Jump to content
Gio

Les documentaires pour ou contre le kapitalism

Recommended Posts

Finkielkraut depuis quelque temps je le trouve bizarre, comme s'il était malade. Il tremble, il semble en souffrance. Il était pas comme ca avant

 

C'est parce qu'avant il était parrain SOS racisme, ce sont les fantômes de la gauche qui le hantent. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Finkielkraut depuis quelque temps je le trouve bizarre, comme s'il était malade. Il tremble, il semble en souffrance. Il était pas comme ca avant

Il a eu un gros pépin de santié il y a quelques années, qui a failli le rendre aveugle. Ca ne m'étonnerait pas que ça l'ait pas mal affaibli. Ca plus ce que la gauche lui met dans la gueule depuis une quinzaine d'années, à force...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que la majeure partie des gens lit assez peu de livres politiques ou philosophiques (et encore moins économiques). C'est donc l'audiovisuel qui a tendance à se substituer à la pensée écrite, et en particulier chez les jeunes. Or j'ai déjà insisté sur ce point à plusieurs reprises, mais au niveau de l'audiovisuel, et surtout des documentaires, les libéraux ont un matériel très très pauvre, du moins pour ce qui disponible en français. Alors qu'il y a des quantités industrielles de documentaires anticapitalistes dont certains sont très très connus, il n'y a pratiquement pas d'équivalent libéral. (On manque de moyens !)

 

Alors dans le genre récent, agressif et libertarien il y a Penn & Teller. Il y en a plein sur youtube, théoriquement il suffirait de traduire. C'est très américain dans l'esprit par contre donc je ne sais pas ce que ça vaut face à un public franchouille.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors dans le genre récent, agressif et libertarien il y a Penn & Teller. Il y en a plein sur youtube, théoriquement il suffirait de traduire. C'est très américain dans l'esprit par contre donc je ne sais pas ce que ça vaut face à un public franchouille.

 

Je croyais qu'il n'y avait que Penn qui l'était. Teller l'est aussi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Leur émission Bullshit! est plus ou moins une tribune libertarienne dès que le sujet touche à la politique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh...et Penn & Teller ont fait des documentaires ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Leur émission Bullshit! est plus ou moins une tribune libertarienne dès que le sujet touche à la politique.

Et ils sont collaborateurs réguliers pour Reason.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur Envoyé Spécial ce soir ils diffusent une enquête sur le dark net.

 

www.france2.fr/direct

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Marrant comme tous les apologistes du marxisme dans le documentaire sont des philosophes, soit de vrais praticiens d'un mode de vie parasitaire. Heureusement qu'ils sont là pour éclairer le prolétariat crétin. Et leur niveau d'ignorance en économie est hallucinant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon je viens de trouver celui là, qui existe toujours pas en français (il y a du boulot pour qui a envie de faire des sous-titres !) :

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas proprement sur le libéralisme mais sur une figure importante, et puis ça aborde quand même pleins de thématiques sur le sujet:

 

 

 

 

y'a une VOST sur outube mais la qualité d'image est pas terrible et c'est bourré de fautes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois pas bien l'intérêt de poster des reportages télévisés à partir de liens morts. Le topic c'est les documentaires libéraux ou antilibéraux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le quoi ? Pourquoi encore un lien mort ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Je viens de le regarder, c'est assez balèze de réussir à faire tout un documentaire d'une heure sans réussir à pointer du doigt le principal responsable des malheurs de ces artisans. Tous les poncifs y passent en revanche:

- les dettes et les banquiers

- la concurrence déloyale des auto-entrepreneurs

- Bruxelles

 

Mais le truc qui étouffe les entrepreneurs français, pas moyen que le journaliste mette un petit peu le doigt dessus.

 

Le tableau est en revanche franchement déprimant. et carrément flippant quand on réalise que des gens comme ces 3 là il y en a un paquet, et surtout ils se font vieux. La relève n'étant pas là (et pour cause), Il va y avoir un gros trou d'air dans les offres d'emploi quand ils vont raccrocher les gants.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais le truc qui étouffe les entrepreneurs français, pas moyen que le journaliste mette un petit peu le doigt dessus.

Pour que le journaliste se voit traiter de poujadiste ?

Allons...y a une omerta très puissante sur le niveau de l'impôt (ou des prélèvements obligatoires)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hmmm, je suis pas tout à fait d'accord, si quelque chose fait bien l'unanimité en France c'est le niveau trop élevé d'imposition.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de le regarder, c'est assez balèze de réussir à faire tout un documentaire d'une heure sans réussir à pointer du doigt le principal responsable des malheurs de ces artisans. Tous les poncifs y passent en revanche:

- les dettes et les banquiers

- la concurrence déloyale des auto-entrepreneurs

- Bruxelles

 

Mais le truc qui étouffe les entrepreneurs français, pas moyen que le journaliste mette un petit peu le doigt dessus.

 

Le tableau est en revanche franchement déprimant. et carrément flippant quand on réalise que des gens comme ces 3 là il y en a un paquet, et surtout ils se font vieux. La relève n'étant pas là (et pour cause), Il va y avoir un gros trou d'air dans les offres d'emploi quand ils vont raccrocher les gants.

 

Complétement d'accord, c'est toujours intéressant de donner la parole aux petits arstiants mais là ça manquait de consistance et le journaliste ne servait absolument à rien. Aucune ligne directrice, la seul remarque pertinente était celle du boulanger, lorsqu'il fini par conclure qu'il est esclave de l'état.

