Jump to content

Recommended Posts

il y a une heure, Philiber Té a dit :

 

"Climameter en conclut donc que le réchauffement climatique et la variabilité naturelle ont tous les deux joué un rôle dans l'intensité exceptionnelle de cette vague de chaleur automnale."

Trompé d'article ? :jesaispo:


Il est actuellement impossible d’écrire un tel article sans mettre en cause le « réchauffement », sous peine d’un écrasement médiatique et judiciaire.
Il est pourtant aisé de remarquer, même dans la phrase que tu cites, les précautions que prend l’auteur.

Cette technique est également couramment utilisée par les climato-réalistes qui ont un tant soit peu d’audience.

Link to comment
il y a 3 minutes, Calembredaine a dit :


Il est actuellement impossible d’écrire un tel article sans mettre en cause le « réchauffement », sous peine d’un écrasement médiatique et judiciaire.
Il est pourtant aisé de remarquer, même dans la phrase que tu cites, les précautions que prend l’auteur.

Cette technique est également couramment utilisée par les climato-réalistes qui ont un tant soit peu d’audience.

 

On parle bien de Karine Durand, qui écrit un article pour Futura-sciences dans la catégorie "Réchauffement climatique", qui reprend une analyse de l'organisme Climameter dirigé par l'IPSL et le CNRS... et il y aurait un sous-texte climato-sceptiques que seuls les QI >100 pourraient capter ? 😁

Link to comment
28 minutes ago, Calembredaine said:


Il est actuellement impossible d’écrire un tel article sans mettre en cause le « réchauffement », sous peine d’un écrasement médiatique et judiciaire.
Il est pourtant aisé de remarquer, même dans la phrase que tu cites, les précautions que prend l’auteur.

Cette technique est également couramment utilisée par les climato-réalistes qui ont un tant soit peu d’audience.

Et les plus de 100 de QI, ils se rendent compte, que pour la masse des moins de 100 de QI écrire noir sur blanc que le réchauffement climatique a aggravé le phénomène peut leur faire croire que le réchauffement existe et est un vrai problème?

 

 

Link to comment
Il y a 5 heures, Marlenus a dit :

Et les plus de 100 de QI, ils se rendent compte, que pour la masse des moins de 100 de QI écrire noir sur blanc que le réchauffement climatique a aggravé le phénomène peut leur faire croire que le réchauffement existe et est un vrai problème?

 

 

Rien compris 😄

Link to comment
il y a 17 minutes, Calembredaine a dit :

Non, aucun. Tu le fais exprès, manifestement.

 

Ou alors, je n'ai pas compris ce que tu voulais dire.
Tu dis que "la chaleur inhabituelle du mois d'octobre n'a rien à voir avec le "réchauffement climatique" en citant un article qui explique le contraire. Puis tu nous parles d'un subterfuge employé par les climato-sceptiques. Est-ce que cela concerne l'article que tu as partagé ? Sinon, peux-tu, s'il te plait, reformuler ton idée pour les QI < 100 comme moi ?

Link to comment
20 minutes ago, Calembredaine said:

Rien compris 😄

Disons qu'un moins de 100 de QI qui lit l'article que tu as donné, ils lisent un article qui dit que le réchauffement climatique est un problème.

Ils ne voient pas le sous entendu que toi tu y vois.

 

Donc si le but est, comme tu le dis, de montrer aux intelligents que les réchauffement climatique est une fumisterie, mais que c'est fait de façon subtile pour éviter d'avoir à subir les foudres de quionsait, ben c'est raté pour une grande part de la population.
Cela va même dans le sens inverse.

 

Link to comment
il y a 33 minutes, Philiber Té a dit :

 

Ou alors, je n'ai pas compris ce que tu voulais dire.
Tu dis que "la chaleur inhabituelle du mois d'octobre n'a rien à voir avec le "réchauffement climatique" en citant un article qui explique le contraire. Puis tu nous parles d'un subterfuge employé par les climato-sceptiques. Est-ce que cela concerne l'article que tu as partagé ? Sinon, peux-tu, s'il te plait, reformuler ton idée pour les QI < 100 comme moi ?

« L'indice de responsabilité du réchauffement climatique est moyen : la situation météo, liée à la variabilité naturelle, a joué un rôle important. »

 

Link to comment
il y a 20 minutes, Marlenus a dit :

Disons qu'un moins de 100 de QI qui lit l'article que tu as donné, ils lisent un article qui dit que le réchauffement climatique est un problème.

 

Les moins de 100 de QI s’arrêtent à la lecture du titre.

