Jump to content

Présidentielles 2022


Présidentielles 2022  

73 members have voted

  1. 1. A qui le trône ? (11 mars 2022)

    • Nathalie Arthaud
      0
    • Fabien Roussel
      0
    • Emmanuel Macron
      10
    • Jean Lassalle
      0
    • Marine Le Pen
      0
    • Éric Zemmour
      2
    • Jean-Luc Mélenchon
      0
    • Anne Hidalgo
      1
    • Yannick Jadot
      0
    • Valérie Pécresse
      0
    • Philippe Poutou
      0
    • Nicolas Dupont-Aignan.
      0

This poll is closed to new votes

  • Please sign in or register to vote in this poll.
  • Poll closed on 03/24/22 at 11:00 AM

Recommended Posts

Je suis loin d'être une érudite mais il me semble qu'il existe des conceptions différentes du droit naturel selon les époques et selon qu'on est libertarien ou libéral classique. Tous les libéraux ne défendent pas le droit naturel, non ?

Bon, évidemment, il y a des principes libéraux de base, c'est l'essentiel.

 

Link to comment
Il y a 2 heures, L'affreux a dit :

 

Ce n'est pas certain. Moi non plus je ne crois pas aux droits naturels, et ça fait plus de 10 ans. :mrgreen:


A chaque fois que l’on me dit cela, je reste un moment sans voix. La plupart du temps, c’est que les gens ne savent pas de quoi ils parlent. ( typiquement, « naturels » pour la « Nature » ) mais quand j’ai affaire à quelqu’un de cultivé, j’ai comme un blocage. C’est comme si mon interlocuteur s’identifiait comme un termite ou une fourmi.

  • Yea 1
Link to comment
9 hours ago, Salim32 said:

Ainsi que la suppression du permis à point que je trouve encore plus important. Z l'a sans doute proposé dans un esprit "populiste" mais c'est aussi une rupture avec "la sécurité est le centre du monde et ne serait être discuté" qui nous conduira à des truc dont le 80km/h n'est que le prémisse.

Si on vote en se bouchant le nez:
-Il ne faut pas forcement le faire pour le candidat le moins éloigné mais plutôt pour celui qui a va (peut etre sans le savoir) impulser un changement fondamental bénéfique à long voir très long terme(*): Par exemple quelles que soient ses idées périphériques, si un candidat avec quelques chances de passer se présentait en proposant de sortir de l'€, je voterais pour lui car je suis convaincu que c'est une des clefs de voute de nos problèmes (ou plutôt qu'il a permis une irresponsabilité du gouv et du peuple qui nous a fait faire un immense bon vers le mur ...)
-Il faut voter avec son age tel un retraité qui vote LREM pas de vagues , et après moi le déluge. Si on considère que Pecresse égale Macron égale [LFI+EELV] à un rythme moins soutenu , un moins de 35-40 ans devrait voter pour LFI ou EELV directement car il est fort probable que la purge puis renaissance aura lieu plus vite et de manière générale que la somme de destructions profondes soit plus faible en 10 ans de LFIEELV + purge qu'en 20 ans de descente pépère en enfer avec LR-LREM.

(*)  la proportionnelle intégrale et/ou la reconnaissance réelle du vote blanc serait aussi de ce genre ...
 
 

Je peux comprendre le vote en se bouchant le nez plutôt que l'abstention.


Mais quand tu plonges dans un seau de merd. , cela ne sert à rien de se boucher le nez, le problème n'est plus l'odeur.

 

 

 

 

  • Yea 1
Link to comment
il y a 39 minutes, cedric.org a dit :

Je reste persuadé que la personne qui se présente avec comme seul et unique programme la reconnaissance du vote blanc puis démission est élu au premier tour.

Ça fait 15 ans que j'y pense. Représenter le vote blanc sous couvert d'anonymat. Vote blanc élu = statut quo. J'suis persuadé que ça fera venir plus de monde aux urnes ; Par contre je ne suis pas certain que celui qui arrive à battre le vote blanc soit... tout blanc, au final.

Link to comment
il y a 7 minutes, Marlenus a dit :

Je peux comprendre le vote en se bouchant le nez plutôt que l'abstention.


Mais quand tu plonges dans un seau de merd. , cela ne sert à rien de se boucher le nez, le problème n'est plus l'odeur.


