Jump to content
Mobius

Je raconte my life II - Le retour

Recommended Posts

Je ne sais pas si tu te rends compte du mouvement tectonique majeur que tu risques de déclencher en parlant cocktails.

:icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Par exemple (je prends un exemple adapté à mon interlocuteur, une étymologie éthylique) : punch vient du hindi panch qui veut dire cinq, et pourtant le punch est composé de trois ingrédients seulement (sucre, citron vert et rhum), voire de quatre (les mêmes avec de la cannelle moulue à Antigua-et-Barbuda notamment). Mais cinq, non.

Encore faut-il préciser que tu parles de la recette du ti-punch. Ensuite ça dépend si c'est du rhum vieux arrangé, il peut avoir macéré avec de la vanille ou d'autres épices. On ne me la fait pas, je suis réunionnais.

:icon_up:

Au passage, j'aime le ti-punch avec beaucoup de citron vert (1/3).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si. Mais si je te dévoile l'ingrédient secret, je devrais te tuer après.

Je le connais, mais personne ne met plus de thé.

Tu mets du thé dans ton punch ?!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Encore faut-il préciser que tu parles de la recette du ti-punch. Ensuite ça dépend si c'est du rhum vieux arrangé, il peut avoir macéré avec de la vanille ou d'autres épices. On ne me la fait pas, je suis réunionnais.

:icon_up:

Ti-punch, c'est pour les touristes qui confondent punch et (punch-)planteur. (Vous dites vraiment ti-punch entre Réunionais?) Sinon, tu mets du rhum blanc, faut pas gâcher le rhum vieux. Pour le rhum vanillé dans le punch, c'est une drôle d'idée, mais à la Réunion, vous mettez même de la vanille dans le café, alors…

Au passage, j'aime le ti-punch avec beaucoup de citron vert (1/3).

Aussi. Mais, même sans citron vert ni sucre, je le bois aussi !

Tu es déjà mort.

:doigt:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ti-punch, c'est pour les touristes qui confondent punch et (punch-)planteur.

Dans les livres de recettes réunionnaises, c'est bien l'appellation ti-punch, le planteur c'est autre chose, mais je ne t'apprends rien vu que tu as l'air porté sur la chose.

(Vous dites vraiment ti-punch entre Réunionais?) Sinon, tu mets du rhum blanc, faut pas gâcher le rhum vieux.

On dit simplement punch en général.

ça n'est pas gâché, je t'assure, pas plus que de mettre du vin de garde dans un plat en sauce, les vrais connaisseurs apprécieront. Et puis ce n'est pas exclusif non plus, le rhum vieux pur c'est excellent aussi.

Pour le rhum vanillé dans le punch, c'est une drôle d'idée, mais à la Réunion, vous mettez même de la vanille dans le café, alors…

Oui et surtout dans les boîtes à sucre! (ou les bouteilles de sucre de canne) Donc il y aura bien de la vanille quelque part dans ton punch de toute façon.

Quant au rhum arrangé, il y a une recette de base, mais ensuite chaque famille a sa propre formule qu'elle garde jalousement. Et je me garderai bien de dévoiler la recette familliale à Lucilio, qui sera initié en temps voulu.

Aussi. Mais, même sans citron vert ni sucre, je le bois aussi !

Pareil, si c'est bon, c'est bon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour un entretien je dois répondre à une question Miss France:

Qu'est ce qui vous caractérise le mieux ?

j'ai envie de répondre "L'amour de la nature et la paix dans le monde"

C'est pour l'oral d'une école de commerce RMS (Reims) pour ceux qui connaissent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu es déjà mort.

お前は もう 死んでいる

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour un entretien je dois répondre à une question Miss France:

Qu'est ce qui vous caractérise le mieux ?

j'ai envie de répondre "L'amour de la nature et la paix dans le monde"

C'est pour l'oral d'une école de commerce RMS (Reims) pour ceux qui connaissent.

Je me caractérise par une propension naturelle à éviter les questions bateau par des réponses subtiles dans laquelle je peux glisser des remarques pertinentes sur mon sens de l'organisation, une excellente capacité d'analyse, une bonne résistance à l'effort et l'envie parfois irrépressible de foutre mon poing dans la gueule des connards terre-à-terre et sans imagination qui les posent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans les livres de recettes réunionnaises, c'est bien l'appellation ti-punch, le planteur c'est autre chose, mais je ne t'apprends rien vu que tu as l'air porté sur la chose. […]

J'ai été assez porté sur la chose réunionnaise à une époque en effet. Tita et Thérèse ont su m'initier avec talent, gentillesse et simplicité. Josette aussi (rencontrée au Manapany à Paris, je ne sais pas si cette boîte de nuit très accueillante, où l'on passait souvent du Maloya, existe encore), et enfin une très belle institutrice de Salazie qui m'avait amené admirer Saint-Denis vu depuis les hauteurs la nuit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
vu depuis les hauteurs la nuit.

