Jump to content

Recommended Posts

16 hours ago, Adrian said:

 

 

Serait-ce l'arbre qui cache la forêt ?
A chaque fois qu'il se passe un truc, mes amis/collègues me sortent les modèles du giec et le fait que le réchauffement climatique est responsable. Les exemples préférés sont la guerre en Syrie et les gros incendies de forêt.
Je répète que les facteurs historiques, économiques, d'infrastructure, de conflit ethnique et religieux n'y sont pas pour rien, mais j'ai du mal à le justifier parce que qui cherche à prouver que X n'est pas lié au réchauffement climatique tend à montrer que le réchauffement climatique n'est pas la fin du monde. Et c'est donc difficile à sourcer.

 

On doit bien avoir quelque part des articles qui donnent des explications au delà du réchauffement climatique pour ce genre d'événement ? Les incendies de Californie, d'Australie, les inondations en Allemagne, etc...

  • Yea 1
Link to comment

Entendu sur TF1: "si les fruits et les légumes n'ont plus de goût c'est à cause du dérèglement climatique"

 

Faudra vous y faire les amis, vous êtes condamnés à consommer des fruits et des légumes sans goût.

Le plus terrible, finalement, c'est que les vraies causes de tout problème, sont totalement occultées par le joker: dérèglement climatique.

Par conséquent, inutile d'essayer de chercher une réponse ou une solution autre qu'une illusoire et absurde tentative de stabilisation du climat. Vos fruits et légumes continuerons à être sans goût.

 

  • Yea 1
Link to comment
  • 2 weeks later...
Il y a 11 heures, Nick de Cusa a dit :

La part humaine serait la moitié de ce qu'a estimé le GIEC jusqu'ici 

 

https://www.mdpi.com/2225-1154/9/11/163

 

Meh... Le passage en question :

 

Citation

using a double regression analysis, quite similar to that of Soon et al. [51], but with the time series of the aa index as the second independent variable (in addition to the logarithm of CO2 concentration), we show that the temperature variation since the middle of the 19th century can be reproduced with an (adjusted) value of about 87 percent. Such a goodness-of-fit is achieved for specific combinations of the weights of the aa index and of CO2 that form a nearly linear function in their two-dimensional parameter space. Best results are obtained for a climate sensitivity in the range between 0.6 and 1.6 K (per 2× CO2), with a delicate dependence on whether the latest data are included or not. Derived from empirical variations on the (multi-)decadal time scale, this climate sensitivity should be interpreted as a sort of transient climate response (TCR), rather than an ECS. Our range corresponds well with that of Lewis and Curry [52], 0.8–1.3 K, but is somewhat lower than the “official” 1.0–2.5 K range [3]. The lower edge of our estimation is plausibilized by recent experimental [39] and satellite-borne measurements [40,41]. It is also quite close, although still higher, than the particularly low estimate of less than 0.44 K, as advocated by Soon et al. [53] after comparing exclusively rural temperature data in the Northern hemisphere with the TSI. The upper edge, in turn, is not far from the spectroscopy-based estimation by van Wijngaarden and Happer [54]. We also argue that at least one additional decade of data collection will be needed to finally decide between low and high sensitivity values.

 

Link to comment
  • 2 weeks later...
  • 3 weeks later...
Le 25/11/2019 à 18:55, cedric.org a dit :

Ou plus précisément, ça fait 70 ans qu'on le vend pour dans 10 ans. Ça fait certes moins longtemps que la fin du monde promise depuis l'avènement de cette civilisation, mais tout de même.

Mais du coup d'un point de vue réaction chimique, comment expliquer (en contre-argument aux arguments des écologistes sortant des études et bilan avec transformation chimique) que les émissions de gaz tels que le CO(2) ne soient pas polluant, ni à effet de serre ? 

Link to comment
il y a 51 minutes, ?????? a dit :

Mais du coup d'un point de vue réaction chimique, comment expliquer (en contre-argument aux arguments des écologistes sortant des études et bilan avec transformation chimique) que les émissions de gaz tels que le CO(2) ne soient pas polluant, ni à effet de serre ? 

C'est bien à effet de serre, mais le point c'est que les écologistes en font des caisses, jouent aux marchands de peur et annoncent l'apocalypse (disparition de la banquise/incendies en masse/ disparition d'iles entieres a cause de l'augmentation du niveau de la mer...) sur la base de predictions fantaisistes et de modèles aux hypothèses simplistes. Par ailleurs, certains journalistes/activistes ont souvent la facheuse tendance de faire du cherry picking en ne sélectionnant dans les etudes/rapports du giec que les parties les plus alarmistes/pessimistes et en passant sous silence les modérations/précautions des scientifiques et les limites des modèles.

En conclusion, il s'agit de rester mesuré et raisonnable car beaucoup n'hesitent pas à instrumentaliser la science pour promouvoir leurs agenda politique. 

  • Yea 2
Link to comment

On va tous mourir. Donnez nous de l'argent.

 

 

Climate models do not capture these events reliably and so we may be underestimating future ice loss from the ice sheet, with more freshwater entering the North Atlantic, potentially leading to a weakening or collapse of the AMOC.”

The authors said there is now ”an urgent need“ for further research to address these uncertainties.

 

C'est quand même drôle tout ça. Même combat que le Covid. Arrêtez de faire ce genre de modèles. Et posez vous d'abord la question de ce que vous êtes réellement capables de faire.

  • Yea 1
Link to comment
7 minutes ago, Philiber Té said:

 

Où est-ce que tu as lu ça ?

...

Pardon ? 

