Aller au contenu

Rocou

Animateur
  • Compteur de contenus

    12 455
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    2

Réputation sur la communauté

410 Aimé

2 abonnés

À propos de Rocou

  • Rang
    Grand mamamouchi de la déconne et des tweets idiots
  • Date de naissance 25/01/1966

Previous Fields

  • Tendance
    Anarcap

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    J’ai vécu à Bordeaux
  • Interests
    L'eau turquoise à 27°C

Visiteurs récents du profil

2 808 visualisations du profil
  1. Rocou

    Mélenchon, le Tout Petit Père des Peuples

    Je n’ai jamais compris l’intérêt du truc. Que le pognon aille au fisc ou à une association quelconque, c’est toujours du pognon qui s’évapore.
  2. Mais quelle mouche a piqué Pinault pour qu’il émette une opinion si médiocre? la réponse du gouvernement est pathétique cependant.
  3. Oui mais pourquoi les imposer à tous, même à ceux qui ne voyagent jamais? Par ailleurs, j'évoquais le but à atteindre, pas la situation actuelle qui oblige à posseder des papiers. Je pense qu'il vaut mieux militer pour un idéal que pour le compromis qui nous éloigne de l'idéal. En militant pour des papiers pour tous, nous faisons le jeu des kapos.
  4. Les papiers ne servent à rien et sont sources de surveillance, d'emmerdes et de contraintes. Les gauchistes militent pour des papiers pour tous, militons pour des papiers pour personne.
  5. Mais rien. Tout, absolument tout est codifié. la seule liberté qui reste, c’est de décider d’embaucher ou non. L’employeur ne peut même pas choisir ses futurs employés selon ses propres critères. Dans les faits, c’est le cas mais les vraies raisons sont bien entendu secrètes. Le resultat est que les candidats recalés ne savent pas pourquoi ils le sont.
  6. Dans cet article on peut voir tout ce que je décrivais: la communication puis le basculement subtil qui mène exactement à l'inverse de ce qui était annoncé au départ. Note que c'est pourtant un article de l'Express, journal proche de Macron.
  7. Bah pourquoi « du calme »? Ne suis-je pas pile-poil dans le sujet et le ton du sujet?
  8. Et la redéfinition du statut de l’entreprise, bafouant le droit de propriété individuelle? Qu’est-ce c’est, sinon de la dictature?
  9. Ce que tu dis n'a aucun sens. Il ne s'agit pas de se draper dans une cape d'invisibilité mais de faire comme les gauchistes: il faut l'ouvrir et ne faire aucun compromis. Oui à la cape de pureté, non à la cape d'invisibilité. Les libéraux n'auraient aucun intérêt à accéder à une parcelle de pouvoir en collaborant avec des étatistes: tout échouerait, comme d'habitude et les libéraux seraient associés à cet échec.
  10. C'est la raison pour laquelle je ne vote plus et que je refuse tout compromis qui s'apparente trop à de la compromission.
  11. Mais que gagne-t-on à faire des compromis? Faire élire un non libéral qui, en retour, fournira le gravier alors qu'il avait promis de la vaseline?
  12. En fait, mise à part la loi sur les fake news qui démontre clairement le caractère dictatorial du gouvernement, le reste est une multitude de "petites" mesures liberticides qui fait que la liberté disparait à vitesse grand V mais tout est présenté de façon à diviser l'attention. Par exemple, le projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes dont un des contenu est le harcèlement dit « de rue ». C'est grotesque, ridicule et inapplicable. Cependant c'est la porte ouverte aux condamnations arbitraires et faciles. Pas besoin de prouver quoique ce soit, le fait d'être assermenté suffit à faire condamner quelqu'un. Dans cette loi on y trouve également la notion de harcèlement sexuel ou moral numérique. (ie sur les réseaux sociaux). Encore et toujours l'arbitraire. Il y a toute une tripotée de "petites" mesures, qui, mises bout à bout, constitue des armes très efficaces de contrôle de la population. Bien entendu, en premier lieu, on affiche la volonté de réprimer plus sévèrement le viol. Qui pourrait être contre cela? Et tout le reste passe crème. Et tout, tout, tout est à l'avenant.
  13. C'est le pire. Cette loi est absolument hallucinante. Si ça ce n'est pas dictatorial...
  14. Il ne s'agit pas d'un homme de paille, j'ajoute mon opinion aux précisions de @Tramp Macron avance masqué contrairement à Mélenchon et les trois autres que tu cites. Ce qui fait peur chez Macron c'est qu'il ne renonce pas, quelque soit la pression. Pour réformer c'est une grande qualité mais l'action engagée s'oppose totalement aux discours. Les libéraux pensaient que les syndicats (salariaux et patronaux) allaient voler en éclat, qu'ils ne seraient financés que par les cotisations de leur adhérents, que la notion "d'irréfragabilité de représentation" allait disparaitre, etc. Or il s'est passé exactement l'inverse; les syndicats on vu leur pouvoir considérablement renforcés. La coercition exercée par conventions collectives dont on espérait une adhésion facultative, à été décuplée. Cet exemple me touche, c'est pourquoi je l'évoque mais on peut en citer bien d'autres. Macron n'a ni moustache, ni discours populiste, il est jeune, présente bien et sa communication ("le pognon de dingue") est remarquablement maîtrisée. C'est ce qui le rend dangereux. Il est nécessaire de faire abstraction du personnage et de regarder ce qui se passe dans les faits. En outre, le pillage massif a commencé, les détournements de fonds publics deviennent exponentiels et chacun veut en croquer (dernière en date: la redevance obligatoire pour tous et en fonction des revenu. Mesure présentée et soutenue par... une productrice audiovisuelle). Je pense que le détournement pour cause de "climat" va être cataclysmique; les esprits sont prêts.
×