Aller au contenu
Adrian

Radars "privés" pour argent public

Messages recommandés

Citation

D'ici à septembre, des sociétés privées géreront les radars embarqués. Selon les calculs d'une association provoiture, les amendes vont pleuvoir.

La polémique sur le projet de privatisation des radars mobiles embarqués refait surface. Alors que le gouvernement doit présenter, vendredi, le détail d'un dispositif qui doit entrer en vigueur en septembre, l'association provoiture 40 Millions d'automobilistes reprend les armes ce matin. Pas question pour elle d'accepter que les pouvoirs publics confient le volant des voitures équipées d'un radar embarqué - capable de flasher tout en roulant un véhicule en excès de vitesse dans les deux sens de circulation-, non plus à des gendarmes ou des policiers mais à des chauffeurs employés par des sociétés privées.

 

Le processus expérimenté en Normandie

 

L'affaire est pourtant déjà bien engagée. Les appels d'offres, pour choisir les sociétés prestataires, seront lancés dans les semaines qui viennent. Une expérimentation est déjà en cours en Normandie où des voitures banalisées contrôlent discrètement, sans sanctionner, les automobilistes qui ne respectent pas les limitations.

 

L'objectif, pour les responsables de la Sécurité routière, est de rentabiliser au maximum ces voitures utilisées, en moyenne, seulement une petite heure par jour par des forces de l'ordre ayant bien d'autres missions à remplir.

 

78 % des automobilistes sont contre

 

Dans la bagarre qui se profile, l'association provoiture table sur une opinion publique à ses côtés, échaudée par l'arrivée de ce nouveau dispositif qui lui coûtera très cher en points de permis (et aussi en PV !) mais aussi retors à l'idée d'une privatisation pouvant conduire à des excès de zèle. Dans un sondage réalisé du 10 au 12 janvier derniers par Harris Interactive pour le compte de 40 Millions d'automobilistes, 78 % des Français se déclarent opposés à la privatisation de ces radars. Et 80 % estiment que le contrôle de la vitesse sur les routes doit rester du domaine des représentants du service public.

 

En oubliant peut-être un peu vite que le nombre de morts sur les routes ne baisse plus depuis deux ans et que 3 469 personnes ont ainsi perdu la vie en 2016, soit une hausse de 0,2 %.

 

Avant de lancer une « manifestation numérique » (lire ci-dessous), l'association s'est livrée à un petit calcul pour dénoncer « une opération davantage financière qu'attachée à lutter contre l'insécurité routière ». « Partant du principe qu'une voiture-radar peut flasher, au bas mot, trente automobilistes par heure, que le ministre de l'Intérieur souhaite que ces véhicules circulent huit heures par jour, ce sont plus de 38,5 millions de procès-verbaux qui seront dressés à l'encontre d'usagers de la route, dénonce Daniel Quéro, son président. Avec un montant moyen de l'amende à 56,85 €, l'Etat engrangera près de 2,2 Mds€. A coup sûr, une excellente opération financière... En revanche, il n'existe aucune preuve que cette mesure ait un quelconque effet positif sur la sécurité routière. »

 

Une accusation que balaie d'un revers de main Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière. « Il y a dans le refrain radars pompes à fric une profonde erreur car les chiffres démontrent complètement le contraire. Les radars, tous confondus, ont rapporté 920 M€ l'an dernier, alors que l'Etat prévoit, dans le projet de loi de finances 2017, 3,3 Mds€ de dépenses pour la sécurité routière. Si le but était de gagner de l'argent, nous serions très très loin du compte. »

http://www.leparisien.fr/automobile/securite-routiere/les-radars-prives-vont-nous-couter-cher-20-02-2017-6694893.php

 

 

Les mecs font se faire détruire leur voiture avec leur caméra...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

100 contre 1 que ses sociétés auront un encouragement à flanquer des amendes parce qu'elles l'état leur demandera de "faire du chiffre" pour prouver leur efficacité et démontrer la puissance de l'état de la sauvegarde de la sécurité routière. (Sans même parler des sousous).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 20/02/2017 à 15:54, Neomatix a dit :

Aujourd'hui en France la seule chose privatisée sont les radars mobiles : http://m.leparisien.fr/automobile/securite-routiere/les-radars-prives-vont-nous-couter-cher-20-02-2017-6694893.php

Tu m'étonnes que personne n'aime le libéralisme avec des trucs pareils.

Il y a 9 heures, Marlenus a dit :

Oh il y a pas mal d'autres choses dans le style de privatisé.