Il faut voir en dynamique, si on considère que la grande majorité du spectre politique à gauche du FN nous amènera à la même destination et que la seule variable c'est finalement le timing, ca fait plus de sens de voter pour les plus extrêmes plutôt que de dire aux politiciens "ok mais pas trop vite". Ca reste une stratégie jeuniste hein, personne n'a envie d'une révolution/purge à 55 ans.
C'est aussi une question de croyance sur la possibilité d'une libéralisation du pays, j'y ai pas mal cru jusqu'aux années 2010 mais maintenant il faut se rendre à l’évidence, il n'y a quasiment plus un poil de libéralisme chez aucun candidat, le vote du moins pire est juste impossible, tous autant qu'on est sur ce forum on ne connaitra de notre vivant que la poursuite de la (plus très) lente soviétisation 2.0 du pays. De là si on veut vraiment voir autre chose (*) ça passe par une chute/banqueroute 

Le covid et le formidable succès de la blitzkrieg ecologiste qu'on subit depuis 15 ans a achevé de m'autoconvaincre ...  Peu de chances que je vote malgré tout, je ne suis pas en France.


(*) j’entends politiquement, au niveau individuel reste l'expatriation, l'agorisme , une autarcie light à la campagne ect

Link to comment
il y a 30 minutes, Salim32 a dit :


Il faut voir en dynamique, si on considère que la grande majorité du spectre politique à gauche du FN nous amènera à la même destination et que la seule variable c'est finalement le timing, ca fait plus de sens de voter pour les plus extrêmes plutôt que de dire aux politiciens "ok mais pas trop vite". Ca reste une stratégie jeuniste hein, personne n'a envie d'une révolution/purge à 55 ans.
C'est aussi une question de croyance sur la possibilité d'une libéralisation du pays, j'y ai pas mal cru jusqu'aux années 2010 mais maintenant il faut se rendre à l’évidence, il n'y a quasiment plus un poil de libéralisme chez aucun candidat, le vote du moins pire est juste impossible, tous autant qu'on est sur ce forum on ne connaitra de notre vivant que la poursuite de la (plus très) lente soviétisation 2.0 du pays. De là si on veut vraiment voir autre chose (*) ça passe par une chute/banqueroute 

Le covid et le formidable succès de la blitzkrieg ecologiste qu'on subit depuis 15 ans a achevé de m'autoconvaincre ...  Peu de chances que je vote malgré tout, je ne suis pas en France.


(*) j’entends politiquement, au niveau individuel reste l'expatriation, l'agorisme , une autarcie light à la campagne ect

C'est le principe du vote révolutionnaire. Ça ne marche jamais. 

  • Yea 1
Link to comment
3 hours ago, Bisounours said:

Je suis loin d'être une érudite mais il me semble qu'il existe des conceptions différentes du droit naturel selon les époques et selon qu'on est libertarien ou libéral classique. Tous les libéraux ne défendent pas le droit naturel, non ?

Bon, évidemment, il y a des principes libéraux de base, c'est l'essentiel.

 

 

Une large majorité de libéraux considère qu'il y a des droits naturels. Et cette majorité est encore plus large chez les libertariens.

Parmi ceux qui n'y croient pas, il y a Hayek.

Je ne pense que les uns soient plus libéraux que les autres, je dirais que c'est orthogonal (comme croire en Dieu et et avoir un sens moral, par exemple)

  • Yea 7
Link to comment
35 minutes ago, Salim32 said:


Il faut voir en dynamique, si on considère que la grande majorité du spectre politique à gauche du FN nous amènera à la même destination et que la seule variable c'est finalement le timing, ca fait plus de sens de voter pour les plus extrêmes plutôt que de dire aux politiciens "ok mais pas trop vite". Ca reste une stratégie jeuniste hein, personne n'a envie d'une révolution/purge à 55 ans.
C'est aussi une question de croyance sur la possibilité d'une libéralisation du pays, j'y ai pas mal cru jusqu'aux années 2010 mais maintenant il faut se rendre à l’évidence, il n'y a quasiment plus un poil de libéralisme chez aucun candidat, le vote du moins pire est juste impossible, tous autant qu'on est sur ce forum on ne connaitra de notre vivant que la poursuite de la (plus très) lente soviétisation 2.0 du pays. De là si on veut vraiment voir autre chose (*) ça passe par une chute/banqueroute 

Le covid et le formidable succès de la blitzkrieg ecologiste qu'on subit depuis 15 ans a achevé de m'autoconvaincre ...  Peu de chances que je vote malgré tout, je ne suis pas en France.


(*) j’entends politiquement, au niveau individuel reste l'expatriation, l'agorisme , une autarcie light à la campagne ect

 

Oui alors, voter extrême pour se débarrasser du centre mou, outre se salir salement les mains, l'histoire a montré ce que cela donne.

