Jump to content

Constantin_H

Utilisateur
  • Content Count

    3196
  • Joined

  • Last visited

About Constantin_H

  • Rank
    Commis aux écritures
  • Birthday 01/22/1973

Previous Fields

  • Tendance
    Anarcap

Contact Methods

  • Website URL
    http://constantinia.blogspot.com

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Bruxelles, ma belle
  • Interests
    Libertarianisme, musique et enseignement

Recent Profile Visitors

692 profile views
  1. Moi j'ai une femelle (stérilisée) qui fait chaque année une fugue qui dure environ une semaine. A son retour, elle fait comme si de rien n'était.
  2. Excellent la "Fillias Communication Strategy". Je me demande combien de temps il va laisser le commentaire. Ce monsieur n'a pas l'air du genre à tolérer la critique.
  3. On m'a parler de la même technique pour tuer le ver solitaire. Pendant quinze jours, manger une salade et un oeuf dur à chaque repas. Le quinzième jour s'armer d'une paire de ciseaux et ne manger qu'une salade. Dès que le ver solitaire sort pour demander "et mon oeuf ?", lui couper violemment la tête. Voilà qui semble amusant. Mais tu fais comment pour faire une tache sur la tête d'un chat à tête noire ? Et plus sérieusement, cela présuppose que le chat est préoccupé de son apparence.
  4. Ca doit varier d'individu à individu. J'ai plusieurs chats. Seule ma petite dernière a manifesté, à un certain stade de son évolution, conscience de son image dans le miroir. Elle a d'abord cru à un être hostile, puis a adopté une démarche très scientifique (je m'approche, je flaire le miroir, je touche de la patte) pour en déduire qu'il s'agissait de quelque chose d'inoffensif. Je ne sais pas si elle a par contre réalisé qu'il s'agissait de sa propre réflexion. En tout cas, depuis lors, elle ignore superbement les miroirs.
  5. Dérogation à quoi ? S'il ne s'agit pas de la suppression d'une loi qui bafoue les libertés individuelles, à quoi déroge-t-on ?
  6. Je suis loin d'être toujours d'accord avec Ronnie, mais là, il faut avouer qu'il a raison. Une "nouvelle" liberté, ça n'existe pas.
  7. Je me suis dit en relisant le fil que de toute façon c'était clairement sous-entendu dans votre commentaire. A la réflexion, je pense cependant qu'il n'était pas inutile de sous-titrer votre propos.
  8. A mon avis, puisque le libéralisme est avant tout une question d'intelligence. la surreprésentation belge reflète ce que l'on peut observer lorsqu'on compare, entre les deux pays, le nombre de personnes présentant un QI élevé rapporté à l'ensemble de la population. Bienvenue à vous, très cher !
  9. Point important : la pseudo-libéralisation de l'électricité en Californie a été un désastre parce que l'Etat a empêché les mécanismes de marché de jouer à plein, notamment en instaurant un contrôle des prix de vente et une restriction de l'offre (quasi-impossiblité d'augmenter la capacité de production).
  10. Je pense qu'il serait temps que vous lisiez Hayek afin de savoir ce qu'il entend par "ordre spontané", ce qui aurait pour avantage de nous permettre de discuter de la même chose.
  11. Comment expliquez-vous alors que les social-démocraties, depuis un demi-siècle, s'acharnent à déresponsabiliser les gens ?
  12. Effectivement, jusnaturalisme et ordre spontané semblent opposés. Cependant, la démarche jusnaturaliste m'apparaît moins constructiviste qu'on pourrait le prétendre. La démarche jusnaturaliste ne tend-elle pas quelque part à retrouver les concepts juridiques qui ont permis le développement d'un "ordre spontané" ?
  13. Le problème est surtout que la notion d'ordre spontané, si elle présente un intérêt historique certain, et, d'un point de vue de la science économique un pouvoir explicatif (théorique) intéressant, n'est d'absolument d'aucune utilité dans un débat politique un tant soit peu élevé, car l'impossibilité de déterminer ce qui est ou non contraire à l'ordre spontané la rend totalement inopérante.
  14. De quelles interventions parle-t-on ? C'est là que je situe le problème. Est-ce l'intervention étatique dans son ensemble qui est contraire à l'ordre spontané ou uniquement la partie qui ressort du constructivisme dénoncé par Hayek ? A la lecture des écrits de ce dernier, on est tenté de penser, comme le faisait remarquer Mélodius, que l'Etat en soi ne le gêne pas, et qu'il pourrait même effectivement être un produit de l'ordre spontané. Du coup se pose évidemment la question de savoir ce qui, dans les actions de l'Etat, est contraire à l'ordre spontané et ce qui ne l'est pas. Or, et c'est là que cela devient amusant, c'est que, Hayek le dit lui-même, les mécanismes de l'ordre spontané sont trop complexes pour pouvoir être redécouverts par la seule raison. Comment dès lors peut-il : - postuler que le constructivisme ne ressort pas des mécanismes de l'ordre spontané. Peut-être son apparition est-elle favorable sur le long terme à la civilisation dont les gouvernements l'appliqueront ? - distinguer ce qui est une politique constructiviste de ce qui ne l'est pas ? Après tout, toute action gouvernementale a une visée constructiviste, dans une certaine mesure. Où placer la frontière ? Bref, toute cette histoire d'ordre spontané, si elle est intellectuellement séduisante et fort bien argumentée, s'avère à mon sens totalement inopérante en philosophie politique de par sa construction même. Qu'en dites-vous ? [
×
×
  • Create New...