Les enlèvements de voitures à Paris par exemple.

Il y a 8 heures, poney a dit :

les amendes de parking aussi, non ?

https://forum.liberaux.org/index.php?/topic/53407-aujourdhui-en-france/&page=82

 

+1 pour Néomatix.

 

Et -1000 pour l'alter logique complètement WTF de la déléguée bidule.

il y a 32 minutes, Adrian a dit :

Avant de lancer une « manifestation numérique » (lire ci-dessous), l'association s'est livrée à un petit calcul pour dénoncer « une opération davantage financière qu'attachée à lutter contre l'insécurité routière ».[..] A coup sûr, une excellente opération financière... En revanche, il n'existe aucune preuve que cette mesure ait un quelconque effet positif sur la sécurité routière. »

 

Une accusation que balaie d'un revers de main Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière. « Il y a dans le refrain radars pompes à fric une profonde erreur car les chiffres démontrent complètement le contraire. Les radars, tous confondus, ont rapporté 920 M€ l'an dernier, alors que l'Etat prévoit, dans le projet de loi de finances 2017, 3,3 Mds€ de dépenses pour la sécurité routière. Si le but était de gagner de l'argent, nous serions très très loin du compte. »

 

Si le but de mon boulanger était de financer son loyer de 2k€ par mois, il serait loin du compte en vendant des sucettes qui rapportent 0.5k€ par mois. Donc il vend des sucettes simplement pour faire plaisir aux gosses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 17 heures, FabriceM a dit :

Si le but de mon boulanger était de financer son loyer de 2k€ par mois, il serait loin du compte en vendant des sucettes qui rapportent 0.5k€ par mois. Donc il vend des sucettes simplement pour faire plaisir aux gosses.

 

Voilà, c'est exactement ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

  • Contenu similaire

    • Par NoName
      J'ai cherché mais bizarrement il n'y a pas l'air d'y avoir de sujet spécifiquement dédié à la police privée sous ses différents aspects. J'ouvre donc un topic pour ça
       
      Ce pour quoi est ce topic
      - donner des exemples de police privée
      - disserter sur les différents aspects de la police privée: financements, pouvoirs et séparation des activités par e exemple. 
      - discuter de la législation actuelle sur les forces de sécurité privées et la création de forces de sécurité privées 
       
      Ce pour quoi ça n'est pas
      - discuter de l'opportunité de privatiser la police
      - discuter des exactions diverses et variées de la police dans le monde
       
      Donc pour commencer, un article du daily mail
      http://www.dailymail.co.uk/news/article-5346699/First-private-police-force-caught-400-criminals.html
    • Par Librekom
      https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-02-15/toyota-sold-one-prius-in-china-in-december-as-demand-disappears
       
       
       
    • Par Nick de Cusa
      Ah, voilà un post intéressant.
      Sans aller jusqu'à de tels niveaux de miniaturisation, l'industrie automobile bossait il y a 15 ans sur des modes de propulsion turbine + électrique:
      http://www.ntnu.no/gemini/1993-dec/8b.html
      Maintenant, ça semble avoir complètement disparu de l'écran radar. Le moteur à combustion interne semble avoir remporté la victoire comme générateur:
      http://en.wikipedia.org/wiki/Chevrolet_Volt
      Pourquoi?
    • Par Jérôme
      L'idéologie anti-voiture qui vise à pénaliser les automobilistes pour les obliger à prendre des transports en commun publics inconfortables, bondés, sales, mal entretenus, où règne l'insécurité continue de se développer: une pseudo-étude nous explique que les français "ont conscience" que la voiture "coûte plus cher que les transports publics". Le rapport de 1 à 20 donné dans l'article est complètement fantaisiste. Mais surtout on ne compare pas les mêmes services : trajets longs avec de nombreux changements, trafic très faible les jours non ouvrés, absence totale de flexibilité, incompatibilité complète des transports en commun avec les contraintes d'une vie sociale, familiale et professionnelle moderne… Certes on pourrait améliorer sensiblement les transports en commun en les libéralisant et privatisant complètement mais la voiture restera toujours indispensable.
    • Par Hayek's plosive
      J'allais le mettre dans Nouvelles du monde sans intéret mais ca s'excite sur les pompiers qui se font agresser, et puis c'est un sujet qui peut mériter son fil.
       
      Des ambulanciers verbalisés à la suite d'une intervention en urgence
       
       
      Le patient peut crever a l'arriere, peu importe, l'essentiel c'est que les limitations de vitesse et les feux soient respectés.
       
      Ca atteint des sommets de connerie...
×