Je résumerais en disant que cela consiste à foutre une mine dans le mur, pour être sûr d'y passer.

 

Je préfère encore pêcher, suis pas artificier et cela me tente pas du tout.

  • Yea 1
Link to comment
1 hour ago, RaHaN said:

Ça fait 15 ans que j'y pense. Représenter le vote blanc sous couvert d'anonymat. Vote blanc élu = statut quo. J'suis persuadé que ça fera venir plus de monde aux urnes ; Par contre je ne suis pas certain que celui qui arrive à battre le vote blanc soit... tout blanc, au final.

 

Pourquoi s'emmerder ? Si tu veux le statut quo, votes Macron.

Vote blanc = laisser voter les autres, et écouter des discours hypocrites le soir du vote sur la participation de la part de politiciens qui réfléchissent de façon binaire entre élu/pas élu. Discours oubliés dès le lendemain.

 

Tu peux éventuellement d'abstenir, ca te fera gagner du temps (et tu peux considérer que cela délégitime le scrutin, même si les élus s'en cognent).

Link to comment
il y a 3 minutes, Lameador a dit :

 

Pourquoi s'emmerder ? Si tu veux le statut quo, votes Macron.

Vote blanc = laisser voter les autres, et écouter des discours hypocrites sur la participation de la part de politiciens qui réfléchissent de façon binaire entre élu/pas élu.

Statut quo au niveau des réformes, pas au niveau de la présidence en place. 

Link to comment
il y a 6 minutes, Marlenus a dit :

 

Oui alors, voter extrême pour se débarrasser du centre mou, outre se salir salement les mains, l'histoire a montré ce que cela donne.

Je résumerais en disant que cela consiste à foutre une mine dans le mur, pour être sûr d'y passer.

 

Je préfère encore pêcher, suis pas artificier et cela me tente pas du tout.


libéralement parlant, le centre n'existe plus (ou plutôt la fenêtre d'Overtone s'est tellement décalée qu'on ne trouve aujourd'hui que différentes saveurs de sauce sur le Sunday™ étatique)
Par extrême j’entends pas des génocidaires mais extrêmes qui dégraderont la situation economico-sociale de la même manière mais plus vite.   

Link to comment
11 minutes ago, Salim32 said:

 mais extrêmes qui dégraderont la situation economico-sociale de la même manière mais plus vite.   

Oui enfin, en général, une fois le mur atteint, tu as après une bonne dose de totalitarisme.

Les révolutions et les désastres, cela se termine par un bon dictateur des familles en général.
Et cela a souvent tendance soit à durer, soit à être un mini apocalypse, avant de s'arrêter.

Même jeune, je pense qu'il vaut mieux profiter avant de vivre cette période.

 

Mais question de choix, il y en a qui se sont plut à Berlin en 43, à Moscou en 36 ou à Paris sous le CSP.

Mais sont quand même une minorité. 

 

 

  • Yea 1
Link to comment
1 hour ago, Lameador said:

 

Pourquoi s'emmerder ? Si tu veux le statut quo, votes Macron.

Vote blanc = laisser voter les autres, et écouter des discours hypocrites le soir du vote sur la participation de la part de politiciens qui réfléchissent de façon binaire entre élu/pas élu. Discours oubliés dès le lendemain.

 

Tu peux éventuellement d'abstenir, ca te fera gagner du temps (et tu peux considérer que cela délégitime le scrutin, même si les élus s'en cognent).

Pas si tu 1/ as une gestion purement en affaire courante de l'état (coucou la Belgique), 2/ dégages tout ou partie des mecs qui se sont présentés avec interdiction de se représenter pendant un certain temps. 3/ re-organisation d'un scrutin quelques mois plus tard.

 

Aujourd'hui, c'est le status quo. Si demain tous les "cadors" sautent à cause d'un vote blanc, ça peut changer la donne. Point bonus : ça leur fait peur.

  • Yea 1
Link to comment
15 minutes ago, cedric.org said:

Pas si tu 1/ as une gestion purement en affaire courante de l'état (coucou la Belgique), 2/ dégages tout ou partie des mecs qui se sont présentés avec interdiction de se représenter pendant un certain temps. 3/ re-organisation d'un scrutin quelques mois plus tard.

 

Aujourd'hui, c'est le status quo. Si demain tous les "cadors" sautent à cause d'un vote blanc, ça peut changer la donne. Point bonus : ça leur fait peur.

