Jump to content

chavez président à vie ?


Recommended Posts

Chavez s'inspire de plus en plus tant de Fujimori (pour son respect des normes constitutionnelles) que d'Allende (pour son volontarisme socio-économique):

http://www.lalibre.be/article.phtml?id=10&…p;art_id=364880

Il est à noter que l'opposition démocratique me parait commettre la même erreur que les partis qui s'opposaient à Mussolini dans les années 1923 - 1926: se "refugier sur l'Aventin" (aka pratiquer l'abstentionnisme politique).

Link to comment
Il est à noter que l'opposition démocratique me parait commettre la même erreur que les partis qui s'opposaient à Mussolini dans les années 1923 - 1926: se "refugier sur l'Aventin" (aka pratiquer l'abstentionnisme politique).

Je crois que ca s'appelle tenir à sa vie…

Link to comment

Abstentionnisme de la part des partis, certes.

Mais que fera le bon peuple vénézuélien, appelé à "se prononcer par référendum" sur les articles de la Loi fondamentale soumis à révision ?

Gageons que, le flingue sur la tempe, il se prononcera pour la réforme de ce système qui n'a que trop nui aux intérêts de la Nation (donc de Chavez seul).

Il aura beau jeu ensuite, le dictateur, de se proclamer champion de la démocratie participative !

Link to comment
Abstentionnisme de la part des partis, certes.

Mais que fera le bon peuple vénézuélien, appelé à "se prononcer par référendum" sur les articles de la Loi fondamentale soumis à révision ?

Gageons que, le flingue sur la tempe, il se prononcera pour la réforme de ce système qui n'a que trop nui aux intérêts de la Nation (donc de Chavez seul).

Il aura beau jeu ensuite, le dictateur, de se proclamer champion de la démocratie participative !

Il me semble que dans ses derniers articles, Chavez était bien démoli par le regretté auteur que toi et moi citons dans nos deux signatures :icon_up:

Link to comment
Il me semble que dans ses derniers articles, Chavez était bien démoli par le regretté auteur que toi et moi citons dans nos deux signatures :icon_up:

Ca tombe bien, je cherche des articles de Revel sur Internet. Tu aurais des références concernant Chavez ?

Link to comment
Ca tombe bien, je cherche des articles de Revel sur Internet. Tu aurais des références concernant Chavez ?

Caramba ! Dans ma farde "archives" qui reprend les derniers articles de JFR parus dans Le Point entre 2002 et 2004, et contrairement à mes souvenirs, je ne trouve rien sur Chavez … il serait pourtant étonnant que l'auteur du Regain démocratique soit passé à côté de cet épigone de Castro !

En relisant ses articles, je pense de plus en plus que s'il avait vécu, le prochain bouquin de Revel aurait certainement été consacré à l'islam dans le monde et en France. Certains articles en constituent l'amorce.

Je relève en relisant ces articles qui datent du début de la décennie que JFR n'avait visiblement pas très bien compris le sens de la guerre en Irak, en se montrant par trop proche des thèses neo-conservatrices, et bien trop optimiste quant à la démocratisation du pays.

Link to comment
Je relève en relisant ces articles qui datent du début de la décennie que JFR n'avait visiblement pas très bien compris le sens de la guerre en Irak, en se montrant par trop proche des thèses neo-conservatrices, et bien trop optimiste quant à la démocratisation du pays.

Un de ces derniers articles dans le point (je ne saurez dire quel n° du Point) laissait tout de même entrevoir un certain regret de ses positions antérieures pro-guerre d'Irak. Dans cet article, constatant les problèmes apparus en Irak suite à cette guerre il disait que l'on ne pouvait pas imposer la démocratie à un peuple qui n'en veut pas.

