Jump to content

Ultimex

Animateur
  • Posts

    7212
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    17

Everything posted by Ultimex

  1. Sinon, et plus sérieusement, il est sympa le Tristan Mendès France, mais sans connaître les raisons qui ont poussé Twitter à suspendre le compte de l'IA Tay KanYe, difficile d'apporter un jugement (est-ce pour ce symbole ? Pour les échanges qui se sont déroulés ensuite ? J'avoue ne pas vraiment suivre tout ce cirque). Pour rappel, il y a deux catégories de modération : la modération pour raison idéologique (qui peut avoir sa place comme ici car il s'agit d'un lieu d'échanges entre libéraux : un nazi ou un communiste qui vient faire de la retape pour sa chapelle va donc finir éjecté avec un bon coup de pied au derche) et la modération des comportements (afin de s'assurer que les échanges se passent bien entre interlocuteurs, ce qu'on retrouve dans tout réseau social il me semble, avec des règle et des limites variables d'un réseau à un autre, certes. Mais de manière minimale, les gens qui se comportent de manière agressives sont éjectés, et ce pour la forme de leurs échanges et non le contenu. Donc si Kanye a commencé à avoir un comportement agressif envers d'autres utilisateurs, indépendamment de ses idées, il n'est pas choquant qu'il ait été viré. (Note : bien entendu, il est parfois difficile de démêler forme et fond, leurs influences réciproques, mais c'est une autre histoire).
  2. Z'ont fait des progrès chez Microsoft, depuis 2016, en termes d'Intelligence Artificielle, avec hologramme et tout et tout. M'enfin c'est pas encore tout-à-fait ça, entre le glitch visuel/vestimentaire et les tentatives malheureuses visant à éviter qu'elle (l'IA) ne dérape. "Microsoft suspend temporairement le compte Twitter de son IA Ye pour des « ajustements », à la suite d'un « effort coordonné de plusieurs utilisateurs pour abuser des capacités de Ye à émettre des commentaires dans le but de la faire répondre de façon inappropriée »".
  3. Comment ? Tu ne lis pas le MoOoÔônde ? C'est certainement un coup d'un lobby libertarien, ce "courant de pensée libertaire et ultralibéral qui pèse sur le monde" mené par le Grand Maître Elon Musk afin de favoriser l'utilisation de Star Link.
  4. Me suis arrêté à "Le Monde". C'était suffisant pour en deviner le contenu.
  5. Me suis refait les deux d'affilé pour la peine mais rien à faire... Pas de déchets ou de temps morts sur Illmatic, les prods claquent dans le genre jazzy/minimaliste (sans surprise, quand on voit la (dream) team de producteurs : Preemo, Large Pro, Q-Tip, Pete Rock... La seule surprise ? Que ça ne sonne pas plus onctueux/fauteuil en cuir/whisky & cigare) et l'ensemble sonne homogène malgré le nombre de personnes impliquées. Concernant It Was Written ? Les prods signées Trackmasters sont un peu trop passe-partout ou faciles à mon goût voire bien nases dans le pire des cas (Watch Dem Niggas ou Affirmative Action), le feat. de Dr. Dre est atroce (après, j'avoue, rien à faire, ses prods (celles de Dre), passées Straight Outta Compton (note, pas encore testé les autres NWA), je n'arrive pas, trop synthétoc à mon goût). Reste le travail de Preemo, du Live Squad et de Havoc (bon sang, The Set Up). Pas un mauvais album, donc, à mon goût, mais trop hétérogène en termes d'ambiance ou de qualité pour faire le poids face à Illmatic.
  6. Je pense qu'il faut plutôt aller chercher du côté de King Diamond voire Kiss et Alice Cooper pour le visuel (ce bon vieux shock-rock dans le cas de ces deux derniers). Ou alors, côté black metal de cirque, type Dimmu, Cradle et consort (quoi, qui a dit Immortal ?).
