Aller au contenu

Tremendo

Utilisateur
  • Compteur de contenus

    25 343
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    19

Tremendo a gagné pour la dernière fois le 6 novembre 2016

Tremendo a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

1 172 Populaire

À propos de Tremendo

  • Rang
    Coquinou
  • Date de naissance 16/08/1983

Previous Fields

  • Ma référence
    Jose, Rallo, Jeff. Tucker

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Barcelona

Visiteurs récents du profil

1 888 visualisations du profil
  1. Cimetière privé

    En Irlande il y a un paquet de cimetières privés gérés par des institutions de charité. Les anglais interdisaient les catholiques en Irlande de procéder à leur propre cérémonie dans leurs lieux de culte, les églises protestantes pouvaient ceci dit accepter de procéder à l'enterrement mais selon les rites des protestants. c'est ce qui explique peut-être aussi l'apparition d'institutions non-religieuses et privées allant en ce sens au 19ème siècle. Cette organisation par exemple en gère plusieurs des cimetières, dont un qui a enterré 1,5 millions de personnes depuis 1828 http://www.glasnevintrust.ie/about-the-trust/ il y a celui-ci également: http://www.mountjerome.ie/
  2. En d'autres termes, plus un "milieu" échappe aux bien-faits du marché (facilités d'entrer, facilités pour sortir), plus il favorise les comportements parasitiques, le harcèlement entre autres.
  3. Venezuela : l'autre grande réussite du socialisme

    Le bilan désastreux de Staline d'un point de vue économique s'est vu à retardement en fait. Dans les années 30 et 40 -modèle non remis en cause par la suite ou très mal- il a voulu impulsé l'industrialisation à outrance de l'URSS, privilégier la production de biens d'investissements (2 fois plus élevé qu'en occident en comparaison avec le PIB et réalisé de façon autoritaire) plutôt que les biens de consommation, privilégier ce qui affecte artificiellement les statistiques officielles pour épater les gogos au détriment du bien-être de sa population. Le problème à la longue avec ce modèle c'est qu'il faut une augmentation sans cesse de la masse de travailleurs pour soutenir ces biens d'investissement, en d'autres mots produire 10 machines pour un travailleur et passer à 20 de ces mêmes machines pour un même travailleur ne donne aucun gain en terme de productivité, au contraire même. L'URSS jusqu'aux années 60 avait ce qu'on appelait une réserve de travailleurs qu'on amenait de la campagne vers les villes. A partir des années 70 cette réserve s'est tarie et la démographie a stagné voire baissé également. L'autre problème c'est l'absence de signal des prix en socialisme, ce qui amène à prendre de très mauvaises décisions. A partir des années 70 il y eût donc priorité au prolongement de la durée de vie des biens d'investissement actuels au détriment du renouvellement et de l'amélioration de ces biens d'investissement. Par conséquent l'économie soviétique est devenue totalement inefficace, a pris du retard et a stagné à +1 % par an en moyenne entre 70 et 90 (0,6% si on inclue 91).
  4. Paris, laboratoire du socialisme

    Je vois à Dublin le nombre de vélos en circulation c'est hallucinant et franchement ils sont dangereux le matin, parfois même plus que les voitures car on les voit moins bien arriver.
  5. Oh y'a plus ancien que moi ici-même
  6. Venezuela : l'autre grande réussite du socialisme

    Traduction très rapide de l'espagnol Texte de Juan Ramon Rallo. La deuxième partie est parue aujourd'hui, je dois la lire. https://blogs.elconfidencial.com/economia/laissez-faire/2017-11-15/revolucion-rusa-exito-economico_1477539/
  7. Venezuela : l'autre grande réussite du socialisme

    Il se trouve en plus que si on s'en tient aux chiffres, purement aux chiffres, les premières années de la Révolution en terme de croissance et de PIB/habitant furent absolument catastrophiques, les plus catastrophiques des 70 années de communisme avec une baisse jusqu'en 1923, et que sous Staline la croissance est revenue. Alors bien entendu par la suite la croissance en URSS a été encore plus faible que même dans les pays les moins avancés en Europe.... Tout ça pour dire que s'ils soutiennent Lénine, ils soutiennent un piteux bilan, et s'ils soutiennent Staline ils soutiennent un tyran qui n'a pas fait si bien non plus.
  8. Quand je pense que ça fait 10 ans que j'y suis. Jamais pensé que j'y serai encore.
  9. Il n'y a pas qu'une question de secteur, le harcèlement ça peut exister aussi dans les familles (les oncles etc...).
  10. Bar du football

    Pas loin , mais pas dans le top. L'équipe de France a beaucoup de talents devant mais Deschamps ne semble pas vouloir faire du jeu offensif mais plus du béton, et donc à chaque match on est tantôt optimiste, tantôt un peu perplexe. De plus il manque des tôliers, des mecs qui jouent la gagne comme la génération 98. Alors que brésiliens, espagnols et allemands ont de la continuité et des certitudes. Ce qui ne veut pas dire que le moment venu la mayonnaise ne prenne pas et qu'ils n'aillent pas au bout. Il y a la théorie et la pratique en matière de compétition avec des joueurs qui jouent peu ensemble en temps ordinaire et sur un mois seulement en fin de saison où les organismes sont déjà usés. Les cartes sont légèrement rebattues lors des compétitions.
  11. Le féminisme

    Si Weinstein est innocent je ne m'en fais pas pour sa réhabilitation médiatique. Le type a de l'influence. Une femme peut mentir, de là à s'exposer médiatiquement en exhibant son mensonge, ça réduit la liste. Et puis...autant de femmes peuvent mentir en même temps, comme dans les affaires Weinstein et Ramadan ?
  12. Le féminisme

    Et bien les accusés peuvent toujours porter plainte en diffamation. Les accusateurs initiaux devront donc prouver leurs accusations
  13. Le féminisme

    Il faut vraiment être tordu pour monter un gros mito de long en large. C'est l'effet HBO ou netflix, les gens croient vraiment que la vie de tous les jours c'est tout le temps comme dans les séries avec des gens qui conspirent sur le long terme, alors que c'est une infime partie de la société.
  14. Bar du football

    Es-tu certain qu'il pleurait touché par les mots de son entraineur ou parce que gonflé simplement par les rumeurs de part et d'autre?
  15. Bar du football

    Blague à part, si on s'arrête aux derniers résultats, on retrouve l'Espagne, le Brésil et l'Allemagne devant. Mais j'ai appris avec les paris lors d'une coupe du monde à ne plus en faire justement
×