Link to comment
il y a 21 minutes, Calembredaine a dit :

« L'indice de responsabilité du réchauffement climatique est moyen : la situation météo, liée à la variabilité naturelle, a joué un rôle important. »

 

 

Oui, l'article montre bien que ton affirmation ("la chaleur inhabituelle du mois d'octobre n'a rien à voir avec le "réchauffement climatique") est fausse. Je te remets la conclusion au cas où : "Climameter en conclut donc que le réchauffement climatique et la variabilité naturelle ont tous les deux joué un rôle dans l'intensité exceptionnelle de cette vague de chaleur automnale."

Où veux-tu en venir ? :jesaispo:

Link to comment

La question que je me pose, c'est à quel moment on peut dire que c'est en partie à cause du réchauffement climatique qu'il a fait très chaud alors qu'il fait très froid après sans qu'il soit question en ce moment du réchauffement climatique.
Sinon l'article explique bien que des phénomènes météorologiques expliquent l'arrivée d'air chaud d'Afrique en Europe. C'est cet air chaud d'Afrique qui est la composante RC ? En tous cas je trouve l'article très mal fichu

Link to comment

Apparemment en France, le réchauffement a été de quelque chose comme 0,8°c par rapport à la période 90-2000. Alors pour chaque température, j'adopte la convention selon laquelle le réchauffement est responsable de 0,8°c en plus par rapport à cette période antérieure. Le reste appartient à la variabilité naturelle. C'est peut-être simpliste, mais j'espère pas trop loin de la réalité.

 

Link to comment
il y a 43 minutes, Liber Pater a dit :

La question que je me pose, c'est à quel moment on peut dire que c'est en partie à cause du réchauffement climatique qu'il a fait très chaud alors qu'il fait très froid après sans qu'il soit question en ce moment du réchauffement climatique.
Sinon l'article explique bien que des phénomènes météorologiques expliquent l'arrivée d'air chaud d'Afrique en Europe. C'est cet air chaud d'Afrique qui est la composante RC ? En tous cas je trouve l'article très mal fichu

 

Oui, personnellement je n'aime pas trop les articles de Futura (et leur manie de foutre des hyperliens et des encarts partout !).

Il faut lire directement l'article de ClimaMeter : https://www.climameter.org/20230908-13-october-european-heatwave

Et leur méthodologie (avec la FAQ) : https://www.climameter.org/methodology

 

il y a 23 minutes, cedric.org a dit :

Sinon juste on est en année à el Niño ?

 

Oui, confirmé depuis cet été par l'OMM : https://public.wmo.int/fr/medias/communiqués-de-presse/l’organisation-météorologique-mondiale-annonce-le-début-de-l’épisode-el

Link to comment
Le 24/10/2023 à 20:46, Philiber Té a dit :

 

Oui, l'article montre bien que ton affirmation ("la chaleur inhabituelle du mois d'octobre n'a rien à voir avec le "réchauffement climatique") est fausse. Je te remets la conclusion au cas où : "Climameter en conclut donc que le réchauffement climatique et la variabilité naturelle ont tous les deux joué un rôle dans l'intensité exceptionnelle de cette vague de chaleur automnale."

Où veux-tu en venir ? :jesaispo:


mais ne peux-tu pas simplement dire que tu as eu tort plutôt que de jouer à l’imbécile 😁

Link to comment
il y a 4 minutes, Calembredaine a dit :


mais ne peux-tu pas simplement dire que tu as eu tort plutôt que de jouer à l’imbécile 😁

Désolé mais l'article ne dit pas ce que tu dis. Je suis d'accord avec Philiber Té.

  • Yea 1
  • Huh ? 1
Link to comment
Il y a 12 heures, Calembredaine a dit :


mais ne peux-tu pas simplement dire que tu as eu tort plutôt que de jouer à l’imbécile 😁

 

Je suis peut-être un imbécile mais je t'assure que je ne comprends pas où tu veux en venir. Chez moi, "rien" veut dire nullement, pas du tout, zéro, que tchi...

Merci @Domi : je suis rassuré, je ne suis pas le seul à être d'accord avec moi même !

Link to comment
  • 2 weeks later...
21 minutes ago, Rincevent said:

C'est intéressant de lire cet article rédigé avec appui scientifique .

