Jump to content

Pan

Utilisateur
  • Posts

    451
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Pan

  1. MAIDSAFE est un projet réellement révolutionnaire. J'ai beaucoup d'admiration pour eux et je suis très impatient. Ils sont quelques ordres de grandeur au-dessus des autres en termes d'ambitions et surtout d'avancées technologiques.
  2. Le projet ind.ie, qui mérite vraiment d'être soutenu dans les derniers jours de sa campagne de financement, correspond tout à fait à l'esprit de ce fil de discussion. On est tous pris entre la peur de confier des informations personnelles à des tiers comme google, facebook ou dropbox par exemple, et le besoin de communiquer avec ses proches et moins proches. Si des solutions de communication chiffrées (PGP) ou même décentralisée et pratiquement sans meta-data (bitmessage) existent, elles sont souvent peu ergonomiques, laides et pour tout dire effrayantes pour les gens peu versés dans la technique. Ind.ie va tenter de changer tout ceci en fabriquant un réseau social décentralisé (les informations ne se trouvent que chez vous et vos contacts) et chiffré (personne ne peut lire ce que vous échangez). Ils vont mettre l'accent sur l'ergonomie et le design, pour que ce soit à la fois facile et plaisant à utiliser. Ils sont dans la dernière ligne droite de leur campagne de financement participatif, alors si vous pensez comme moi que le monde a besoin de ce genre de trucs, à votre bon coeur: https://ind.ie/
  3. Concrètement, dans une famille très proche de moi, le grand-père doit avoir 30-40 flingues, le père 2-300 et le fils une petite quinzaine. Pratiquement aucune de ces armes n'est enregistrée et il ne s'agit d'une armurerie de famille plutôt banale en Suisse.
  4. Ce n'est plus obligatoire depuis quelques années en effet, mais il doit y avoir moins de 2% de gens qui le laissent à l'arsenal entre les périodes de service. Là, on ne parle que des armes militaires, mais la Suisse doit avoir une des plus vieilles cultures des armes du monde (genre, au XVIII siècle, il était impossible de se marier dans le canton de Berne si on ne possédait pas un fusil), et il y a énormément d'armes privées, bien plus que de militaires.
  5. Ca tombe bien, on parle des militaires, c'est à dire 70% de la population nationale mâle. Ca fait quand même pas mal de fusils. Jusqu'en 2002, une fois terminé les obligations militaires, chaque citoyen conservait son fusil, qui n'était enregistré nulle part (maintenant, on peut toujours, mais il faut demander un permis et le flingue est fiché). Si on compte seulement depuis, disons 1850, ça fait déjà pas mal de fusils dans la nature. J'habite dans un vieux quartier, il est assez raisonnable de penser qu'il y a au moins 15 armes à feu non enregistrées dans les 5 maisons de mes voisins. Dont 4 ou 5 fusils d'assaut.
  6. Voila. Le mot "acheter' ici a un sens totalement different de l'expression "acheter" une voiture, mais on joue sur les mots pour soulever la reprobation. Ce n'est pas plus de l'esclavage pour l'enfant que pour les enfants de couples normaux, qui ne choisissent rien non plus, comme ca ne l'est pas davantage non plus pour la mere porteuse qui choisit de se mettre dans des conditions d'inconfort particulieres pour une certaine duree que pour un cosmonaute dans un station spatiale ou un employe d'une plateforme petroliere par exemple. Je pense que c'est un sujet complexe, sur lequel, en effet, la loi formera une intrusion de plus de l'etat dans les chambres a coucher et les uterus. Mais employer ainsi des mots pour designer des choses aussi radicalement differentes de leur sens ne constitue pas un procede honnete.
  7. Je pense qu'il y a une analyse des risques a faire. Pour le moment, ma femme a un 9mm dans la table de nuit. Si nous avions de jeunes enfants, il vaudrait sans doute la peine de mettre une clef, le risque d'accident etant plus grand que le risque de cambriolage. Et justement parce que la police peut potentiellement etre de l'autre cote, il n'est pas du tout souhaitable de "tracer" la munition ou les armes, d'ailleurs.
  8. Le chien est la piece qui vient frapper le percuteur pour que celui-ci fasse detonner l'amorce de la cartouche. Dans les armes a poudre noire, le chien frappait simplement un peu de poudre et mettait ainsi feu a la charge. Il est courbe pour qu'on puisse le tirer en arriere et tendre le ressort, l'armer.
