Jump to content

F. mas

Membre Actif
  • Content Count

    10869
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    19

2 Followers

About F. mas

  • Rank
    Cheshire Cat
  • Birthday 03/12/1979

Previous Fields

  • Tendance
    Minarchiste
  • Ma référence
    Anthony de Jasay.

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Cordicopolis
  • Interests
    Political Philosophy, Music, BBC comedies.

Recent Profile Visitors

10279 profile views
  1. Rothbard a suivi les cours d'un thomiste, qui a d'ailleurs aussi influencé Rand (Henry Veatch), mais n'est pas thomiste, bien entendu. D'ailleurs, c'est plus la logique et la métaphysique d'Aristote que les intéressaient que l'éthique (moins abordée par V). Je pense que SG fait allusion à l'école du droit naturel et à ses sources, dont se réclame effectivement MR au moins dans le premier chapitre de l'éthique de la liberté.
  2. Oui, quand on lit l'étude, on s'aperçoit que Contrepoints est considéré comme plus 'droitier' parce que plus libéral que ses concurrents plus institutionnels, ce qui peut aboutir à des choses assez surprenantes quand on y pense: Contrepoints est plus à droite que le Figaro parce qu'il est pour la libéralisation des drogues par ex.
  3. Rappel : Descartes était aussi mathématicien et physicien.
  4. Certes, mais on pourrait faire remarquer que la Catallaxie, c'est le marché plus les institutions protectrices dont parle l'auteur pour situer la frontière entre conservatisme et libéralisme.
  5. C'est à mon avis surtout important pour comprendre comment se posent les termes du débat en philosophie de l'esprit encore aujourd'hui. Il n'est pas certain que GR soit un lecteur attentif de Descartes, mais ce qu'il dit sur le dualisme a eu une importance déterminante. Je recommande vivement la lecture de the concept of mind.
  6. " Conservatism is a political theory designed to secure the blessings of liberty, while libertarianism is simply and only a market theory." Content d'apprendre que Deirdre McCloskey est conservatrice Hayek aussi d'ailleurs. Inversement, HHH devient libertarien sans être conservateur. C'est un peu court je trouve.
  7. Petite remarque: la définition de la bourgeoisie de McCloskey est historique/sociologique (mais c''est un groupe social avec une culture propre dont l'influence sur la culture en générale et la politique vont porter le capitalisme à la fin du moyen âge). Elle fait même une distinction entre l'ethos de la grosse/moyenne/petite bourgeoisie (ainsi que des conflits qui peut la traverser). Il me semble tout à fait possible de faire une sociologie des 'classes dominantes', c'est par exemple ce que fait très bien Charles Murray pour les USA (comme il faut aussi une sociologie des classes les plus pauvres). Le pb avec les PC, c'est que personne ne semble les avoir mis au courant que nous ne vivions pas dans un roman d'Emile Zola. Il y a un côté suranné et en bocal dans leur propos qui m'agace, en particulier quand on les balance 'experts' sur les plateaux ou dans les journaux.
  8. Je ne suis pas tout à fait d'accord, Anton. L'ambition (forte) des PC est de faire la sociologie des classes possédantes : ils n'en dépeignent qu'une fraction infime, caricaturale à souhait, qui fréquente le 16e et vit de ses rentes. C'est une carte postale surannée des 200 familles bien plus révélatrice des biais des enquêteurs que du monde social qui est censé nous dominer. On plaque des stéréotypes sociaux pour ensuite les 'objectiver' par une 'méthodologie' guignolesque qui trouve sa cohérence dans son ambition idéologique à deux balles, faire du discours anti-riches/bourgeois/droite etc. On ne parle pas des tycoons, des banquiers internationaux, des traders, de la superclasse mondiale, mais des vieilles mégères qui fréquentent le Jockey Club (le tableau est quand même plus facile à dessiner et plus parlant). Ce genre de 'travaux' nullissimes est pour moi un obstacle majeur pour comprendre où se trouvent les vrais lieux de pouvoir aujourd'hui, une sorte de paravent, de marxisme de carnaval incapable de comprendre la logique profonde des rapports de force à l’œuvre dans le monde contemporain. Il y a en plus chez ces gens là une quête effrénée de reconnaissance médiatique et politique qui est pathétique (mais qu'on retrouve assez fréquemment au sein de la sociologie 'critique').
  9. Un ramassis de conneries tout juste bon à faire jouir des instits syndiqués et des profs en retraite, ce qui n'est pas très étonnant quand on voit d'où ça vient, à savoir des deux charlots des sciences sociales.
  10. Quelqu'un pour traduire cet article sur la nouvelle et excellentissisme série HBO Chernobyl ? https://fee.org/articles/hbo-s-chernobyl-is-stunning-and-a-scathing-indictment-of-soviet-bureaucracy/
  11. Je suis un obsessionnel. Quand j'aime quelque chose, je l'écoute en boucle pendant des semaines. En ce moment, c'est Salut c'est cool.
×
×
  • Create New...