4/ Shakira décide de venir me faire une gâterie

5/ Le FC Louhans-Cuiseaux gagne la ligue des champions

 

Le vote blanc ne fait peur à personne, c'est juste un piège à con pour dévier la colère des électeurs mécontents.

 

  • Nay 1
Link to comment
Just now, Lameador said:

4/ Shakira décide de venir me faire une gâterie

5/ Le FC Lens gagne la ligue des champions

 

Le vote blanc ne fait peur à personne, c'est juste un piège à con pour dévier la colère des électeurs mécontents.

 

C'est un raisonnement qui tourne en boucle ton truc : il ne fait peur à personne parce que personne ne propose ces mesures car il ne fait peur à personne.

Link to comment
Il y a 10 heures, Calembredaine a dit :


A chaque fois que l’on me dit cela, je reste un moment sans voix. La plupart du temps, c’est que les gens ne savent pas de quoi ils parlent. ( typiquement, « naturels » pour la « Nature » ) mais quand j’ai affaire à quelqu’un de cultivé, j’ai comme un blocage. C’est comme si mon interlocuteur s’identifiait comme un termite ou une fourmi.

 

Je n'ai jamais pris la peine de lire en profondeur sur le sujet du droit naturel, je ne suis donc pas cultivé. Je me suis arrêté aux présentations de wikibéral et wikipédia. Je ne crois pas qu'il existe de droit intrinsèque qui préexiste et que l'on pourrait découvrir. Pour moi le droit est toujours une création humaine, c'est-à-dire qu'il est entièrement positif.

 

Ce qui préexiste au droit, ce sont les morales. Mais il est facile de trouver, notamment dans le passé, des morales humaines incompatibles avec la sacralisation du corps humain par exemple.

 

Au fait le droit naturel est une chimère comparable à l'état de nature. Il n'y a aucun point de départ objectif. Au départ un être humain est un bébé, incapable même de se retourner sur lui même. Pour l'être humain, le point de départ est entièrement subjectif, ce qui est "bien" est ce que ses parents font. C'est ainsi, dans le contact humain, que nait la morale. La morale est "naturelle" mais non universelle. Et c'est elle la véritable source du droit.

Link to comment
Il y a 10 heures, Marlenus a dit :

 

Oui alors, voter extrême pour se débarrasser du centre mou, outre se salir salement les mains, l'histoire a montré ce que cela donne.

Je résumerais en disant que cela consiste à foutre une mine dans le mur, pour être sûr d'y passer.

 

Je préfère encore pêcher, suis pas artificier et cela me tente pas du tout.

 

Il y a 9 heures, Marlenus a dit :

Oui enfin, en général, une fois le mur atteint, tu as après une bonne dose de totalitarisme.

Les révolutions et les désastres, cela se termine par un bon dictateur des familles en général.
Et cela a souvent tendance soit à durer, soit à être un mini apocalypse, avant de s'arrêter.

Même jeune, je pense qu'il vaut mieux profiter avant de vivre cette période.

 

Nan mais c'est bon faut arrêter 2mn avec ça, ça fait 40 ans que vous nous faîtes le coup, certains parmi les plus vifs ont fini par comprendre.

 

40 ans que vous criez au loup, que voter pour tout ce qui n'est pas à gauche serait une tragédie horrible synonyme de fin de l'humanité.

 

En attendant, la faim de l'humanité, c'est chez les nationaux *socialistes* et chez l'union des républiques *socialistes* soviétiques qu'on l'a subie.

Bonus point chez les gauchistes du centre mou, l'auto-dictature où on ne respecte tellement plus ta gueule qu'on te fait remplir une attestation d'autorisation de sortie du territoire de 10km. Ce que tu fais évidemment. Faudrait pas faire le jeu de la Haine.

 

Mais c'est les autres le danger.

 

Les "extrêmes".

 

Lol.

 

La gauche a tellement déplacé son curseur et réécrit son histoire qu'est devenue extrême la grosse truie blonde avec le programme le plus étatiste de l'histoire de ce pays, qui a pourtant vu naître tous les socialismes les plus décomplexés.


Aujourd'hui, un écrivain journaliste de plateau TV, rat des salons littéraires de 40 kilos serait un extrême qui nous ferait basculer dans les heures les plus sombres de notre histoire.

 

Nan mais respectez-vous sérieux, ça ne marche plus qu'avec les débiles la rhétorique des zeursomb.

 

Pauvres pantins au fond gauchiste conditionné indécrottable, au cerveau pilonné sans relâche depuis la plus tendre enfance, même pas en décomposition, il n'aura jamais été composé. Pauvres petits soldats frétillants que l'on activera en temps utile pour faire barrage à la Haine et sauver le pacte Rrrrrrrépublicain de cette pute de République dégénérée.