  9. "l'idée libertaire" Encore un idiot qui n'arrive pas à écrire "idée libérale".
  10. la concurrence institutionnelle est souhaitable également, car elle seule permet aux institutions efficaces d'émerger. L'UE fait exactement le contraire.
  11. Les triptamines ont quelques choses de magique. Je pense aussi que le monde en général prend une saveur différente ensuite. Pour le reste de la vie. Se promener dans la nature, le lendemain d'une expérience de ce type donne toujours un profond sentiment de gratitude. Mais ce ne sont pas des choses "festives". Il y a la manière, l'endroit et le moment. Bref, la musique, c'est important, mais pas n'importe laquelle. Du baroque, de la musique ancienne, du rock, du folk ou du métal.
  12. La réponse est dans la question, je pense. Le port d'arme est en même temps la démonstration d'une relative liberté et un outil permettant de défendre celle-ci et d'augmenter sa sécurité (et celle de ses congénères).
  13. Pas seulement francophone, mais répond à la définition : http://protell.ch/
  14. Je ne vois pas où est le problème si le créancier connaît les règles deu jeu au moment de prêter à la personne morale.
  15. Le patient n'est pas anémique. Le patient est un alcoolique gravement atteint qui souffre à présent des problèmes de manque. Il en est à un stade où son addiction le rend incapable de travailler et où ses maigres revenus en constante baisse ne suffise plus à subvenir à sa consommation d'alcool en augmentation. Il n'arrive plus à acheter assez pour éviter les sueurs et les tremblements. Votre diagnostic consiste à dire que le problème est seulement causé par un manque d'alcool et qu'il suffit de donner un peu de vodka au patient pour que tout aille mieux dans le meilleur des monde.
  16. Il n'y a pas de tunnels individuels, sinon on ne pourrait pas entrainer le tir par les intervalles et le mouvement. Un (ou un groupe) qui tire, et un qui avance ou qui recule, puis alternance etc. En gros, ce sont des stands en forme de U et on tire en direction de la partie fermee. Il y a de nombreux prives qui s'entrainent dans ces stands, effctivement popularises a l'origine par l'armee suisse. Quand je vais tirer avec des copains, ce qui m'arrive malheureusement de plus en plus rarement, on utilise en general ce genre de stands, ou l'on peut aussi utiliser presque tout ce qui se fait comme calibres, ce qui est rigolo pour le grand gamin que je suis qui aime les jouets qui font des mouvements d'air, du bruit et de la lumiere. Je ne voulais pas te contredire pour te contredire, mais simplement dire que l'ultra reglementation des stands francais procede probablement davantage de la persecution ordinaire des tireurs que de la securite bien comprise du public.
  17. Je ne sais pas ce que c'est mais ici on a toujours entraine les reflexes dans des stands ouverts. En animant des cibles, des situations, en laissant moins de 2 secondes pour une doublette dans la poitrine, pour entrainer la coordination du feu et du mouvement, etc. Normalement, si le stand est bien contruit, les risques de ''balles perdues'' sont tres limites.
  18. La plupart des armes longues sont normalement utilisées à des distances de moins de 60 mètres dans des circonstances très différentes du "sniping". (Wikipedia) La documentation à ce sujet ne manque pas.
  19. C'est vrai, mais on peut quand même aller très loin. J'ai récemment passé quelques mois avec des militaires de différents pays européens et j'ai été sidéré de constater qu'ils avaient pratiquement tous peur des armes. C'est important de s'entraîner avec de la munition, de faire des vrais feux de couverture en tirant à côté de ses camarades, essouflé, dans la neige. Ca responsabilise et ça montre que tout le monde peut le faire. Sinon, les divers jeux permettent pas mal de trucs mais ne sont jamais aussi réalistes qu'on le voudrait. Je suis persuadé qu'on y prend plus de risques qu'on en prendrait si l'adversaire nous tirait dessus avec du plomb plutôt que des billes ou des lasers.
  20. On peut faire du tir sans être statique, et en entraînant la coordination du feu et du mouvement. Sinon, le meilleur rapport qualité prix, c'est probablement le K31. Quelques très gros crans au-dessus du G3.
×
×
  • Create New...