Link to comment
Guest jabial

Ca m'étonnerait fortement que le problème soit que les irakiens ne veuillent pas de la démocratie. Les irakiens s'en foutent probablement, dans l'état de leur pays, ils veulent surtout la paix et la tranquilité. Le bordel est le fait d'une petite minorité d'irakiens, de la rencontre belliqueuse d'intérêts étrangers jouant le grand jeu par proxy, et de la nullité absolue de la stratégie américaine. Et le pire est peut-être à venir, car le retrait US pourrait s'accompagner d'un bain de sang.

Link to comment
Un de ces derniers articles dans le point (je ne saurez dire quel n° du Point) laissait tout de même entrevoir un certain regret de ses position antérieure pro-guerre d'Irak. Dans cet article, constatant les problèmes apparus en Irak suite à cette guerre il disait que l'on ne pouvait pas imposer la démocratie à un peuple qui n'en veut pas.

C'est bien possible; ce qui me semble dommage est le fait que - contrairement par exemple à d'autres libéraux tels Baverez - Revel ait un peu trop vite "fonçé dans le panneau".

N'écrivait-il pas par exemple qu'il y avait bien menace mondiale à propos des fameuses armes de destruction massives de Saddam, et que l'intervention militaire se justifiait puisque le régime baasiste n'avait que faire des résolutions onusiennes ?

Lorsque j'étais plus jeune, JFR m'était souvent décrit comme "pro-américain à 100 %". Mon interlocuteur prenait comme exemple caractéristique le soutien apporté par notre auteur de référence à l'invasion de l'île de la Grenade par des troupes US en septembre 1983, qui avait permis de déloger un régime marxiste soutenu par Cuba. Et mon interlocuteur de préciser: "Sur ce coup, même Mme Thatcher était furieuse vis-à-vis des Américains …"

Je regrette qu'un authentique et désintéressé admirateur de la démocratie américaine tel que l'auteur du Voleur dans la Maison vide (un des mes ouvrages de chevet) ait pu, à l'occasion de la crise irakienne, involontairement tomber dans une certaine caricature de son positionnement politique, qui a dû réjouir certains de ses adversaires intellectuels (ceux-là mêmes qui, interrogés par Pierre Boncenne, répondaient: "Revel ? Ce vieux réac, atlantiste viscéral, obsédé de l'anticommuniste", etc.)

Link to comment
Abstentionnisme de la part des partis, certes.

Mais que fera le bon peuple vénézuélien, appelé à "se prononcer par référendum" sur les articles de la Loi fondamentale soumis à révision ?

Gageons que, le flingue sur la tempe, il se prononcera pour la réforme de ce système qui n'a que trop nui aux intérêts de la Nation (donc de Chavez seul).

Il aura beau jeu ensuite, le dictateur, de se proclamer champion de la démocratie participative !

C'est pas le pistolet sur la tempe, c'est la liasse de dolars pétroliers dans la main. C'est en train de devenir pistolet+biffetons depuis plusieurs mois cela dit (RCTV, présidence à vie, pleins pouvoirs). Chavez est populaire, certes parce qu'il est clientéliste mais il l'est.

Attaquer en disant c'est un dictateur est un mauvais angle : Il a été élu, avec des irrégularités mais élu. Un meilleur angle d'attaque c'est le gaspillage qu'il fait du pétrole pour sa gloriole et pour s'acheter les voix. Pointer aussi que c'est un nationaliste, militariste, etc qui aime beaucoup trop l'iran et la russie :icon_up: Et les innombrables privations de liberté bien sur..

L'effet anesthésiant des subventions permet de faire passer la pilule des restrictions drastiques des libertés. Supprime le pétrole et il est dans la merde, déjà qu'il a réussi à amener le chômage à des sommets..

Link to comment
Ca m'étonnerait fortement que le problème soit que les irakiens ne veuillent pas de la démocratie. Les irakiens s'en foutent probablement, dans l'état de leur pays, ils veulent surtout la paix et la tranquilité. Le bordel est le fait d'une petite minorité d'irakiens, de la rencontre belliqueuse d'intérêts étrangers jouant le grand jeu par proxy, et de la nullité absolue de la stratégie américaine.