 

Héros d'une bien triste histoire.

 

 

Citation

Mais question de choix, il y en a qui se sont plut à Berlin en 43, à Moscou en 36 ou à Paris sous le CSP.

Mais sont quand même une minorité. 

 

Breaking news: ceux qui se sont plu à Moscou en 36 ou à Berlin en 43 c'était les gens biens, les bonnes gens, les "j'ai tout bien fait chef".

 

Exactement les mêmes qui donnent la patte aujourd'hui en tendant leur passe sanitaire en frétillant de la queue. Ils ne se rendent pas compte que les nazis, c'est pas les méchants militaires en costume avec le brassard rouge au bras, les nazis c'est eux.

 

C'est grâce à eux que le régime existe, c'est pour eux que le régime travaille. C'est leur inactivité, leur manque de philosophie, de morale et leur couardise qui a rendu tout ça possible. Ils sont 200% responsables.

Mais ils ne l'auront jamais compris.

 

Pour ces braves gens, c'est les maigrichons de 40 kilos des salons littéraires le danger.

Ou la blonde.

Peu importe...

 

C'est celui que désigne le Parti.

 

C'est Goldstein.

 

Mais pour le comprendre, faut l'avoir compris.

  • Yea 2
  • Nay 1
Link to comment
il y a 18 minutes, Airgead a dit :

40 ans que vous criez au loup, que voter pour tout ce qui n'est pas à gauche serait une tragédie horrible synonyme de fin de l'humanité.

Mais c'est les autres le danger.

Les "extrêmes".

J'ai peut être mal compris, mais dans ce cas ceux qui voulaient voter pour les extrêmes parlaient plutôt de Poutou/LFI ou affiliés, donc des gauchistes justement.

il y a 18 minutes, Airgead a dit :

Aujourd'hui, un écrivain journaliste de plateau TV, rat des salons littéraires de 40 kilos serait un extrême qui nous ferait basculer dans les heures les plus sombres de notre histoire.

L'idée n'est pas "c'est un méchant extrémiste vraiment très méchant" mais  "Il ne résoudra pas les problèmes du pays car c'est un étatiste comme les autres (avec un assortiment un peu différent certes)"

il y a 18 minutes, Airgead a dit :

C'est grâce à eux que le régime existe, c'est pour eux que le régime travaille. C'est leur inactivité, leur manque de philosophie, de morale et leur couardise qui a rendu tout ça possible. Ils sont 200% responsables.

Mais ils ne l'auront jamais compris.

Sans doute mais le microcosme du forum est très différent du reste de la société, ceux qui sont qualifiés de gauchistes en ces lieux passent parfois pour des strèmedrouates en dehors

Link to comment
27 minutes ago, Airgead said:

 

 

Nan mais c'est bon faut arrêter 2mn avec ça, ça fait 40 ans que vous nous faîtes le coup, certains parmi les plus vifs ont fini par comprendre.

 

40 ans que vous criez au loup, que voter pour tout ce qui n'est pas à gauche serait une tragédie horrible synonyme de fin de l'humanité.

 

 

Whaouh, l'abstention ou le vote blanc (ce que je préconise) c'est voter à gauche.

On passe un cran, là je vois pas ce qu'il faut pour passer au-dessus.

 

Franchement, à un moment on a compris que pour toi faut voter Zemmour, c'est le candidat idéal et toute personne qui ne le fait pas est un gauchiste invétéré.

 

 

 

Perso cela fait 40ans que l'on me propose un candidat super libéral pour qui il faut voter.

Jamais été réellement convaincu avant l'élection et encore moins après.

 

Mais avec Zemmour, encore moins.

 


Maintenant, oui, si c'est un mec de droite (selon ta définition) qu'il te faut et pas un libéral, il est parfait.

 

 

 

  • Yea 3
Link to comment
Il y a 2 heures, Airgead a dit :

Pauvres pantins au fond gauchiste conditionné indécrottable, au cerveau pilonné sans relâche depuis la plus tendre enfance, même pas en décomposition, il n'aura jamais été composé. Pauvres petits soldats frétillants que l'on activera en temps utile pour faire barrage à la Haine et sauver le pacte Rrrrrrrépublicain de cette pute de République dégénérée.

 

 

Merci. Enfin je comprends ce que je suis. 