Je crois que tu exagères très largement tes capacités.

:icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je crois que tu exagères très largement tes capacités.

:icon_up:

En fait, c'est la seule des quatre que je n'ai pas touchée ! (J'ai eu l'impression qu'elle attendait que j'essaie pour avoir le plaisir de m'envoyer balader. J'ai pris les devants: je l'ai envoyée balader. Je me suis planté d'ailleurs, je l'ai appris par la suite. Tant pis.)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les histoires très "natures et découvertes du monde" de XXC on en redemande :icon_up:

Oui, c'est autre chose que Leepose chez les ex-Soviets.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je me caractérise par une propension naturelle à éviter les questions bateau par des réponses subtiles dans laquelle je peux glisser des remarques pertinentes sur mon sens de l'organisation, une excellente capacité d'analyse, une bonne résistance à l'effort et l'envie parfois irrépressible de foutre mon poing dans la gueule des connards terre-à-terre et sans imagination qui les posent.

J'en ai de l'imagination, mais j'ai peur qu'en sortant La paix dans le monde ça passe pas.

En plus sérieux, un esprit sain dans un corps sain voire même leur sortir en latin Mens sana in corpore sano :icon_up:

Si vous avez des idées mieux que les miennes….

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les histoires très "natures et découvertes du monde" de XXC on en redemande :doigt:

J'en ai des tonnes en stock, je peux tenir un bon moment encore. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'en ai des tonnes en stock, je peux tenir un bon moment encore. :doigt:

Toi, je sens qu'on va t'offrir une rubrique dans pas longtemps. :icon_up:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ti-punch, c'est pour les touristes qui confondent punch et (punch-)planteur. (Vous dites vraiment ti-punch entre Réunionais?) Sinon, tu mets du rhum blanc, faut pas gâcher le rhum vieux. Pour le rhum vanillé dans le punch, c'est une drôle d'idée, mais à la Réunion, vous mettez même de la vanille dans le café, alors…

Alors pour être clair, à la Réunion :

Le Ti-Punch c'est le Ti-Punch… Rhum, sucre, citron.

Un Punch : C'est un Rhum dans lequel on laisse macérer des fruits (ananas, goyaviers, letchis etc…) souvent une gousse de vanille et un peu de sucre s'il est trop amer (la peau des fruits peut le rendre amer), il se diférencie des saloperies qu'on appele punch en métropole et qui contiennent souvent des jus de fruits (beurk). Quand un métropolitain goûte un punch à la Réunion il s'attend rarement à boire à verre à moutarde de Rhum à 50° et c'est assez coasse. Temps de prépration : 2 à 3 mois.

Un Rhum arrangé : Il ne contient pas de fruit (sauf le café mais grillé) et (en principe) pas de sucre. C'est une décoction de plante aromatiques dans du Rhum. Le plus fameux (selon moi) est le Rhum faham. Le faham est une orchidée endémique, protégée et dont d'exploitation est strictement regementée. C'est donc tout naturellement qu'on la trouve à profusion sur tous les marchés de l'île. temps de préparation 9 à 12 mois.

Scène classique sur le marché du Chaudron :

Zoreil : Vous avez du faham ?

Commerçant : Beh non té ! sa lé interdit

Zoreil : Vous avez du faham. C'est pour mon Rhum !

Commerçant : Aah d'accord, 5€ le sachet…

:icon_up: Le charme des îles !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un Rhum arrangé : Il ne contient pas de fruit (sauf le café mais grillé) et (en principe) pas de sucre. C'est une décoction de plante aromatiques dans du Rhum.

Des fruits bien sûr, épices, bâtons de cannelle et de la vanille évidemment. Comme je le disais il y a plein de variantes. Tu n'as jamais goûté le rhum arrangé aux letchis, aux arbouses, ou aux goyaves? Des grands classiques, et fameux.

http://www.iledelareunion.net/cuisine-reun…hum-arrange.htm

Tiens il y a Nicolas Decaussin chez Taddéi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Laisser les gens dire n'importe quoi et vivre dans l'erreur ou s'embourber dans des débats stériles avec des contradicteurs qui n'y comprennent rien…

Triste alternative.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Laisser les gens dire n'importe quoi et vivre dans l'erreur ou s'embourber dans des débats stériles avec des contradicteurs qui n'y comprennent rien…

duty_calls.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
duty_calls.png

Sur internet d'accord, mais dans la vraie vie c'est plus difficile.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sur internet d'accord, mais dans la vraie vie c'est plus difficile.

