Jump to content

Armageddon économique ?


vincponcet

Recommended Posts

Je pense que c'est un élément de l'hypnose de lutte des classes. Une infographie de qualité pourrait en reveiller certains, s'ils avaient l'intention de la lire.
Ca reste simplement plus facile d'être de gauche quand tu penses que l'état te prend l'écart  entre brut arbitraire et net, (20%) qu'entre élement de salaire payée par ton contracté et rentrée post charges totales.  (75%)

  • Yea 4
Link to comment
Il y a 1 heure, Sloonz a dit :

Et du coup c'est quoi la signification du brut si ce n’est ni ce que l'employé gagne ni ce que l'entreprise dépense ?

C'est surtout la comparaison avec les autres pays. C'est rigolo. Ou pas.

Link to comment

@Sloonz n'a pas tort, l'infographie est mal conçue ou alors bien conçue pour minimiser les différences de nets.

Il faudrait refaire cette infographie avec des "coûts pour l'entreprise" identiques. On s'apercevrait alors que les français sont vraiment très très mal lotis.

  • Yea 5
Link to comment
il y a 42 minutes, Calembredaine a dit :

@Sloonz n'a pas tort, l'infographie est mal conçue ou alors bien conçue pour minimiser les différences de nets.

Il faudrait refaire cette infographie avec des "coûts pour l'entreprise" identiques. On s'apercevrait alors que les français sont vraiment très très mal lotis.

Pas les pires:

 

Country Total (€k p.a.) Net (€k p.a.) Net (%)
CH 117 76 65%
UK 113 67 59%
NL 113 59 52%
PO 127 54 43%
FR 142 58 41%
BE 127 50 39%
Link to comment
2 hours ago, Sloonz said:

Et du coup c'est quoi la signification du brut si ce n’est ni ce que l'employé gagne ni ce que l'entreprise dépense ?

 

Le brut c'est ce qui est mentionné sur le contrat de travail.  Le reste net et le coût total pour l'entreprise varient au gré du législateur.

  • Yea 1
Link to comment
2 hours ago, Neomatix said:

Pas les pires:

 

Country Total (€k p.a.) Net (€k p.a.) Net (%)
CH 117 76 65%
UK 113 67 59%
NL 113 59 52%
PO 127 54 43%
FR 142 58 41%
BE 127 50 39%

À 2% près... Quand la suisse est 25% en absolu.

 

Autre façon de voir, quand un employeur paye 100, le Français touche 41, le suisse touche 65, soit 60% de plus.

Les chiffres Canadiens sont au niveau Suisse.

  • Yea 1
Link to comment
il y a 2 minutes, Prouic a dit :


Bon du coup je me suis motivé pour le draft, faudrait mettre des petites fleurs a gauche / droite pour que ca passe mieux:

 

image.thumb.png.3dc26e7751cfe74eae2efa4d9958044d.png

@F. mas @Zagor Vite vite, trouvons un auteur pour orner cette infographie d'un bel article publiable !

  • Yea 2
Link to comment
20 hours ago, Sloonz said:

Et du coup c'est quoi la signification du brut si ce n’est ni ce que l'employé gagne ni ce que l'entreprise dépense ?

 

Il faut bien un élément qui sert à définir le salaire contractuel entre l'employeur et l'employé.

 

Le brut est ce qui est "appartient" au salarié avant ses prélèvements obligatoires (après paiement des cotisations patronales).

Cela veut dire que quand l'Etat augmente les cotisations patronales, c'est effectivement l'employeur qui paye davantage pour verser le même brut à son employé.

Quand ce sont les cotisations salariales qui augmentent, c'est l'employé qui paie davantage.

 

La notion de brut permet à l'Etat stratège de faire joujou sur nos fiches de paie et de faire des augmentations ou des ristournes ciblées (soit pour l'employeur soit pour l'employé)

  • Yea 3
Link to comment
il y a 44 minutes, Liber Pater a dit :

Bof, ca revient au niveau d'avant crise. Back to normal

 

Moi je trouve ça surprenant car autour de moi il y a beaucoup de boites qui partent en RJ depuis le mois de janvier. Sur tous les chantiers où je vais, on recommence à entendre "le plaquiste est en RJ", "le menuisier a fondu les plombs", alors que ça faisait 2 ans que tout baignait dans l'huile.

Or l'URSSAF n'a pas encore repris le recouvrement forcé. Donc on a une petite vague de faillite uniquement à l'initiative des créanciers divers, c'est pas banal.

C'est l'URSSAF et autres caisses qui sont à l'origine de 80% des procédures collectives en France, le jour où ça va reprendre pour de bon attachez vos ceintures, car ça a l'air très fragile.

 

  • Yea 2
Link to comment
7 hours ago, Solomos said:

 

Il faut bien un élément qui sert à définir le salaire contractuel entre l'employeur et l'employé.

 

Le brut est ce qui est "appartient" au salarié avant ses prélèvements obligatoires (après paiement des cotisations patronales).

Cela veut dire que quand l'Etat augmente les cotisations patronales, c'est effectivement l'employeur qui paye davantage pour verser le même brut à son employé.