:icon_up:

Et le pire est peut-être à venir, car le retrait US pourrait s'accompagner d'un bain de sang.

Yep. Là encore, ça va dépendre de la stratégie employée ; les théoriciens de West Point ne sont plus ce qu'ils étaient.

Link to comment

A vrai dire, je pense que les américains n'ont surtout pas achevé leur stratégie. Beaucoup de groupe insurgés shiites sont soutenu par l'Iran. Mais dans en cet période il plutot incorect de leur faire bobo.

Link to comment
Les Américains avaient une stratégie en Irak? :icon_up:

Oui, trouver des … justifications mais ça n'a pas marché. Il en est quand même résulté le fameux théorème de Blair "Les armes de destructions massives existent, mais on ne pourra jamais les retrouver"… qui laisse pantois

Link to comment
Les Américains avaient une stratégie en Irak? :icon_up:

En tout cas, certaines entreprises américaines profitent de la situation actuelle. Ont elles une proximité avec le pouvoir, je n'en sais rien.

Link to comment
Je doute que ces mecs aient suffisamment le sens de l'honneur pour se faire seppuku.

Allons, toi, tu prônes le suicide, ce péché mortel ? :icon_up:

http://www.liberaux.org/index.php?s=&s…st&p=243892

http://www.liberaux.org/index.php?s=&s…st&p=243864

Link to comment
Mortel, c'est le cas de le dire. Et puis, il est plutôt sain de penser au suicide… des ennemis de la civilisation.

Tu souhaites la mort de ton prochain, maintenant ? De mieux en mieux.

Apparemment, tu as raté une remarque que j'avais émise il y a quelques semaines lors d'un débat houleux…

En temps normal, j'ai autre chose à faire que d'archiver les dires, faits et gestes d'autrui.

Link to comment
Tu souhaites la mort de ton prochain, maintenant ? De mieux en mieux.

Quand il s'agit de bolchos qui trouvent normal de zigouiller des populations entières au motif qu'elles ne sont pas composées de progressistes hédonistes et athées, avoue qu'espérer leur suicide est encore bien gentil.

En temps normal, j'ai autre chose à faire que d'archiver les dires, faits et gestes d'autrui.

Donc, tu as raté une occasion de la boucler.

En tout cas, j'ai observé qu'à la suite de ma remarque, tu étais allé jeter un oeil dans le topic auquel je faisais allusion.

Link to comment

Les pauvres du Venezuela sont fiers d'aider les pauvres de Londres:

Chávez oil dollars buy bus tickets for London

By Tom Burgis and Dino Mahtani in London

Published: August 20 2007 18:49 | Last updated: August 20 2007 18:49

Hugo Chávez, Venezuela’s president, broke new ground in his campaign of global oil diplomacy on Monday when London mayor Ken Livingstone announced half-price bus travel for poor Londoners, funded with millions of Venezuelan oil dollars.

An initial one-year deal will see Petróleos de Venezuela Europa, the European arm of state oil company PdVSA, spend up to $32m (€23.75m, £16m) to subsidise bus fares for residents in the UK capital who receive low-income welfare payments.

(FT)

Link to comment
Guest jabial
Chez les néocons ? Assurément.

J'ai beau tourner ta phrase dans tous les sens, je n'arrive pas à voir comment elle peut en avoir un.

Hugo Chávez, Venezuela’s president, broke new ground in his campaign of global oil diplomacy on Monday when London mayor Ken Livingstone announced half-price bus travel for poor Londoners, funded with millions of Venezuelan oil dollars.

An initial one-year deal will see Petróleos de Venezuela Europa, the European arm of state oil company PdVSA, spend up to $32m (€23.75m, £16m) to subsidise bus fares for residents in the UK capital who receive low-income welfare payments.

L'URSS aussi pratiquait ce genre de politique - on citera comme exemple les exportations de blé que la famine n'a nullement arrêtées.

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...