 

Je manque totalement de la vivacité d'esprit dont vous vous réclamez à chaque post, mais voici quand même ce que j'ai à dire sur le sujet :

 

1. Point le plus important

Est-ce qu'on pourrait appeler un chat un chat ? Est-ce qu'on pourrait arrêter de tourner autour du pot en cherchant telle ou telle mini-mesurette vaguement libérale chez les uns, chez les autres ? Qui dira enfin sans tergiverser que Zemmour est un candidat présidentiel qui a fondé son entrée sur la scène nationale (et a trouvé un écho certain) sur la haine de l'étranger bouc émissaire pratique de nos faiblesses, que c'est une façon de tourner le dos à l'universalisme et à l'humanisme, que les nations européennes n'ont jamais eu besoin de personne d'extérieur pour s'effondrer civilisationnellement toutes seules (voir par exemple 14-18 si l'on ne veut pas refaire 39-45), que le reste n'est que vague peinturlurage pour avoir un programme de dimension présidentielle, et que cela suffit à l'exclure du champ du libéralisme, du mien en tout cas ? Pour moi, la question n'est pas l'étranger comme groupe, classe, entité sociale, mais le respect de l'individu et de l'Etat de droit.

 

2. A chaque présidentielle, en effet, c'est le même cirque. On voit des "libéraux" orphelins de candidat libéral se précipiter dans les bras de l'extrême-droite qui a le bon goût, comme l'extrême-gauche mais avec l'avantage de na pas être à gauche, de taper fort sur la social démocratie en cours. Cette dernière n'est pas assez libérale, donc, logique, votons vite pour pire encore. Et ne me dites pas qu'on ne pourra pas faire pire : c'est un point de vue très courant ici qui ne tient pas à l'analyse de la France elle-même et de ce qui se passe dans le reste du monde. En l'occurrence j'ai été enchantée d'apprendre que vous étiez presque aussi riche que Charles Gave et que les démarches administratives des entreprises, quand on a un expert-comptable, ce n'est pas si terrible que ça (lu dans précédents posts ; flemme de chercher). Comme quoi. Moi, je pense qu'il y a néanmoins beaucoup à faire en matière de recul de l'Etat en France, mais ce n'est pas la xénophobie fondatrice du Zemmourisme qui va nous amener de la croissance, de la simplification des normes et du recul de l'Etat. 

 

3. Petite histoire (extrait d'un de mes articles sur JB Say)

 

"Quand l'économiste Jean-Baptiste Say publia son Traité d’économie politique en 1803, Bonaparte lui-même fut impressionné. Cependant, le Premier Consul, qui venait de se faire nommer Consul à vie par plébiscite (1802), était déjà sur la pente glissante du despotisme. L’oeuvre et surtout la renommée de Say l’intéressaient, à condition que ce dernier modifiât des passages pour les mettre « en harmonie avec les nécessités de l’heure », c’est-à-dire en clair pour qu’il y mît en avant, contre le libéralisme qui y était professé, le protectionnisme et les régulations que Bonaparte jugeaient indispensables dans le contexte d’économie de guerre que la France endurait.

Comme la plupart des libéraux membres du groupe des Idéologues, Benjamin Constant et Mme de Staël, Condorcet ou le médecin Cabanis, Say avait accueilli avec enthousiasme le coup d’Etat du 18 Brumaire (9 nov. 1799). A ce moment-là, Bonaparte s’était forgé une réputation de jeune général républicain avide de science et de connaissances et semblait le mieux à même d’empêcher le retour de la monarchie, mettre fin à l’anarchie ambiante et consolider les acquis positifs de la Révolution – celle de 1789 fondée sur les principes de liberté et de propriété.

Et comme la plupart de ses amis Idéologues, Say entra au Tribunat, nouvelle assemblée instituée alors par Bonaparte et théoriquement dotée d’un droit de parole sur tous les projets de loi. Mais dès les premiers mois de 1800, les Idéologues se rebellèrent par la voix de Benjamin Constant devant les prétentions du Premier Consul de limiter les prérogatives de cette chambre à un simple enregistrement de ses décisions.

Aussi, en 1803, alors qu’il venait de travailler trois ans à son Traité d’économie politique sur la base des principes qui seront éternellement ceux du libéralisme (l’ordre naturel des choses, la liberté, la propriété et l’utilité), Jean-Baptiste Say, homme d’idées plus que d’ambition, repoussa les avances étatistes de Bonaparte, qui lui offrait en sus un poste très lucratif. Il quitta le Tribunat en 1804 et se retrouva sans ressources dans la mesure où le futur Empereur, vindicatif, avait interdit la parution de la seconde édition de son ouvrage.