Quand ce sont les cotisations salariales qui augmentent, c'est l'employé qui paie davantage.

Bof. Quand j'embauche quelqu'un, je me donne un budget annuel pour lui. Qu'il aille ensuite dans sa poche, celle de l'état ou de la vache du coin ne m'interesse - dans cette optique - que peu. Ensuite si le taux de cotisations patronales bouge trop à la hausse, ce sont des embauches en moins l'année suivante. Ou une augmentation de tarif.

  • Yea 1
Link to comment
Il y a 15 heures, cedric.org a dit :

Bof. Quand j'embauche quelqu'un, je me donne un budget annuel pour lui. Qu'il aille ensuite dans sa poche, celle de l'état ou de la vache du coin ne m'interesse - dans cette optique - que peu. Ensuite si le taux de cotisations patronales bouge trop à la hausse, ce sont des embauches en moins l'année suivante. Ou une augmentation de tarif.

Oui mais pour tous les salariés en cdi/cdd, ça fonctionne quand-même. La marge de manoeuvre est ailleurs. Disons qu'il n'y a pas une elasticité de -1 entre les variations d'impôts patronaux et les variations de volume de masse salariale

Link to comment
1 hour ago, Liber Pater said:

Oui mais pour tous les salariés en cdi/cdd, ça fonctionne quand-même. La marge de manoeuvre est ailleurs. Disons qu'il n'y a pas une elasticité de -1 entre les variations d'impôts patronaux et les variations de volume de masse salariale

Quand tu fais ton budget annuel, tu calcules la "masse salariale". c'est le cout tout compris. L'INSEE définit ça comme "rémunération brute", mais toute équipe dirigeante un peu sérieuse prend le cout total... Après, en effet, ça joue psychologiquement, même côté employeur.

Link to comment
Le 06/04/2022 à 17:35, Rincevent a dit :

Perso, rien à foutre du taux d'emploi, dont le dénominateur compte toute la population entre 15 et 64 ans, soit à la fois les gens qui veulent bosser et qui bossent, les chômeurs qui veulent bosser et ne trouvent pas, les inactifs qui ne veulent pas bosser et ne bossent pas, ainsi que les gens qui préféreraient faire autre chose mais décident de bosser parce que sinon le budget de leur foyer ne se boucle pas (compté positivement dans le taux d'emploi, alors que c'est plutôt un indice de mauvais temps du point de vue économique).

 

Ce "taux d'emploi" est un indicateur 100% bullshit dont on devrait bien se garder de se réjouir.

Une part significative de ces "emplois" sont les livreurs et les chauffeurs uber auto entrepreneurs à 500 balles par mois, qui en plus les pauvres sont bien obligés d'exercer dans des villes où tu ne peux pas te loger en dessous de 1000 balles par mois.

C'est tragique.

 

Mais les powerpoints mc kinseyeins arrivent à nous tourner le truc en superbe victoire pour nos mozarts de la finance macroniens.

C'est comme le taux d'incidence, même perversion du langage, mêmes ficelles, même bullshit, mais c'est bien emballé, ça fait sérieux.

 

Sinon j'ai croisé mon ami dirco dans un très gros groupe industriel international la semaine dernière.

 

Pour le 5ème trimestre consécutif ils ont dû passer des hausses de prix à leurs clients à cause de l'inflation et de l'envolée des matières premières.

Cette fois-ci +45%.

 

Je lui demande bêtement combien de business il a perdu, il me répond aucun pour le moment, tout le monde hurle comme des cinglés mais les clients, eux-même de gros faiseurs, restent obligés de s'approvisionner au risque de perdre les chantiers. Ils travaillent sur des scénarios de fermeture d'usine, 3 usines vont fermer en one-shot avant fin Avril, et d'autres après ça.

 

 

  • Huh ? 1
Link to comment
il y a 24 minutes, Lexington a dit :

 

L'inflation commence à mordre sérieusement sur la croissance. J'espère que vous êtes tous endettés au maximum ^^

 

 

Un papier intéressant sur le sujet http://ow.ly/SHuG50IJ1Jz  et son résumé

 

 

 

index.jpg

 

Team 0 cred :(

Link to comment
  • 3 weeks later...
il y a 9 minutes, Bézoukhov a dit :

Je commence à me demander si c'est les soldes ou les premières secousses de la criseeeuh finale.

 

Les plus values latentes fondent au soleil. C'est le réchauffement climatique.

 

Perso je renforce.

 

j'ai toujours l'équivalent du 1/3 de mon invest en cash mobilisable à tout moment (sur mes livrets).

 

Quand je vois Schneider Electric qui touche les 125, Kering à 450... beaucoup trop dur de ne rien faire.

  • Yea 1
Link to comment
  • 4 weeks later...
il y a une heure, Rübezahl a dit :

L'occasion de rappeler qu'il y a des sites pour bypasser les paywalls, et que saytraimal.

 

Je n'ai pas du tout compris pourquoi mais en changeant de navigateur j'ai pu accéder à l'article... Brave vers Firefox pour info.

Link to comment
  • 2 weeks later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...