Jump to content

Vols aux Galeries


Recommended Posts

http://www.boursorama.com/international/de…mp;news=6209327

Un collectif de précaires saisit de la nourriture aux Galeries Lafayette

Environ 25 personnes, membres d'un collectif de chômeurs et précaires, ont saisi de la nourriture qu'ils ont emportée sans payer samedi aux Galeries Lafayette de Rennes, a-t-on appris de source policière.

Le groupe de militants a rempli vers midi des paniers avec de la nourriture puis a bloqué les caisses en déployant une banderole: "chômeurs et précaires en lutte".

Après négociation avec la direction du magasin, où régnait une grande affluence à quelques jours de Noël, ils ont pu emporter leurs victuailles sans payer.

Aucune plainte n'a été déposée et la police, qui s'était rendue sur place, n'a procédé à aucune interpellation.

Contactée par l'AFP, la direction du magasin n'a pas souhaité s'exprimer.

En Français non novlangue, ça donne ça :

Une bande de marginaux vole de la nourriture aux Galeries Lafayette

Environ 25 personnes, membres d'une bande organisée, ont volé de la nourriture samedi aux Galeries Lafayette de Rennes, a-t-on appris de source policière.

Le groupe de voleurs a rempli vers midi des paniers avec de la nourriture puis a bloqué les caisses en déployant une excuse : "chômeurs et précaires en lutte". Après intimidation de la direction du magasin, où régnait une grande affluence à quelques jours de Noël, ils ont pu emporter leur butin sans souci.

Aucune plainte n'a été déposée et la police, qui s'était rendue sur place, n'a procédé à aucune interpellation.

Contactée par l'AFP, la direction du magasin, ayant peur de représailles, n'a pas souhaité s'exprimer.

Link to comment
La bouffe aux galeries, c pas donné.

Quitter à voler, autant en effet aller chez Fauchon qu'au aldi de la courneuve.

C'est ce qu'avaient fait, dans les années 70, certains ex-maoïstes de ma connaissance. A l'époque, on appelait ça du "communisme immédiat".

Link to comment
La bouffe aux galeries, c pas donné.

Quitter à voler, autant en effet aller chez Fauchon qu'au aldi de la courneuve.

+1.

Voler du pain, c'est d'un vulgaire. Voler de la moutarde Fauchon, c'est autre chose.

Link to comment

personne n'aime la grande distribution - s'ils s'attaquaient a un petit commerce les reactions seraient differentes (enfin je pense)

ici la masse de bouffe disponible en regard de ce qu'ils peuvent prendre est trop grande pour qu'on ait une sensation de perte reelle (enfin quand on n'est pas le gerant :icon_up: )

Link to comment
personne n'aime la grande distribution - s'ils s'attaquaient a un petit commerce les reactions seraient differentes (enfin je pense)

Exactement. Tout le monde se fait arnaquer par la grande distribution. Faudrait être masochiste pour la défendre. Ca serait comme verser une larme à chaque fois qu'un opérateur de téléphonie mobile en France se prend un bon procès au cul.

Link to comment
Exactement. Tout le monde se fait arnaquer par la grande distribution. Faudrait être masochiste pour la défendre. Ca serait comme verser une larme à chaque fois qu'un opérateur de téléphonie mobile en France se prend un bon procès au cul.

C'est du populisme idiot.

Link to comment

Surtout que la France est le pays d'Europe où il est le plus aisé d'acheter de la bouffe à bas prix grâce à nos énormes boîtes de grande distribution. Quand je vois l'Angleterre, l'Allemagne, l'Espagne, les Pays Bas ; je trouve que pour acheter à manger (et du vin :icon_up: )la France est le pays le plus pratique. (mise à part la TVA à 20% qui raquette les pauvres comme les riches)

Link to comment
C'est du populisme idiot.