  7. Pochette prog-moche compensée par cette jolie reprise de Mal Waldron (qui joue sur cet album d'Embryo) en version psyché cool : L'original :
  8. Ah, ce fil de vieux rageux. C'est là où l'on (je m'inclus dedans) voit qu'on s'approche gentiment du stade "vieux con". Parce que bon, soyons honnête, se plaindre de la décadence musicale de notre temps, c'est une vieille rengaine qui traverse les âges. Bref, je suppose que 1/ nous sommes coupables de cherry-picking (parce que se focaliser sur les merdes actuelles alors qu'il existe plein de scènes musicales de qualité disponibles à un simple click de chez soi, c'est juste malhonnête) ; 2/ c'est aussi un moyen bien commode de réévaluer à la hausse sa propre médiocrité (l'équivalent en littérature, c'est de taper sur Marc Lévy pour rendre acceptable sa collection de romans de Christine Angot bien en évidence, là, dans la bibliothèque du salon "parce que tu voîîîîs, elle, au moins, elle a été publié chez Gallimard pour son premier roman, tu vois, et çââââ, çâââ n'est pas rien". (Note : d'ailleurs, le point 2 marche mieux avec le point 1). Dans les faits, je ne suis pas complétement en désaccord avec le constat qu'il y a une chute de la qualité dans le divertissement "grand public" (au XIXème, Dostoïevski et Balzac ne sont que de "vulgaires feuilletonistes" ; dans les années 60, 2001, l'Odyssée de l'espace ou Apocalypse Now ne se cantonnent pas aux salles d'art et d'essais, etc.). Mais bon, retour au point 2 (ça me fait plaisir d'être élitiste à peu de frais) et même au point 1 (pour qui sait chercher, surtout à l'âge d'internet...). Allez, ciao les nuls, je vais me refaire la totale de Belios avec les textes de Gustave Grimberg, ça c'était de vrais artistes avec de belles paroles, pas comme les comiques d'aujourd'hui ou comme du Drime Theateur ou du Inefectede Meuchroum.
  9. Spéciale kassdédi aux fans du premier Nas (le monde est à vous) ou du deuxième Jeru the Damaja (fiers comme des papes).
  10. Sinon, du swedeath bordelais (sauf erreur), bien sympathique aux premières écoutes. https://ironflesh.bandcamp.com/album/limb-after-limb
  11. Contrefaçon italienne de Death, période Human (avec basse qui glougloutte gentiment derrière, changements de rythmes réguliers, etc. Gros feeling techno-death du début des 90's qui fait plaisir) : Un bon fix donc, à voir si ça tient sur la longueur. Sinon, le p'tit dernier de Darkthrone :
  12. Ultimex

    Nécrologies

    L'artiste Pierre Soulages.
  13. Y a déjà eu des conflits (qui ne disaient pas tout-à-fait leur nom) : https://en.wikipedia.org/wiki/Sino-Soviet_border_conflict
  14. [HS] Quand même (le blitz de 40, qu'est-ce si ce n'est du bombardement à grande échelle)... D'ailleurs, les bombardements anglais en Allemagne ont aussi une visée revancharde (cf. l'Air Marshall Harris : « Les Nazis sont entrés dans cette guerre avec l'illusion enfantine qu'ils allaient bombarder tout le monde, mais que personne ne les bombarderait. À Rotterdam, Londres, Varsovie, et dans une cinquantaine d'autres endroits, ils ont mis leur théorie naïve en application. Qui sème le vent récolte la tempête. »). [/HS]
  15. Les caesar, ce n'est pas vraiment '80s (entre autres).
  16. Peut-être un symbole crypto-brassicole en lien avec l'Oktoberfest.
  17. Là, il n'y a plus l'excuse de la jeunesse par contre.
  18. Il faut que jeunesse se passe.
  19. En deux mots plutôt : tarés dégénérés.
×
×
  • Create New...