Tu causes politique dans la vraie vie ? :icon_up: Quel manque d'éducation !

Share this post


Link to post
Share on other sites
duty_calls.png

La différence est dans le style?

Share this post


Link to post
Share on other sites

ce qui me caractérise le plus j'ai mis le désir de réussir

Share this post


Link to post
Share on other sites
Qu'est ce qui vous caractérise le mieux ?

"L'intelligence. Tu peux pas test."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui me caractérise le mieux ? Mon code génétique, ou mes empreintes digitales, ou mon réseau sanguin rétinien, vu de l'extérieur. Et le fait que je sois le seul à me connaitre de l'intérieur. Comment ça, je réponds à côté ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu causes politique dans la vraie vie ? :icon_up: Quel manque d'éducation !

J'essaie d'arrêter justement. Mais ça s'avère complexe. Pour la peine et comme c'est "je raconte my life", j'ai voulu développer un peu et ça a fini en développé beaucoup :

L'étude du politique est vraiment une activité ingrate. On dépense du temps et de l'énergie à réfléchir à des problèmes complexes impliquant des domaines variés (Droit, politique, économie, psychologie, Histoire, éthique…) dont il faut connaitre au moins les bases pour espérer ne pas dire complètement n'importe quoi. Finalement, après bien des efforts, on commence à entrevoir quelques conclusions totalement contre-intuitives (ou du moins se confrontant frontalement à l'idéologie dont on est bercé depuis l'enfance).

Bien entendu, c'est intellectuellement satisfaisant en soi, mais il subsiste un réflexe poussant à se tourner vers ses prochains pour leur montrer comme on a progressé et comme ces découvertes pourraient être utiles… L'apprenti politologue se rend vite compte que c'est pour lui tout à fait hors de question. Dès qu'on sort un peu des sentiers battus et rebattus, du prêt-à-penser pré-mâché, on est regardé avec effroi comme un fou dangereux, chose d'autant plus pénible quand il s'agit de personnes proches.

La réflexion politique originale (c'est à dire celle qui va à l'encontre de l'idéologie dominante, mais son opposée est-elle réellement une réflexion ?) est donc certainement une des actions les moins socialement gratifiantes d'après mon expérience. Si le mal s'arrêtait là, ce serait encore supportable. Mais ce n'est pas tout. Non seulement ces compétences ne permettent pas de briller en société, mais elles ne permettent même pas d'empêcher les escrocs et les imposteurs de nuire.

On ne saurait sans passer pour le gros lourd de service intervenir pour tenter de stopper le flot d'inepties débité par le socialiste du coin en fin de repas tandis que l'audience écoute religieusement. La moindre remarque un peu sarcastique se verra sanctionnée par un sermon deux fois plus long servi par une logique deux fois plus viciée et des concepts deux fois plus foireux. La seule solution pacifique qui reste est d'attendre patiemment en espérant que ce lavage de cerveau en règle s'arrêtera bientôt.

Si on a les nerfs fragiles ou qu'on aime le travail salissant, on peut essayer de débattre. C'est malheureusement tout aussi voué à l'échec : ces gens là ne connaissent rien à la rhétorique. Tout ça finira en farce dans le style Monty Python et l'adversaire continuera de gigoter sans bras et sans jambes sans se rendre compte qu'il est déjà mort, à moins qu'il ne recoure au grand classique de la fuite relativiste : "de toute façon on a chacun nos arguments et on n'arrivera pas à se convaincre", comme si lesdits arguments se valaient vraiment.

Alors ne parlons pas des choses qui fâchent, d'accord, mais quand un menuisier voit un bricoleur du dimanche faire n'importe quoi, en particulier si c'est quelqu'un qu'il aime et respecte par ailleurs, il le lui dira franchement et essayera de l'aider à se corriger. C'est parfois bien difficile de ne pas cêder à ce penchant et de se forcer à ne rien laisser paraître quand des personnes qu'on aime et qu'on respecte sortent des absurdités grosses comme des maisons et qu'il se trouve par un hasard quelconque qu'on maîtrise un peu de science politique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah tourne-toi vers ma façon de faire;

Je me défoule sur internet et je me fais couramment bannir mais qu'est-ce que ça fait du bien de pousser l'un ou l'autre gaucho à la fuite, à la déconfiture ou au point Godwin avant le ban.

Dans la vraie vie, je me la boucle sauf;

-En présence de libéraux évidemment

-Si on me titille un peu trop sur des sujets qui fâchent (j'ai pas pu résister quand on m'a dit "toi de toute façon tu es libéral donc tu soutiens sarkozy")

-Quand je peux placer en 5 mots une belle claque

…Heureusement, je suis un geek.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...