Le mot est lâché ! Populisme… Quand un mot regroupe autant de "courants" et de personnalités souvent antagonistes, et bien ce mot ne veut plus rien dire. D'ailleurs, c'est amusant de voir ce mot utilisé dans un sujet parlant de novlangue :icon_up:

Pour en revenir à nos moutons, je m'apitoierai sur leurs mésaventures le jour où ils joueront réellement selon les règles du marché sans bénéficier de monopoles d'Etat et autres cadeaux, et de jouer de leur monopole pour ponctionner les portefeuilles malhonnêtement.

Link to comment
Le mot est lâché ! Populisme… Quand un mot regroupe autant de "courants" et de personnalités souvent antagonistes, et bien ce mot ne veut plus rien dire. D'ailleurs, c'est amusant de voir ce mot utilisé dans un sujet parlant de novlangue :doigt:
On peut être un populiste de gauche ou de droite comme on peut être un imbécile de gauche ou de droite, ce n'est pas pour autant que ces mots n'ont pas de sens.
Pour en revenir à nos moutons, je m'apitoierai sur leurs mésaventures le jour où ils joueront réellement selon les règles du marché sans bénéficier de monopoles d'Etat et autres cadeaux, et de jouer de leur monopole pour ponctionner les portefeuilles malhonnêtement.
:icon_up:
Link to comment
Pour en revenir à nos moutons, je m'apitoierai sur leurs mésaventures le jour où ils joueront réellement selon les règles du marché sans bénéficier de monopoles d'Etat et autres cadeaux, et de jouer de leur monopole pour ponctionner les portefeuilles malhonnêtement.

Monopole ? A ce que je sache, vous êtes libre de faire vos courses ailleurs, non ?

Personne ne vous enfonce de force la bouffe du supermarché dans le gosier en vous sommant de payer la note.

Les grandes surfaces subissent des restrictions règlementaires quand elles souhaitent s'implanter. Il est possible que ces restrictions entrainent des monopoles de fait qui profitent aux grandes surfaces. Il est intéressant de noter que les lois qui favorisent les monopoles avaient pour but de maintenir la concurrence.

Link to comment
Surtout que la France est le pays d'Europe où il est le plus aisé d'acheter de la bouffe à bas prix grâce à nos énormes boîtes de grande distribution. Quand je vois l'Angleterre, l'Allemagne, l'Espagne, les Pays Bas ; je trouve que pour acheter à manger (et du vin :icon_up: )la France est le pays le plus pratique. (mise à part la TVA à 20% qui raquette les pauvres comme les riches)

La TVA sur la bouffe est à 5,5% sauf sur les alcools et autres produits dont je ne connais pas la définition exacte (même pas certain qu'il y en ait une : c'est peut être une liste arbitraire, et en tous cas débile).

Tous les gens que je connais qui sont allé à l'étranger m'ont dit, et mon expérience personnelle le confirme, que s'y nourrir est moins cher qu'en France, à condition d'épouser les modes d'alimentation locaux. Il est certain qu'acheter du fromage ou du vin dans un pays où leur consommation est exceptionnelle, contrairement à la France, reviendra plus cher. Celà dit je ne parle pas de l'Europe du nord pour laquelle je n'ai pas d'information.

Link to comment

H16, merci pour cette hallucinante expérience de novlangue qui confine à la lobotomie par pure voie psychédélique!

Ceci dit je trouve que sous le coup de l'émotion ta tentative de dénovlangagisation est seulement partielle.

Que dirais-tu de ceci ?

Un groupe de militants associatifs extrémistes s'empare de mets de luxe en racketant les Galeries Lafayette de Rennes

Environ 25 personnes, membres d'une bande organisée, ont volé de la nourriture samedi aux Galeries Lafayette de Rennes, a-t-on appris de source policière.

Le groupe de voleurs a rempli vers midi des paniers avec des mets de luxe puis a bloqué les caisses en déployant une banderolle : "chômeurs et précaires en lutte". Après intimidation de la direction du magasin, où régnait une grande affluence à quelques jours de Noël, ils ont pu emporter leur butin sans être inquiétés.