Tout aussi intéressant de le mettre en relation avec celui-ci en septembre 2023, soit 16 ans plus tard, dans lequel on découvre que finanlement c'est toujours la même surface de banquise en Artique, mais qui diminue, va comprendre. "Dans l’Arctique, où l’été se termine, la banquise a par ailleurs atteint son étendue la plus réduite pour l’année, avec 4,23 millions de km². Il s’agit du sixième « plus bas » depuis le début des relevés, il y a quarante-cinq ans."

https://www.lemonde.fr/planete/article/2023/09/26/antarctique-la-surface-de-la-banquise-plus-reduite-que-jamais-en-hiver_6191032_3244.html

Link to comment
il y a 11 minutes, Rincevent a dit :

 

Je ne sais pas qui est Dino Di Meo et d'où il tire sa prédiction... mais voila ce que disait le GIEC en 2007 (Summary for Policemakers, AR4) :

image.png.34c82b6ffa9589898b215bdf34d1f207.png

 

Et même ambiance chez Kattsov et al., 2017 : Arctic sea-ice change: a grand challenge of climate science

 

image.thumb.png.2ac8188f6cabd8af986b8a33b6ebc8b6.png

 

La banquise en 2007 était juste un peu en avance sur son temps :
 

 

  • Yea 1
Link to comment
  • 3 weeks later...

Tapez dans google n’importe quel sujet négatif suivi de réchauffement climatique, et vous trouverez un article.

 

J'ai essayé, et effectivement cela marche très bien :icon_volatilize:

 

Vous pouvez aussi essayer avec un mot au hasard, cela fonctionne pratiquement toujours:

casserole

château

sperme

poitrine

chien

miracle

etc. 

Link to comment
4 minutes ago, Waren said:

Tapez dans google n’importe quel sujet négatif suivi de réchauffement climatique, et vous trouverez un article.

 

J'ai essayé, et effectivement cela marche très bien :icon_volatilize:

 

Vous pouvez aussi essayer avec un mot au hasard, cela fonctionne pratiquement toujours:

casserole

château

sperme

poitrine

chien

miracle

etc. 

Cela marche avec quasiment tout.

 

Pour rigoler je viens de faire le test en remplaçant réchauffement climatique par Vianney (le chanteur), cela marche bien.

(même sperme vianney tu as des articles).

Link to comment
il y a 13 minutes, Vilfredo a dit :

Uniquely fascinating 

Non, là ça ne marche pas.

 

Il y a 1 heure, Waren a dit :

Florilège:

  • frite
  • mauvaise note
  • survenue des cancers
  • urine de baleine
  • papier toilette
  • beatles
  • galipette
  • platon
  • couleur de l'automne
  • penis
  • echec scolaire
  • divorce

 

Mood: Kickback, (The Infamous) Gehenna, negative hardcore, Brainbombs, Ich Bin.

Location: Northeast France.

Link to comment

Résumé technique du groupe II du Giec, P 51 :

 

Citation

Migration and displacement TS.B.6 Since AR5 there is increased evidence that climate hazards associated with extreme events and variability act as direct drivers of involuntary migration and displacement and as indirect drivers through deteriorating climate-sensitive livelihoods (high confidence). Most climate-related displacement and migration occur within national boundaries, with international movements occurring primarily between countries with contiguous borders (high confidence). Since 2008, an annual average of over 20  million people have been internally displaced annually by weather-related extreme events, with storms and floods being the most common (high confidence). {1.1.1, 1.3, 7.2.6, 9.9.2, Box 9.8, Box 10.2, 12.3, 13.8.1, 15.3.4, 16.2.3, 18.2, CCP3.2, CCB MIGRATE

 

Deux remarques importantes :

1°) En comparaison le taux de malnutrition dans le monde est passé entre 1980 et 2021, période du réchauffement climatique actuel, de 28 % à 9,8 % en 2021.

Basé sur la population de 2021, cela représente un milliard quatre cent vingt huit millions.

Je ne sais pas si être déplacé suite à une catastrophe naturelle et être malnutri pendant une année sont des évènements équivalent du point de vue traumatique mais il y a une proportion de 71 entre les deux.

2°) Ces 20 millions de personnes ne sont pas des réfugiés climatiques mais des réfugiés météorologiques.

Pour calculer le nombre de réfugié climatique, il faudrait savoir dans quelle mesure les évènements météorologiques extrêmes ont augmenté en raison du réchauffement climatique. Si la réponse était de 10 %, ce qui me parait très élevé, nous aurions approximativement 2 millions de réfugiés climatiques.

Donc si on met dans la même balance les bienfaits de la croissance économique d'un côté et les méfaits du réchauffement climatique de l'autre (étant précisé que les énergies fossiles ont contribué aux deux), la balance est largement positive pour le moment.
 

 

 

 

  • Yea 4
Link to comment

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...