Jump to content

fm06

Utilisateur
  • Posts

    2371
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Everything posted by fm06

  1. @Séverine B je suis en vacances cette semaine. Je vais en faire quelques-unes.
  2. Bel effort. On peut aussi raisonner sur la structure du marché. Dans le monde de la santé on a besoin de milliers d'infirmières aux compétences bien codifiées. La concurrence entre elles est relativement fluide car une infirmière disposant d"une qualification précise peut être remplacée par une autre avec la même qualification. Le budget santé global étant limité il se répartit sur un grand nombre d'infirmières de manière assez homogène. Dans le monde du sport, on a besoin de champions. Ils sont exceptionnels par définition. Un sportif qui domine sa spécialité est un peu comme une oeuvre d'art. Il est unique et du coup sa valeur est fortement influencée par des considérations émotionnelles: son style, son empathie pour ses fans... Il se retrouve en situation d'oligopole, voire de monopole ce qui le met en position de force pour négocier sa rémunération. Le budget global du sport est limité lui aussi, mais il est réparti de manière inhomogène avec des champions surpayés et des petits joueurs qui vivotent ou qui jouent en amateurs.
  3. Je connais bien une famille de viticulteurs champenois. Pour les vendanges ils embauchent touours des saisonniers. Pendant longtemps les saisonniers étaient logés dans un bâtiment ad hoc à proximité de la maison de famille. La mère assurait le ravitaillement et les repas en commun avec de la cuisine familiale. Bref, c'était plutôt simple et bon enfant. Certains saisonniers revenaient chaque année. La réglementation est passée par là. Les logements ne sont plus conformes. La cuisine familliale est exclue. Fin de l'histoire.
  4. Très intéressante plongée dans une partie des arcanes du système électoral américain. J'aime beaucoup la conclusion: In the exceedingly unlikely event that the 2020 election is canceled, the result isn’t likely to be an extended term for President Trump. The most likely result is chaos.
  5. En effet, Ferghane Azihari a l'ai assez présent dans les médias. Deux échantillons: https://www.lepoint.fr/debats/la-fin-de-la-terrasse-chauffee-nouvel-exemple-d-hypocrisie-climatique-29-07-2020-2386011_2.php?fbclid=IwAR2XnuxrzH5Q6kW-KmXn2VTR2oB3nmPwxx3G9WNjyszS4aNx73uEk8RmK5g
  6. Même pas. Si on regarde les mesures de CO2 dans l'atmosphère, la réduction des émissions causée par le confinement est imperceptible (inférieure à la variabilité naturelle). https://www.climato-realistes.fr/co2-atmospherique-mai-2020-non-affecte-par-le-ralentissement-economique-mondial-covid-19/
  7. Très beau texte ? On pourrait le retravailler pour l'adapter au sujet de la Constitution.
  8. Si on fait l'impasse sur les débats affreusement techniques, on risque de se faire balayer sur le mode "les experts ont dit que... vous n'y connaissez rien, donc taisez vous". La force des climato-réalistes c'est qu'ils avancent sur le terrain scientifique avec des faits. Cela-dit, l'étiquette climato-sceptique est disqualifiante pour la plupart des médias. Je pense qu'il faut laisser le côté technique aux climato-réalistes, mais sans pour autant se couper d'eux car leur message est tout de même important: si le délire de fin du monde climatique n'a pas lieu d'être, la modification de la constitution pour y faire face perd tout son sens. Par ailleurs, l'étiquette libérale (inévitablement ultra- ou néo-) est presque aussi disqualifiante. Si on veut avancer sur le terrain strictement politique (non scientifique) il est préférable à mon avis de parler de défense des libertés publiques que de libéralisme (ou même de défense des libertés individuelles). Les sujets écologiques sont hautement émotionnels (la planète est en danger, on va tous mourir, quel monde allons-nous laisser à nos enfants, les insectes disparaissent, c'est notre faute, etc.) On ne peut pas se contenter de répondre avec des arguments philosophiques (même s'ils sont importants aussi). Ce que doit être une Constitution c'est très abstrait pour une très grande partie des citoyens. Bref, je pense qu'il faut agir sur plusieurs axes: technico-scientifique pour montrer que la situation du monde ne fait que s'améliorer grâce à l'être humain (et pas le contraire) juridique pour montrer les conséquences redoutables que pourrait avoir la modif de la Constitution sur les libertés individuelles économique pour montrer les conséquences redoutables que pourrait avoir la modif de la Constitution sur la liberté d'entreprendre etc.