Aucune plainte n'a été déposée et la police, qui s'était rendue sur place, n'a procédé à aucune interpellation.

Contactée par l'AFP, la direction du magasin, ayant vraissemblablement peur de représailles ou de récidives, n'a pas souhaité s'exprimer.

Ce cas illustre quatre choses tout à fait intértessantes:

1- Ces crétins extrémistes sont lobotomisé du coté droit par l'alter-marxisme ("chômeurs et précaires en lutte" donc, implicitement, le droit au racket) mais en outre ils sont lobotomisés du coté gauche par le consumérisme (la fête de Noel c'est la bouffe à 20 € le kilo, ça fait longtemps qu'ils ne savent plus se recueillir et partager les joies de l'esprit).

2- Un événements charitatif positif aurait pu exister dans la plus pure tradition de Noel, mais vu la "morale" socialiste, ce sera la surtaxation permanente accompagnée d'un racket de temps à autre. Bref Noel en pays plus qu'à moitié socialiste, devient une sorte d'anti-Noel.

3- Défaire la Novlangue ne marche que pour une moitié de l'information codée, parcequ'il y a une perte d'information dans le cryptage novalguiste. Par exemple les Galeries Lafayette vendent principalement de la nouriture de luxe ou au moins de lépicerie fine, mais il subsite un léger doute sur la nature de la marchandises.

4- En outre, la novlangue convertissant des délits crapuleux actes civiques, elle incite paradoxalement à plus de délits, mais dotés d'une façade plus civile qu'il devient dès lors plus difficile de qualifier de façon simple. Ainsi les racketeurs des Galeries Laffayette sont partis sans être inquiétés, après s'être arrêtés aux caisses pour négocier leur racket.

Link to comment
Ceci dit je trouve que sous le coup de l'émotion ta tentative de dénovlangagisation est seulement partielle.

Que dirais-tu de ceci ?

On passe de l'euphémisme à l'hyperbole. De la novlangue au procès.

Et "ayant vraisemblablement peur de représailles ou de récidives", c'est du grand journalisme ! :icon_up:

Link to comment

Après la version AFP et la version réelle, je propose la version "Olivier Besancenot":

Acculés à la misère par le néolibéralisme apatride mondialisé, un courageux groupe de militants a pratiqué une juste redistribution des richesses aux dépens d'une chaîne de grandes surfaces portant le nom d'un symbole de l'ultralibéralisme anglo-saxon qui gangrène le tissu social français.

Environ 5 personnes, membres d'une cellule de travailleurs précaires spoliés du fruit de leur labeur par des patrons-voyous, ont repoussé à Rennes les assauts furieux de 200 vigiles armés jusqu'aux dents, avant de s'emparer de la nourriture vendue à prix exhorbitant pour accroître les profits de la finance internationale.

S'inspirant des actions populaires du Che, le commando révolutionnaire a rempli ses cabats avant de libérer les caissières injustement exploitées et de déployer une banderole: "vive le Nouveau Parti Anticapitaliste - vive Olivier Besancenot".

Honteuse de ses pratiques amorales de suceurs de sang malgré la période de Noël, la direction du magasin s'est réfugiée dans ses bureaux sous les quolibets des employés et clients du magasin, qui ont bien vite sympathisé avec nos héros.

Les prolétaires policiers ont été sensibles aux arguments d'Olivier Besancenot, qui avait parcouru la distance Neuilly - Rennes à vélo pour l'occasion, et n'ont retenu aucun délit à l'encontre de cette avant-garde révolutionnaire.

La lutte continue. Hasta la victoria siempre Comandante Che Guevara!

Link to comment
Après la version AFP et la version réelle, je propose la version "Olivier Besancenot":

Ca vaudrait le coup de faire un pot pourri, tiens :icon_up:

Si vous avez une version écolo, je pense qu'on aura un panel représentatif.

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...