 

La disparition des artisants se fait au profit des grandes enseignes qui ont les moyens d'optimiser leur chaine de production et qui s'implantent massivement dans les centres commerciaux et les centres villes. Encore quelques années et les commerces des petites villes de provinces seront toutes des Etam, des Franprix, des Celio, des Paul, etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Complétement d'accord, c'est toujours intéressant de donner la parole aux petits arstiants mais là ça manquait de consistance et le journaliste ne servait absolument à rien. Aucune ligne directrice, la seul remarque pertinente était celle du boulanger, lorsqu'il fini par conclure qu'il est esclave de l'état.

 

La disparition des artisants se fait au profit des grandes enseignes qui ont les moyens d'optimiser leur chaine de production et qui s'implantent massivement dans les centres commerciaux et les centres villes. Encore quelques années et les commerces des petites villes de provinces seront toutes des Etam, des Franprix, des Celio, des Paul, etc.

 

Un article intéressant sur le sujet :

 

http://www.agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/articles990941A1.pdf

 

Le tableau 2 est le plus important, on peut voir que ce sont les périphéries des pôles ruraux qui sont les moins biens équipées, pourquoi? Parce que les communes de ces périph ne peuvent proposer des services généraux ou spécialisés, car elles souffrent de la concurrence faite par les pôles ruraux qui polarisent les déplacements (puisqu'ils concentrent les emplois...).

 

A l'inverse, les communes situées dans le rural isolé ne sont pas, comme on pourrait le croire au premier abord, les moins bien équipées. Pourquoi? Tout simplement parce qu'il n'existe pas de commune suffisamment importante à proximité pour proposer des services généraux et/ou spécialisés, et comme on ne va pas faire 50 kilomètres tous les jours pour chopper sa baguette, on se rend dans la boulangerie d'à coté (dans le rural isolé).

 

Je parle de services spécialisés mais il faut savoir qu'on les trouve dans 99% des cas dans les villes de grande taille (donc pôles urbains et dans une moindre mesure pôles ruraux).

 

Bref tout ça pour dire que ce n'est pas parce que tu vas baisser monstrueusement les taux d'imposition (ou diminuer l'influence de l’État) que la géographie des artisans/commerçants va être, à son tour, bouleversée (et que tu vas casser le processus précédemment énoncé par tes soins). Par contre il est certain que des taux d'impositions élevés affectent et entravent plus les artisans que les grandes boites.

 

Dans l'histoire des systèmes urbaines il est intéressant de constater que la hiérarchie urbaine a toujours été préservée (sauf très rares exceptions). Les grandes villes d'hier sont restées les grandes villes d'aujourd'hui, et puisque la distribution des services (et la production de biens) ne fait que suivre la géographie urbaine, je doute qu'une redistribution des cartes soit envisageable.

 

Mais on s'écarte carrément du sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
A voir tout à l'heure sur ARTE : 
 
vendredi 03 janvier à 22h20 (114 min)
(Rediffusé vendredi 10.01 à 2h05)
 
"Une jeune femme surdiplômée se retrouve vendeuse dans un centre d'appel aux allures de secte. Une tragi-comédie grinçante qui dénonce un monde du travail rongé par l'idéologie libérale."
 

Marta, qui vient de soutenir brillamment une thèse de philosophie sur Heidegger et Hannah Arendt, a toutes les peines du monde à trouver un emploi. La jeune femme doit finalement se contenter d’un poste dans une entreprise de marketing téléphonique, où elle est chargée de vendre des filtres à eau à des ménagères crédules. Très vite, elle y excelle. Grâce à une technique de vente de son invention, Marta se voit promue employée du mois, et se surprend soudain à apprécier son travail – jusqu’aux conversations de ses collègues sur les stars de la téléréalité. Pourtant, l’entreprise, qui se veut une "grande famille", tient du pire cauchemar capitaliste, avec ses méthodes de management grotesques à la gloire de l’individu, de la joie de vivre et de la performance, et son patron tyrannique broyant les employés les moins productifs...

 
Dans cette satire mordante qui mêle les déboires d’une jeune diplômée, les absurdités du monde du travail et la philosophie allemande, on lit le portrait d’une jeunesse désabusée et précaire, qui peine à trouver sa place dans une société en crise.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

A voir tout à l'heure sur ARTE : 

 

TOUTE LA VIE DEVANT SOI

vendredi 03 janvier à 22h20 (114 min)

(Rediffusé vendredi 10.01 à 2h05)

 

"Une jeune femme surdiplômée se retrouve vendeuse dans un centre d'appel aux allures de secte. Une tragi-comédie grinçante qui dénonce un monde du travail rongé par l'idéologie libérale."

 

Je suis en train de le regarde.

Que c'est nul, putain, mais que c'est nul... Absolument affligeant.

 

Mais putain les actrices dedans  :jaifaim:  :jaifaim:  :jaifaim:

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

A voir tout à l'heure sur ARTE : 
 
vendredi 03 janvier à 22h20 (114 min)
(Rediffusé vendredi 10.01 à 2h05)
 
"Une jeune femme surdiplômée se retrouve vendeuse dans un centre d'appel aux allures de secte. Une tragi-comédie grinçante qui dénonce un monde du travail rongé par l'idéologie libérale."
 

 

 

 

Encore une qui n'a pas compris qu'il n'y a pas de postes de philosophes en entreprise… J'imagine qu'elle doit se dire « j'ai fait telles études, j'ai droit à tel métier ! »

Je suppose aussi qu'elle s'imaginait sortir de l'université en étant invitée sur les plateaux télés, interviewée dans les journaux et les éditeurs lui courant après…

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...