Quote

“Surprisingly, the cooling appears to have been triggered by an unusually warm episode,” the researchers said.

The discovery came after Lead author Francois Lapointe, a postdoctoral researcher and lecturer in geosciences at the University of Massachusetts, and Raymond Bradley, distinguished professor in geosciences, also at the University of Massachusetts, came across new data suggesting a rapid change in sea temperatures.

Their previous work, which built a 3,000-year reconstruction of North Atlantic sea surface temperatures, revealed a sudden change from very warm conditions in the late 1300s...

 

Link to comment
il y a 1 minute, Nick de Cusa a dit :

Pardon ? 

 

 

Ce qui est "surprenant", ce n'est pas l'optimum médiéval, c'est que le refroidissement du PAG a en partie été causé par l'arrivée d'eau chaude dans les mers nordiques au XIVe siècle.

  • Yea 3
Link to comment
Selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM) "2021 reste l’une des sept années les plus chaudes jamais enregistrées [...] les années 2016, 2019 et 2020 arrivant en tête du classement", ce qui signifie bien que 2021 était... moins chaude que ces trois années.  Je suis admiratif de la manière dont certains communicants parviennent à suggérer quelque chose tout en écrivant le contraire et en restant dans les limites de la stricte vérité.

 

Décryptage en règle: https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2022/01/21/2021-lannee-pas-la-plus-chaude/

  • Yea 2
Link to comment

Tatiana Ventôse prend fermement position dans sa dernière video. Apparemment, elle préfère sauver les prolos que les bébés phoques. Finira t'elle en groupie de Fabien Roussel ?

 

 

 

 

Link to comment
il y a 3 minutes, Lameador a dit :

Finira t'elle en groupie de Fabien Roussel ?

Roussel arrive un peu tard pour elle, elle soutient déjà Kuzmanovic et son parti "République souveraine".

Link to comment

Article intéressant de Mike Hulme sur le fétichisme des nombres et le danger d'axer une politique sur un seul chiffre. Article parle du covid, du RCA et de la biodiversité 

Fetishising ‘The Number’: How Not To Govern Pandemics, Climate and Biodiversity – Mike Hulme

Citation

Le problème avec la gouvernance par le nombre, comme l’explique Jerry Muller dans The Tyranny of Metrics, est qu’il encourage le déplacement des objectifs. Le déplacement d’objectifs se produit lorsque l’attention se concentre sur l’atteinte du nombre, au lieu de s’occuper d’un plus large éventail d’objectifs de politique publique plus importants qui ne sont pas mesurés ou qui ne sont pas valorisés.

La défense de The Number pour l’élaboration des politiques publiques – qu’il s’agisse du changement climatique, de la perte de biodiversité ou d’une pandémie – est qu’il offre un objectif simple et clair pour la rhétorique politique et la communication publique.

 

  • Yea 1
Link to comment

Si vous vous demandiez où était Al Gore, il fait du pognon sur le RC toujours

 

Citation

 

Dear Lex, 

I am writing to let you know that Moonfare’s fundraise for Generation Investment Management’s Sustainable Solutions Fund IV is almost 50% spoken for after only 1 month of fundraising.

Led by Al Gore (whose personal video introduction to the fund is available on the Moonfare platform), Generation has invested over $1.8bn since 2004 in technologically driven, high-growth companies that are catalyzing a systemic, secular, and multi-decade transition to a more sustainable global economy. Portfolio companies include M-Kopa, a provider of pay-as-you-go consumer finance for off-grid households in rural Africa and Gogoro - a Taiwan-based provider of electric scooters with replaceable battery packs. 

Moonfare’s Investment Committee was especially impressed by the firm’s roadmap initiated investment process and system positive analysis.

  • Research roadmaps help Generation to identify sub-sectors that are disrupting old, inefficient industries, redefining how business is done in a sustainable manner. The Firm studies industries over an extended period of time before making investment decisions, generating a deep understanding of industry dynamics as part of their portfolio company selection process.  
  • System positive analysis enables Generation to determine whether a business is clearly driving the transition to a more sustainable future by evaluating the total effects of a business model on people and the planet, including positive and negative, intended and unintended, effects. 

I also include with this email Moonfare’s Whitepaper ‘The Case for Sustainable Investing in Private Markets’.

If you would like to discuss this fund in more detail, you can always reach out to me or your dedicated Moonfare representative. Or you can schedule a meeting directly via this link. 

As always, the fund will be filled on a first signed, first-served basis.

 
 
Regards,
Samuel Boughton
Head of Investor Solutions

 

 

Link to comment

https://www.wsj.com/articles/john-kerrys-ukraine-emissions-climate-russia-vladimir-putin-11645736997?mod=opinion_lead_pos3

 

Dans une interview accordée cette semaine, l’ancien secrétaire d’État américain John Kerry a mis en garde contre les « conséquences massives en termes d’émissions de CO2 » d’une guerre russe contre l’Ukraine, qui, selon lui, détournerait l’attention des travaux sur le changement climatique. Néanmoins, a-t-il ajouté, « j’espère que le président Poutine nous aidera à rester sur la bonne voie en ce qui concerne ce que nous devons faire pour le climat. »

 

 

:lol:

  • Huh ? 1
  • Haha 3
Link to comment
il y a 41 minutes, Bisounours a dit :

 « j’espère que le président Poutine nous aidera à rester sur la bonne voie en ce qui concerne ce que nous devons faire pour le climat. »

 

 

 

:lol:

 

La réponse de Poutine c'est l'hiver nucléaire apparemment...

 

Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...