toute prédation de ma liberté, mes rêves et mon argent est une valeur de gauche à mes yeux.

Je fais au plus simple.

Je sais qu'une tonne de livres existent pour graduer ce constat et le curseuriser entre "un peu du socialisme", "un peu moins de socialisme" et " beaucoup plus de socialisme", mais pour moi qui suis un radical de la liberté, dès qu'on s'attaque à mon très cher laisser-faire, dès que l'on affiche des velléités de prédation chère à tous les socialismes, on est bien dans le territoire de la gauche.

 

Il y a 1 heure, Philiber Té a dit :

Par contre, je n'ai toujours pas compris ce qui différenciait vraiment Philippot des autres en terme de "skin in the game". J'ai bien saisi qu'il est l'un des rares à s'opposer aux restrictions covid, etc. Mais en terme de programme et de potentiel présidentiel, je ne vois pas pourquoi, avec lui, on subirait les conséquences de nos actions ?

 

Je veux juste dire que lâché par l'Europe, s'il fait de la merde à un niveau souverain, on en paiera le fruit directement.

 

Il y a 1 heure, Ultimex a dit :

Pourquoi faire plus confiance, dans ce cas, à Philippot ? Aller "se geler les miches tous les samedi sans discontinuer", c'est un signe de probité ?

Ne le prend pas mal mais... On dirait Charles Gave qui saute dans les bras du premier politique venu qui semble aller vaguement dans son sens.

 

Je lui accorde mon capital sympathie et je le suis reconnaissant du courage de dingue qu'il a de porter ce combat là, sachant qu'il est le seul à le faire, et qu'il le fait depuis longtemps.

C'est pas lui donner une confiance aveugle ou béate, mais qui a remis en cause la dictature sanitaire publiquement ? Ils sont pas nombreux.

 

Essaie de dire publiquement devant 10 personnes que tu te poses des questions sur les vaccins, juste pour voir :)

 

S'écarter de la doxa gauchiste c'est s'exposer à la mort sociale, mais s'écarter de la doxa covidiste c'est un niveau autrement supérieur, c'est le saint des saints, c'est le tabou des tabous. Je pense qu'on peut en toute honnêteté le reconnaître.

 

Je n'attends pas l'homme providentiel mais il faut bien reconnaître que dans les rangs des défenseurs de la liberté, on peut se compter sur les doigts de la main alors oui, ça me fait du bien de voir que je ne suis pas tout seul à penser ce que je pense et j'admire ce qu'il fait sur ce front là.

  • Yea 3
Link to comment
19 minutes ago, Airgead said:

 

Toute prédation de ma liberté, mes rêves et mon argent est une valeur de gauche à mes yeux.

 

Donc toute personne étant contre la liberté de circuler totale (et donc parle de contrôler l'immigration) est de gauche à tes yeux?

 

Juste pour être sûr.

 

 

  • Yea 5
  • Haha 4
Link to comment
Citation

Je veux juste dire que lâché par l'Europe, s'il fait de la merde à un niveau souverain, on en paiera le fruit directement.

VS

il y a 24 minutes, Airgead a dit :

merci pour le post, à voir l'impact de tout ça dans un monde où l'on crée l'argent ex nihilo ? 

 

Voila, ca devient un sacré brouillard ... et le système monétaire en place est probablement la mère de tous les vices ... 
(Je suis a ce propos en train de commencer a lire "The Price of Tomorrow: Why Deflation is the Key to an Abundant Future" dont j’essaierais de faire une fiche de lecture)

Link to comment
il y a 7 minutes, Marlenus a dit :

Donc toute personne étant contre la liberté de circuler totale (et donc parle de contrôler l'immigration) est de gauche à tes yeux?

 

Juste pour être sûr.

 

 

 

Je sais pas, qui est-ce qui construit des Murs ?

On a beaucoup parlé de celui de Trump, moi j'ai surtout vu celui de Berlin.

Link to comment
20 minutes ago, Airgead said:

 

Je sais pas, qui est-ce qui construit des Murs ?

On a beaucoup parlé de celui de Trump, moi j'ai surtout vu celui de Berlin.

 

Oui donc en gros "La limitation de la liberté de circulation faites par les droitard n'est pas vraiment problématique vu que Staline a fait pire".

 

Si c'est ça être un radical de liberté, faut vraiment que je revois mes définitions.