  9. Vaste programme. Se rapprocher des climato-réalistes? https://www.climato-realistes.fr/propositions-de-la-convention-citoyenne-pour-le-climat-faisons-barrage/
  10. toute conquête du pou­voir doit d’abord pas­ser par un long tra­vail idéo­lo­gique, une lente pré­pa­ra­tion du ter­rain au sein de la socié­té civile. Il faut, peu à peu, sub­ver­tir les esprits, ins­tal­ler les valeurs que l’on défend dans le domaine public afin de s’assurer d’une hégé­mo­nie cultu­relle avant et dans le but de prendre le pou­voir. Extrait de L’hégémonie culturelle selon Gramsci, par Aurélien Berthier L'écriture inclusive est l'instrument d'une stratégie de prise de pouvoir. Comme les handicapés moteurs devenus "personnes à mobilité réduite" et autres euphémisations. Comme la vidéo-surveillance qu'on appelle maintenant "vidéo-protection" et autres inversions. Comme le "en même temps" macronien. Comme la novlangue de 1984.
  11. En effet, le plus gros morceau de la dépense publique au sens large ce sont les prestations sociales: https://www.insee.fr/fr/statistiques/3676768?sommaire=3696937#graphique-figure5 Le jour où l'Etat sera en cessation de paiement, c'est là dedans qu'il devra taper en priorité. Quand on sait que 30% des revenus des ménages sont constitués de dépenses sociales (allocations en tout genre), ceux qui ont du mal à boucler leurs fins de mois vont souffrir.
  12. Voici la traduction de https://risk-monger.com/2020/07/09/its-not-about-being-safe-its-about-being-safer En bonus la présentation résumée de l'auteur (copiée du blog de Seppi, c'est un condensé de https://risk-monger.com/about-2/) David pense que la faim, le SIDA et des maladies comme le paludisme sont les vraies menaces pour l'humanité – et non les matières plastiques, les OGM et les pesticides. Vous pouvez le suivre à plus petites doses (moins de poison) sur Twitter et la page Facebook de Risk-monger.
  13. Merci Séverine. J'ai le feu vert de David Zaruk. Je le fais suivre à la rédaction et je fais la traduction dans la journée.
  14. https://www.atlantico.fr/decryptage/3590944/psychose-collective--ces-enormes-progres-environnementaux-que-ne-veulent-pas-voir-les-deprimes-de-la-planete-liberalisme-capitalisme-progres-innovation-jacques-brasseul-marcel-kuntz L’URL est explicite... Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
  15. Dans les faits récents (mais ça dépend ce qu'on appelle récent) il y a entre autres: Des agressions d'agriculteurs par leurs voisins (le prétexte typique étant l'épandage de pesticides). La montée de l'écologisme politique Un marketing très efficace des promoteurs du bio Le plan délirant de la Commission européenne pour l'agriculture De l'agri-bashing au plus haut niveau de l'Etat Le catastrophisme des médias qui amplifient le moindre sujet, quitte à relayer des infox (abeilles, néo-nécotinoïdes, glyphosate, OGM, biodiversité...) En face il y a quelques organisations qui font un beau travail pédagogique comme Agriculture & Environnement, ainsi que quelques chercheurs qui s'expriment dans les médias comme Marcel Kuntz. Mais ces voix sont très peu relayées dans les médias.
  16. Je n'ai pas vu de réponse. Voici un article qui me semble pertinent: https://risk-monger.com/2020/07/09/its-not-about-being-safe-its-about-being-safer La crise COVID-19 révèle une mauvaise compréhension de la gestion de risques par le public comme par les décideurs. Dites moi si l'article vous intéresse et je contacterai l'auteur pour avoir son feu vert avant de traduire.
  17. @Séverine B Concernant Michael Shellenberger: après réflexion, je traduirais "scare" par "terreur" plutôt que "grande peur". La "terreur du climat" ça évoque bien le terrorisme intellectuel...
×
×
  • Create New...