 

A méditer.

 

4. Et pour ce qui est du vote de 2022, pour l'instant, j'en suis à chercher un équivalent du vote blanc, mais qui compterait dans le décompte des suffrages. J'envisage donc de me rendre au bureau de vote (car ne voyant pas par quoi de mieux on pourrait remplacer ce processus de choix politique, j'adore mettre un bulletin dans l'urne) et de trouver un mini candidat sans aucune chance de dépasser les 1 %. Je pense par exemple à Nathalie Arthaud. Elle sort de sa boîte tous les 5 ans, se tait le reste du temps, c'est assez agréable. A noter qu'elle est contre le pass vaccinal. Mais bien sûr, je ne lui attribue pas le moindre crédit libéral, même avec sa position sur le pass qui ne saurait, à lui seul, constituer un critère.

 

  • Yea 3
  • Post de référence 2
  • Love 3
Link to comment
Il y a 3 heures, L'affreux a dit :

 

Je n'ai jamais pris la peine de lire en profondeur sur le sujet du droit naturel, je ne suis donc pas cultivé.

 

Dans ce cas pourquoi donnes-tu ton opinion sur quelque chose que tu avoues ne pas connaitre?

Link to comment
15 minutes ago, Nathalie MP said:

 

Merci. Enfin je comprends ce que je suis. 

 

4. Et pour ce qui est du vote de 2022, pour l'instant, j'en suis à chercher un équivalent du vote blanc, mais qui compterait dans le décompte des suffrages. J'envisage donc de me rendre au bureau de vote (car ne voyant pas par quoi de mieux on pourrait remplacer ce processus de choix politique, j'adore mettre un bulletin dans l'urne) et de trouver un mini candidat sans aucune chance de dépasser les 1 %. Je pense par exemple à Nathalie Arthaud. Elle sort de sa boîte tous les 5 ans, se tait le reste du temps, c'est assez agréable. A noter qu'elle est contre le pass vaccinal. Mais bien sûr, je ne lui attribue pas le moindre crédit libéral, même avec sa position sur le pass qui ne saurait, à lui seul, constituer un critère.

 

 

Normalement,  c'est le rôle du parti animaliste. Je me souviens d'élections européennes avec un parti de la loi Naturelle (qui proposait la méditation yogique comme mode de gouvernance).

  • Haha 1
Link to comment
Il y a 3 heures, Calembredaine a dit :

 

Dans ce cas pourquoi donnes-tu ton opinion sur quelque chose que tu avoues ne pas connaitre?

 

Pour le coup, les libéraux non jusnaturalistes, y en a quelques-uns (et pas des plus cons). Comme le dit @Solomos, le jusnaturalisme, c'est, au final, orthogonal au libéralisme, c'est même (d'ailleurs) une bonne chose : il existe plusieurs manières de "justifier" le libéralisme.

(Note : il existe des jusnaturalismes non-libéraux au passage, chez les anciens (où la notion de libéralisme entendu comme ici n'a pas de sens en fait) comme chez les modernes).

 

(Edit)

  • Yea 3
Link to comment
Il y a 2 heures, Marlenus a dit :

 

Whaouh, l'abstention ou le vote blanc (ce que je préconise) c'est voter à gauche.

On passe un cran, là je vois pas ce qu'il faut pour passer au-dessus.

 

Franchement, à un moment on a compris que pour toi faut voter Zemmour, c'est le candidat idéal et toute personne qui ne le fait pas est un gauchiste invétéré.

 

Perso cela fait 40ans que l'on me propose un candidat super libéral pour qui il faut voter.

Jamais été réellement convaincu avant l'élection et encore moins après.

 

Mais avec Zemmour, encore moins.


Maintenant, oui, si c'est un mec de droite (selon ta définition) qu'il te faut et pas un libéral, il est parfait.

 

Je ne vote pas Zemmour, je ne vote pas du tout et ne compte pas le faire. 100% des 12 candidats alignés, de Poutou à Le Pen, ne sont qu'une différente flavour du gauchisme à la française, ce qui n'est pas mon monde.

 

Je dis juste que l'extrême droite en france, ces fameux extrêmes dont on nous rabâche les oreilles n'existent dans aucune réalité, c'est un construct gauchiste, un épouvantail, c'est Goldstein.

 

Voter en France = cautionner le socialisme et en être responsable.

  • Yea 4
Link to comment
Il y a 2 heures, Calembredaine a dit :

 

Dans ce cas pourquoi donnes-tu ton opinion sur quelque chose que tu avoues ne pas connaitre?