 

 

  • Yea 2
Link to comment
il y a 6 minutes, Marlenus a dit :

Si c'est ça être un radical de liberté, faut vraiment que je revois mes définitions.

non, tout ce cirque depuis des semaines/mois c'est juste pour justifier de voter extreme droite et s'en dédouaner.

  • Yea 3
Link to comment
il y a 20 minutes, Marlenus a dit :

Oui donc en gros "La limitation de la liberté de circulation faites par les droitard n'est pas vraiment problématique vu que Staline a fait pire".

 

 

Je sais pas ce que t'essaies de me faire dire mais mon point ne ressemble pas à ça.

Faut pas rager après moi si les gauchistes font de la merde depuis l'invention du gauchisme, c'est pas moi qui ait inventé leur doctrine, je ne fais pas leur SAV.

Link to comment
12 minutes ago, Airgead said:

 

Je sais pas ce que t'essaies de me faire dire mais mon point ne ressemble pas à ça.

Faut pas rager après moi si les gauchistes font de la merde depuis l'invention du gauchisme, c'est pas moi qui ait inventé leur doctrine, je ne fais pas leur SAV.

On ne fait juste remarquer qu'avec ta définition on a des gauchistes de droite. Remarque s'il y a bien une chose aussi méprisable que la gauche, c'est la droite.

  • Yea 2
  • Haha 1
Link to comment
il y a 1 minute, Marlenus a dit :

Le centre, c'est l'accumulation des défauts de la droite et de la gauche.

Accumulation à laquelle il faut encore ajouter la paresse intellectuelle de chercher un minimum de cohérence, et la veulerie de refuser de choisir. ;)

  • Yea 1
Link to comment
47 minutes ago, Airgead said:

 

Je sais pas ce que t'essaies de me faire dire mais mon point ne ressemble pas à ça.

Faut pas rager après moi si les gauchistes font de la merde depuis l'invention du gauchisme, c'est pas moi qui ait inventé leur doctrine, je ne fais pas leur SAV.

Ah mais je rage pas après toi.

 

J'essaye de comprendre ta définition de gauchiste, car elle est quand même toute personnelle.

 

Je crois comprendre que pour toi gauchiste = Toute personnes qui n'est pas un radical de la liberté.

 

Ce qui englobe donc la totalité des politiciens comme Trump, Zemmour, Ciotti, etc.

 

Tu es juste la première personne que je croise qui utilise le terme gauchiste dans ce sens.

 

 

 

 

 

 

  • Yea 3
Link to comment

Ça dépend pour quoi en fait. Les "gauchistes" sont plutôt favorables aux libertés sociétales, typiquement pouvoir fumer des joints sans contrainte, ou plus si affinités, mariage gay etc. et ils sont davantage interventionniste/étatiste pour l'économie.

À droite, ce serait l'inverse. Enfin, normalement, avant que n'émerge une droite qui se mette à copier la gauche.

C'est d'ailleurs pour ça qu'en tant que libéral, c'est assez facile de se faire passer pour l'un ou l'autre en fonction de son interlocuteur.

Pour ma part, raisonner en termes de plus ou moins d'État me semble être le meilleur critère.

  • Yea 1
Link to comment

Pourquoi ai-je l'étrange impression qu'une personne qui ne se déclare pas du libéralisme pur est un gauchiste et qu'une personne qui ne se déclare pas progressiste est quelqu'un que l'on situe toujours à l’extrême-droite ?

  • Love 1
Link to comment

L'idée est que les axes du political compass sont corrélés, que les gens qui défendent l'autoritarisme social tendent à défendre également l'autoritarisme économique et vice versa. Donc que les quadrants "libertarian-left" et "authoritarian right" n'existent pas vraiment en pratique. En remappant cet axe autoritaire-libéral sur gauche-droite, ça fait des chocapics. La première étape n'est pas stupide, la dernière est disons plus polémique.

 

Je trouve que la réaction des gens face au covid, sujet qui a(vait) l'avantage de ne pas avoir de bagage historique partisan, a été un très bon test de leur place réelle sur l'axe autoritaire-libéral. C'est facile d'être dégoûté par l'autoritarisme saveur de droite quand tu es gauchiste ou par l'autoritarisme saveur de gauche quand tu es droitard, mais ça demande de vraies tripes libérales d'être dégouté par l'autoritarisme goût neutre quand tout le monde l'applaudit.

  • Yea 4
Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...