Jump to content

poincaré

Commissaire du Peuple
  • Posts

    2242
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by poincaré

  1. Ils sont sûrement partis à l'étranger, ou alors dans d'autres formations très sélectives...
  2. Non ça n'a pas l'air d'avoir beaucoup de sens à vrai dire (autrement personne ne peut te retrouver), mais je n'ai pas entendu parler de cette procédure.
  3. Sur les burn-out - dont on entend de plus en plus parler - et le manque de reconnaissance au travail : Le "quiet quitting" gagne les cadres déçus : "Finir après 18h30, c'est terminé" https://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-quiet-quitting-gagne-les-cadres-decus-finir-apres-18h30-c-est-termine_2179832.html
  4. C'est drôle et en même temps absolument pathétique :
  5. "Salut! Content de te revoir, je me souviens de [x] mais pas du reste - peux-tu me rappeler ton joli nom ?"
  6. Au final cette tentation est un succès, puisque même les associations libérales proches des sphères élitistes ont fini par être discréditées et désertées par les sphères macronistes autoritaires (SFL est désormais perçue comme une asso "complotiste" - je ne sais pas si c'est une si mauvaise chose que ça). J'en viens à me dire que cette histoire de Covid n'était peut-être une si mauvaise chose en soi, dès lors qu'on est débarassés des éléments nocifs à la défense de nos idées. Si draguer la technocratie implique de raconter n'importe quoi, alors c'est niet.
  7. La cancel culture fait malheureusement des ravages en Suisse : https://www.rts.ch/info/monde/13358058-alain-mabanckou-tous-ceux-qui-se-mettent-des-dreadlocks-ne-veulent-pas-sapproprier-le-reggae-ils-lempruntent.html
  8. C'est certainement pire au Japon (Allemagne ?). Je ne devrais pas tarder à rejoindre la crypto sphère berlinoise, mais j'ai cru comprendre que les heures supp ne sont pas aussi communes en Allemagne qu'en France - ou être encore derrière un clavier après 20h est probablement vu comme un signe de désorganisation plus qu'autre chose (analyse à laquelle je souscris totalement ). Le versant : pas d'horaire de branleur, les journées commencent à 8h.
  9. Personnellement j'essaie d'allier efficacité et transparence donc je ne suis pas du genre à me plaindre de mes collègues (sauf à rendre mon quotidien invivable, ce qui n'est arrivé qu'une fois), mais après en avoir discuté avec pas mal de gens, il est vrai que la culture d'entreprise française est incroyablement hiérarchique, verticale - tout est plus ou moins centré autour d'un petit chef -, on a aussi trop tendance à te tirer vers le bas - sois fier de ce que tu fais, mais pas trop quand même hein. C'est assez flagrant depuis que je bosse avec des anglo-saxons. Ah, et j'ajouterais : je ne sais pas si c'est typiquement parisien (ou juste mon ancien équipe), mais les horaires fracassés où personne ne commence réellement à travailler avant 9h30 pour finir leurs journées de manière improductive jusque 20h, moyen.
  10. Il y a sûrement un lien de cause à effet ; personnellement je trouve ça très dur de percer dans les médias traditionnels.
  11. J'avoue que les gâteaux avec les fruits qui sortent de boîtes de conserve ne me donnent pas envie.
  12. Elle a des fantasmes bien particuliers
  13. Tornado Cash Fallout: Can Ethereum Be Censored? Voilà qui commence à être croustillant.
  14. Je veux bien goûter par curiosité, il ne faut pas être fermé d'esprit comme ça
  15. J'ai lu l'article sans a priori négatifs. Mais il est vrai que pour convaincre les féministes les plus forcenés, il va falloir peut-être axer son argumentation sur des éléments un peu plus solides que la rusterie du poste de police du coin - par exemple, des données probantes sur le nombre de condamnations judiciaires effectives. Sachant qu'en France, il y a un vrai phénomène de correctionalisation / décriminalisation du viol pour des raisons de rapidité et de simplicité de la procédure (délais plus courts, absence de jury, procès moins lourd à supporter, etc.). Ce qui rend la comptabilisation encore plus difficile.
  16. Je ne lis pas de bouquins sur les crypto
  17. En général, il y a une petite règle que j'aime bien appliquer dans le choix de mes lectures : une reconnaissance toujours actuelle couplée à une antériorité de 30 à 40 ans minimum. C'est souvent un gage de qualité. *snobbism on* Marc Lévy aussi, est très à la mode *snobbism on*
  18. Ne penses-tu pas, malheureux, qu'il y a des pays décadents où tout est organisé pour faciliter la circulation des cyclistes en centre-ville - genre en Norvège, en Allemagne ou aux Pays-Bas - et que ça n'a pas l'air de trop mal se passer (a priori) Ces socialistes de zürichois (ehm) ont même leur autoroute cyclable sous-terraine !
  19. J'ai terminé La peur de la liberté d'Erich Fromm. Certainement l'un des plus pertinents que j'ai pu lire sur la thématique de la religion et de la politique. Très succintement, la thèse de Fromm s'inscrit dans une optique évolutionnaire, et consiste à dire que l'homme moderne a évolué de sorte à s'affranchir progressivement de chaque contrainte extérieure (l'insécurité du milieu naturel, la religion, l'Etat moral, la famille) pour les subsituer à une contrainte interne dont il parvient difficilement à se détacher aujourd'hui (l'irréprécible besoin grégaire d'appartenance communautaire). Ce phénomène aurait été particulièrement accéléré par le développement économique vertigineux ces derniers siècles (et du protestantisme l'accompagnant). Mais l'émergence de nouveaux modes d'organisation sociale a vraisemblablement été trop rapide pour une adaptation symétrique de la psychologique humaine. S'il est parvenu à être autonome, l'homme moderne ne peut s'empêcher de s'enfermer dans de nouveaux cadres rassurants. De prime abord, je dirais qu'il est parvenu à le démontrer plutôt brillamment d'un point de vue historique : idéologies mortifères du XX (communisme, nazisme et autre formes de totalitarisme), et qu'il s'agit d'une thèse éclairante pour tenter d'expliquer les principaux maux dont sont frappées les sociétés occidentales actuelles (idéologie woke, religion du covid). Cela invite nécessairement les amoureux de la liberté à s'interroger sur une stratégie viable, à terme, pour éviter de sombrer dans de nouvelles formes de totalitarisme. Bonus : je pense aussi que c'est un argument convaincant en faveur de la psychologie évolutionnaire - mais les neuneu "pro science" fermés d'esprit ne risquent pas d'être d'accord, c'est certain. Ceci dit, l'erreur de Fromm, me semble-t-il, consiste à croire qu'un "véritable individualisme" est possible (ie: détaché de ces contraintes à la fois externes et internes). On en revient aux racines fondamentalement grégaires de l'être humain.
  20. C'est la France qu'on aime ; très représentatif finalement
×
×
  • Create New...