 

Mon opinion est que ça n'existe pas, donc que la démarche fondée dessus est vaine.

 

En plus de ça tous les articles qui tentent une définition du DN sont obscurs et tournent autour du pot. Quand personne ne fait l'effort d'aller droit au but, c'est peut-être qu'il n'y a pas de but.

Link to comment
Il y a 2 heures, L'affreux a dit :

 

Mon opinion est que ça n'existe pas, donc que la démarche fondée dessus est vaine.

 

En plus de ça tous les articles qui tentent une définition du DN sont obscurs et tournent autour du pot. Quand personne ne fait l'effort d'aller droit au but, c'est peut-être qu'il n'y a pas de but.

 

Qu'est-ce qui te chiffonne dans l'idée qu'il existe probablement de meilleures règles juridiques que d'autres ? Et qu'il s'agit de les découvrir plutôt que de les inventer ?

Il y a 6 heures, Airgead a dit :

 

 

Nan mais c'est bon faut arrêter 2mn avec ça, ça fait 40 ans que vous nous faîtes le coup, certains parmi les plus vifs ont fini par comprendre.

 

40 ans que vous criez au loup, que voter pour tout ce qui n'est pas à gauche serait une tragédie horrible synonyme de fin de l'humanité.

 

En attendant, la faim de l'humanité, c'est chez les nationaux *socialistes* et chez l'union des républiques *socialistes* soviétiques qu'on l'a subie.

Bonus point chez les gauchistes du centre mou, l'auto-dictature où on ne respecte tellement plus ta gueule qu'on te fait remplir une attestation d'autorisation de sortie du territoire de 10km. Ce que tu fais évidemment. Faudrait pas faire le jeu de la Haine.

 

Mais c'est les autres le danger.

 

Les "extrêmes".

 

Lol.

 

La gauche a tellement déplacé son curseur et réécrit son histoire qu'est devenue extrême la grosse truie blonde avec le programme le plus étatiste de l'histoire de ce pays, qui a pourtant vu naître tous les socialismes les plus décomplexés.


Aujourd'hui, un écrivain journaliste de plateau TV, rat des salons littéraires de 40 kilos serait un extrême qui nous ferait basculer dans les heures les plus sombres de notre histoire.

 

Nan mais respectez-vous sérieux, ça ne marche plus qu'avec les débiles la rhétorique des zeursomb.

 

Pauvres pantins au fond gauchiste conditionné indécrottable, au cerveau pilonné sans relâche depuis la plus tendre enfance, même pas en décomposition, il n'aura jamais été composé. Pauvres petits soldats frétillants que l'on activera en temps utile pour faire barrage à la Haine et sauver le pacte Rrrrrrrépublicain de cette pute de République dégénérée.

 

Héros d'une bien triste histoire.

 

 

 

Breaking news: ceux qui se sont plu à Moscou en 36 ou à Berlin en 43 c'était les gens biens, les bonnes gens, les "j'ai tout bien fait chef".

 

Exactement les mêmes qui donnent la patte aujourd'hui en tendant leur passe sanitaire en frétillant de la queue. Ils ne se rendent pas compte que les nazis, c'est pas les méchants militaires en costume avec le brassard rouge au bras, les nazis c'est eux.

 

C'est grâce à eux que le régime existe, c'est pour eux que le régime travaille. C'est leur inactivité, leur manque de philosophie, de morale et leur couardise qui a rendu tout ça possible. Ils sont 200% responsables.

Mais ils ne l'auront jamais compris.

 

Pour ces braves gens, c'est les maigrichons de 40 kilos des salons littéraires le danger.

Ou la blonde.

Peu importe...

 

C'est celui que désigne le Parti.

 

C'est Goldstein.

 

Mais pour le comprendre, faut l'avoir compris.

 

Il y a 3 heures, Airgead a dit :

 

Je ne vote pas Zemmour, je ne vote pas du tout et ne compte pas le faire. 100% des 12 candidats alignés, de Poutou à Le Pen, ne sont qu'une différente flavour du gauchisme à la française, ce qui n'est pas mon monde.

 

Je dis juste que l'extrême droite en france, ces fameux extrêmes dont on nous rabâche les oreilles n'existent dans aucune réalité, c'est un construct gauchiste, un épouvantail, c'est Goldstein.

 

Voter en France = cautionner le socialisme et en être responsable.


Y'a des gens qui t'invitent encore à dîner ou autre ? T'es marrant au début mais tu deviens vite relou à force.

  • Yea 3
  • Haha 1
Link to comment
Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...