Jump to content

Fagotto

Utilisateur
  • Content Count

    5496
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    10

About Fagotto

  • Rank
    Clerc

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Pedigree de droite, on a échappé à un écolo pur c'est déjà ça, je m'attendais à pire (bon on se dit toujours ça au début).
  2. ça avait été un sujet de discussion en 2007 justement, le fait qu'il ne soit pas un" vrai" afro-américain. https://archives.cjr.org/politics/is_obama_black_enough.php "Since announcing his presidential bid on Saturday, Barack Obama has faced a barrage of questions, some more relevant than others. Important queries about his lack of political experience have been accompanied by mentions of his nicotine habit and middle name. But perhaps the most absurd question Obama has been asked so far has had more to do with identity politics than presidential politics: Senator Obama, when did you decide you were black? That was the question 60 Minutes correspondent Steve Kroft posed to Obama in an interview that aired on Sunday. Kroft asked the biracial senator why he considered himself black even though he was raised in a white household. Obama responded by telling Kroft that he never decided to be black: “I think if you look African-American in this society, you’re treated as an African-American.” Kroft isn’t the first journalist to ask, implicitly or not, whether Obama is black enough. A Los Angeles Times editorial on Tuesday asked “is Obama really black?”, while New York Daily News columnist Stanley Crouch asserted in November that “other than color, Obama did not — does not — share a heritage with the majority of black Americans, who are descendants of plantation slaves … So when black Americans refer to Obama as ‘one of us,’ I do not know what they are talking about.” Those inside and outside of the black community have questioned Obama’s racial identity. As the son of an African immigrant, Obama is not directly linked to the history of black enslavement in America, a fact that makes some blacks view him as more of an outsider. On the other hand, people like Senator Joseph Biden, who called Obama the first “articulate” and “clean” black presidential candidate, may unintentionally view Obama’s diverse upbringing and educational background as factors that nullify his black heritage." Et ça a continué après d'ailleurs: https://www.theatlantic.com/politics/archive/2015/10/a-short-history-of-whether-obama-is-black-enough-featuring-rupert-murdoch/409642/ On connait cette théorie oui.
  3. Je suppose que le raisonnement est valable pour les afro-américains et que la shared history pour les afro-américains est déportation+esclave+ségrégation/racine, incluant dans le processus la destruction de leur culture africaine d'origine et la re-création d'une nouvelle culture purement afro-américaine, là où pour les blancs, les différentes vagues d'immigrations (anglo-sax, irlandais, italiens) ont pu garder leur culture/communauté d'origine tout en s'assimilant avec une culture américaine.
  4. Effectivement, si Philippe est la seule barrière aux délires de la convention citoyenne, c'est pas très bon signe vu qu'il va se faire tej parait-il...
  5. "Dans un rapport rendu public mardi 23 juin, le groupe de réflexion The Shift Project, présidé par le consultant Jean-Marc Jancovici, détaille comment les bouleversements récents du marché pétrolier pourraient mettre en difficulté l’approvisionnement en or noir de l’Union européenne dans les dix prochaines années." Toujours la même bande de guignols.
  6. heu, j'essaie rien du tout, je met juste un lien complémentaire à la discussion, c'est pas contre toi.
  7. Ils demandent parce qu'ils sont les plus défavorisés d'un point de vue matériel, et pensent que ça vient de leur histoire, et que cette histoire impacte toujours leurs conditions actuelles, ce qui est peut-être vrai d'ailleurs, notamment aux US, mais ça ne fait pas de la demande de réparations une bonne idée.
  8. Pour beaucoup si, tu parles d'un point de vue intellectuel ou politique, où ces problématiques peuvent être interessantes, moi je parle d'un point de vue individuel ou communautaire, tu as peut-être raison 'moralement' mais d'un point de vue 'utilitariste' je pense pas que la majorité des gens ait un intérêt à se lancer dans ce genre de luttes, même si c'est compréhensible, il y a très très peu à gagner dans le système actuel, où l'action de l'Etat ne les aidera pas fondamentalement (parce que au final dans la politique française on finit toujours par en appeler à l'Etat), enfin je suis pas pessimiste je pense que ça s'améliore petit à petit. Je crois pas que ça change fondamentalement les choses, à la limite si des manifestations ant-racistes font tomber les lois de prohibition je dis bravo, mais j'ai l'impression que dans la majorité des cas l'effet réel est très faible. On verra, on peut croire qu'il sortira des choses positives de ces manifs, mais enfin je pense que si amélioration notable des choses il doit y avoir, ce sera pour des raisons internes, pas via des revendications générales.
  9. Ben, c'est tout simplement pas le sujet du film. Donc oui l'avertissement est juste là parce que certains ont du se plaindre.
  10. Je pense que, même si ça parait injuste et que c'est difficile à dire, que les africains et descendants d'africains vivant en France n'ont rien à gagner à ressasser ses histoires, il y a une perte d'énergie collosale dans le ressentiment et l'obsession de l'esclavage et de la colonisation, et même si c'est compréhensible ça n'améliorera pas la situation, le seul salut est de se focaliser sur l'amélioration de sa condition personnelle via le travail et l'éducation. Alors bien sur en France ce n'est pas évident, dans un pays aussi sclérosé , et il y a des choses à faire pour aider, mais plus d'un point de vue général type libéralisation du marché du travail (cf le succès de Uber et autres en banlieur), de l'entreprenariat, et fin de certaines politiques tel que la prohibition des drogues...et à la limite certains manifs pourrait aider à atteindre ce but mais ce n'est même pas sur, et ça me semble un gaspillage d'énergie, même si je comprend que l'on puisse ne pas voir de meilleures solutions.
  11. Ah non mais là c'est une parodie écrite par anti-complotiste/anti-négationniste. Mais c'est vrai que cette théorie sur le 18 juin n'a pas beaucoup de partisans non plus j'ai l'impression.
  12. J'ai u que c'est la seule preuve matérielle du truc au final. Pas de quoi faire peur à un complotiste du coup.
×
×
  • Create New...